background preloader

Bonheur, vieillesse, santé...

Facebook Twitter

Nutrition et santé, nous sommes tous concernés: Étude des facteurs de risque ou de protection liés à la nutrition. À une époque où publicités, chroniques et reportages envahissent nos médias pour nous interpeller et nous inquiéter sur les problèmes de santé, à l'heure où les émissions, livres et articles sur les recettes de cuisine, prennent une place de plus importante, à un moment de notre histoire où les questions du bien manger, du bio, de la malbouffe et des approvisionnements des grandes enseignes soulèvent nos questionnements, nombre d'entre nous ne savent plus quoi penser de la manière dont nous nous alimentons et vivons et l'influence sur notre santé.

Tout se dit, et son contraire, alors que, dans le même temps, de nombreux travaux cliniques, physiopathologiques et épidémiologiques, suggèrent que des facteurs nutritionnels sont susceptibles de participer à une réduction ou à une augmentation de l’incidence des pathologies qui constituent les grands problèmes de santé publique auxquels nous sommes confrontés en France (comme dans l’ensemble des pays industrialisés).

Jeunesse Vieillesse

Psycho, bien-être, bonheur. Santé: plantes d'intérieur dépolluantes, que faut-il en penser? Bioépuration, phytoépuration, remédiation… une fois de plus, usage est fait de mots scientifiques et d’études fondamentales bien réelles, avec détournement de sens, pour attirer lectorat et clients vers une nouvelle mode, de nouveaux marchés et produits. La vérité sur les plantes dépolluantes dans nos intérieurs est en dessous, et bien différente, de ce que disent certains rédacteurs et médias. Les problèmes de santé envahissent notre quotidien. Il est facile d’attirer l’attention du public sur ces questions. Les bienfaits des plantes Tout ce que les végétaux peuvent nous apporter est immense, à commencer par l’alimentation, la médecine, les textiles, etc.

Laboratoires scientifiques et missions d’études travaillent pour découvrir tout ce que peuvent nous apporter les plantes: carburants, produits pour les industries, médicaments… Beaucoup de plantes sont épuratrices Gaëlle Dupont (Le Monde du 29 décembre 2010) titre: «Des plantes au service de la dépollution.» Oui, des plantes épurent l’air. L'enfant poète… expression plaisir et apprentissage d'une vie. Un dessin, quatre mots « maman je t’aime », et voilà déjà les « premiers pas » des enfants en quête d’expression poétique, consciente ou intuitive.

Pourquoi ne pas leur offrir les moyens d’aller plus loin, d’être réellement, en petits poètes, des êtres en construction positive ? Quels en sont les intérêts ? « Et si les enfants d’aujourd’hui avaient besoin de la poésie ? » C’est à Marie-José Trudel (in Québec français n°106, sur Érudit) que nous empruntons cette belle question et la réflexion qui suit, car elle pose avec beaucoup d’acuité toutes les difficultés actuelles de la communication sensible, à l’ère de la réalité virtuelle.

La poésie, avec toute la force des mots, toute l’intensité du travail qu’elle nécessite sur le langage, peut se percevoir comme moyen de comprendre le monde, en allant à l’essentiel. La poésie comme outil d’expression chez l’enfant ? « C’est avec des mots que l’on écrit la poésie, plus qu’avec des émotions ou des idées.

Du même auteur : Quels vœux peut-on délivrer avec humour aux gens qui souffrent ? Pas facile de parler à ceux que l’on aime et qui se trouvent en difficulté ou viennent à subir des épreuves. L’usage d’un humour dosé, choisi, est peut-être une solution si l’on en comprend les forces et les faiblesses. Les exemples que nous citons plus loin, inspirés d’écrits recueillis, n’ont pas prétention à être des modèles, mais ils donnent une idée de l’esprit avec lequel peuvent parfois s’aborder, sans blesser, les choses graves de la vie. L’humour comme moyen de rendre fort et accessible un message Le ton «humoristique» ou léger comme moyen de rendre moins solennel un message est particulièrement utile pour intervenir auprès d’une personne ou d’une famille en difficulté et que l’on souhaite vraiment aider.

Un message humoristique est par nature plus populaire et communicatif qu’un message ordinaire. Il donne à celui qui l’utilise une dimension plus joviale, une meilleure accessibilité. Choisir un ton humoristique c’est accepter de s’engager Je te rassure sur deux points : Protection des enfants et adolescents : le danger des publicités. Jusqu’où iront les messages médiatiques stéréotypés présentant à nos enfants ce que doit être une fille ou un garçon? Considérer qu’à 10 ou 11 ans un enfant est déjà capable de comprendre la sexualité, l’image de son corps, la vie sociale, l’addiction à l’alcool, au tabac ou au jeux, la violence, la mort et la vie, est une atteinte hautement répréhensible à l’enfance, à la jeunesse et à l’avenir de nos sociétés.

"(…) lorsque les maîtres tremblent devant leur élèves et préfèrent les flatter (…) alors c'est là en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie" - Platon (427 av. J. -C. à 347 av. J. C) Les bases d’un problème de société L’industrie des marques use d’un marketing agressif visant à convaincre puis conforter ces jeunes «publics» qu’ils sont responsables et autonomes dans leurs choix, indépendamment de l’avis parental, et que leur avenir se fonde sur l’image qu’ils sont capables de renvoyer à ceux qui les entourent.

Enfant et jeune, effet Dolto et petite personne. La maca, plante aphrodisiaque pour booster libido et fertilité ? La maca serait-elle le ginseng péruvien, la nouvelle plante sensée émoustiller nos sens? La maca serait la nouvelle clé de la virilité? Essayons d’y voir plus clair. Le rêve virtuel Contrairement à ce que laissent penser certains sites commerciaux sur internet, il n’y a pas eu jusqu’en mai 2010 "de très nombreuses études scientifiques menées au Pérou et aux USA sur la maca"Ce qui est vrai, en revanche, c’est que plusieurs sites particulièrement bien placés sur une recherche par moteur de recherche concernant la maca, appartiennent à une seule et même entreprise qui développe une stratégie commerciale agressive, sans beaucoup de scrupule quant à la véracité des propos écrits vantant les propriétés incroyables de la maca!

Après tout, quand on vend la vraie maca du Pérou, la maca bio… ne vend-on pas du rêve, du miracle? La maca, plante de la famille du chou Extérieurement, ce chou des Andes ne paye pas de mine avec ses feuilles réduites, presque rabougries. Aphrodisiaque NON ! Santé en vacances : halte aux moustiques, chikungunya et dengue. Les périodes chaudes printanières et estivales sont favorables à l’apparition, la prolifération et la pullulation de moustiques. Ils sont vecteurs de parasites dangereux pour l’homme : le chikungunya (prononcer « chicoungougnia ») et la dengue (prononcer « dingue ») surtout.

Les départements d’outre-mer sont largement concernés (Réunion, Guyane, Guadeloupe, Martinique, notamment), mais la France de métropolitaine n’est pas vraiment à l’abri. S’informer est nécessaire pour mieux se protéger. Moustique-tigre, vecteur du chikungunya, présent en France En 2009, pour la première fois, le moustique responsable de la propagation de maladies graves a été détecté en Italie, puis à Menton. Il a été vu depuis à deux reprises à Marseille. Par les informations nationales, nous apprenions, début juin 2010, que deux nouveaux cas étaient répertoriés en région PACA.

La rencontre entre une personne porteuse de chikungunya ou de dengue et le moustique reste possible. Guyane, moustiques et fièvre jaune. Pique-nique : protéger bébé des insectes et savoir réagir. Pour que les moments de détente, le temps d’une journée, d’un week-end ou des vacances, soient des moments de bonheur en famille, il est important de suivre quelques conseils et d’avoir les bons gestes pour protéger bébé des dangers de la nature. Choisir les lieux et destinations les plus adaptés aux tout-petits Avant de partir en promenade ou en excursion, choisissez avec soin vos destinations : les lieux qui peuvent convenir à bébé ne sont pas forcément tous ceux que vous appréciez ordinairement.

Pour réussir votre journée, sélectionnez des endroits où, a priori, vous avez toutes les chances d’offrir à votre enfant les conditions pour qu'il se sente bien. Évitez tous les endroits très chauds, mal aérés, très humides, frais ou avec des courants d’air froids, exposés directement au soleil, les lieux très bruyants ou très agités. Et pensez à adaptez votre rythme à celui de bébé, et non l’inverse. Choisir un lieu idéal de pique-nique et de repos pour bébé. Santé en vacances, prévention des tiques et de la maladie de Lyme. Les périodes printanières, puis estivales, sont favorables à l’apparition puis à la pullulation de tiques, ou ixodes, dangereuses pour la santé de l’homme.

Presque toute la France hexagonale est concernée, et au delà. S’informer est nécessaire pour mieux se protéger et protéger les enfants, souvent plus vulnérables encore. Tiques, ixodes, borrelies, maladie de Lyme La maladie de Lyme est associée aux tiques, mais des bactéries sont la cause réelle de la maladie. Il s’agit donc d’une maladie bactérienne. Le risque de contracter la maladie de Lyme est réel. Si l’Alsace cumule près de la moitié des cas de cette maladie, toute la France est concernée à l’exception, pour l’instant, de la côte méditerranéenne (au sens strict) et des régions françaises de haute montagne (au-dessus de 1500 m).

Mais la maladie de Lyme touche une grande partie de l’hémisphère nord, autant en Chine, au Canada, aux États-Unis, en Allemagne, en Suisse, en Scandinavie… voire les forêts d’altitude en Afrique du Nord ! L'après coma, une période difficile: Retour à la conscience, une épreuve pour le malade et les proches. Comprendre ce qu'est le coma et accompagner un proche dans le coma ont été abordés dans de précédents articles. Nous évoquons maintenant la phase, moins souvent traitée, de l'après coma. Avec l'annonce par les médecins d'une sortie progressive de coma, lorsque le réveil du malade devient effectif, c'est un moment de joie et de soulagement... souvent pas pour longtemps car cette étape est un moment vécu différemment par le malade et par les proches. La fin du coma, moment d'espoirs et d'attentes des proches La sortie de coma, tant attendue et espérée, est imaginée comme un soulagement : on va pouvoir souffler, se relâcher.

Faux, car cet instant impose un changement profond dans notre manière d'accompagner l'être aimé, ce qui peut être très déstabilisant. Il n'a pas été facile de parler à la personne dans le coma, de se comporter normalement avec elle pour lui apporter des repères. La sortie de coma : rupture dans notre comportement avec le malade A lire également, du même auteur : Comment accompagner une personne dans le coma: L'amour, un mode de communication avec nos proches en état comateux. Vivre l'expérience intense d'accompagner un proche plongé dans un coma n'est pas sans douleur, ni sans joie. On n'en ressort pas tout à fait comme avant. Aux confins d'un monde presque inconnu, ces moments peuvent nous faire basculer vers le doute et l'incompréhension ou, à l'inverse, vers l'espoir et la volonté de croire que l'on peut jouer un rôle positif.

Dans un premier article, nous avons vu l'importance qu'il y a à comprendre ce qu'est le coma. Voyons maintenant les enseignements que l'on peut en tirer pour accompagner un proche efficacement. Rappelons que le coma est une absence de relation avec l'environnement. Ne pas laisser le malade à sa solitude Il est nécessaire d'assurer une présence régulière auprès de la personne. Il est important de garder une régularité dans la fréquence et le rythme des visites. Lui offrir les repères du quotidien Une visite doit être un moment d'action avec le malade. Prendre soin de soi pour prendre soin de lui Ne pas ajouter de l'angoisse à sa détresse. Comprendre le coma d'un proche pour mieux agir: Savoir ce qu'est l'état comateux afin d'aider au mieux le malade. L'arrivée violente d'un coma est un traumatisme pour les proches.

Accompagner un proche dans le coma est une expérience qui, au départ, est particulièrement traumatisante. Fondamentalement, l'accompagnement commence par un état de choc violent, celui où l'on apprend que l'être aimé est dans le coma, cet état que l'on assimile presque à la mort tant il en prend les apparences. Dans l'accompagnement d'un proche atteint de maladie incurable, on passe progressivement de la vie vers la mort, avec toutes les dégradations que le corps ou le cerveau subit. Il y a une certaine préparation progressive à la certitude d'une issue fatale. La douleur de voir se dégrader l'être que l'on aime devient de plus en plus dure. Dans le cas d'un comateux, ce peut être l'inverse. À la violence des traumatismes du départ, suit la période d'incertitude, celle de l'issue certes (vivra-t-il ?

Le coma : un état qui abolit la vie relationnelle Le coma : un état qui se décline globalement en quatre niveaux. Bons vœux à des personnes malades, dans la difficulté ou la peine. Comme c’est facile de souhaiter de bons vœux à des gens en pleine forme et qui vivent sans grands soucis ! Souhaiter une bonne année, présenter des vœux de bonheur, santé, argent et réussite est alors facile. Mais l’exercice est plus périlleux quand on s’adresse à des gens qui ont de gros problèmes. Un proche qui souffre d’une grave maladie, qui est hospitalisé ou immobilisé, qui connaît des difficultés depuis déjà pas mal de temps, reflète toute la difficulté qu’il y a à dépasser la gravité des évènements pour donner un message sincère d’amitié, de soutien et d’espoir. « Ceux qui n'ont jamais souffert ne savent rien ; ils ne connaissent ni les biens ni les maux ; ils ignorent les hommes ; ils s'ignorent eux-mêmes » - Fénelon, homme d’église, théologien et écrivain français (1651 – 1715) Voici quelques manières d’ouvrir son cœur : nous avons puiser tous ces exemples et glaner ces messages sur de jolies lettres et belles cartes d'archives récentes et plus anciennes.

Du même auteur :