background preloader

Islam et radicalisme

Facebook Twitter

Islamo-gauchisme : Padamalgame….Hamed Abdel-Samad, Le fascisme islamique ! – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances. CANNIBALE LECTEUR de Pascal Vandenberghe Antipresse n 67 Padamalgame (1) Qu’un président transforme son pays en dictature après avoir utilisé les méthodes démocratiques des élections pour accéder au pouvoir, ce n’est pas nouveau.

Islamo-gauchisme : Padamalgame….Hamed Abdel-Samad, Le fascisme islamique ! – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Que dans sa volonté de verrouillage du pays il veuille, par référendum, renforcer encore son pouvoir, c’est courant et efficace. Quand il taxe l’Allemagne de «pratiques dignes du nazisme» parce que ce pays interdit ses meetings de propagande, Recep Tayyip Erdoğan franchit plusieurs lignes rouges. Celle de la décence: comme tous les champions du muselage de la liberté d’expression dans leur propre pays (et c’est la Turquie qui détient actuellement le record mondial du nombre de journalistes emprisonnés), il pousse des cris d’orfraie quand on remet en cause sa liberté d’expression à lui. Refus de l’homosexualité, polygamie, charia, interdiction du blasphème… Ce que nous apprend l’enquête choc sur les attentes des musulmans britanniques. Atlantico : Une enquête d'opinion menée récemment indique que 52% des musulmans britanniques sont favorables à une pénalisation de l'homosexualité et que près d'un quart (23%) souhaiteraient voir la charia s'appliquer dans certaines zones.

Refus de l’homosexualité, polygamie, charia, interdiction du blasphème… Ce que nous apprend l’enquête choc sur les attentes des musulmans britanniques

Selon vous, faut-il y voir une radicalisation de la communauté musulmane britannique ? Guylain Chevrier : Comme le voit Trevor Philips, l'ancien chef de la commission pour l'Égalité au Royaume-Uni, c'est un sondage "très préoccupant", qui est le reflet du fait que les musulmans ont beaucoup de mal à s’intégrer en Angleterre, avec le constat d’un repli plus grand que dans les années 1980. Mais parallèlement, M. Philips fait aussi la critique du système du multiculturalisme, qui n’est pas pour rien dans cette situation. De ce point de vue, on découvre un peu "la lune". Trois visages de l'islam russe : L’islam loyal — Actualités en Russie.

Chamil Alyaoutdinov, 41 ans, est l’imam de la Mosquée mémorielle de Moscou.

Trois visages de l'islam russe : L’islam loyal — Actualités en Russie

Auteur de plusieurs essais théologiques et fondateur du site umma.ru, il explique ce que l’État russe fait déjà et ce qu’il devrait encore faire pour dissuader les musulmans de Russie de rejoindre l’État islamique. Le Courrier de Russie : Quelle est la place de l’islam en Russie ? Chamil Alyaoutdinov : L’islam est apparu sur le territoire de la Russie actuelle il y a plus de 1 000 ans. Décrypter Daech (2) : la théologie musulmane dévoyée. Décrypter Daech (3) : si l’EI se fonde sur la religion, pourquoi est-il si violent ? Décrypter Daech (4) : le califat et le spectre des accords Sykes-Picot. Depuis son arrivée sur la scène internationale en juin 2014, l’État islamique a stupéfait le monde entier par sa brutalité et par son intention d’établir un califat sur les territoires conquis en Irak et en Syrie.

Décrypter Daech (4) : le califat et le spectre des accords Sykes-Picot

Dans une série d’articles, The Conversation analyse les forces historiques et culturelles qui expliquent la montée en puissance de ces djihadistes. Aujourd’hui, l’historien James Renton examine l’instrumentalisation des accords Sykes-Picot que l’État islamique a ostensiblement condamnés dans sa toute première vidéo. Depuis que le porte-parole de l’État islamique, Abou Mouhammad al-Adnani, a proclamé l’instauration d’un califat, le 29 juin 2014, les experts tentent de comprendre les origines et les objectifs du groupe. La majorité des analyses se focalisent sur la théologie des cadres de l’État islamique : une pensée apocalyptique appelant de ses vœux un retour à l’islam fantasmé des fondateurs de cette religion. Retour aux sources. Décrypter Daech (1) : d’où vient-il et que veut-il ?

