background preloader

Jean-Jacques Rousseau

Jean-Jacques Rousseau
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean-Jacques Rousseau, né le à Genève et mort le (à 66 ans) à Ermenonville, est un écrivain, philosophe et musicien genevois francophone. La vie de Jean-Jacques Rousseau est une vie d'indépendance et d'instabilité. Il quitte d'abord Genève à seize ans pour la Savoie, où il reçoit un complément d'éducation et une initiation à l'amour par Mme de Warens avant de gagner Paris en 1742, pensant faire carrière dans la musique. Il mène alors une existence difficile, cherchant divers protecteurs et vivant avec Thérèse Levasseur, qui lui donnera cinq enfants, tous confiés à l'Assistance publique. Dans le même temps, il rencontre Diderot et écrit des articles sur la musique pour l'Encyclopédie. Biographie Famille et enfance Raymond Trousson, dans la biographie qu'il consacre à Jean-Jacques Rousseau, indique que la famille était originaire de Monthléry, près d'Étampes, au sud de Paris[1]. Isaac Rousseau a un caractère parfois violent. Débuts difficiles Exil

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Jacques_Rousseau

Related:  La Question de L'Homme dans les genres de l'Argumentation du XVIVue d'ensemble éducabilitéPhilosophes - psychanalystes (H)PenseursPédagogue

Michel de Montaigne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Signature de Michel de Montaigne. Les Essais (1572-1592) ont nourri la réflexion des plus grands auteurs en France et en Europe, de Shakespeare à Pascal[2] et Descartes, de Nietzsche et Proust à Heidegger. Le projet de se peindre soi-même pour instruire le lecteur semble original, si l'on ignore les Confessions de Saint Augustin : « Je n’ai d’autre objet que de me peindre moi-même. » (cf. introspection) ; « Ce ne sont pas mes actes que je décris, c’est moi, c’est mon essence[3]. » Saint Augustin dans ses Confessions retraçait l'itinéraire d'une âme passée de la jeunesse aux erreurs de la dévotion. Jean-Jacques Rousseau cherchera à se justifier devant ses contemporains ; Stendhal cultive l'égotisme ; avant ces deux-là, Montaigne a une autre ambition que de « se faire connaître à ses amis et parents » : celle d'explorer le psychisme humain, de décrire la forme de la condition humaine.

Cours sur Platon Platon 1. La théorie platonicienne des Idées 1.1. Le dualisme platonicien 1.1.1. Bruno Bettelheim Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il s'est rendu célèbre par la publication de livres de vulgarisation où il explique les théories pédagogiques et psychothérapiques, mises en œuvre à son École d'orthogénie de l'Université de Chicago qu'il a dirigée pendant trente ans. Son statut de psychanalyste est sujet à controverse[1]. Il est décrit par certains comme « psychanalyste autodidacte[2] ». Éléments biographiques[modifier | modifier le code] Bruno Bettelheim effectua son parcours universitaire en philosophie à Vienne (Autriche), où est conservée sa thèse de doctorat.

Hannah Arendt Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Extrait d'un timbre allemand imprimé en 1988 à l'effigie de Hannah Arendt. Hannah Arendt, née Johanna Arendt[1] à Hanovre le et morte le à New York, est une politologue, philosophe et journaliste allemande naturalisée américaine, connue pour ses travaux sur l’activité politique, le totalitarisme, la modernité et la philosophie de l'histoire. Elle soulignait toutefois que sa vocation n'était pas la philosophie mais la théorie politique (« Mein Beruf ist politische Theorie »)[2]. C'est pourquoi elle se disait « politologue » (« political scientist »)[3] plutôt que philosophe. Son refus de la philosophie est notamment évoqué dans Condition de l'homme moderne où elle considère que « la majeure partie de la philosophie politique depuis Platon s'interpréterait aisément comme une série d'essais en vue de découvrir les fondements théoriques et les moyens pratiques d'une évasion définitive de la politique »[4].

Adolphe Ferrière Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Ferrière. Adolphe Ferrière Adolphe Emmanuel Ferrière vers 1930 Principaux travaux Pédagogie active/Éducation nouvelle Voltaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Œuvres principales Compléments François-Marie Arouet, dit Voltaire, né le à Paris, ville où il est mort le (à 83 ans), est un écrivain et philosophe français qui a marqué le XVIIIe siècle et qui occupe une place particulière dans la mémoire collective française et internationale. Son œuvre littéraire est variée : son théâtre, ses poésies épiques, ses œuvres historiques, firent de lui l’un des écrivains français les plus célèbres au XVIIIe siècle mais elle comprend également des contes et romans, les Lettres philosophiques, le Dictionnaire philosophique et une importante correspondance, plus de 21 000 lettres retrouvées. Tout au long de sa vie, Voltaire fréquente les Grands et courtise les monarques, sans dissimuler son dédain pour le peuple, mais il est aussi en butte aux interventions du pouvoir, qui l’embastille et le contraint à l’exil en Angleterre ou à l’écart de Paris.

Jean-Jacques Rousseau (Œuvres) Intro Biographie Œuvres Liens L'oeuvre critique de Rousseau Rousseau et la société Étapes et fondements de l'oeuvre autobiographique de Rousseau Discours sur les sciences et les arts, dissertation philosophique et morale, 1750. Rousseau s'oppose aux idées développées par Voltaire dans les Lettres philosophiques et dans Le Mondain. Theodor W. Adorno Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Adorno. Theodor W. Adorno Max Weber Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Weber. Max Weber

Johann Heinrich Pestalozzi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Johann Heinrich Pestalozzi Johann Heinrich Pestalozzi, par F.G.A. Schöner Compléments François Rabelais Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Œuvres principales Ecclésiastique et anticlérical, chrétien et libre penseur, médecin et bon vivant, les multiples facettes de sa personnalité semblent parfois contradictoires. Accueil La Fondation Jean Piaget pour recherches psychologiques et épistémologiques a été créée en 1976 par Jean Piaget afin de favoriser l’essor de ces disciplines. Elle a, à cet effet, soutenu pendant plusieurs années un certain nombre d’activités scientifiques (bourses d’étude des Archives Jean Piaget, travaux avancés de recherche, organisation de colloques, etc.), ainsi que la publication des dernières recherches dirigées ou initiées par Piaget au Centre International d’épistémologie génétique. En 2006, le Conseil de la Fondation a autorisé l’ouverture du présent site internet créé dans le but premier de rendre accessible par voie électronique les écrits difficiles d’accès du savant suisse et par là faciliter le rappel ou la découverte des interrogations, des méthodes et des conceptions qui composent la psychologie et de l’épistémologie génétiques.

Related:  Rousseau