background preloader

Tiers-lieu : 3 articles pour aider à définir ce type de lieu partagé

Tiers-lieu : 3 articles pour aider à définir ce type de lieu partagé
Dans le champ pléthorique des définitions des lieux partagés, les mots se côtoient et les besoins de définitions s’affirment à mesure que les projets se structurent. Ainsi, on évoque souvent le terme polysémique de tiers-lieu (cf. l’article Third Place sur Wikipédia anglophone) autrement dit avec comme acceptation générale « un espace de travail réunissant des ressources matérielles et immatérielles propres à générer des synergies collectives, créatives, solidaires et économiques »mais sans connaître forcément avec précision ce que ce mot composé recouvre. Marie D. Martel, bibliothécaire (Ville de Montréal) et docteure en Philosophie a eu la bonne idée en avril 2012 de publier sur son blog Bibliomancienne une série de 3 articles qui aident à la compréhension de ce concept de tiers-lieu sur un point de vue historique, de lieu tiers (lié à la sphère du travail) et de ses déclinaisons possibles dans le secteur des bibliothèques. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International

http://www.netpublic.fr/2012/07/tiers-lieu-3-articles-pour-aider-a-definir-ce-type-de-lieux-partages/

Related:  Bibliothèques 3ème lieuTIERS LIEUMarmite numtiers lieuxÉCONOMIE COLLABORATIVE

La bibliothèque cinquième lieu, sixième lieu, etc. De façon bizarre et réitérée, les questions que je posais sur la bibliothèque troisième lieu me reviennent à travers de multiples échanges, lectures, contacts. Tout aussi étrangement, elles se conjuguent avec des observations passionnées sur mon post-scriptum, qui promettait ma critique de la vogue du ‘learning center‘. Je l’avoue, ces questions me taraudent particulièrement, peut-être parce que me suis beaucoup consacré aux collections et aux politiques documentaires, et que ‘troisième lieu’ comme learning center posent des objectifs qui négligent justement parfois ces collections et parfois ces politiques documentaires.

Le living lab dans la bibliothèque Les bibliothèques, surtout les nouvelles bibliothèques, représentent de grands équipements aspirationnels : elles incarnent une vision, la manière dont une communauté se définit par rapport au savoir, à la culture et sa mémoire. Les bibliothèques constituent aussi des instruments d’empowerment et de croissance communautaire. Elles sont plus qu’une somme ou une collection de livres ou de DVDs, elles sont des projets sociaux. Est-ce que l’on veut mettre de l’innovation dans ces projets sociaux ? FabLabs Solidaires : appel à projets 2015 Dès 2014, nous nous sommes engagés auprès de FabLabs pour accompagner des jeunes en difficultés à travers le programme FabLabs Solidaires. Nous sommes convaincus que ces lieux de fabrication numérique et la philosophie du DIY offrent de nouvelles opportunités d’apprentissage pour des jeunes en rupture avec les méthodes classiques. En lien avec les FabLabs, nous mettons en place des accompagnements basés sur le faire et le partage comme à Toulouse ou à Amiens. Nous travaillons déjà avec 19 FabLabs en France et 13 dans 8 autres pays.

Portrait de la médiation numérique – Aïssa Droui – La force de la relation au service de l’animation numérique Aïssa Droui est animateur numérique à la Bibliothèque Jean Macé , bibliothèque de quartier de la Ville de Lyon, ouverte en septembre 2008 où passent plusieurs centaines de personnes par jour. Il travaille en binôme avec Jérôme Louiche, transfuge normand, au sein d’un Espace Numérique équipé de 7 postes informatiques et ouvert 8 heures par jour. Impliquée dans le développement du réseau des EPN du Lyonnais , il est engagé dans les projets expérimentaux menés en Région Rhône-Alpes autour de la VAE collective pour les acteurs de la médiation numérique et la certification des compétences numériques des acteurs de la formation tout au long de la vie (C2i2e). Passionné et prolixe, il partage sa vision de l’accompagnement des publics.

Les 7 clés de l’économie collaborative Le philosophe français Bernard Stiegler l’appelle l’économie contributive. Le prospectiviste américain Jeremy Rifkin l’a successivement désignée comme étant l’âge de l’accès, la troisième révolution industrielle et plus récemment la société du coût marginal zéro. L’essayiste et consultante australienne Rachel Botsman défend depuis cinq ans le terme de consommation collaborative et depuis peu celui, plus global, d’économie collaborative, rejoignant en cela le chercheur belge Michel Bauwens, qui parle aussi parfois d’une économie de partage de la connaissance. Tous ces concepts fleurissent d’autant plus facilement que les habitants des pays occidentaux se sentent en situation de crise, en particulier depuis 2008 et l’explosion des désormais fameuses subprimes… L'économie collaborative se manifeste en effet d'abord comme une nouvelle «nouvelle économie», se développant via des communautés connectées.

Bibliothèque troisième lieu : 10 lectures essentielles Pour répondre à quelques demandes qui ont été adressées à Marie D. Martel (bibliothécaire et docteure en philosophie) au sujet des lectures essentielles concernant les bibliothèques troisième lieu, elle y répond par une médiagraphie rassemblant une dizaine de documents significatifs. A consulter absolument sur son blog Bibliomancienne où l’on voit un diaporama des images de la DOK (Bibliothèque Publique de Delft et de la Library Concept Center de Delft) au Pays-Bas. Ne dites plus Médiathèque ! Gazette de Liége Le redéploiement était déjà dans l’air depuis un petit temps - cela fait d’ailleurs plusieurs années que la réflexion était en cours - mais il prend désormais corps à l’occasion d’un projet pilote en terres liégeoises. C’est ainsi que dès ce jeudi soir, la Médiathèque de Liège, installée jusqu’il y a peu en sous-sol de la place Cathédrale, est devenue officiellement "Point Culture". Premier du nom en Fédération Wallonie-Bruxelles, ce nouveau concept de lieu culturel, conçu comme un lieu d’échange voulu dynamique et ouvert par ses concepteurs, est installé, en lieu et place d’une pizzeria, rue de l’Official, soit au cœur de l’îlot Saint-Michel (également qualifié, dans une terminologie qui laisse véritablement à désirer, d’espace Sain Michel). Un espace commercial passablement déserté ces derniers temps et auquel l’installation de la désormais ex-Médiathèque est censée donner un coup de fouet.

Education numérique by ORANGE Cours en ligne, encyclopédies en accès libre, vidéos pédagogiques… Le numérique multiplie les possibilités d’apprentissage. C’est pourquoi nous soutenons depuis de nombreuses années les projets qui favorisent l’apprentissage dans tous les pays dans lesquels nous sommes présents. Et ce, en s’appuyant sur notre spécialité : le numérique ! Équipements d’écoles en Afrique avec des kits pédagogiques numériques, formations en ligne, lieux d’apprentissage gratuits, enseignement bénévole… Sont autant d’actions d’éducation numérique » que nous menons dans tous les pays où nous sommes présents. les nouvelles technologies sont au cœur de nos vies. Elles ont un rôle à jouer dans l’amélioration de notre bien-être et de notre bien-vivre ensemble : l’éducation numérique est notre priorité. Nous lançons 4 nouveaux programmes d’éducation numérique en 2015

Related: