background preloader

Bonheur

Facebook Twitter

Le bien-être au travail, c’est l’arnaque du nouveau siècle - Le Temps. Le bien-être au travail?

Le bien-être au travail, c’est l’arnaque du nouveau siècle - Le Temps

C’est même l’arnaque du nouveau siècle! Les approches et les techniques du bien-être au travail risquent de produire l’effet inverse de ce qu’elles se proposent d’apporter. "Les managers du bonheur arrivent dans les entreprises" "Le bonheur peut faire l'argent au travail" assure un nouvel institut - rts.ch - Economie. Pour produire plus, la clé est le bonheur au travail!

"Le bonheur peut faire l'argent au travail" assure un nouvel institut - rts.ch - Economie

C'est le credo de Mickael Mangot, directeur général de ce nouvel institut: "Vous prenez la même personne et vous la rendez heureuse dans son travail, elle sera plus productive, elle aura de meilleurs comportements sociaux dans l'entreprise, elle sera aussi vraisemblablement plus créative", explique cet économiste. "Et à la fin (…), les entreprises où les salariés sont les plus heureux de leur travail sont les entreprises qui sont les plus productives et qui sont les mieux valorisées en bourse. " "Le bonheur peut faire l'argent", assure Mickael Mangot. Et ce souci est une prise de conscience qui s'est accentuée récemment, relève-t-il, "sous l'influence de cette fameuse génération Y qui est très focalisée sur son développement personnel, son bien-être.

" Les actions qui alimentent la générosité dans l'entreprise ou la générosité de l'entreprise sont très bien perçues par les salariés Quelles actions peuvent-elles être mises en œuvre? «Hygge», la curieuse histoire du bonheur danois - Le Temps. Comment se fait-il que le Danemark, pays au soleil rare et aux impôts élevés, arrive en tête du classement des pays les plus heureux selon les Nations unies?

«Hygge», la curieuse histoire du bonheur danois - Le Temps

Bien sûr, il y a l'Etat providence, qui «réduit les risques, l’insécurité et l’anxiété parmi les citoyens», observe Meik Wiking, directeur de l'Institut de recherche sur le bonheur à Copenhague. Le welfare state y est pour quelque chose, mais il n'explique pas tout, car les autres pays scandinaves partagent ce modèle. Si les Danois sont plus heureux que leurs voisins, c'est à cause du hygge. Ce terme, emprunté au norvégien mais devenu un mot fétiche en danois, est entré en plein boum global en 2016, comme le révèlent les courbes de Google Trends. Une défaite salutaire. «Hygge», la curieuse histoire du bonheur danois - Le Temps. Argent : ce que nous apprend l'économie du bonheur. Acheter sa maison, s'offrir un voyage...

Argent : ce que nous apprend l'économie du bonheur

Nos décisions budgétaires impactent nos finances, bien sûr, mais aussi notre bonheur. De quelle manière ? Figurez-vous qu'une discipline économique a justement pour objectif de répondre à cette question et d'analyser les liens entre situations économiques (personnelle et globale) et bien-être. Née aux Etats-Unis, l'économie du bonheur a aujourd'hui son institut en France, inauguré jeudi par son fondateur, l'économiste Mickaël Mangot. L'Express-VotreArgent : L'économie du bonheur, ça fait sourire... Mickaël Mangot : C'est une discipline académique très sérieuse, qui a émergé dans les années 1970 grâce au travail de l'Américain Richard Easterlin. Bonheur - France Culture. Pourquoi sommes-nous heureux ? - Conférence TED de Dan Gilbert.

Le secret du bonheur en douze graphiques. Le bonheur en graphiques, cela tient de l’oxymore, et ce titre n’est pas 100% sérieux.

Le secret du bonheur en douze graphiques

Si vous cherchez vraiment le secret du bonheur, je vous conseille plutôt de vous lover dans la courbe de ses yeux ou de vous camper au Cabaret vert. Pourtant, de plus en plus d’économistes et statisticiens s’intéressent au bonheur – qui, après tout, est censé être l’objectif prioritaire de la politique économique. Ils tentent d’en percer certains secrets et dégager certaines lois. Voici quelques unes de leurs trouvailles, en huit points et douze graphiques. Les Emirats arabes unis nomment une femme « ministre du bonheur » Un remaniement gouvernemental sans précédent a également désigné une jeune diplômée d’Oxford, âgée de 22 ans, ministre d’Etat aux affaires de la jeunesse.

Les Emirats arabes unis nomment une femme « ministre du bonheur »

Une ministre du bonheur a été nommée aux Emirats arabes unis, mercredi 10 février, à la faveur d’un remaniement gouvernemental sans précédent – même si les ministères clés restent toujours aux mains des familles régnantes. Le poste de ministre d’Etat du bonheur a été attribué à Ouhoud Al-Roumi, par ailleurs directrice générale de la présidence du conseil des ministres, fonction qu’elle conserve aussi. Selon le premier ministre des Emirats arabes unies, cheikh Mohammed Ben Rached Al-Maktoum, qui est aussi souverain de Dubaï, ce ministère devra s’assurer que les politiques gouvernementales créent « le bien-être social et la satisfaction » des individus. « Le bonheur n’est pas seulement un vœu pieux dans notre pays.

Il y aura des plans, des projets, des programmes et des indicateurs. Une ministre de la jeunesse âgée de 22 ans. « Notre course à la croissance n’a pas de sens » Isabelle Cassiers est professeure d’économie à l’université catholique de Louvain (Belgique) et chercheuse qualifiée du Fonds de la recherche scientifique (FNRS, belge).

« Notre course à la croissance n’a pas de sens »

Elle a coordonné le livre Redéfinir la prospérité, qui s’interroge sur la dissonance entre croissance économique, durabilité environnementale et bien-être humain. Convaincue du caractère non soutenable de notre développement économique, elle s’intéresse au nouveau paradigme que le Bhoutan tente de mettre en place à travers son indicateur du bonheur national brut. Isabelle Cassiers. 72 ans d'études et une conclusion : le bonheur c'est les autres. Selon le célèbre dicton, l'argent ne fait pas le bonheur.

72 ans d'études et une conclusion : le bonheur c'est les autres

Mais alors, où faut-il chercher le secret de l'épanouissement ? Des chercheurs d'Harvard se sont penchés sur la question pendant plusieurs dizaines d'années pour arriver à une conclusion que les sciences sociales ont souvent avancé : un environnement chaleureux et stable durant l'enfance est l'ingrédient crucial d'une vie épanouie. Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs d'Harvard se sont relayés pour suivre pendant près de 75 ans 268 hommes admis à l'université d'Harvard à la fin des années 1930 et ayant traversé des expériences aussi diverses que la guerre, la vie professionnelle, le mariage, le divorce, les enfants, les petits-enfants, la vieillesse, l'alcoolisme, la dépression et tout ce que la vie peut réserver de bonnes et mauvaises surprises.

Cette entreprise, plus connue sous le nom d’Étude Grant, du nom de son fondateur William T. Atlantico sur facebook notre compte twitter Intéressé par cet auteur ? Je m'abonne. La plus longue étude sur le bonheur, 75 ans à Harvard ! C'est quoi le bonheur ? Camille ou la joie du dragon Co-fondateur d'Ankama, le studio de Roubaix à l'origine de l'énorme succès de jeu vidéo Dofus, Camille Chafer a trouvé son bonheur dans la création.

C'est quoi le bonheur ?

Faut-il rechercher le bonheur? Les avis de Frédéric Lenoir et Luc Ferry Trouver le bonheur est-il possible? Le philosophes Luc Ferry et l'auteur Frédéric Lenoir ont des visions opposées sur ce point. Travailler beaucoup et être heureux, c'est possible. Le bonheur à l'Antiquité : focus ... Le retour de la mère parfaite.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Zineb Dryef Enfants assortis au canapé, balades en forêt et goûters d’anniversaire « home made » : les « happymamas » sont devenues les attachées de presse de leur bonheur familial très scénarisé.

Le retour de la mère parfaite

On la croyait disparue, la femme en robe pastel et aux cheveux figés qui, en attendant le retour de son mari et de ses enfants, préparait des gâteaux dans une cuisine immaculée. Délivrée de sa souveraineté domestique – astiquer, repasser, aspirer, cuisiner et sourire ; reléguée dans les archives sexistes des publicitaires. On croyait la parfaite ménagère des années 1960 définitivement enterrée. Mais la voilà ressuscitée sur les réseaux sociaux. Comment vont les Français ? Le bonheur, ça se mesure. Peut-on mesurer le bonheur ? Le think tank la Fabrique Spinoza publie aujourd'hui son "PIB du bonheur". Une nouvelle tentative de rendre incontournables des mesures alternatives au PIB. Comment les nouveaux indicateurs tentent-ils de s'imposer ? Dossier de Catherine Petillon. Les nouvelles clés du bonheur. Disséqué, analysé, mesuré, servi en livres, en films ou en émissions de télévision, enseigné en cours particuliers, colloques et séminaires, il est un Graal ultime de l'humanité depuis deux mille ans: capricieux, polymorphe, c'est... le bonheur.

Le sujet est indémodable et la quête du bonheur a rarement autant concentré les énergies. Il est propulsé sur le devant de la scène par des scientifiques qui en scrutent l'ADN, étudiant la chimie de nos cerveaux à la recherche de la molécule du bonheur. D'autres estiment qu'on peut le mesurer et même apprendre à l'apprivoiser. Quant aux tenants du développement personnel, ils misent tout sur la psychologie, défendant l'idée que l'on peut travailler de manière pragmatique pour être plus heureux. «La famille, première clé de l'épanouissement» INTERVIEW - Face à la perte de repères, la famille est plus que jamais perçue comme un espace de bonheur, analyse Marie-José Forissier, présidente de Sociovision-Cofremca. LE FIGARO MAGAZINE. - La famille rime-t-elle avec bonheur aux yeux des Français? Marie-José FORISSIER. - La famille est plus que jamais source de bonheur et d'épanouissement. 89 % des Français interrogés par Sociovision-Cofremca * se disent heureux sur le plan familial, 87 % soulignent que rien ne compte plus à leurs yeux que de partager des moments forts avec leurs proches.

La famille est l'une des clés du bonheur des Français, leur réponse à l'adversité ambiante. La crise a-t-elle accentué cette tendance? Elle a joué un rôle d'accélérateur. Ce retour en force de la famille est-il assimilable à un repli? Oui, mais cette attitude n'est pas négative. La recette du bonheur existe, c'est Harvard qui le dit ! En novembre 2015, lors d’une conférence TEDx, Robert Waldinger a révélé l’aboutissement d'une longue, d'une très longue étude. Pendant 75 ans, des chercheurs de la prestigieuse Harvard Medical School ont suivi à la loupe le quotidien de 724 hommes. Alors que, généralement, les études de cet acabit s’arrêtent au bout d’une dizaine d’années, faute de moyens, ici pas moins de quatre directeurs d’étude se sont succédés depuis 1938 pour mener à bien les recherches.

La chaire sur le « développement de l’adulte » (Study of Adult Development) de l'université a passé au crible tous les aspects de la vie des participants. À intervalles réguliers, les scientifiques ont méticuleusement interrogé les patients sur leur travail, leur famille et leur santé. Ils ont réalisé des analyses de sang, des scanners des cerveaux et sont même allés jusqu’à autopsier les participants décédés.

Un travail titanesque. Les Danois champions du monde 2013 du bonheur. Dans le rapport annuel des Nations Unies sur le bonheur, le Danemark conserve sa première place mondiale. Devant la Norvège, la Suisse, les Pays-Bas, la Suède et le Canada. Les Danois ont pourtant le taux d’endettement privé le plus élevé au monde et leur espérance de vie est l’une des plus basses des pays industrialisés. Montaigne et Épicure : grandeur et limites de l'hédonisme. Toulouse, la ville où les salariés sont les plus heureux. LinkedIn a publié ce jeudi une nouvelle étude consacrée à la satisfaction au travail dans huit pays et les Toulousains sont les plus épanouis.

L' enquête du réseau social professionel LinkedIn * sur la satisfaction au travail place Toulouse en tête des villes où les salariés se sentent le plus épanouis. La ville rose figure régulièrement dans les premières places des villes où il fait bon vivre mais aussi des villes où il fait bon d'étudier. Cette fois, LinkedIn montre que Toulouse est aussi un endroit de choix pour exercer une activité professionnelle puisque 67% des salariés toulousains s'y déclarent «satisfaits».

Pourquoi les Scandinaves et particulièrement les Danois sont-ils plus heureux au travail? Bonheur au travail : le jeu des perceptions. Management : 10 leçons du bonheur en entreprise. Du management bienveillant au management par le bonheur? – Blog Management de la Santé au travail et des Ressources Humaines. (20+) «Aujourd’hui, le bonheur est à vendre»

3 Mars 1794. Les Danois champions du monde 2013 du bonheur. Le secret du bonheur est-il dans le contrôle de l’information ? Pourquoi l'activité physique nous rend-elle plus intelligent et plus heureux ? Dans quelle mesure l’activité physique peut-elle nous rendre plus intelligent et plus heureux. Mais nous verrons également que nager, courir, marcher, sauter en trampoline ou pratiquer la boxe permet une chose assez incroyable. Le développement de certaines fonctions cérébrales.

L’activité physique et sportive permettrait de nous rendre un peu plus intelligent. Nous verrons dans quelle condition.Et sur quelles preuves scientifiques s’appuient cette allégation. Nous verrons ce matin que de nombreuses études scientifiques démontrent que l’exercice physique contribue à l’allongement de la vie. N’hésitez pas à nous écrire ici, ou sur twitter avec #grandbienvousfasse ou à nous appeler au 01 45 24 70 00 avec : Dr Wendy Suzuki, neuroscientifique, auteur de _Bouge ton cerveau !

Au téléphone: Laurent Chambaud, directeur de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, pour le livre « Des vélos dans la ville » aux presses EHESP. Comment vont les Français ? Le bonheur, ça se mesure. M22 BTS LE BONHEUR AUJOURD'HUI. Envoyé spécial. Bien-être au travail : "Ma fonction est d’être chef du bonheur" Il fait bon travailler dans cette start-up parisienne qui vend notamment en ligne des articles de mode et de décoration "faits main". Pour sa cinquantaine de salariés, les réunions se font assis sur un canapé ou dans la salle de jeux… Et la journée commence par un petit-déjeuner offert par l’entreprise.

C’est Sophie qui gère le café et les croissants : "L’idée est de créer un instant de convivialité entre les collègues. C’est un peu plus sympathique que d’être juste planté à côté de la machine à café où on se parle pendant trente secondes…" Sophie ne rend pas juste service à ses collègues… Elle fait son travail, qui est de créer une bonne ambiance au bureau. Comment vont les Français ? Le bonheur, ça se mesure. Classement HappyAtWork : les entreprises où l'on est heureux.