background preloader

Pédagogie de l'explicite

Facebook Twitter

Conférence de Clermont Gauthier 2012. 8 Strategies Robert Marzano & John Hattie Agree On. Robert Marzano and John Hattie have both reviewed research into what teaching strategies make the biggest difference to students’ results.

8 Strategies Robert Marzano & John Hattie Agree On

While they used different methods and terminology, they agreed on these 8 powerful strategies. Strategy 1: A Clear Focus for the Lesson John Hattie highlights how important it is for you (and your students) to be clear about what you want them to learn in each lesson. According to Hattie, teacher clarity is one of the most potent influences on student achievement. Robert Marzano agrees, including lesson goals in his top 5 list of factors that affect how well students do at school. Hattie states that lesson goals: Clearly state what you want your students to learnCan focus on surface or deep learning (or both)Must be challenging for the students relative to their current mastery of the topicMay be grouped (i.e. a single lesson may have more than one goal)Need to be shared with the students How do you add mixed fractions with different denominators?

Dossier ressource explicite. Enseigner plus explicitement : l'essentiel en quatre pages. Ce que dit le prescrit Le référentiel de l'Éducation prioritaire (« enseigner plus explicitement les compétences que l’école requiert pour assurer la maitrise du socle commun »), comme les programmes 2015 des cycles 2, 3 et 4, avec de nombreuses occurrences du terme «explicite», s’accordent sur la nécessité « d’enseigner plus explicitement ».

Enseigner plus explicitement : l'essentiel en quatre pages

Nombre de modalités sont recommandées au fil des pages : expliciter des techniques, des pratiques, des attentes, des règles, des stratégies, des démarches, des savoir-faire, des implicites dans la compréhension des textes, des connaissances préalables aux apprentissages... Autant d’ambitions à confronter aux contraintes des situations de classe… Mais quelle en est la genèse conceptuelle ? Des cadres théoriques différents Depuis quelques années, le vocable « pédagogie explicite » est utilisé par plusieurs courants de recherche au risque de malentendus : Les savoirs scolaires ne sont pas une somme de connaissances à accumuler dans la tête des élèves. Réapprendre à lire avec l'enseignement explicite ? Peut-on débattre sereinement des méthodes de lecture ?

Réapprendre à lire avec l'enseignement explicite ?

C'est le pari du livre de Sandrine Garcia et Anne-Claudine Oller, deux sociologues qui secouent les certitudes bien installées. Les auteurs brisent tous els tabous et prennent le risque de relacer une guerre des méthodes dont l'école n'a pas fini de payer le prix. Appuyées sur l'histoire des méthodes d'apprentissage, les auteurs ont aussi expérimenté leur propre méthode auprès d'élèves en difficulté. Leur thèse veut réhabiliter un enseignement explicite de l'apprentissage du déchiffrage. Les politiques ont-ils tué toute possibilité de faire évoluer les méthodes d'apprentissage de la lecture ? Sandrine Garcia, université de Bourgogne, et Anne-Claudine Oller, université Paris Est Créteil, abordent d'abord l'histoire des méthodes de lecture de façon très précise sur les 50 dernières années. François Jarraud Sandrine Garcia et Anne-Claudine Oller, Réapprendre à lire. L'enseignement explicite : une méthode adaptée pour les élèves en difficulté.

Il y a une petite guerre dans le milieu de l'éducation.

L'enseignement explicite : une méthode adaptée pour les élèves en difficulté

Pas de panique, ce conflit n'a rien de dangereux. Il n'est qu'idéologique. Quel est l'objet de la division? La méthode pédagogique. Certains croient qu'en 2015, il faut choisir des approches plus actives et qui laissent les élèves plus autonomes au coeur de leur formation. Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences. D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1.

L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, auteurs de La pédagogie positive, la définissent comme Le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique. Stanislas Dehaene ajoute que l’attention sert à sélectionner les informations, module massivement l’activité cérébrale et facilite l’apprentissage. Mais l’attention peut être sélective. Quelles conséquences pour l’enseignement ? 2. Stanislas Dehaene écrit : Bienvenue sur le site de Form@PEx ! Chap 3 l'objectif d'apprentissage. Ce chapitre traite de l'importance de formuler un objectif d'apprentissage et de présenter celui-ci aux élèves. ➤ Qu'est-ce qu'un objectif d'apprentissage ?

chap 3 l'objectif d'apprentissage

Un objectif d'apprentissage n'est pas une compétence telle qu'elles sont formulées dans les programmes scolaires ou les livrets d'évaluation. Un objectif d'apprentissage est ce que les élèves doivent savoir faire en fin de séance. Il doit être très précis pour ne prêter à aucune confusion. Une fois que l'objetctif est déterminé, on construit la séance en fonction de celui-ci.