background preloader

Sans sucre, addiction aux sucres

Sans sucre, addiction aux sucres
Related:  Le sucre, poison mortelAddiction au sucre

Le sirop de glucose-fructose Glou- Glou ! Le glucose qui engraissait les dindons de la farce ... Mouton est revenu ! Oulà, cela faisait un peu beaucoup de temps n'est-ce pas ? Mais c'était oublier la période préparatoire d'examen et les leçons d'étiquette qui doivent se poursuivre Allez, jusqu'à présent, nous avons parlé de 3 tueurs : le glutamate, l'aspartame, les gras-trans. Aujourd'hui, le contenu de la leçon c'est le sirop de glucose-fructose. C'est dans le livre de Laurence Wittner, "Savez-vous vraiment ce que vous mangez" que j'en ai entendu parler pour la première fois. Sirop de Glucose-Fructose ... Sirop ? Glucose-Fructose. Il s'agit en réalité d'une "invention" américaine (encore eux !). Son petit nom englishe est d'ailleurs beaucoup plus explicite : "Hight Fructose corn sirup" ou HFCS : "Super sirop de sucre de maïs" Ouais, bon, et à part ça c'est quoi le problème ? Ce "sucre" n'est pas métabolisé comme un sucre classique. Pour reprendre les terme de L. Où trouve-ton le sirop de glucose-fructose ? Qu'y lit-on ?

Sucre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cristaux de sucre raffiné Usine de production de sucre de canne à la Réunion Le sucre est une substance de saveur douce extraite principalement de la canne à sucre et de la betterave sucrière. Origines animales, végétales, minérales et synthétiques des sucres[modifier | modifier le code] Outre le miel et les fruits (comme la pomme) qui servent de complément glucidique depuis la Haute Antiquité, divers végétaux contiennent des quantités importantes de sucres et sont utilisés comme matière première d'où l'on extrait ces sucres, souvent sous la forme de sirop : Les sucres ont une saveur que l'on a dit être une des quatre saveurs de base (sucrée, salée, amer, acide), mais les physiologistes ont réfuté cette classification au XVIIIe siècle. Sur le plan cognitif et neurologique, les saveurs sucrées semblent indiquer aux primates, humains ou non humains, la valeur énergétique des végétaux, d'où le plaisir qui lui est associé[2]. Sucre en morceaux

Addiction au sucre : existe-t-il une dépendance aux sucreries ? La question de l'addiction au sucre peut faire débat. Lorsque vous étiez enfant, vous aviez probablement eu une boîte à chaussures sous votre lit rempli d'emballages de bonbons interdits par vos parents. Aujourd'hui, même si vous n'avez plus autant d'envies de manger les bonbons, peut-être vous arrive-t-il d'être encore gourmand face aux sucreries, en faisant la queue au supermarché, en allant au cinéma, en accompagnant des enfants, etc. Parfois, vous avez hâte de trouver des oeufs au chocolat à Pâques, de donner des bonbons pendant la nuit de Halloween aux enfants (et un peu, voire beaucoup, à vous même). Et vous ne pouvez résister à une invitation à déguster un carré de chocolat, sans compter les grignotages sucrés au bureau, dans la voiture ou devant la TV. Beaucoup de gens pensent qu'ils ont une dépendance au sucre, mais leur envie (de sucre) peut-elle être comparée à celle d'un toxicomane ? > L'amour du sucre Toutefois, nous n'avons pas besoin de sucre dans un sens nutritionnel.

Tout savoir sur les différents sucres De plus en plus décrié mais toujours autant apprécié, le sucre est un élément incontournable de nos cuisines. Mais pas facile de s’y retrouver aujourd’hui, entre les questions de raffinage, d’édulcorant et les nombreuses appellations. Pour tout savoir sur le(s) sucre(s) et leurs usages en pâtisserie, suivez le guide ! Le sucre en poudre, une question de raffinage Le raffinage est le processus de transformation de la canne à sucre et de la betterave en sucre. On trouve aujourd’hui divers sucres en poudre, plus ou moins raffinés : Le degré de raffinage n’agit nullement sur les calories contenues dans le sucre ! Les sucres naturels Provenant directement de la nature et ne subissant aucune transformation, ils sont naturellement riches en sucre et contiennent des minéraux et des vitamines. Le miel : produit par les abeilles à partir des fleurs, il en existe de nombreuses sortes aux goûts très différents (lavande, forêt, mille fleurs, sapin, romarin, châtaignier, etc.). Les alternatives au sucre

Alerte au sucre - reportage Une mise en abîme sur les liens entre la lutte anti-esclavagiste et le combat mené par les nutritionnistes contre les industriels du sucre. Mêlant entretiens, reconstitutions et documents d'archive, ce documentaire polémique explore les rouages du pouvoir des multinationales et tente de trouver des explications à ce qui pourrait bien être la plus grande catastrophe sanitaire du XXIème siècle : l'épidémie d'obésité. Ce documentaire s'intéresse à la cible favorite des annonceurs de l'industrie agroalimentaire : les enfants et les jeunes. Grâce à la persévérance et à l'esprit critique de certains, les distributeurs de soda ne sont plus les bienvenus dans les lycées, et les publicités pour des sucreries en milieu scolaire sont étroitement surveillées. Cependant, il reste encore beaucoup à faire. Lors des conférences internationales de l'OMS pour la lutte contre l'obésité, les bonnes intentions ne résistent pas au poids politico-économique des lobbies du sucre. En savoir plus

Trompe d'eustache toi-même... ou s'en faire un ami contre les otites Non mais des fois! Parce que mes otites enfantines ont duré plus que de raison, avec au final vers 8 ans un tympan percé, parce que le papa fait régulièrement des allergies au pollen, parce que le lutin est victime d'otite sur otite, il fallait bien faire sa connaissance, à cet Eustache avec sa trompe. Non, non ce n'est pas un éléphant... ou si, juste une trompe, en imaginant que la tête de l'éléphant soit l'oreille moyenne (l'œil étant comme un escargot) et ses oreilles les nôtres externes, que la trompe soit le passage de l'oreille vers le nez et qu'il puisse évacuer les eaux par nos narines. Pas très clair, bah je vous laisse l'illustration: *source oreille (interne, moyenne, externe) La trompe d'eustache est la trappe d'aération entre l'oreille et le nez. Le lien entre les différentes infections ORL était clair mais l'intérêt de la fonction de la trompe d'eustache encore inconnue (et pour l'otite et pour la sinusite). *source et incidence de la direction de la trompe d'eustache

Dépendance au sucre Une grande consommation de sucre durant la première enfance peut entraîner une dépendance au sucre à l’âge adulte Selon l’Academy of General Dentistry, une association de dentistes vouée à la formation dentaire continue, les habitudes d’hygiène dentaire commencent à se développer vers l’âge de quatre mois environ, ou lorsque l’enfant effectue la transition entre le lait maternel ou le lait en poudre et d’autres aliments. Dépendance au sucre C’est aussi vers cet âge que la première dent fait éruption. Le type d’aliments introduit dans le régime alimentaire de l’enfant durant cette période peut affecter sa santé dentaire pour le reste de sa vie. De fait, on a découvert une forte corrélation entre la consommation de boissons sucrées durant l’enfance et la consommation d’aliments composés de sucre au cours des années ultérieures. "Les habitudes alimentaires d’un adulte se forment au moment du sevrage.

Cinglés de sucre ? Quand on parle de sucre aujourd’hui, il s’agit en général du saccharose, qui est le sucre de table, qu’il soit blanc, roux, brun ou complet. Son histoire est liée à l’histoire de 2 plantes : la canne à sucre et la betterave, qui tour à tour ont été exploitées pour produire ce délicieux poison….La canne à sucre a été découverte lors d’une expédition d’Alexandre le Grand en Inde au IV ème siècle avant notre ère ; la betterave sucrière a été découverte par un chimiste allemand au XIII ème siècle ; si elle a supplanté la canne à sucre à cette époque, cette dernière représente à nouveau la première source de sucre de nos jours. L’évolution de la consommation de sucre est impressionnante : de 1 kg de sucre par personne et par an en 1780, à 45 kg par personne et par an en 1965…..Depuis 1980, la consommation directe de sucre plafonne à 35 kg par an et par personne. Non pas que nous ayons un bec moins sucré aujourd’hui, mais cela correspond à l’apparition des édulcorants de synthèse.

Le sucre nous a rendus myopes LaNutrition.fr : Comment avez-vous eu l’idée d’écrire ce livre ? Michel Raymond : Je me demandais quelle pourrait-être la meilleure alimentation pour ma fille qui avait trois-quatre ans à l’époque…Parce que c’est bien beau les messages selon lesquels il faut manger cinq fruits et légumes par jour pour être en bonne santé, encore faut-il savoir pourquoi. Cette interrogation a donné naissance à tout un chapitre consacré à l’alimentation. Vous ne trouvez pas notre alimentation satisfaisante ? Pas vraiment non, il n’y a qu’à voir toutes les maladies modernes qui en découlent. Quel rapport avec notre alimentation ? Le coupable c’est le sucre ! Comment peut-on être sûrs que c’est le sucre qui est en cause ? Si vous allez voir ce qui se passe dans les sociétés où l’alimentation n’est pas occidentalisée et qui consomment peu de sucre, vous verrez la différence. Vous pensez qu’on devrait revenir à l’alimentation de nos ancêtres pour être en meilleure santé ? Non, pas de myopie, et pas de lunettes.

