background preloader

Geographie

Facebook Twitter

Kenya. Une nouvelle ligne ferroviaire entièrement chinoise. Avec l’ouverture de la liaison Nairobi-Mombasa, le Kenya lance un train “made in China”, sans doute la première pièce d’un réseau régional.

Kenya. Une nouvelle ligne ferroviaire entièrement chinoise

La première ligne ferroviaire “made in China” du Kenya est sur le point d’être mise en service, annonce CCTV news, le site de la télévision centrale chinoise. “Depuis le lancement de la stratégie de la ‘route de la Soie’, suivant le principe de ‘coopération commerciale, de construction et d’usage’, un grand nombre de projets ont avancé”, se félicite le site officiel.

La ligne Nairobi-Mombasa sera inaugurée le 31 mai par le président kényan Uhuru Kenyatta, en présence d’un représentant du gouvernement chinois. La ligne à une voie, financée par des prêts chinois, est “la première construite au Kenya depuis son indépendance, et le premier tronçon d’un nouveau réseau en Afrique de l’Est. Une ligne moderne construite avec des standards chinois, une technologie chinoise et des équipements chinois”, poursuit le site. Un opérateur chinois pendant dix ans. Le revirement du président Donald Trump au Moyen-Orient. Editorial.

Le revirement du président Donald Trump au Moyen-Orient

Lors de son discours à Riyad, le 21 mai, le chef de l’Etat américain a pointé l’Iran comme un adversaire aussi important que les organisations terroristes Al-Qaida et EI. Editorial du « Monde ». Dans la bataille stratégique qui se joue au Moyen-Orient – en Syrie, au Yémen, en Irak et même au Liban – l’Amérique de Donald Trump choisit son camp. Les Etats-Unis sont auprès de leurs alliés arabes sunnites, sans la moindre réserve. Ils ne cherchent plus à dialoguer avec l’Iran, la puissance chiite montante dans la région. Barack Obama espérait que la conclusion d’un accord sur le programme nucléaire iranien, le 14 juillet 2015, amènerait l’Iran à des positions plus accommodantes dans la région, en Syrie notamment. Les relations internationales de la Chine après la crise de 2008. 2008 constitue un tournant dans le développement économique de la Chine et l’évolution de sa place dans les relations internationales.

Les relations internationales de la Chine après la crise de 2008

En effet, cette année-là marque l’irruption de la crise financière mondiale, crise qui a notablement affaibli les grandes économies occidentales. Elle est aussi l’année de l’élection de Barak Obama aux États-Unis, un président qui décide rapidement de mettre fin à l’engagement de son pays en Irak et en Afghanistan. Shanghai et Guangzhou, les deux plus grandes villes du monde. François Moriconi-Ebrard et Joan Perez ont publié en février 2017 un article dans la revue Confins qui présente Shanghai et Canton (Guangzhou) comme les deux agglomérations urbaines les plus peuplées du monde, avec 79,7 millions d'habitants pour la première et 47,5 millions d'habitants pour la seconde, soit respectivement la population de l'Allemagne et de l'Espagne.

Shanghai et Guangzhou, les deux plus grandes villes du monde

François Moriconi-Ebrard est l'auteur d'une base de données, Geopolis, publiée en 1994, mais dont les mises à jour ultérieures ne sont pas accessibles. L'article en rappelle brièvement la méthodologie, qui avait été conçue pour permettre la comparaison entre les agglomérations de différents pays : c'est la définition morphologique qui est utilisée, correspondant à la définition française de l'unité urbaine, c'est-à-dire la population agglomérée au dessus d'un seuil minimal. Rappelons que d'après l'ONU, ce sont toujours les agglomérations de Tokyo et Delhi qui sont à la première place (en 2014). Pour compléter : (20+) Le Japon se prépare à un clash entre la Chine et Taiwan. C’est un scénario qui depuis quelques semaines s’invite dans les discussions d’experts et de diplomates : un affrontement militaire entre la Chine et Taïwan.

(20+) Le Japon se prépare à un clash entre la Chine et Taiwan

Le Japon vient mettre son grain de sel dans le débat en menant, à partir de ce lundi et jusqu’à la fin de la semaine, des exercices de simulation en cas de conflit entre les deux rives du détroit de Formose. Aucun déploiement de troupes n’aura lieu. Tokyo entend vérifier comment, en cas de clash, les forces d’autodéfense nippones (SDF) effectueraient leurs nouvelles tâches autorisées par la loi de sécurité entrée en vigueur en mars dernier.

À lire aussi Face à Pékin et Pyongyang, «il faudrait que le Japon puisse se défendre seul» Jusqu’à présent, les SDF japonaises n’avaient pas pour mission d’intervenir en dehors des frontières de l’archipel. Stratégie. Comment la Chine étend son empire maritime. La Chine a dépensé des milliards de dollars pour construire son réseau d’installations portuaires et sécuriser les routes maritimes empruntées par ses navires dans le monde entier.

Stratégie. Comment la Chine étend son empire maritime

En carte : explorez la frontière américano-mexicaine. G4 - Le continent américain : entre tensions et intégrations rég. Benki Piyako, « gardien de la forêt, éveilleur de conscience » Le cacique Benki Piyako, leader politique et spirituel de la communauté amazonienne des Ashaninka, achève une tournée en Europe où il a plaidé pour les droits des peuples indigènes.

Benki Piyako, « gardien de la forêt, éveilleur de conscience »

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir Il est la nouvelle voix des Indiens d’Amazonie, gardiens de la forêt et de savoirs ancestraux. Celui qui, prenant la relève du célèbre cacique (chef) Raoni Metuktire, porte aujourd’hui le combat des peuples indigènes pour le droit à la terre, à la culture, à l’existence tout simplement. Pékin avance ses pions en mer de Chine méridionale. La Chine construit une piste d'atterrissage et une base navale sur le récif de Fiery Cross, dans l'archipel disputé des Spratleys.

Pékin avance ses pions en mer de Chine méridionale

Un « expansionnisme» dénoncé par ses voisins mais assumé par Pékin. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Edouard Pflimlin La Chine est en train de construire une piste d'atterrissage sur le récif de Fiery Cross (Yongshu en chinois), dans l'archipel disputé des Spratleys en mer de Chine méridionale. Cette information, rapportée le 20 novembre par la société d'études de défense britannique IHS Jane's Defence, peut paraître secondaire. C'est pourtant un épisode significatif de « l'expansionnisme chinois » dénoncé par les pays voisins, comme le Vietnam. L'ensemble des îles, îlots et récifs de l'archipel des Spratleys, n'occupent qu'un territoire de 5 kilomètres carrés, dispersées sur une superficie de 410 000 kilomètres carrés.

De quoi s'agit-il ? Les travaux ont débuté il y a trois mois sur l'un des plus grands récifs des Spratleys. Faut-il s'en inquiéter ? 17 octobre 2015 (mise à jour : 12 juillet 2016) - Tensions belliqueuses en mer de Chine - Herodote.net. La mer de Chine méridionale est devenue en ce début du XXIe siècle un foyer de tensions militaires du fait des revendications de la Chine, du Vietnam et des autres pays riverains sur les îlots et récifs qui la bordent.

17 octobre 2015 (mise à jour : 12 juillet 2016) - Tensions belliqueuses en mer de Chine - Herodote.net

Pour Pékin, il s'agit d'un enjeu géostratégique majeur comme le révèle le survol de la carte : les différents archipels forment le long de la côte chinoise une barrière virtuelle susceptible de couper l'Empire du Milieu de toute ouverture vers le grand large ! Des enjeux économiques et militaires Selon le droit de la mer, chaque pays dispose d'une zone économique exclusive (ZEE) de 200 milles marins au-delà de ses côtes.

À l’intérieur de cette zone, la navigation internationale est autorisée mais l’exploitation des ressources halieutiques, minérales et énergétiques est exclusivement réservée au pays qui la possède. Or, en mer de Chine méridionale, ces ZEE apparaissent très difficiles à délimiter du fait du grand nombre d'îlots. Océan Arctique : des frontières maritimes à l'épreuve d'une nouvelle donne climatique. Cinq pays sont riverains de l'océan Arctique : les États-Unis (via l'Alaska), le Canada (dont le territoire inuit du Nunavut), le Danemark (via le Groenland [1]), la Norvège, dont l'archipel du Svalbard (ou Spitzberg) et la Russie.

Océan Arctique : des frontières maritimes à l'épreuve d'une nouvelle donne climatique

Compte tenu des conditions climatiques et océanologiques générales, l'espace arctique n'a longtemps intéressé qu'à travers les expéditions à caractère sportif et/ou scientifique dont il était le théâtre, ou par ses enjeux géostratégiques, principalement dans le contexte de la guerre froide. Mais, les effets des changements climatiques sur ces espaces extrêmement sensibles d'une part, les ressources naturelles, potentielles ou prouvées, qu'ils pourraient receler d'autre part, ont changé la donne au début du XXIe siècle.