background preloader

Sylvaine Olive critiques livres d'art

Facebook Twitter

Critique : Picasso, peintre et sculpteur sur argile - Lire. Une amphore à croupe rebondie déguisée en tanagra.

Critique : Picasso, peintre et sculpteur sur argile - Lire

Des vases, des cruches à vin en forme de taureau, de chouette ou de cabri, avec des ailes et des cornes ménagées dans les anses. Un plat d'argile servant d'arène pour une tauromachie improvisée. Le sexe d'un Priape pansu inspiré d'un bec verseur... C'est toute une batterie de cuisine qui est ici détournée et élevée au rang d'? Critique : La renaissance maniériste - Lire. Critique : Mario Merz - Lire. Enluminures : Les plus belles lettres illustrées - Lire. Dossier : Pascal - Lire. Critique : Léonard bon vivant - Lire.

Critique : Duchamp & cie - Lire. Artiste dilettante, dandy nonchalant, joueur d'échecs invétéré, maître de l'ironie et de la dérobade, c'est ce personnage libre et paradoxal qui déclenche la révolution artistique du siècle en exposant un objet usuel - pelle à neige ou urinoir - signé de sa main, ainsi promu au rang d'objet d'art.

Critique : Duchamp & cie - Lire

Marcel Duchamp (1887-1968), qui a tourné le dos à la peinture après son fameux et scandaleux Nu descendant un escalier, invente le ready-made en 1913. Son "geste décisif, le baptême artistique de l'objet, fut de faire basculer l'art du XXe siècle de l'esthétique dans l'éthique", insiste Pierre Cabanne, fin connaisseur de l'artiste (ses Entretiens avec Marcel Duchamp de 1967 sont réédités chez Somogy). On lit avec beaucoup de plaisir le récit alerte et les analyses limpides du critique d'art qui ne souffre d'aucun syndrome de surinterprétation. Il ne cherche pas à dissiper, par exemple, la part de mystère inhérente au grand ? Critique : Du côté de lart brut - Lire. Les pauvres gens, les fous, les solitaires trouvent parfois dans l'art leur revanche.

Critique : Du côté de lart brut - Lire

Avec des débris de faïence, Picassiette, balayeur de cimetière, transforma sa maisonnette en palais de rêve. Dans la solitude d'un asile psychiatrique, Aloïse inventa des mondes féeriques sur du papier d'emballage. Un petit vacher infirme du Loiret construisit un manège enchanteur avec trois fois rien et des bouts de tôle peinte, le chef-d'? Uvre de sa vie! Critique : Gaudí - Lire. Dossier : Hervé Télémaque - Lire.

Dossier : Bustamante - Lire. C'est l'artiste de l'année.

Dossier : Bustamante - Lire

Celui qui a représenté la France à la très sélecte Biennale de Venise, le saint des saints de la création contemporaine. Photographe? Sculpteur? Peintre? Architecte? Dossier : Barceló - Lire. Ces deux-là ont fait un bout de chemin ensemble.

Dossier : Barceló - Lire

Dix-sept ans par monts et par vaux. Le photographe sur les traces du peintre. Le peintre talonné par l'objectif. Critique : L'orient ancien - Lire. Critique : James Ensor - Lire. Critique : Provence - Lire. Critique : Barcelone fin de siècle - Lire. Critique : Man Ray - Lire. "Man Ray: n. masc. syn. de joie, jouer, jouir", ainsi le définissait son ami Marcel Duchamp.

Critique : Man Ray - Lire

On a longtemps oublié que, pour le gai luron du mouvement surréaliste, la photographie ne fut d'abord qu'un gagne-pain. Ses portraits et ses nus solarisés, ses rayogrammes et autres facéties visuelles ont établi sa réputation d'artiste génial et désinvolte. De son travail de photographe professionnel, on ne savait jusqu'à maintenant presque rien.

Débarqué sans le sou à Paris en 1921, le jeune Man Ray se fait d'abord la main en reproduisant les tableaux de ses amis peintres. "Réunir sur une image des lignes, de la couleur, de la matière et par-dessus tout du sex-appeal", telle est sa devise. Critique : Saint Georges et le dragon - Lire. Pauvre saint Georges!

Critique : Saint Georges et le dragon - Lire

Sa mort aura été son premier véritable exploit. Il fait son apparition dans la tradition orientale au Ve siècle comme le plus malmené des martyrs chrétiens, soumis à d'affreuses tortures, mais toujours ressuscitant. Critique : Le Corbusier vivant - Lire. Critique : Turbulent Cobra - Lire. "Je ne vais dans les musées que pour enlever les muselières", dit un jour Christian Dotremont, manifestant ainsi à quel point Cobra se moquait des traditions et des experts.

Critique : Turbulent Cobra - Lire

Cobra? Co comme Copenhague, br comme Bruxelles, a comme Amsterdam. Les villes d'origine des membres fondateurs de ce mouvement artistique turbulent qui sévit de 1948 à 1951. Critique : Anselm Kiefer - Lire. En 1980, à la Biennale de Venise, la présentation des ?

Critique : Anselm Kiefer - Lire

Uvres d'Anselm Kiefer fit scandale. On lui reprocha sa germanité exacerbée, ses ambiguïtés idéologiques... L'artiste allemand, il faut le dire, n'a pas froid aux yeux. Depuis trente ans, il explore le territoire miné de l'histoire de son pays, celui du IIIe Reich en particulier, et nous jette en pâture des énigmes. Critique : Pierre Buraglio - Lire. Critique : Vu, vus, vues - Lire. L'art & la folie - Lire. "Les sages ont plus à apprendre des fols, que les fols des sages.

L'art & la folie - Lire

" Poursuivant le fil de la pensée de Montaigne, ce beau livre nous promène chez les fous, les toqués, les cinglés de la littérature et des arts. Alain Kirili- Lire. L'art byzantin - Lire. "Siècles d'horreurs et de miracles". Ces mots de Voltaire résonnent comme une sentence. En mille ans d'histoire mouvementée, de sa fondation par le premier empereur chrétien à la chute de Constantinople en 1453, l'empire byzantin s'est taillé une mauvaise réputation. Les métiers d'art - Lire. Silence art espace - Lire. Comme un oiseau fait son nid, Chris Drury (né en 1948) construit de tout petits abris, faits de branches de bouleau, de plaques de mousse, de tourbe. Des abris pour rêver ou contempler, lieux clos et mystérieux plantés dans l'immensité des paysages que l'artiste britannique arpente depuis près de vingt ans, de l'archipel des Hébrides au Colorado. Au détour d'un chemin, il empile quelques pierres (les cairns) pour marquer un instant, souligner un contraste ou combler, à la manière des Inuit, sa solitude de pèlerin.

Il tresse aussi des corbeilles avec de la bruyère cueillie, des racines et des ramures de cerf trouvées. Gestes fugaces, ? Uvres fragiles et sophistiquées dont la photographie nous restitue la fulgurante beauté et que l'artiste commente ici lui-même. Soto - Lire. Bronzino - Lire.