background preloader

Quels usages ?

Facebook Twitter

Derrière les mirages, les mythes et les sur-promesses, pointer les usages novateurs et les progrès.

Lawrence Lessig : "La segmentation du monde que provoque Internet est dévastatrice pour la démocratie". C'est avec une certaine inquiétude que Lawrence Lessig observe comment Internet est à la fois un outil fantastique et ce qui a renforcé la crise démocratique.

Lawrence Lessig : "La segmentation du monde que provoque Internet est dévastatrice pour la démocratie"

Professeur de droit à Harvard, constitutionnaliste réputé, Lawrence Lessig est l'un des premiers penseurs du web. Why Online Students Succeed. By Brian Fleming, Senior Analyst Improving online student success can be overwhelming, but findings from a recent Eduventures study suggest that it is not as complicated as it seems.

Why Online Students Succeed

What really helps online students succeed is adherence to a couple basic of measures of quality that have always informed effective course design. André Tricot : "Si l'efficacité d'un système éducatif ne tenait qu'à ses outils, que ce serait simple !" Membre du laboratoire Cognition Langues Langages Ergonomie du CNRS, André Tricot est un des meilleurs spécialistes du numérique éducatif.

André Tricot : "Si l'efficacité d'un système éducatif ne tenait qu'à ses outils, que ce serait simple !"

Impact des exerciseurs, de l'apprentissage de la programmation, utilisation des data pour orienter l'enseignement, appel au numérique pour répondre aux carences du système éducatif, André Tricot revient sur les propositions du rapport de l'Institut Montaigne. Pour lui, c'est un texte militant. Entendez qu'il n'est pas réellement fondé... À qui profite le numérique à l'école? Voici qui ravira les adversaires du numérique à l'école: ce dernier aurait une "incidence sur la performance des élèves mitigée, dans le meilleur des cas".

À qui profite le numérique à l'école?

Telle est la conclusion de la vaste étude sur les compétences numériques des élèves, rendue publique lundi 14 septembre par l'OCDE (1). Même les pays qui ont le plus investi pour équiper leurs écoles "n'ont enregistré aucune amélioration notable des résultats de leurs élèves en compréhension de l'écrit, en mathématiques et en sciences".

Tout au plus relèvera-t-on que la France fait un peu mieux que la moyenne, que ce soit en termes d'accès à Internet à la maison et à l'école, de nombre d'ordinateurs (un pour trois élèves) ou de performances. Les #TICE sont un relais nécessaire à la #PédagogieActive. La pédagogie active a, entre autres, pour vocation d’autonomiser les élèves dans la construction de leur savoir et de compétences.

Les #TICE sont un relais nécessaire à la #PédagogieActive

On s’en doute, cette approche ne peut donc pas faire l’impasse sur l’usage des technologies numériques dans les parcours de formation initiale, et continue. Voici un point sur les principes de la pédagogie active et l’apport du numérique. La pédagogie active se définit par une approche où « l’activité motrice et intellectuelle de l’élève est le principal catalyseur du développement et de la structuration de ses savoirs, de ses habiletés et de ses attitudes » selon le ‘’Dictionnaire actuel de l’éducation’’ (Legendre, 2005). Au Québec, c’est un mouvement, initié par des enseignants et pédagogues qui militent pour une posture proactive face aux besoins futurs des élèves.

Numérique à l'école : partenariat entre le Ministère de l'Éducation nationale et Cisco. Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et Robert Vassoyan, directeur général de Cisco France, leader mondial des technologies réseaux et serveurs, ont signé le 27 novembre 2015, un accord-cadre de partenariat attestant de leur volonté de contribuer activement à la transition numérique dans le système éducatif, au développement de la qualification professionnelle et à la connaissance de la filière numérique.

Numérique à l'école : partenariat entre le Ministère de l'Éducation nationale et Cisco

Ce partenariat ambitieux s'articule autour de 3 enjeux principaux : la formation professionnelle tout au long de la vie aux métiers des réseaux numériques avec la mise à disposition de la plateforme d'e-learning, Cisco Network Academy, permettant d'acquérir les connaissances relatives aux technologies de réseau et d'internet, concevoir, mettre en œuvre et maintenir un réseau informatique avec un objectif cible de formation de 200 000 personnes d'ici 2017. 868.n°868 - Michel Guillou : « Le plan numérique ne s’accompagne d’aucune transformation de l’école » Ancien professeur de SVT, Michel Guillou est un observateur du numérique éducatif, blogueur et conférencier.

868.n°868 - Michel Guillou : « Le plan numérique ne s’accompagne d’aucune transformation de l’école »

Partout où la question du numérique à l’école est abordée, on « tombe » sur vous. D’où cela vient-il ? Après avoir enseigné dans le secondaire, j’ai longtemps été un acteur du numérique et de l’éducation aux médias - deux chantiers qui offrent de belles convergences - auprès des recteurs successifs de l’académie de Versailles et des services du ministère de l’éducation, où l’on daigne encore parfois me demander mon avis. Je tiens un blog, Culture-numerique.fr, je m’exprime régulièrement sur le site Educavox et j’effectue un travail de veille sur les réseaux sociaux. « Déployer le numérique à l’école » ne veut rien dire, tout simplement. La communication politique a des motivations et des moyens qui laissent parfois pantois.

« Déployer le numérique à l’école » ne veut rien dire, tout simplement

Déjà, sur le tout récent événement Éducatice — bon sang ! Quand va-t-on supprimer cette appellation datée et devenue stupide ? —, on évoquait sans honte le « coding » sur une table ronde organisée par un média scolaire et l’abscons « usages » était mis à toutes les sauces, dès qu’il s’agissait de choses qu’on ne comprenait pas. Quelques exemples tirés du programme officiel pour la seule première journée : « une politique réussie de développement massif des usages partout en France », « la généralisation des usages numériques », « pédagogie inversée et nouveaux usages », « retours d’expériences sur les usages », « constat actuel des usages d’Internet ». La majorité de ceux qui participaient aux tables rondes en question, des cadres mâles pour la plupart d’entre eux, seraient bien incapables de dire ce que signifient précisément ces usages. Il en est d’autres encore qui font florès. Le tour du monde des Edtech. Comment les nouvelles technologies de l'éducation rentrent à l'école, comparaisons internationales Le développement des outils numériques à l’école pose des questions Plein de questions.

Le tour du monde des Edtech

« La classe inversée n’est pas une révolution pédagogique, mais une illusion » (Paul Devin, IEN) Paul Devin est Inspecteur de l'Education nationale et secrétaire général du SNPI (syndicat des personnels d'inspection).

« La classe inversée n’est pas une révolution pédagogique, mais une illusion » (Paul Devin, IEN)

Pour lui, la classe inversée nous détourne du vrai enjeu : les compétences professionnelles de l'enseignant. La classe inversée : révolution ou effet de mode ? Je ne sais pas si c’est un effet de mode mais ce n’est pas une révolution pédagogique. En réaction aux critiques contre la classe inversée, des positionnements différents naissent : traditionnellement, la capsule à visionner la veille est incontournable, mais certains commencent à y renoncer. Le stylo numérique : comment choisir la technologie et quels usages possibles en classe ? On trouve aujourd’hui sur le marché des outils tactiles et supportant l’écriture manuscrite, grâce à l’important avancement de la recherche et développement en termes de reconnaissance de l’écriture manuscrite et d’outils de capture, tels que le stylo numérique. Ainsi, l’utilisation de cette interface de capture de l’écriture manuscrite peut-elle potentiellement renouveler une activité plutôt habituelle en classe. Recommandations : L'Agence nationale des Usages des TICE - Quel apport pédagogique des jeux sérieux ?

Par Victorien Marchand * Un « jeu sérieux » (serious game) est un logiciel à finalité pédagogique s’inspirant des aspects ludiques et techniques des jeux vidéo. D’après un rapport de recherche de l’Union européenne dirigé par James Stewart (Stewart et al., 2013), ses objectifs peuvent être le transfert de connaissances, l’acquisition de compétences ou des modifications du comportement chez le joueur. Les études relatives à l’éducation cherchent généralement à évaluer l’impact sur le premier point, à savoir le transfert de connaissances, même si le troisième point (modification des représentations initiales des apprenants, à l’égard d’une discipline d’enseignement par exemple) peut être impacté.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Les usages du manuel numérique dans les écoles élémentaires. Par Claire Nikitopoulos * Le manuel scolaire numérique est la version numérique, voire interactive, du manuel scolaire papier. Il peut être défini comme « un manuel dématérialisé que l’on utilise avec un ordinateur. 6 conseils pour rater le passage au numérique de son école. Pour une société apprenante : propositions pour une stratégie nationale de l'enseignement supérieur - Septembre 2015. L’école et le numérique: les fausses évidences du rapport PISA.

Le volet numérique de PISA 2012, tout juste publié par l’OCDE, assène un coup de massue à la cyberbéatitude. Introduire l’ordinateur à l’école n’emporte pas de meilleurs résultats scolaires, et ne réduit en rien les inégalités socio-culturelles face à la réussite dans les études. En un tournemain statistique, l’enseignement classique fondé sur le rôle-pivot des enseignants, valorisant les apprentissages de base et réhabilitant l’usage de la mémorisation, connaît ainsi une magnifique embellie. Faut-il lire les résultats de ce rapport à travers le prisme de la querelle entre les Anciens, forcément technophobes, et les Modernes, forcément technophiles ?

Bruno Devauchelle : Le problème du numérique c'est l'école ! L'école serait-elle imperméable au numérique ? Le renversement de perspective proposé par ce propos un peu provocateur prend en compte les résultats de PISA que publie l'OCDE sur les compétences numériques des jeunes. Deuxième enquête du genre, elle est importante en qualité, en qualité et étudie l'évolution entre 2009 et 2012 des compétences numériques, de leur acquisition mais surtout de leur lien avec les compétences de lecture et de mathématique et plus généralement la performance aux autres épreuves PISA.

L'ensemble du document publié constitue un point de repère pour l'analyse Plus il est nécessaire de travailler les fondamentaux... Le constat risque d'ébranler nombre de certitudes : "Les ressources investies dans les TIC pour l'éducation ne sont pas liées à l'amélioration de la réussite des élèves en lecture, en mathématiques ou en sciences.

" Le numérique ne règle pas les problèmes pédagogiques.. Bruno Devauchelle : L'enseignant et la loi, à l'ère du numérique. Les enseignants ne sont pas tous des juristes, loin de là. Rapport sur l'utilisation pédagogique des dotations en numérique (équipements et ressources) dans les écoles (IGEN) Theconversation. Une idée (fausse) circule depuis (trop) longtemps à propos des technologies du numérique à l’école qu’il convient de défaire : selon certains, elles devraient nécessairement permettre à l’élève d’obtenir de meilleurs résultats et d’avoir plus de compétences. Cette conception, on a tendance à l’oublier, est en prise avec nos modes de raisonnement et de production intellectuelle qui sont eux-mêmes assujettis à la rationalité capitaliste. Comme la formation aux usages des technologies passe par un nécessaire investissement des établissements de l’enseignement et, par extension, des pouvoirs publics, on fantasme l’idée d’un retour sur investissement.

Quelque part, on se met même à l’espérer. Mais à tort. En effet, en quoi un outil – aussi intelligent soit-il – pourrait-il améliorer les compétences intellectuelles des individus ? Un contexte de rupture technique et intellectuelle La lecture, l’écriture, l’accession au savoir n’étaient plus l’apanage d’une élite. Le numérique pour réussir dès l'école primaire. Le numérique, une arme efficace contre l'échec scolaire. Quelques éléments pour une argumentation à l’usage des contempteurs du numérique.

Vous avez l’ardent désir de briller en société, dans la salle des profs d’un collège ou d’un lycée, microcosme particulier mais finalement assez représentatif de ladite société. Changer l’éducation pour vivre ensemble la société numérique. Le journalisme participatif à la dérive ?

Capture d’écran, « Saint-Denis : le commerce des vidéos amateurs », Le Petit Journal, 18/11/15. Le numérique nous change au-delà de nos usages. Nous avons tous conscience, pour peu que nous prenions un peu de recul, que nos usages et nos mœurs ont considérablement changé dans les 20 dernières années. 3 questions sur les dérives numériques à l’école - La Croix.