background preloader

Big Data - Mass Data

Facebook Twitter

Publications et études. Big Data - Gestion données de masse. Big Data : l’antisèche anti-blabla. Quoi ? Mot clé à la mode, les "Big Data" agitent toutes les industries, de la politique au transport aérien, en passant par la télévision et bien sûr la publicité. L'essor des "Big Data" serait même l'une des raisons qui aurait poussé Publicis et Omnicom à se rapprocher pendant l'été. Mais que cache ce concept ? A quoi ça sert ? Comment se lancer ?

Voici notre antisèche anti "big blabla". Comment ? - "Big Data", c'est quoi ? "Big Data, c'est le mot le plus confus de l'année, utilisé dans tous les sens. "Beaucoup d'entreprises parlent de "Big Data" pour désigner en réalité des projets de Business Intelligence" observe Brice Vinocour, analyste à la Digital University (DDB Group) . - Ça change quoi ? "La révolution des Big Data n'est pas technologique mais elle concerne la manière dont les entreprises s'organisent" ajoute Kilian Bazin. . - Quelles sont les questions à se poser ? Premières questions que les entreprises doivent se poser : Où sont les données ? - Combien ça coûte ? Benoit Zante.

Books

Data et Citoyenneté. Risques. Pour degrossir. Enjeux. Economie. Les entreprises se débattent avec le big data. Selon une étude mondiale réalisée par Cisco, les professionnels et les entreprises ont du mal à extraire de la valeur stratégique de leur big data. Seulement 28 % des personnes interrogées par Cisco se disent actuellement en mesure de tirer de la valeur de ces données. Pour réaliser son enquête intitulée Cisco Connected World Technology Report (CCWTR), l'équipementier a interrogé 1 800 professionnels dans 18 pays afin de se faire une idée sur l'état de préparation du secteur de l'IT, ses défis, ses lacunes technologiques et sa capacité stratégique à mener des projets big data.

Alors que la plupart des entreprises collectent, stockent et analysent des données, le rapport de Cisco révèle que la majorité d'entre elles se débattent avec leur projet big data et ont du mal à relever les défis IT liés à l'utilisation de ce framework. La sécurité des données reste un problème Plus de la moitié des répondants pensent que, en 2013, les stratégies big data vont peser sur leurs budgets. L'informatique in-memory en passe de se généraliser, selon Gartner. Selon le cabinet d'études Gartner, l'adoption généralisée de l'informatique in-memory est en route. La société Gartner estime qu'en 2015, au moins 35 % des moyennes et des grandes entreprises auront adopté l'informatique in-memory (IMC). Le cabinet d'études indique en effet que la « maturation rapide des technologies d'infrastructure » et la « baisse spectaculaire du coût des technologies de semi-conducteurs » ouvrent la voie à une utilisation grand public de l'informatique in-memory.

L'IMC permet aux entreprises de développer des applications capables de traiter des requêtes évoluées ou d'effectuer des transactions complexes sur de très grands ensembles de données, beaucoup plus rapidement que si elles utilisaient des architectures traditionnelles. Un marché d'un milliard en 2016 Des standards attendus. Avec la création d'un comité de la prospective, la CNIL s'ouvre à de nouveaux horizons. En avril dernier, la Commission a approuvé la création d'un comité de la prospective. Elle a en effet, estimé indispensable de développer sa compréhension des évolutions du numérique et d'innover dans son mode de gouvernance. La première réunion du comité de la prospective s'est tenue le 15 mai dernier et a été l'occasion de procéder à un premier examen du programme d'études de la CNIL pour 2012-2013. Ce comité se veut en premier lieu un comité d'orientation scientifique des études conduites par la CNIL.

Il aura donc un rôle de conseil auprès de la Direction des Etudes, de l'Innovation et de la Prospective (DEIP), notamment dans le cadre de l'élaboration de son programme annuel d'études et dans l'exploration de nouveaux champs d'études (par exemple dans le domaine des neurosciences). Véritable "Boîte à idées", le comité pourra également jouer un rôle moteur dans le développement d'un espace d'échanges et de réflexion sur les problématiques Informatique et libertés. M. Big data, l'heure est à la valorisation des données. Sur le salon Big Data 2013, l'ambiance générale était particulièrement studieuse au coeur du petit écosystème français. Un rendez-vous stimulant pour mieux comprendre comment valoriser ses informations.