Muslim Memories of West’s Imperialism. Special Report: American politicians know little about history, so they lash out at people from formerly colonized Third World nations without understanding the scars that the West’s repression and brutality have left on these societies, especially in the Muslim world, as historian William R.

Muslim Memories of West’s Imperialism

Polk explains. By William R. Polk One result of the great transformation we call the Industrial Revolution in the northern hemisphere was the increasing scale of the European commercial, political and military domination of societies and states scattered from Morocco to Indonesia and from Central Asia deep into Africa. For convenience, because of their location, their relative weakness and their Islamic orientation, I called these Afro-Asian societies “the South.” So, here I begin where Muslim thinkers and political activists began with their perception of the disparity in power, wealth and knowledge between the North and South.

Next, I will bring this account to the present. Why Many Muslims Hate the West. Exclusive: Many Americans and Westerners are baffled by the violent rage expressed by many Muslims, but the reasons for their anger are real, deriving from a “deep history” of anti-Islamic wars and colonial exploitation of the Middle East, as ex-U.S. diplomat William R.

Why Many Muslims Hate the West

Understanding Islamic Fundamentalism. Islamic Fundamentalism frightens the West and that fear has motivated a fierce retaliation deploying more weapons and inflicting more slaughter.

Understanding Islamic Fundamentalism

But in not understanding what drives the jihadists the military strategies may be making matters worse, observes ex-U.S. diplomat William R. Polk. By William R. Polk The Arabic word used for Fundamentalist Islam is salafiyah. The logic of the apparent paradox was brought out by the teachings of jurisconsults, experts on the law, from the beginning of the “impact of the West.” Weakness, they believed, came from the innovations and perversions that encrusted Islamic thought and Islamic society in the long dark ages of decline of its power and civilization. » Dans le piège de l’État Islamique, par William R. Polk. Reportage spécial : l’État Islamique a entamé la “phase 2″ de son plan.

» Dans le piège de l’État Islamique, par William R. Polk

Après avoir établi un rudimentaire “califat” en Syrie et Irak (phase 1), il cherche maintenant à provoquer une réaction “fatale” de l’Occident, un piège dans lequel les politiciens “durs” sont en train de tomber, selon l’historien William R. La France en état de choc (2) : trois possibles issues à la crise. Ce texte est issu des travaux de la conférence « La France en état de choc : comment sortir par le haut ?

La France en état de choc (2) : trois possibles issues à la crise

» organisée au Collège des Bernardins, à Paris, le 7 janvier dernier avec des intellectuels et théologiens de différentes confessions religieuses et Pierre Manent. La France est en état de choc. Depuis le 7 janvier 2015, les Français prennent conscience qu’ils sont ciblés par le terrorisme djihadiste international. Ils réalisent également que leur modèle de convivialité entre République et religions est remis en cause également de l’intérieur.

Le succès de l’ouvrage de Pierre Manent, Situation de la France, s’explique en grande partie par ce contexte. La France en état de choc (1) : le besoin de fierté. Attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher : mais au fait, avec un an de recul, pourquoi sont-ils en guerre contre nous ? Olivier Roy : "Ces terroristes sont des pieds nickelés, les mettre sur le même pied que la nation française est une insulte à cette dernière” Olivier Roy : "Ces terroristes sont des pieds nickelés, les mettre sur le même pied que la nation française est une insulte à cette dernière” » Le Général Desportes au Sénat : “Daech a été créé par les États-Unis” [2014] Débat en séance publique sur la prolongation de l’opération Chammal en Irak – Audition de M.

» Le Général Desportes au Sénat : “Daech a été créé par les États-Unis” [2014]

Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères. Why we should oppose British air strikes against ISIL in Syria. Dans la ligne de mire de Poutine : l’OTAN. Le 25 novembre 2015 – Source Moon of Alabama/ Le Saker Francophone Il y a plus de trois ans, Erdogan avait critiqué durement la Syrie pour avoir abattu l’avion de chasse turc en ces termes : «Même si l’avion s’est trouvé dans leur espace aérien pendant quelques secondes, ce n’était pas une raison pour attaquer.»

«Il était clair que cet avion n’était pas agressif. Néanmoins, il a été abattu», a-t-il dit. La Turquie a durci ses positions militaires après que la Syrie a abattu un de ses jets – Le 27 juin 2012Une violation d’un ou deux kilomètres est considérée comme «naturelle», compte-tenu de la vitesse de l’avion, est-il précisé dans la déclaration [de l’état-major général]. Il y a eu, cette année, des violations de l’espace aérien turc qui ont duré de 20 secondes à 9 minutes, ce qui montre que les «violations de l’espace aérien peuvent être résolues par des avertissement et des interceptions», a indiqué le communiqué. Le retour du boomerang. Au-delà de la polémique électoralement intéressée, et assez indigne, sur les mesures de sécurité prises, ou mal prises, par le gouvernement, la classe politique, les médias, l’opinion elle-même devraient s’interroger sur leurs responsabilités de longue durée dans le désastre que nous vivons.

Celui-ci est le fruit vénéneux d’un enchaînement d’erreurs que nous avons commises depuis au moins les années 1970, et que nous avons démocratiquement validées dans les urnes à intervalles réguliers. La démission de l’Europe sur la question palestinienne, dès lors que sa diplomatie commençait là où s’arrêtaient les intérêts israéliens, a installé le sentiment d’un «deux poids deux mesures», propice à l’instrumentalisation et à la radicalisation de la rancœur antioccidentale, voire antichrétienne et antisémite. Les situations inextricables de l’Afghanistan, de l’Irak, de la Syrie, de la Libye ne sont que la résultante de ces erreurs de calcul, ou de ces calculs à courte vue. Jean-François Bayart. Qui manipule l'organisation de l'État islamique ? « Nous payons les inconséquences de la politique française au Moyen-Orient » Letter from a city on lockdown.

BRUSSELS — You know something has gone awfully wrong when you get phone calls from friends and family in Israel who are worried about your personal safety in Europe’s capital. The now four-day long Brussels lockdown in response to fears of imminent, multiple terror attacks is both reassuring and disturbing. Reassuring because finally, after previous governments preferred denial, the authorities are taking the enemies of free society seriously.

Recent police raids must have yielded crucial intelligence, the argument goes, to lead to such extraordinary steps as sending military personnel to patrol the city’s streets and shutting down the subway, schools, and museums, and canceling all cultural events. But these very steps are also disturbing and infuriating. How is it possible that the Islamist threat was allowed to fester and grow to such levels that we now see no option but to turn our cities into ghost towns? L’éclairage à lire absolument pour comprendre l’islam… ou comprendre pourquoi on n’y comprend rien. Un document surprenant, la campagne terroriste actuelle était-elle planifiée dès 2005 Par Alexis Toulet. Pour comprendre les objectifs de l’Etat islamique dans la campagne d’attentats rapprochés tous azimuts des quelques dernières semaines, il est utile de se rapporter au plan djihadiste pour les années 2000-2020 tel qu’il avait été décrit pour la première fois en 2005.

Fouad Hussein est un journaliste jordanien, autour du livre « Al Zarqawi – La seconde génération d’Al Qaeda », paru en 2005 et basé sur des entretiens avec des militants islamistes éminents, y compris Abou Moussab Al Zarqawi, à l’époque le chef d’Al Qaeda en Irak. Islam, état d’urgence, politique étrangère française au Moyen-Orient, stigmatisations, etc… 10 arguments pour répondre aux analyses maladroites voire néfastes trop souvent entendues.