background preloader

Big data groupe 1

Facebook Twitter

Avantages/incovénients

Big Data : comparatif des technos, actualités, conseils... Pour faire face à l'explosion du volume des données, un nouveau domaine technologique a vu le jour : le Big Data.

Big Data : comparatif des technos, actualités, conseils...

Inventées par les géants du web, ces solutions sont dessinées pour offrir un accès en temps réel à des bases de données géantes. Quelle est la promesse du Big Data ? Face à l'explosion du volume d'informations, le Big Data vise à proposer une alternative aux solutions traditionnelles de bases de données et d'analyse (serveur SQL, plate-forme de Business Intelligence...). Confrontés très tôt à des problématiques de très gros volumes, les géants du Web, au premier rang desquels Yahoo (mais aussi Google et Facebook), ont été les tous premiers à déployer ce type de technologies. Quelles sont les principales technologies de Big Data ? Elles sont nombreuses. Des infrastructures de serveurs pour distribuer les traitements sur des dizaines, centaines, voire milliers de nœuds.

Big Data I : des données à vitesse grand V. Dans quel domaine la vitesse liée au Big Data se manifeste-t-elle le plus aujourd’hui ?

Big Data I : des données à vitesse grand V

Les analystes de Big Data font des projections à partir desquelles des êtres humains, mais aussi des machines, peuvent prendre des décisions. Et cela nous permet d’accélérer le processus de décision de telle sorte que sur le marché du comptant à Wall Street, des milliards de décisions peuvent être prises en l’espace d’une seconde. Google est aussi un exemple parlant : sur la page d’accueil, on voit à droite des annonces payantes et, en haut, des liens sponsorisés. Ces espaces publicitaires sont vendus aux enchères en temps réel, en fonction de la nature de la recherche lancée par l’internaute. Google fait alors une offre sur le marché qui est évaluée par d’autres algorithmes, qui décident alors d’acheter ou non cet espace. Quelle expérience en rapport avec l’accélération des données vous a le plus impressionné dans le cadre de vos recherches pour le livre « Big Data » ? Bien entendu. Big Data : définition, enjeux et études de cas l Data-Business.fr.

La Vénérable grille de lecture établie en 2001 par Doug Laney du cabinet Gartner – les fameux 3V du Big Data – fait encore référence. Les 3V, ce sont le Volume (des échanges de plus en plus massifs), la Variété (plus de types de contenus) et la Vélocité (la collecte et le traitement en temps-réel). Depuis, d’autres ont essayé d’approfondir le sujet, en incluant des éléments comme la Validité, la Véracité, la Valeur ou la Visibilité des data.

Le Big Data, c’est d’abord l’explosion du VOLUME de données, qui met à l’épreuve les infrastructures de stockage classiques des des entreprises D’après le magazine Fortune: Des dinosaures jusqu’en 2003 nous avions créé, en tout, 5 exabytes de données (5 Mds de GB). En 2011, nous générions 5 exabytes en 2 jours seulement.En 2013, on estime qu’il nous faudra moins de 10mn pour produire 5 exabytes. Big Data : des technologies et des usages. Qu’est-ce que le Big Data ?

Big Data : des technologies et des usages

Une réponse s’impose : un ensemble d’outils pour affronter l’augmentation exponentielle des données. Qu’ils soient fournisseurs ou clients, tous s’entendent sur ce point. La notion de données structurées ou non structurées est à peine effleurée. La priorité c’est de faire face à ces données qui submergent les organisations, ou ne manqueront pas de le faire. Et pour cela, il faut que l’infrastructure suive… ou s’adapte. « Faites le point sur votre équipement, renforcez votre réseau et améliorez sa performance », nous a conseillé un utilisateur pragmatique. « Après, si cela ne suffit pas, vous pourrez vous tourner vers le Big Data ! Le Big Data, c’est donc d’abord la capacité de stocker de très gros volumes de données. Après l’infrastructure vient l’analyse C’est bien de pouvoir stocker les données, mais encore faut-il pouvoir également les retrouver, les rechercher et les exploiter : l’analytique.

Définition distributeur

Définition Producteur. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. Les nouvelles relations producteur-distributeur : l'implantation du trade marketing - sophierichardlanneyrie.overblog.com. Pendant longtemps, l‘apparition des grandes surfaces et la concentration de la distribution avec les centrales d‘achat a modifié le rapport de force entre les producteurs et les distributeurs : ces derniers ont créé des centrales d’achat et ont exigé et obtenu des producteurs des conditions particulièrement avantageuses.

Les nouvelles relations producteur-distributeur : l'implantation du trade marketing - sophierichardlanneyrie.overblog.com

Tout cela a créé une situation conflictuelle qui était le résultat d’un déséquilibre dû à une position de force du distributeur (qui dispose d’une puissante centrale d’achat) et à celle du producteur (lorsque les marques de ses produits jouissent d’une grande notoriété). A cela vient s’ajouter, des phénomènes de concentration de la distribution et d’érosion des marques au profit des hard discounters (entreprises intégrées de commerce cherchant à offrir les prix les plus bas en rationalisant par tous les moyens les méthodes de distribution), ainsi que l’internationalisation de quelques enseignes. Les relations entre producteurs et distributeurs, cours à télécharger gratuitement. Les relations entre distributeurs et producteurs, Soutien scolaire, Cours Mercatique, Maxicours.