Pour sa seconde édition, le salon Big Data, qui a migré de la Cité universitaire de Paris au CNIT, a accueilli un peu plus de 2 500 participants contre 700 l'an dernier. Blandine Laffargue, l'organisatrice de l'évènement, nous a indiqué sa satisfaction quant à la hausse des exposants (50 contre 25 en 2012), et des conférences (100 au lieu de 70). « Nous avons amplifié l'évènement dans tous les domaines », précise B. Laffargue, « avec notamment les ateliers produits où fournisseurs et partenaires pouvaient exposer leurs solutions et confronter leurs idées avec les clients potentiels » pendant 30 minutes. « En un an le marché du big data a vraiment décollé.

Ted Dunning de MapR en évangéliste Hadoop Après un retard à l'allumage, le marché français du big data commence à se développer. BIG DATA PARIS , 2ème édition dédié au big data, 03-04 avril 2013, CNIT Paris La Defense. La boite à outils du veilleur 2.0. Big Data : nouvelle étape de l’informatisation du monde. Big data: The next frontier for innovation, competition, and productivity. The amount of data in our world has been exploding, and analyzing large data sets—so-called big data—will become a key basis of competition, underpinning new waves of productivity growth, innovation, and consumer surplus, according to research by MGI and McKinsey's Business Technology Office.

Leaders in every sector will have to grapple with the implications of big data, not just a few data-oriented managers. The increasing volume and detail of information captured by enterprises, the rise of multimedia, social media, and the Internet of Things will fuel exponential growth in data for the foreseeable future. MGI studied big data in five domains—healthcare in the United States, the public sector in Europe, retail in the United States, and manufacturing and personal-location data globally. Big data can generate value in each. For example, a retailer using big data to the full could increase its operating margin by more than 60 percent. 1. 2.

Podcast 3. 4. 5. 6. 7. Le Web 3.0 : état des lieux et perspectives d'avenir. Simons Institute for the Theory of Computing - Programs | Fall 2013: Theoretical Foundations of Big Data Analysis. We live in an era of "Big Data": science, engineering and technology are producing increasingly large data streams, with petabyte and exabyte scales becoming increasingly common.

In scientific fields such data arise in part because tests of standard theories increasingly focus on extreme physical conditions (cf., particle physics) and in part because science has become increasingly exploratory (cf., astronomy and genomics). In commerce, massive data arise because so much of human activity is now online, and because business models aim to provide services that are increasingly personalized. The Big Data phenomenon presents opportunities and perils. On the optimistic side of the coin, massive data may amplify the inferential power of algorithms that have been shown to be successful on modest-sized data sets.

The challenge is to develop the theoretical principles needed to scale inference and learning algorithms to massive, even arbitrary, scale. BIG DATA PARIS , 2ème édition dédié au big data, 03-04 avril 2013, CNIT Paris La Defense. Le rapport Lescure. Open data. Les enjeux du Big Data pour l Entreprise - These professionnelle -T... E-réputation: 8 outils pour savoir ce qui se dit sur vous en ligne. La réputation numérique, appeler e-réputation par certains, acquiert une importance de plus en plus grande à l’heure où une majorité d’individus et d’organisations sont présents sur le web. Il est donc important que vous soyez en mesure de savoir ce qui se dit sur vous en ligne et dans les médias sociaux; votre e-réputation ou celle de votre organisation en dépend.

Vous cherchez un emploi? Votre employeur va probablement faire une recherche sur vous en ligne. Vous cherchez à vendre un produit ou service? Il existe plusieurs tactiques en amont pour s’assurer que votre présence en ligne reflète bien qui vous êtes. Plusieurs outils gratuits existent pour vous aider à accomplir votre veille numérique En voici huit : 1. Talkwalker Alertes est un moyen simple de surveiller n’importe quel sujet sur le web. 2. Probablement le mieux connu de tous, Google Alerts offre des fonctionnalités similaire à Talkwalker Alertes. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Solutions Professionnelles

Ressources Pearltrees.