background preloader

Les murs dans le monde, en réponse aux nouvelles peurs

Si l’idée d’ériger un mur ou une clôture entre des pays est aussi ancienne que les concepts de nation et de frontière, l’Europe et le monde occidental ont un peu vite cru que la fin de la guerre froide et l’effondrement du mur de Berlin, en 1989, allaient signifier la disparition des séparations entre les peuples. Près de trente ans plus tard, le nombre de murs et de clôtures a explosé un peu partout sur la planète, et Donald Trump, président de la première puissance mondiale, fait de la prolongation du « mur de Bush », qui sépare les Etats-Unis et le Mexique, un enjeu politique majeur de sa présidence. Ce chiffre est toutefois contesté par des spécialistes des frontières, notamment par le géographe français Michel Foucher. « Je suis très méfiant à l’égard de la frénésie sur les murs. Le “mur” est une formule politique et médiatique, mais rarement une réalité. La plupart du temps, ce sont des clôtures.

https://www.lemonde.fr/international/article/2018/02/02/les-murs-dans-le-monde-en-reponse-aux-nouvelles-peurs_5250846_3210.html

Related:  introduction frontières aujourd'huiLes frontières

Mur de Trump : à quoi ressemble la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique Le Monde et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques). Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu.

Un monde emmuré 1Paradoxe du monde contemporain : la libre circulation, qui est censée le caractériser, s’applique de fait totalement aux capitaux, assez généralement aux marchandises et à l’information, mais pas aux hommes. Bien au contraire, ceux-ci se heurtent à des frontières nouvellement matérialisées par des « murs », murs de béton, de barbelés d’acier, renforcés par les technologies les plus pointues (capteurs thermiques, capteurs de mouvement, etc.), parsemés de miradors et complétés par des forces d’intervention policières ou militaires, chargées de traquer ceux qui auraient réussi à franchir la barrière. 2Pourtant, on avait pu penser au début des années 1990 que le monde s’ouvrait. La joie qui avait accueilli la chute du Mur de Berlin en 1989 saluait la fin de la Guerre froide, la décomposition du bloc soviétique et la liberté de circulation retrouvée pour les hommes.

Sept images qui montrent les frontières du monde fermées par des murs - Edition du soir Ouest France - 20/08/2019 Il y a trente ans, le 19 août 1989, plus de 600 Allemands de l’Est, en vacances en Hongrie, profitent de l’ouverture d’un poste-frontière avec l’Autriche à l’occasion d’un pique-nique paneuropéen pour fuir à l’Ouest, premier exode massif de ce genre depuis 1961. C’est une première brèche dans le Rideau de fer, cette barrière de miradors et barbelés qui courait sur près de 3 000 km en Europe, entre les pays de l’Ouest et ceux sous influence soviétique. Elle allait aboutir, le 9 novembre de la même année, à la chute du mur de Berlin. Les frontières du monde sur Géoimage du CNES Dans le futur enseignement de spécialités HGGSP, le thème 3 invite à étudier les divisions politiques du monde : les frontières. L'introduction sur les « frontières dans le monde aujourd'hui » peut en 6 à 7 heures peut se construire sur la présentation comparée de quelques systèmes ou territoires frontaliers. Dans ce contexte, le site Géoimage du CNES présente à partir d'images en haute définition un certain nombre de fiches en ligne. Certaines peuvent aussi être mobilisées pour les études de l'axe 1 (la frontière entre les Corée), l'axe 2 (la circulation maritime avec Gibraltar, les bouches de Bonifacio ou les îles Tiran et Sanafir en mer Rouge). Bouches de Bonifacio (France — Italie) — Corse - Bonifacio : une ville-citadelle face à un détroit stratégique et à la Sardaigne

Un espace transfrontalier: la Mexamérique L'impact de l'ALENAL'Accord de Libre Echange Nord Américain constitue un espace de libre circulation des marchandises et des capitaux sans droits douaniers aux frontières (pas de libre circulation des personnes) entre trois pays : les États-Unis, le Canada et le Mexique. L'ALENA est entré en vigueur en 1994, cet Accord a contribué à faire émerger la dynamique spatiale de la Mexamérique. On peut estimer que l'ALENA bénéficie d'abord aux entreprises des États-Unis et à son marché intérieur puisque ce pays « exploite » ainsi la main d'œuvre mexicaine. Parallèlement à cette de libre circulation des capitaux, les États-Unis durcissent leur politique de contrôle à la frontière pour endiguer l'immigration clandestine. le renfocrement des gardes-frontière et la construction d'un mur séparant les États-Unis du Mexquis visent à maintenir au Sud les Mexicains qui veulent toujours émigrer vers le Nord malgré le développement des maquiladoras. "Une réforme globale de l'immigration" George W.

Alexandra Novosseloff - Des murs et des hommes - Les Experts du Dessous des cartes >> À lire : Des Murs entre les hommes, Alexandra Novosseloff et Frank Neisse, La Documentation française, 2015. "Les Experts du Dessous des Cartes" proposent des vidéos courtes, précises et prédictives sur de grandes problématiques du monde contemporain, en donnant la parole à des spécialistes de géopolitique, chercheurs, analystes, anciens ministres, essayistes etc. qui s’engagent à répondre clairement à une question d’avenir : vivrons-nous la guerre des religions ? La catastrophe nucléaire peut-elle avoir lieu ? 19 photos de frontières de pays étonnantes ! Dans le domaine des frontières, il y a les fameuses lignes imaginaires. Mais parfois, on peut observer la matérialisation (naturelle ou artificielle) de ces séparations entre pays. Et c’est là que ça devient le plus intéressant. Car dans certains pays, il y a de jolies perles dans l’art de distinguer deux territoires. Vous remarquerez d’ailleurs qu’il n’y a pas de frontière plus impressionnante et symbolique qu’une frontière naturelle…

Faut-il abolir les frontières ?, par Benoît Bréville & Philippe Rekacewicz (Le Monde diplomatique, mars 2013) Numéro coordonné par Benoît Bréville et Philippe Rekacewicz Lire le compte rendu de ce numéro, paru dans Le Monde diplomatique d’avril 2013, par Anne-Laure Amilhat-Szary. Les deux manières de se perdreBenoît Bréville I. Territoires à la découpe Une chaîne de montagnes ou un cours d’eau ne suffisent pas à instituer la séparation entre deux pays.

"Border art", signe de fermeture du monde ? La séparation entre les deux Irlande pour le Brexit, la frontière Venezuela-Colombie, les murs anti-migrants en Europe, celui que veut construire Trump aux Etats-Unis... Alors que la question des frontières est au cœur de l'actualité, une nouvelle forme d'art émerge : le border art. En français, on parle d'art à la frontière, de la frontière et sur la frontière. La géographe Anne-Laure Amilhat Szary nous en parle.

Related: