background preloader

Critiques, polémistes, essayistes

Facebook Twitter

Jean-Christophe Averty. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Christophe Averty

Cet article ou cette section traite d’une personne morte récemment(). Le texte peut changer fréquemment, n’est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N’hésitez pas à participer, en veillant à citer vos sources. Les biographies étant habituellement écrites au présent de narration, merci de ne pas mettre au passé les verbes qui sont actuellement au présent. Par ailleurs, dans une rédaction encyclopédique, il vaut mieux parler de la « mort » de quelqu'un que de son « décès ». Jean-Christophe Averty interviewé par Noël Herpe, fin mars 2015.

Jean-Christophe Averty, né le à Paris et mort le [1], est un animateur et réalisateur de radio et de télévision français. Nombre de ses productions pour la télévision en font un précurseur de l'art vidéo en France. Grand connaisseur de jazz, Averty a filmé pendant des années le festival Jazz à Juan où sont passés tous les plus grands musiciens du genre. Pierre Rabhi. Claude Imbert (journaliste) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Claude Imbert (journaliste)

Cet article ou cette section traite d’une personne morte récemment(23 novembre 2016). Le texte peut changer fréquemment, n’est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N’hésitez pas à participer, en veillant à citer vos sources. Les biographies étant habituellement écrites au présent de narration, merci de ne pas mettre au passé les verbes qui sont actuellement au présent. Éric Aeschimann. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Éric Aeschimann

Éric Aeschimann, né le , est écrivain et journaliste au Nouvel Observateur, responsable des essais, après avoir été journaliste politique et économique. Biographie[modifier | modifier le code] A Life Worth Living: Albert Camus on Our Search for Meaning and Why Happiness Is Our Moral Obligation. “To decide whether life is worth living is to answer the fundamental question of philosophy,” Albert Camus (November 7, 1913–January 4, 1960) wrote in his 119-page philosophical essay The Myth of Sisyphus in 1942.

A Life Worth Living: Albert Camus on Our Search for Meaning and Why Happiness Is Our Moral Obligation

“Everything else … is child’s play; we must first of all answer the question.” One of the most famous opening lines of the twentieth century captures one of humanity’s most enduring philosophical challenges — the impulse at the heart of Seneca’s meditations on life and Montaigne’s timeless essays and Maya Angelou’s reflections, and a wealth of human inquiry in between. François Ruffin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

François Ruffin

Pour les articles homonymes, voir Ruffin. Biographie[modifier | modifier le code] En 2000, il entre au Centre de formation des journalistes dont il sort diplômé en juillet 2002. Durant les années 2000, il participe comme reporter à plusieurs émissions radio de Là-bas si j'y suis (jusqu'en 2012) tout en continuant à diriger Fakir. François Ruffin a pris la défense de Daniel Mermet, producteur de l'émission radiophonique Là-bas si j'y suis, lorsque ce dernier fut mis en cause par l'article d'Olivier Cyran dans la revue Article 11[1].

En 2015, il sort son premier film Merci Patron sur Bernard Arnault. Emmanuel Berl. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Emmanuel Berl

Œuvres principales. Bruno de Cessole. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bruno de Cessole

Bruno de Cessole, né le à Nice, est un journaliste, critique littéraire et écrivain français. Biographie[modifier | modifier le code] Fils du général Raymond de Cessole et de Françoise Laubiès, Bruno de Cessole est notamment journaliste au Figaro, à L'Express, au Point, critique littéraire des Nouvelles Littéraires et des Lettres françaises, et directeur de la Revue des deux Mondes. Il est ensuite rédacteur en chef de Jours de Chasse et du service culture de Valeurs actuelles, et collabore au Service littéraire.

En 2009, son roman L'Heure de la fermeture dans les jardins d'Occident obtient le prix des Deux Magots. Thierry Wolton. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thierry Wolton

Pour les articles homonymes, voir Wolton. Il a également été, de 1991 à 2005, responsable de la rubrique gastronomique du magazine ELLE sous le pseudonyme de Léo Fourneau. Controverse autour de son ouvrage Le Grand Recrutement[modifier | modifier le code] Dans Le Grand Recrutement, un essai historique publié en 1993, Thierry Wolton fait état de recherches qu'il a menées dans les archives de l’ex-URSS sur différentes personnalités françaises ayant été en relation avec Henri Robinson[1]. LE DÉCLIN DE L'OCCIDENT. Écrivain politique récemment établi à Munich, Spengler (1880-1936) rédige en 1918 le tome I (remanié en 1923) de cette somme historico-philosophique dont la sortie, coïncidant avec l'époque sombre et tourmentée de la défaite allemande, lui valut, pour s'être fait le dépositaire de la tradition de pensée de la décadence, succès et controverses dans les milieux intellectuels d'alors.

LE DÉCLIN DE L'OCCIDENT

Critique féroce de la République de Weimar et affichant nettement son hostilité aux idées de démocratie, de parlementarisme et de marxisme qu'il dénoncera dans Prussianité et socialisme (1919), il ajoute à son « bréviaire du pessimisme européen » (A. Reszler) un second volume en 1922 qui, radicalisant la thèse de Herder sur la relativité des phénomènes culturels, décline la partition classique des thèmes de la Kulturkritik conservatrice, et entame une vaste critique de l'idéal progressiste et matérialiste de la civilisation technicienne moderne. 1. Déterminisme biologico-historique et solution nationaliste. Nikolaï Valentinov. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nikolaï Valentinov

Nikolai Valentinov en 1928 Nikolaï Valentinov (en russe : Николай Валентинов), de son vrai nom Nikolaï Vladislavovitch Volski (Вольский) (1879-1964), fut un journaliste et écrivain russe, un témoin privilégié de la révolution russe et un analyste critique de la politique économique soviétique. Pierre Jourde. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Jourde. Œuvres principales Géographies imaginaires et Visages du double[modifier | modifier le code] Le double, autre figure de la réflexivité et du spéculaire, étudié tout d'abord théoriquement dans Visages du Double, se retrouvera dans l'ensemble de l'œuvre de Jourde : que ce soit dans Festins secrets, dans L'heure et l'ombre ou Paradis noirs, les narrateurs se retrouvent confrontés à un double négatif, qu'il soit vieillissant comme dans Festins secrets ou fascisant dans Paradis noirs.

Cette figure du double semble être le produit de l'imagination schizophrénique du narrateur. Polémique à la suite de la parution de Pays perdu[modifier | modifier le code] Raoul Vaneigem. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Raoul Vaneigem, né à Lessines (Hainaut, Belgique) le , est un écrivain, philosophe belge.

Biographie[modifier | modifier le code] En 1961, il fut également l'auteur de la chanson, La vie s'écoule, la vie s'enfuit, dont la musique fut composée par Francis Lemonnier et la version la plus connue interprétée par Jacques Marchais[6]. Par l'intermédiaire d'Henri Lefebvre, il est mis en contact avec Guy Debord, et participe activement à l'Internationale situationniste de 1961 à sa démission en 1970, invitant la jeunesse de l'époque à « abandonner toutes les valeurs héroïques pour adopter un hédonisme radical résumé dans le mot d'ordre : « jouir sans entrave » ». Il contribue de façon importante à la revue que ce groupe a publiée.

Cornelius Castoriadis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cornelius Castoriadis (en grec moderne : Κορνήλιος Καστοριάδης), né le à Constantinople et mort le à Paris, est un philosophe, économiste et psychanalyste français d'origine grecque, fondateur avec Claude Lefort du groupe Socialisme ou barbarie. Il consacra une grande part de sa réflexion à la notion d'autonomie, dont il proposa une conceptualisation particulière et qu'il défendit en élaborant un « projet d'autonomie », projet de société visant l'autonomie individuelle et collective, soit une démocratie « radicale », qu'il opposait à l'hétéronomie, constitutive selon lui des sociétés religieuses et traditionnelles, des régimes capitalistes mais aussi du régime de l'URSS.

Son œuvre témoigne de la variété des champs disciplinaires auxquels il s'intéressa : l'épistémologie, l'anthropologie, la politique, l'économie, l'histoire, ou encore la « théorie de l'âme », voire la psychanalyse. Biographie[modifier | modifier le code] Il meurt le . Claude Lefort. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Lefort. Claude Lefort, né le et mort le [1], est un philosophe français connu pour sa réflexion sur les notions de totalitarisme et de démocratie, notamment comme membre du groupe Socialisme ou Barbarie. Ancien directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, il était membre du centre de recherches politiques Raymond-Aron. Il a notamment travaillé sur Machiavel, Merleau-Ponty et sur les régimes du bloc de l'Est.

Biographie[modifier | modifier le code] Origines familiales[modifier | modifier le code] Izzat Ghazzawi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Izzat Ghazzawi (1951-2003) est un écrivain et critique littéraire palestinien. Ex-doyen de l'Université de Birzeit, il a fait partie du bureau exécutif du Conseil palestinien pour la justice et la paix et il a présidé la première Conférence internationale des écrivains en Palestine (1997).

Son fils Ramy, âgé de 16 ans, a été tué dans la cour de son école par l’armée israélienne alors qu’il portait secours à un ami blessé. Il fut emprisonné et censuré à plusieurs reprises par les autorités israéliennes pour ses activités politiques. Il reçoit le prix international pour la liberté d’expression en 1995 à Stavanger et le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit en 2001 (en même temps que Nurit Peled-Elhanan). Il a publié, avec l’écrivain israélien Abraham Yehoshua et le photographe Oliviero Toscani, un livre qui a connu un succès retentissant sur les rapports entre les Palestiniens et les Israéliens. Il est mort le , chez lui à Ramallah. Guy Debord. Isidore Isou. Pascal Quignard. Emmanuel Todd. Thomas Piketty. Guy Dumur.

Frédéric Lordon. Le site officiel de Michel Onfray » Biographie, oeuvres, actualités de Michel Onfray. Pensee allemande contre pensee francaise. Camus, philosophe pour classes terminales. Jean-Jacques Brochier. Manuel Devaldès. Félix Fénéon. Max Weber. Raymond Aron. Jean-François Revel. Bertrand de Saint-Vincent. Diderot. Castoriadis et l’autonomie, par Baptiste Eychart (Le Monde diplomatique, mars 2015) Gabriel Matzneff. Paul Léautaud. André Billy. Jean Galtier-Boissière. Henri Jeanson. Éric Marty. Roger Peyrefitte. Valery Larbaud. Jean Paulhan. Jean d'Ormesson. François Mauriac. Jean Dutourd. Caton l'Ancien. Cicéron. Michel de Montaigne.

Érasme. Discours de la Servitude volontaire [par LA BOETIE ] Cesare Beccaria. Pierre Choderlos de Laclos. Montesquieu. Denis Diderot. Œuvres de Denis Diderot. Jean-Jacques Rousseau. Voltaire. Nicolas de Condorcet. Nicolas de Condorcet. François-René de Chateaubriand.

Alexis de Tocqueville. Charles-Augustin Sainte-Beuve. Henri Rochefort. Jaurès. Victor serge. Péret (1899-1959) Albert Thibaudet. Paul Nizan. Thierry Maulnier. Albert Camus. André Wurmser. Roland Barthes. Cornelius Castoriadis. Maurice Nadeau. Daniel Guerin. Henri Alleg. Frantz Fanon. Francis Jeanson. Jean Amrouche. Guy Debord. Gilles Châtelet. Chomsky. Marc Fumaroli. Hector Bianciotti.

Angelo Rinaldi. Alain de Benoist. Bernard Frank (écrivain) Pascal Quignard. Ignacio Ramonet. Édouard Limonov. Лимонов, Эдуард Вениаминович. Limonov (roman) Это я, Эдичка. Vladimir Fédorovski. Alexandre Adler. Patrick Besson. Antoine Compagnon. Philippe corcuff.