background preloader

Médiathèques et leurs enjeux

Facebook Twitter

Haute définition - 19 août 2012. Robert Darnton admire la capacité d’innovation de Google, son culot et sa puissance financière, mais il refuse de laisser au privé le monopole de l’accès aux livres numérisés, du plus rare ou plus technique. Ce spécialiste du XVIIIe siècle, aujourd’hui directeur des prestigieuses bibliothèques d’Harvard, rêve d’une République mondiale des lettres numériques. Son projet est ambitieux, numériser le patrimoine culturel de l’humanité qui intégrerait d’autres supports que le texte –vidéo, musique, film– ainsi que les archives du Web. Et surtout le rendre accessible à tous en bâtissant une bibliothèque virtuelle publique. Son utopie de Digital Public Library of America (DPLA) est financée par des fondations américaines privées et il prévoit son lancement en avril 2013.

De quels savoirs la bibliothèque se fera-t-elle médiation. Un très récent billet de Thierry Crouzet, "Du bon usage de l’autoédition", m’a provoqué un rapide commentaire sur son blog, puis quelques réflexions complémentaires personnelles. Qu’on s’entende bien : le dit billet était particulièrement posé et tout à fait pensé, et j’en remercie son auteur, car il témoigne d’une réelle perspicacité sur la question qu’il aborde sans invectives (c’est rare !! Les bibliothèques en mutation. BibliothÈques et littÉrature dans les rÉvolutions. 7 principes à considérer en aménagement de bibliothèques. Août 02 Futur "Genius bar" - DOK Library Concept Center La bibliothèque n’est pas un entrepôt de livres : les bibliothèques ne sont plus axées sur le livre et les collections mais plutôt sur les usagers, le public.

7 principes à considérer en aménagement de bibliothèques

Dans une bibliothèque traditionnelle, 70% de l’espace est consacré aux livres et aux rayonnages et 30% au public. Actuellement, les nouvelles bibliothèques appliquent l’inverse : 70% de l’espace consacré au public contre seulement 30% pour les collections. Dans les pays scandinaves, la proportion consacrée au public est encore plus importante et peut atteindre 80% dans les nouveaux projets.La bibliothèque est un lieu de création : la bibliothèque offre des espaces de création littéraire, artistique, numérique et technologique à ses usagers.

Des microbibliothèques qui favorisent des mégarelations. Jonathan Beggs cherchait une façon simple d'échanger des livres avec ses voisins.

Des microbibliothèques qui favorisent des mégarelations

En bricolant des panneaux en fibres de verre et en pin, l'entrepreneur en bâtiment à la retraite a conçu une bibliothèque de la taille d'une maison de poupées, coiffée d'un toit de bardeaux de cèdre et de cuivre. Derrière une porte rouge vif se cachent trois étagères remplies de livres de Joyce Carol Oates, Tony Hillerman, James Michener et bien d'autres encore. Un panneau situé au-dessous de la boîte indique : "Prenez un livre ou laissez-en un, ou les deux. " Chronique. Livres numériques: une bibliothèque qui n’utilise que des codes QR. Smart Data >> Une ville d’Autriche dépourvue de bibliothèque publique a disposé des codes QR près d’endroits en relation avec les livres du domaine public auxquels ils renvoient.

Livres numériques: une bibliothèque qui n’utilise que des codes QR

Lire en numérique en bibliothèque. Made in ma bibliothèque. Le rôle des bibliothèques ne cesse d'évoluer : après nous avoir facilité l'utilisation des médias et d'Internet, voilà qu'elles se mettent à nous accompagner dans nos envies de création en abritant aussi des makerspaces, ces lieux dédiés à la fabrication d'objets.

Made in ma bibliothèque

Deux établissements américains viennent de se lancer dans l'aventure. Entrailles de MakerBot par Bre Pettis -cc- Début juillet, la bibliothèque de la petite ville de Westport aux États-Unis a inauguré un nouvel espace. De nouveaux fauteuils plus confortables ? Le living lab dans la bibliothèque – Marie D. Martel. 9 juillet 2012 9h11 · Marie D.

Le living lab dans la bibliothèque – Marie D. Martel

Martel Les bibliothèques, surtout les nouvelles bibliothèques, représentent de grands équipements aspirationnels : elles incarnent une vision, la manière dont une communauté se définit par rapport au savoir, à la culture et sa mémoire. Cap sur le Learning Center. La bibliothèque cinquième lieu, sixième lieu, etc. De façon bizarre et réitérée, les questions que je posais sur la bibliothèque troisième lieu me reviennent à travers de multiples échanges, lectures, contacts.

La bibliothèque cinquième lieu, sixième lieu, etc.

Tout aussi étrangement, elles se conjuguent avec des observations passionnées sur mon post-scriptum, qui promettait ma critique de la vogue du ‘learning center‘. Je l’avoue, ces questions me taraudent particulièrement, peut-être parce que me suis beaucoup consacré aux collections et aux politiques documentaires, et que ‘troisième lieu’ comme learning center posent des objectifs qui négligent justement parfois ces collections et parfois ces politiques documentaires. Un déclic : la bibliothèque quatrième lieu. La bibliothèque hyper-lieu : le blog de Patrick Bazin. Session 4 – Faut il encore des bibliothèques ? Exemples d’ailleurs.

La "métamorphose" de la médiathèque. Bientôt 8 ans que notre médiathèque a élu domicile dans les locaux situés dans l'agora à Chassieu.

La "métamorphose" de la médiathèque

Tiers-lieu : 3 articles pour aider à définir ce type de lieu partagé. Dans le champ pléthorique des définitions des lieux partagés, les mots se côtoient et les besoins de définitions s’affirment à mesure que les projets se structurent.

Tiers-lieu : 3 articles pour aider à définir ce type de lieu partagé

Ainsi, on évoque souvent le terme polysémique de tiers-lieu (cf. l’article Third Place sur Wikipédia anglophone) autrement dit avec comme acceptation générale « un espace de travail réunissant des ressources matérielles et immatérielles propres à générer des synergies collectives, créatives, solidaires et économiques »mais sans connaître forcément avec précision ce que ce mot composé recouvre. Marie D. Martel, bibliothécaire (Ville de Montréal) et docteure en Philosophie a eu la bonne idée en avril 2012 de publier sur son blog Bibliomancienne une série de 3 articles qui aident à la compréhension de ce concept de tiers-lieu sur un point de vue historique, de lieu tiers (lié à la sphère du travail) et de ses déclinaisons possibles dans le secteur des bibliothèques.

Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International. Penser la bibliothèque en concurrence. Concurrence !

Penser la bibliothèque en concurrence

Qu’ont donc à faire les bibliothèques avec ce concept cardinal de la société marchande, elles qui sont précisément hors marché ? J’ai, sur ce sujet, trouvé mon chemin de Damas, grâce à l’Observatoire de lecture publique qui m’invita à intervenir, le 24 juin 2004, lors d’une mémorable journée d’étude organisée à la Bibliothèque nationale de France sur le thème : « Publics, quelles attentes ?