background preloader

Adrien - Jeux d'argent et addiction

Facebook Twitter

L’addiction aux jeux de hasard et d’argent. En France, jouer à des jeux de hasard et d'argent, qu'il s'agisse des jeux de tirage, de grattage, des paris hippiques, des machines à sous dans les casinos...est une habitude communément partagée.Heureusement, pour la très grande majorité, elle ne pose aucun problème et demeure source de plaisir.

L’addiction aux jeux de hasard et d’argent

On parle alors de pratique « sociale » ou « récréative ».Pour quelques personnes, cette activité va devenir « problématique » ou « excessive ». Qu'est-ce que le jeu pathologique Il est défini comme une pratique inadaptée, persistante et répétée des jeux d'argent qui perturbe l'épanouissement personnel, familial ou professionnel1 Le joueur pathologique La brochure d'information sur le jeu excessif ou pathologique » Télécharger la brochure éditée par l'IFAC Cette plaquette éditée par l'Institut fédératif des addictions comportementales permet au joueur ou à son entourage de s'informer sur le jeu excessif. Information jeux d'argent. De manière quasi invariable, on estime que cette pathologie concerne un peu plus de 2 % de la population adulte ; le consensus est admis sur ce chiffre par l’ensemble des études internationales.

Information jeux d'argent

L’étude référence date de 1996 (Ladouceur, Jacques, Ferland et Giroux) et situe le taux de prévalence à 2.1 %. On remarque que les taux ont tendance à augmenter dans le temps signifiant aussi que plus il y a accès aux jeux de hasard, plus l’incidence augmente, comme tend à le démontrer l’expérience australienne, un pays qui détient un record en terme de nombre de loteries-vidéos et de joueurs pathologiques, estimés à 7 % de la population.

A Las Vegas, capitale mondiale du jeu, on dénombre aussi plus de joueurs accros que dans la moyenne nationale… Seule certitude, on peut admettre que les joueurs en difficultés se recrutent majoritairement au sein des joueurs réguliers, dont les études de clientèles montrent clairement l’importance : Synthèse ► Parler de dépendance, ce n'est pas parler d'excès ! 1. Aide Info Jeu - Comment engager une demarche de soins. En France, de plus en plus de professionnels de santé accueillent des personnes présentant un problème de jeu voire une dépendance aux jeux de hasard et d’argent.

Aide Info Jeu - Comment engager une demarche de soins

La plupart d’entre eux exercent au sein de services spécialisés prenant en charge tous les problèmes d’addiction : addiction à des substances psychoactives comme l’alcool, et également comportementales comme les jeux d’argent ou les jeux vidéo. Par ailleurs, certains psychiatres ou psychologues exerçant en ville peuvent également être une ressource. Ces lieux vous accueilleront sur rendez-vous et vous permettront de faire un premier point sur votre pratique de jeu et, si vous le souhaitez, de revenir et de mettre en place un suivi avec un professionnel qui vous aidera à modérer ou arrêter votre pratique des jeux d’argent.En plus d’une prise en charge psychologique, ces lieux permettent en général de rencontrer une assistante sociale qui vous aidera dans la gestion de vos difficultés financières .

Liens utiles Service d’écoute. Pourquoi devient-on dépendant? Le joueur qui a développé une dépendance aux jeux de hasard et d’argent finit le plus souvent par atteindre une phase de désespoir en voyant son univers s’écrouler.

Pourquoi devient-on dépendant?

Il se retrouve isolé de sa famille, de son entourage et de son milieu de travail. Et c’est dans ces moments difficiles qu’il mesure pleinement les conséquences du jeu sur sa vie et qu’il entreprend une démarche pour s’en sortir. Mais avant d’en arriver là, plusieurs facteurs ont interagi pour développer et installer sa dépendance aux jeux de hasard et d’argent. L’illusion de pouvoir contrôler le hasardIl existe un élément sur lequel l’être humain n’a aucun pouvoir : le hasard. Avec lui, l’intelligence et l’habileté ne comptent pas. L’appât du gainLes émotions que procure le jeu sont très séduisantes.

SOS Joueurs. En France, plusieurs centaines de milliers de personnes souffrent d'addiction au jeu.

SOS Joueurs

Vos témoignages aident à briser le silence des autres joueurs et de leur entourage, à les sortir de l'isolement. Des solutions existent, quelles que soient vos difficultés : "Il y a encore une vie après le jeu", nous a dit Isabelle, après avoir vécu l'enfer… Vous pouvez les déposer sur contact@sos-joueurs.fr. Dans le respect d'un strict anonymat nous ne publierons pas vos noms, prénoms, départements, ou professions. Marc : « Je suis un joueur compulsif. Une fois nos factures payées 80% de ce qui nous reste part au casino. Christine : « Je vous contacte pour une aide au sujet du jeu. Je joue au grattage, rapido, loto et je me mets dans des situations financières pas possible (je paye pas le loyers etc...).

Mathieu : « J’ai besoin de votre aide, je suis dépendant du jeu. Je ne supporte plus la personne que je suis devenu. Nicolas : « Ce n'est pas non sans mal que je vous écris aujourd'hui.