Régime du diabétique Accueil Les plantes Les maladies Les médecines "douces" Bébé et enfant Dico santé Conseils santé Conseils soins Conseils pratiques Conseils beauté Conseils aide à domicile Contribuer au site Liens Courriels Divagations personnelles Déni de responsabilité: Les articles de ce site résultent de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources. Dans la mesure du possible, les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Le site lesconseilsdupharmacien.info n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignements. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié. | les principes du régime du diabétique | | les sept grandes classes d'aliments | | schéma d'un régime pour diabétique | | équivalence en glucides des aliments | | quelques suggestions de menus | Toutes les viandes.

"Une personne sur dix souffre d'addiction aux sucres et aux graisses" Peut-on être aussi accro au sucre qu'à une drogue dure? Alors que les études et recherches avancent régulièrement des résultats inquiétants, à l'image du test sur des biscuits Oreo en octobre, nous avons demandé son avis à Serge Ahmed. Le directeur de recherche CNRS (université de Bordeaux) a publié une étude complète sur le sujet dès 2007. Comment peut-on être aussi accro au sucre qu'à une drogue dure? Les données qui permettraient de soutenir cette affirmation n'existent pas encore. Une personne sur dix? Et ce pourcentage augmente avec le poids. Tous les sucres et graisses sont-ils concernés? Il ne s'agit pas des graisses ou des sucres purs, mais de produits manufacturés complexes qui contiennent plusieurs ingrédients dont du sucre et/ou des graisses. Quels sont les mécanismes du cerveau en cas d'addiction? Distinguons bien plaisir et addiction. A partir de quelle dose doit-on s'inquiéter? Comment s'en sortir? C'est la question qui vaut un million! C'est un travail scolaire.

Sucre - Le lobby du sucre Depuis 70 ans, via le CEDUS - leur organisme de propagande, les industriels du sucre pervertissent pouvoirs publics, médecins et médias dans le seul but de nous faire consommer plus. Enquête sur les pratiques d'un lobby toxique. L’organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé dans un avis de mars 2015 de limiter la consommation de sucres libres dans les aliments à moins de 10% de la ration énergétique journalière et même, si possible, à 5%. 10%, c’est 50 grammes de sucre ou 200 calories pour un adulte et 150 calories pour un enfant. Ces recommandations sont fondées sur l’analyse des dernières données scientifiques. L’OMS rappelle qu’une grande partie des sucres consommés aujourd’hui sont «cachés» dans des aliments qui ne sont pas considérés comme des sucreries. Tout cela est su depuis longtemps mais l’industrie veille au grain (de sucre) pour préserver ses intérêts. Lire : Comment le lobby du sucre a torpillé la lutte contre les caries Le CEDUS et la propagande sucrière

Pour en finir avec le sucre ! Mercredi 9 janvier 2008 par jesrad Cela n’a aucun rapport avec la praxéologie ou Second Life, mais je tiens quand même à aborder le sujet au nom du Discordianisme. J’ai attendu d’en savoir suffisamment et d’avoir personnellement expérimenté pour en parler, et le temps est venu (roulements de tambour). Le sucre est extrêmement mauvais pour vous. Ce n’est qu’en sachant comment et pourquoi il est si mauvais aux doses où on en mange habituellement, et comment s’en passer, que vous pourrez vivre librement en connaissance de cause.Cancer, obésité, diabète de type 2, Parkinson, Alzheimer, dégénérescence maculaire, scléroses: des maladies toutes liées à l’insuline et aux glucides ? Aussi surprenant que ça puisse paraître, le lien entre toutes ces maladies si dissemblables, c’est le sucre, parfois indirectement à travers l’insuline. Les cellules cancéreuses s’alimentent en énergie par glycolyse, un processus dépendant d’une alimentation en glucose. Pour votre santé, mangez trop gras ! Like this:

Brulures d'estomac : ce qu'on ne vous a peut être pas dit On a tendance à penser que lorsque l’on a mal à l’estomac, des problèmes digestifs, des gaz, du reflux, c’est parce qu’on souffre d’un excès d’acide dans l’estomac. C’est ce que la médecine conventionnelle et surtout toute l’industrie pharmaceutique veut que vous pensiez! Le mal d’estomac est la source d’un marché très juteux! En effet, l’industrie pharmaceutique a une influence considérable sur la profession médicale et, grâce à la publicité, à des gratifications et divers formes d’endoctrination, elle a fabriqué un reflex : celui d’avoir recours aux anti-acides au moindre mal d’estomac pour éponger un soit disant excès d’acide chlorhydrique. Donc, pensez-y et ne faites pas l’erreur d’avoir aveuglément recours aux anti-acides si vous souffrez de l’estomac, vous risquez de ne pas vous rendre service. Des symptômes quasi identiques! Savez vous que les symptômes de surproduction d’acide et de manque d’acide dans l’estomac sont quasi identiques ? Comment savoir ? Le sel, l’ami de votre estomac

Related: