background preloader

Vidéo] « Dettocratie », le documentaire qui secoue la Grèce…

Vidéo] « Dettocratie », le documentaire qui secoue la Grèce…
“Notre propre gouvernement nous a appelés “paresseux”, et nos leaders “PIIGS”, tout comme tous les pays de l’UE. Nos ministres ont essayé de nous faire croire que nous avions tous une responsabilité dans ceci.” Je vous propose aujourd’hui un film, que je vous recommande particulièrement – afin d’entendre un autre son de cloche. Dettocratie (Debtocracy / Χρεοκρατία hreokratía) est un documentaire sorti en 2011 de deux journalistes grecs : Katerina Kitidi et Aris Hatzistefanou. Les fondateurs du projet Debtocracy soutiennent que la Grèce doit suivre la même voie en commençant par créer une commission d’audit de la dette souveraine puis en sortant de l’euro. Ce film a connu un vif succès en Grèce. Bon visionnage ! Debtocracy International Version (VO sous-titrée FR) Site du Film NB. : vous pouvez choisir une diffusion HD en cliquant en haut à droite de l’image Interview des réalisateurs, publiée sur Owni.fr : Quelle est l’histoire de Debtocracy ? Et cela a très bien marché ! Synopsis Presseurop : Related:  L'argent !

Pavlos Kapantais: Comment se chauffer en Grèce est devenu un luxe où pourquoi l'austérité ne marche pas Le 8 Décembre 2012 à Kavala, petite ville de 80.000 habitants au Nord de la Grèce, trois enfants de 5, 7 et 15 meurent dans un incendie qui brûle la maison de leurs grands-parents. Le rapport des pompiers est sans appel, l'incendie à été causé par le poêle à bois, laissée sans surveillance. Faute de moyens, le vieux couple n'utilisait plus le chauffage au fuel. Depuis le début de la crise en Grèce en 2009 grand cas a été fait des diverses mesures d'austérité prises par le gouvernement grec. Il y a pléthore d'exemples. Dénoncée par toute l'opposition comme scandaleuse, cette mesure est, dans les faits, une faillite absolue. Sur Athènes cette année, près de 50% des immeubles n'ont pas acheté de fuel du tout. Au début de mois de Décembre déjà, la ville de Florina (Nord De la Grèce) avait dû fermer ses écoles primaires, le froid combiné au manque de chauffage mettant en danger la santé des enfants. Certains, les moins chers, sont parfois bien dangereux.

Non, M. Dragui, l’euro n’est pas irréversible… juil 23 [Décryptage] “La préservation de l’euro fait partie de notre mandat. [...] L’euro est irréversible.” [Mario Draghi, Le Monde, 21 juillet 2012] “L’objectif principal du Système européen de banques centrales, ci-après dénommé «SEBC», est de maintenir la stabilité des prix. Sans préjudice de l’objectif de stabilité des prix, le SEBC apporte son soutien aux politiques économiques générales dans l’Union, en vue de contribuer à la réalisation des objectifs de l’Union, tels que définis à l’article 3 du traité sur l’Union européenne.” Non, M. Les citoyens de l’UE ont voté pour que votre mandat soit concentré sur la stabilité des prix (cela aurait pu être plus large, mais en tous cas, en l’état actuel des textes, c’est ainsi). Je reviens d’ailleurs sur un point qui m’a fait sursauter lors du débat Sarkozy Hollande le 2 mai 2012 : “Je n’ai rien obtenu de l’Allemagne ? Décrytptons enfin les propos de M. L’interview dans le Monde : “Non, l’euro n’est pas en danger” Non. Grâce à la BCE ? Le sommet a été un succès.

Les riches ont peur, les peuples vont trinquer L’audition par la commission d’enquête sur le rôle des banques et des acteurs financiers de monsieur Pierre Condamin-Gerbier est édifiante : tout d’abord parce qu’en réalité elle ne nous apprend rien d’autre que nous ne soupçonnions déjà ; ensuite et surtout parce nos chers parlementaires font semblant de découvrir un monde qu’ils connaissent nécessairement assez bien. Mais qu’à cela ne tienne : nous avons là une confirmation tangible et crédible (pour ceux qui doutaient encore) de la corruption généralisée qui règne à droite comme à gauche, ainsi que de l’hypocrisie toute aussi généralisée de notre classe politique. Ce qui n’est pas peu. Aujourd’hui cette vidéo permet à tout un chacun de se rendre compte du monde dans lequel nous vivons, et de faire partager au plus grand nombre ce témoignage, pour qu’on ne puisse plus dire « nous ne savions pas ». Non, « on » ne s’étonne pas ! « Vous » peut-être, mais pas « eux ». « Eux », ils commencent à avoir peur.

Comment la BCE se transforme en machine à fabriquer des bulles financières La Commission Européenne nous annonce pour 2012 un ralentissement de -0,3% de l’activité en zone euro. Vous me direz que ce n’est pas catastrophique. Certes, mais cela reste bien trop peu. Notre endettement croît plus vite que notre capacité à générer de la richesse. Nos pays étouffent sous la dette et s’empêtrent dans des politiques d'austérité récessives. La bonne idée que voilà. Heureusement, « les grands de ce monde » ont la solution, eux : injecter de l’argent fraîchement imprimé dans le système pour rassurer tout le monde et relancer la machine ; en attendant que les politiques « fassent leur boulot »… La Fed a dégainé la première en injectant pour 2 320 milliards de dollars de cash (15% du PIB) et en abaissant son taux directeur de 0,25% depuis... 2008. Elle a fait des émules… Toutes les banques centrales de la planète s’y mettent. La politique monétaire ultra-expansionniste britannique emboite le pas à celle de la Fed.

Grèce: le chauffage, nouveau polluant La pollution atmosphérique a fortement augmenté ces derniers jours à Athènes à cause surtout l'envolée du chauffage au bois, moins cher par temps de crise que le fioul, a-t-on appris aujourd'hui auprès du ministère de l'Environnement. Alors que le niveau d'urgence est établi à 50 mg/m3, la concentration des particules atmosphériques ces deux derniers jours a atteint 150 mg/m3, surtout dans la banlieue nord et ouest de la capitale, selon des calculs ministériels. Cette pollution est redevenue visible, comme le "néfos" qui a fait pendant des années suffoqué la capitale grecque, entourée de montagnes, avant une modernisation de son parc automobile et de ses transports en commun. "La brume qui apparaît surtout le soir est composée de particules polluantes et dangereuses qui provoquent de problèmes respiratoires", a indiqué Evangélos Gerassopoulos, directeur de l'Institut de l'Environnement de l'Observatoire d'Athènes.

Actuaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un actuaire est un professionnel spécialiste de l'application du calcul des probabilités et de la statistique aux questions d'assurances, de finance et de prévoyance sociale. À ce titre, il analyse l'impact financier du risque et estime les flux futurs qui y sont associés. L'actuaire utilise des techniques mathématiques et statistiques pour décrire et modéliser de façon prédictive certains évènements futurs tels que par exemple la durée de la vie humaine, la fréquence des sinistres et l'ampleur des pertes pécuniaires associées. Récemment la portée du domaine actuariel s'est étendue pour inclure les conseils d'investissement, et même la gestion d'actifs. Association Actuarielle InternationaleAssociation Marocaine des Actuaires MarocAssociation Suisse des Actuaires en SuisseCasualty Actuarial Society, Society of Actuaries et American Academy of Actuaries aux États-UnisDen Danske Aktuarforening au DanemarkDeutsche Aktuarvereinigung e.

produits derives Mes chères contrariennes, mes chers contrariens ! L’œil du cyclone, c’est cet endroit bien connu dans la tourmente, un endroit de calme plat, un endroit où tout semble aller pour le mieux et en réalité… ce n’est qu’un moment, qu’une pause dans le passage du cyclone. La situation économique que nous vivons correspond en tout point à la définition de l’œil du cyclone. Encore une fois, rien n’a changé depuis 2007, début de la crise dite des subprimes. Beaucoup d’agitation, beaucoup de plans de relance, beaucoup d’argent dépensé, un nombre incalculable de sommets et de réunions de la dernière chance, des moyens colossaux mis en œuvre mais au bout du compte, rien ou presque n’a changé. Alors ce soir, en ce jour de baisse de l’or relativement importante, je tenais à partager avec vous ma conviction la plus profonde sur la situation économique. Un accord merveilleux sur l’union bancaire Alors retenez ceci. Les produits dérivés dépassent leur niveau d’avant-crise Le chien aboie, la caravane passe !

L'Argentine ment au monde entier L’Argentine ment-elle sur le niveau de son inflation? The Economist en est persuadé et le fait savoir dans un article titré «Don’t lie to me, Argentina». L’hebdomadaire britannique est catégorique: «Depuis 2007, l’Argentine publie des chiffres que presque personne ne croit.» Lors de cette période, si l’on en croit les autorités argentines, l’inflation se serait située entre 5% et 11% alors que des économistes indépendants, des bureaux de statistiques situés dans les provinces argentines estiment que ces chiffres devraient être doublés. La tradition argentine au niveau de l’hyperinflation est, hélas, bien connue et les autorités politiques font tout pour ne plus entendre parler de cette désastreuse réputation. Le Fonds monétaire international a réagi face à ces méthodes et a remarqué que l’Argentine manquait à son devoir de fournir des statistiques fiables et a demandé que des progrès soient faire dans ce domaine à brève échéance. publicité Devenez fan sur , suivez-nous sur

Grèce: pénurie de médicaments, stratégie des compagnies pharmaceutiques? Un procureur a ordonné une enquête pour savoir si les malades du pays ont été délibérément mis en danger par les compagnies pharmaceutiques qui auraient créé sciemment une situation de pénurie. Depuis plusieurs mois, le secteur pharmaceutique en Grèce est en crise. D'une part, à cause des multinationales qui refusent de livrer des médicaments à la Grèce, à crédit, créant des situations d'urgence, comme cet été par exemple, où le pays a manqué de médicaments anticancéreux. D'autre part, à cause de la décision du gouvernement qui oblige les médecins à prescrire des médicaments en fonction de leurs molécules et non de leur appellation connue pour des raisons d'économies. Pour satisfaire ses créanciers, la Grèce doit réduire ses déficits. Ceci expliquant cela, les partis d'opposition accusent le Gouvernement de jouer avec la santé des patients d'où l'enquête en cours. Ce qui est certain, c'est qu'en Grèce, à cause de la crise, le niveau des soins, s'est dégradé. A.

Interview Le FMI se répète: 'Il est temps de mettre en place une taxation opaque Le fardeau de la dette est tel dans la plupart des économies développées que seuls des défauts de paiement sur les dettes souveraines, une taxation de l’épargne et une inflation plus élevée pourront permettre réduire les niveaux de dettes historiquement élevés à un niveau gérable, affirme un nouveau rapport du FMI, rédigé par les économistes de Harvard Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff. Ils ont observé que l’endettement des pays occidentaux a atteint son point le plus élevé depuis 200 ans. [Reinhart & Rogoff] « Il est difficile de surestimer l’ampleur du problème général de l’endettement auquel les économies développées doivent faire face. L'endettement actuel du gouvernement central dans les économies avancées approche son niveau le plus élevé depuis 200 ans ». «L'ampleur du problème suggère que des restructurations seront nécessaires par exemple, dans la périphérie de l’Europe, bien au-delà de ce qui a pu être discuté en public jusqu’à présent ».

Travail et capital: la fausse égalité fiscale - Un passant japonais devant un mur d'écrans indiquant les cours de bourse. REUTERS/Toru Hanai - Il y a au moins un point sur lequel les deux principaux candidats à l’élection présidentielle sont d’accord: il faut rapprocher la fiscalité pesant sur le capital de celle du travail. Les divergences idéologiques entre droite et gauche faisaient qu’on n’aurait jamais pensé que le candidat du PS et celui de l’UMP tiendraient un jour des propos similaires. Fiscalité de l’épargne: hausse constante Si Nicolas Sarkozy feint aujourd’hui de s’étonner de la virulence des propos tenus par François Hollande sur son principal ennemi, la finance, lui-même s’était laissé aller à Toulon, en 2008, à quelques attaques assez sévères contre le «capitalisme financier qui avait imposé sa logique à toute l’économie et avait contribué à la pervertir». publicité Mais les événements n’ont pas évolué comme prévu et la taxation de l’épargne, loin de reculer, est constamment revue à la hausse. Les épargnants?

International : Le ciel d'Athènes se voile sous les fumées de la crise Ruinés, les Grecs se chauffent en brûlant n'importe quoi dans des cheminées rarement ramonées. L'atmosphère est de plus en plus pesante à Athènes. Cela n'est pas seulement dû au climat ambiant de la crise, qui continue pourtant de s'alourdir, mais au ciel de la capitale grecque. Depuis quelques jours, celui-ci a perdu sa légendaire luminosité d'hiver. Un brouillard lourd et épais, formé de monoxyde de carbone et d'oxyde d'azote, coiffe de manière inquiétante la cuvette de la ville. Les Grecs, ponctionnés par les réductions successives sur leurs salaires et leurs retraites, ne peuvent plus se permettre de se chauffer avec les installations habituelles. Décision attendue lundi Conséquence, la grande majorité des immeubles ne se sont pas approvisionnés cette année et nombre d'écoles publiques ne chauffent plus leurs salles de classes. Avec de sérieuses conséquences sur la santé publique. Aujourd'hui, le gouvernement prend ce phénomène très au sérieux.

Le FMI vient de donner son 'feu vert' pour une taxation de 10% de votr Le Figaro rapporte que le FMI propose d’opérer un unique prélèvement de 10% sur les dépôts privés des citoyens des 15 pays de la zone euro pour les débarrasser définitivement de leur problème d’endettement trop fort. L'idée n'est pas nouvelle. Déjà en 2011, le Boston Consulting Group avait estimé qu’imposer une taxe de 30% sur tous les actifs serait la seule façon de sortir de la crise de l'euro. Steen Jakobsen, l’économiste en chef de la Saxo Bank, a quant à lui estimé en avril de cette année que cette taxe sur les actifs pourrait atteindre de 10 à 15%. Sur son site et dans sa revue « Fiscal Monitor », le FMI se réfère à une étude de l’économiste allemand Stefan Bach (page 27, partie 2 « Taxing Our Way out of—or into? Il ne s’agit que de «propositions purement théoriques», pour le moment, précise le Figaro, qui se demande s’il sera possible de résoudre le problème de la dette avec des solutions « douces » .

Related: