background preloader

IVG

Facebook Twitter

Dr Dominique ROYNET (ULB & GACEHPA) - L'IVG en Belgique : réalités et enjeux. Willy Peers. La libération sexuelle : une supercherie pour exploiter sexuellement les femmes. L’idée à la mode était que la baise était une bonne chose, tellement bonne que plus il y en avait, mieux c’était.

La libération sexuelle : une supercherie pour exploiter sexuellement les femmes

L’idée à la mode était que les gens devaient baiser qui ils voulaient : traduite à l’intention des filles, cela signifiait qu’elles devaient vouloir être baisées – aussi continuellement qu’il était humainement possible. Pour les femmes, hélas, continuellement s’avère humainement possible s’il y a suffisamment de nouveaux partenaires. Les hommes pensent la fréquence en fonction de leurs propres rythmes d’érection et d’éjaculation. Les femmes se firent baiser bien plus que les hommes ne baisèrent. La philosophie de la révolution sexuelle date d’avant les années soixante. Les filles étaient de véritables idéalistes. L’IVG, quarante ans après. Une vieille lutte renaît de ses cendres.

L’IVG, quarante ans après

Impensable, presque incongrue. Les femmes espagnoles doivent à nouveau se battre pour le droit à l’avortement libre et sécurisé que le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy est en passe de supprimer. Le projet de loi présenté par le gouvernement le 20 décembre 2013, appelé à être discuté par le parlement, restreint l’interruption volontaire de grossesse (IVG) aux cas de viol (uniquement si une plainte est déposée) et « d’un grave danger pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme ». Ce que mon avortement m'a appris - Témoignage. Why It Matters That Women Talk About Their Abortions. When Debra Hauser was 35 and a new mom to a 6-month-old boy, her husband went to work one day and did not come come home.

Why It Matters That Women Talk About Their Abortions

She did not know where he was, or where her marriage was headed. Six weeks later, she found out she was pregnant again. "I knew I could not bring another child into the world into that chaos. My priority had to be my son," said Hauser, whose husband was later diagnosed with bipolar disorder. (The couple eventually divorced.) "I felt embarrassed," she said. It wasn't until four years ago, in fact, that Hauser -- who is now in her 50s and the executive director and president of the sexual health advocacy group Advocates For Youth -- shared her story. "I didn't feel, in retrospect, like I was carrying a big burden," she said. Sharing Stories Since 2012, Hauser's group has been part of a wave of projects focused on shedding the stigma that often accompanies abortion by encouraging women to share their personal experiences. "I’m Catholic and I’ve had an abortion.

L'avortement est toujours un tabou en 2014: il n'y a pas assez de médecins formés- RTL Info- RTL.be. La Fédération des centres de planning familial des femmes prévoyantes socialistes a réclamé vendredi que davantage de médecins soient formés à l'Interruption volontaire de grossesse (IVG) et a demandé la création d'un site officiel d'informations sur l'avortement émanant des autorités fédérales.

L'avortement est toujours un tabou en 2014: il n'y a pas assez de médecins formés- RTL Info- RTL.be

Médecins et IVG : «On n’est pas des parias. On est gynécos, accoucheurs, avorteurs» Il y a 40 ans, Simone Veil montait au créneau en faveur de l'IVG. Avorter en France, les a priori ont la vie dure. SANTÉ - Si le temps des aiguilles à tricoter est terminé, les débats, eux, persistent.

Avorter en France, les a priori ont la vie dure

Quand Simone Veil monte à la tribune ce 26 novembre 1974, elle n'imagine pas le rude combat en faveur de l'IVG qui l'attend. Ce que mon avortement m'a appris - Témoignage. Top 10 des déclarations sur l’IVG au moment de la loi Veil (il y a quarante ans seulement) Le 26 novembre 1974, Simone Veil, alors ministre de la Santé de Valéry Giscard d'Estaing, montait à la tribune de l’Assemblée nationale pour défendre devant un public presque exclusivement masculin la loi en faveur de l'interruption volontaire de grossesse.

Top 10 des déclarations sur l’IVG au moment de la loi Veil (il y a quarante ans seulement)

Une loi historique donc, qui lui a valu de rentrer dans l'histoire ET d'en prendre plein la gueule. Petit florilège, des déclarations des politiciens de l'époque. "En morale, l'avortement demeure une oeuvre de mort. " (Jean Lecanuet) Jean Lecanuet qui, au passage, a activement défendu la peine de mort qui elle, il est vrai, n'est absolument pas une oeuvre de mort c'est bien connu. Le billet de Nicole Ferroni : "Les ovaires du courage" Elles parlent de leur IVG : "Il va très bien, son cœur bat parfaitement" - L'Obs. "J'étais accroupie par terre, à me contorsionner de douleur, le front posé sur une chaise.

Elles parlent de leur IVG : "Il va très bien, son cœur bat parfaitement" - L'Obs

Je souffrais tellement que la sueur gouttait de mes cheveux. Appel à témoignages pour le CFULB et 1er témoignage sur l’IVG. Bonjour à toutes et tous :-)!

Appel à témoignages pour le CFULB et 1er témoignage sur l’IVG

Le Cercle féministe de l’ULB est à la recherche de témoignages de personnes ayant été en relation avec des plannings familiaux belges pour une possible grossesse et/ou une IVG. Comme en témoigne cet article pour la France en milieu hospitalier, nous avons pu constater qu’en Belgique le droit à avorter était parfois rendu compliqué dans des plannings familiaux. Nous aimerions que vous partagiez avec nous votre expérience -qu’elle soit positive ou négative ou les deux- d’une IVG en milieu hospitalier ou en planning, ou votre expérience -positive ou négative ou les deux- d’une consultation (grossesse/IVG) en planning. Le premier témoignage est exceptionnellement diffusé esseulé ici, avec l’accord de la témoin, pour vous encourager :-) :

Cercle Féministe de l'ULB. La croisade anti-IVG des «survivants» de la loi Veil. Vendredi 3 juillet, 9 heures, ils se retrouvent à 250 devant le centre d'orthogénie de l'hôpital Rothschild (Paris XIIe).

La croisade anti-IVG des «survivants» de la loi Veil.

Sandales fluos à talons compensés, pantalons moulants, nombril à l'air, ongles vernis avec des paillettes. Les filles sont hip-hop, branchées, genre «minettes». Les garçons, comme beaucoup d'adolescents: casquette, jeans immenses, walkman. Moyenne d'âge: 18 ans. ll y a quelques très jeunes couples accompagnés de bébés.