background preloader

Neurosciences éducatives

Facebook Twitter

A retenir dans l'éducation ou autour de l'éducation

Un célèbre neuropsychologue explique comment le fait de "ne rien faire" est en fait vitale pour la santé. Contrairement aux idées reçues, il est bon pour la santé de ne rien faire même si cela est généralement mal perçu en société, que ce soit dans la sphère privée ou professionnelle.

Un célèbre neuropsychologue explique comment le fait de "ne rien faire" est en fait vitale pour la santé

En effet, une étude a été menée qui démontre que lorsque le corps humain ne fait pas d’activité, son cerveau se met en mode » par défaut » et fait alors le tri des informations qu’il contient. Cette étape est absolument indispensable pour le neuropsychologue Francis Eustache qui exerce au CHU de Caen. De cette façon, il pourra mieux comprendre l’environnement qui l’entoure et pourra mieux composer avec les situations ultérieures qui se présenteront à vous.

En consultant cette vidéo, vous pourrez avoir la preuve que l’oisiveté n’est pas forcément un vilain défaut et qu’elle est essentielle pour votre cerveau. Tenir compte de ses erreurs pour mieux apprendre : l'enseignement des neurosciences. - Psyadom. Tenir compte de ses erreurs pour mieux apprendre : l’enseignement des neurosciences. « Neurosciences cognitives et éducation à l’Université », conférence de Grégoire Borst, professeur de Psychologie du développement et de neurosciences cognitives de l’éducation, LaPsyDé, Université Paris-Descartes. sur les facteurs de développements cognitifs de l’enfant à l’adulte.

Tenir compte de ses erreurs pour mieux apprendre : l'enseignement des neurosciences. - Psyadom

Cette conférence a été donnée dans le cadre des journée de e-pédaogogie, le 30 juin 2016, à l’Université du Maine. Nous avons synthétisé les éléments clés de cette conférence, dans l’article ci-dessous. Pour voir la retransmission de cette conférence, cliquer sur le lien ci-dessous. 2 mécanismes d’apprentissages : I. Neurotoxicité du cannabis à l'adolescence - PSYADOM. D’après plusieurs études, le cannabis affecterait durablement l’intelligence, l’attention et la mémoire.

Neurotoxicité du cannabis à l'adolescence - PSYADOM

Définition : Le cannabis se présente sous 3 formes : l’herbe, la résine et l’huile. Le principe actif du cannabis est le THC, tétrahydrocanabinol. Intelligences multiples : à quoi ça sert? comment les identifier? Je vous propose de regarder une vidéo d’Howard Gardner, le fondateur de la théorie des intelligences multiples (plus de détails sur cette théorie à ce lien) : Accompagner l’enfant au musée, à des cours ou des ateliers où il peut se livrer à des activités et des expériences diverses et variéesObserver l’enfant aller vers ce qui l’intéresse le plus, expérimenter ce qui lui plaitSe mettre en position d’anthropologue : quelle approche l’enfant préfère-t-il ?

Intelligences multiples : à quoi ça sert? comment les identifier?

Il n’est pas nécessaire de faire passer une batterie de tests chez un spécialiste mais plutôt de : 1. proposer un environnement riche et multiplier les expériences (ateliers près de chez soi, sorties au musée et à la bibliothèque, observation de la nature, rencontres de personnes autour de leurs histoires ou de leurs métiers, échanges culturels, pratiques artistiques à la maison ou à l’extérieur…), 2. faire appel à nos dons d’observation et parler avec l’enfant Cela peut passer par plusieurs manières différentes : 1. 2.

Coopérer entre élèves pour apprendre et collaborer entre adultes solidaires. Les enfants qui bougent apprennent mieux selon une étude. 7 principes éducatifs validés par les neurosciences. 1.

7 principes éducatifs validés par les neurosciences

La période 0/5 ans La plasticité neuronale pendant la période 0/5 ans permet d’incarner le vivant sans efforts, juste en le vivant. C’est ce que Maria Montessori appelle l’esprit absorbant. Histoire et présentation des écoles alternatives et de la pédagogie Freinet. L'élève chercheur » L'évaluation au service des apprentissages. Ressources Mindmapping Enseignement. La carte heuristique. <table width=90% cellpadding=10><tr><td bgcolor=ff4447><span><h1>WARNING:</h1><b>JavaScript is turned OFF.

La carte heuristique

None of the links on this concept map will <br />work until it is reactivated. <p><a href=" If you need help turning JavaScript On, click here. Mon Quotidien 6052. Elle vit avec un trou dans le cerveau de la taille d'un citron. "Mon histoire est atypique.

Elle vit avec un trou dans le cerveau de la taille d'un citron

" Pour ne pas dire saisissante. Cole Cohen, une américaine originaire de l'Oregon a vécu jusqu'à ses 26 ans sans se douter que son cerveau présentait une incroyable singularité : un trou de la taille d'un citron et empli de liquide céphalo-rachidien. Elle publie ce mardi 19 mai 2015 son histoire "atypique" dans un livre, Head Case : My Brain and Other Wonders, dont le New York Post relaie certains passages. Elle raconte ainsi avoir toujours rencontré des problèmes pour nombre de gestes quotidiens.

Changer notre façon de parler des incapacités. L’échafaudage pédagogique pour la réussite des élèves. Les sept familles de l’accompagnement personnalisé au collège. L’accompagnement personnalisé se met en place pour tous les élèves à la rentrée prochaine.

Les sept familles de l’accompagnement personnalisé au collège

Il y a bien des manières de procéder et Bénédicte Dubois nous propose sept grandes catégories d’AP, en s’inspirant de la typologie de Roland Goigoux. Un document qui sera utile aux équipes de collège, parfois un peu perplexes devant ce nouvel objet pas toujours bien identifié. « L’accompagnement personnalisé relève de temps dédiés à l’apprentissage de méthodes et à la maîtrise d’outils pour mieux apprendre », nous disent les textes officiels, qui fixent ainsi les horaires par classe : Pour permettre aux enseignants de situer leur action au cours d’ateliers d’accompagnement personnalisés, on peut s’inspirer des sept familles d’aide structurées par un verbe d’action, que propose Roland GOIGOUX, enseignant-chercheur à l’ESPE d’Auvergne [1].

Le tableau ci-dessous décline ces sept familles. TSLA : les troubles spécifiques du langage et des apprentissages. Aller au contenu principal TSLA : les troubles spécifiques du langage et des apprentissages Vous êtes ici.

TSLA : les troubles spécifiques du langage et des apprentissages

Des liens utiles. Le cartable fantastique.

Des liens utiles

Ce site propose des ressources permettant de faciliter la scolarisation des élèves en situation de handicap et notamment dyspraxiques Tous à l’école. L’objectif premier de ce site est d’informer pour mieux scolariser les enfants malades. Dyscalculie, les bases cérébrales. La recherche en génétique, en neurobiologie et en épidémiologie a montré que la dyscalculie, de la même manière que les autres troubles de l’apprentissage, est un trouble lié au cerveau et en particulier à un dysfonctionnement des régions/connexions cérébrales impliquées dans le calcul. La recherche clinique sur l’acalculie (généralement acquise à la suite d’un accident vasculaire cérébral) est le premier acteur de la compréhension du mécanisme cérébral de la dyscalculie, du fait de la similarité qui existe entre les deux troubles. Les patients acalculiques ne présentent pas de troubles du langage, de la lecture ou de la mémoire. La plupart d’entre eux, qui n’avaient aucun trouble du calcul avant l’accident, ont sévèrement perdu leur sens du nombre et leurs compétences arithmétiques au moment de l’accident.

Le plus fréquemment, ces troubles sont associés à des lésions dans la région pariétale gauche, connue pour accueillir le système numérique principal. Les enfants « dyspraxiques », poissons-pilotes du numérique. Cet article est le fruit de la collaboration entre Jean-Marc Roosz (Président d’Ecole2demain) et Philippe Liotard (Université Lyon 1) qui ont accepté d’apporter leur contribution à Actualitice à propos de la notion de dyspraxie. En effet, la popularisation du terme « Dys », peu signifiant, a rapidement provoqué une occultation de ce qu’il était censé signifier. Il renvoie à des troubles cognitifs qui perturbent les apprentissages spécifiques et génèrent des situations de handicap réelles (Dyspraxie, Dysphasie, Dyslexie, TDAH…) qui touchent des personnes elles aussi bien réelles. Le potentiel de l’éducation numérique permet de développer des dispositifs facilitants qui enrichissent, par la suite, l’expérience d’apprentissage pour tous les élèves.

Le terme de « dys » se popularise et se galvaude presque. Cependant il recouvre des handicaps bien réels. La tablette et l'autruche - 4e partie : Demain et conclusion. La tablette et l'autruche - 3e partie : Le développement professionnel. La tablette et l'autruche - 2e partie : L'évaluation. La tablette et l'autruche - 1re partie : Intro et BYOD. Rendons l'école toujours plus inclusive pour les enfants en situation de handicap.

TSLA : les troubles spécifiques du langage et des apprentissages. TSLA : les troubles spécifiques du langage et des apprentissages. Du labo à l'école : Sciences cognitives et apprentissage. Les sciences cognitives vont-elles changer l'école ? Peuvent-elles permettre de définir des méthodes d'apprentissages scientifiques pour faire mieux apprendre les enfants ? Chargée de mission à La main à la pâte et membre associée à l'Institut Nicod, Elena Pasquinelli est particulièrement bien armée pour répondre à ces questions. Elle le fait dans un gros livre qui se dévore au cours d'un récit enlevé, bourré d'anecdotes mais aussi de réponses aux questions que les enseignants se posent. Les sciences cognitives cherchent comment sauver l'Ecole. Comment rééduquer les enseignants pour qu'ils accèdent enfin aux vérités des sciences cognitives ?

Les 13 et 14 novembre, quelques centaines de responsables des Espe et cadres du système éducatif planchent, à la demande de la direction de l'enseignement scolaire (Dgesco), sur cette question. D'un coté il y a des chercheurs avides de transmettre ce qu'ils détiennent de savoir établi. PedagoGeeks. Le WebZine de l'innovation pédagogique en éducation, formation et orientation professionnelle. Vous êtes ici : PedagoGeeks. Le WebZine du social learning et de l'innovation pédagogique » Accompagnement pédagogique » Apprendre à apprendre… oui mais avec quels outils ? Au hasard...La norme SCORM des plateformes d’e-learning en (presque) clairBy PedagoGeeks - juillet 18 2011 02:18 La norme SCORM qui est plutôt une spécification, un standard ...Infographie – What’s Social LearningBy PedagoGeeks - janvier 23 2012 06:51 Infographie qui présente de manière succincte le concept de Social ...Les blogs pour le développement de l’employabilitéBy PedagoGeeks - juillet 1 2011 07:02 Cet article fait suite aux différents posts sur ce site ...Apprendre à apprendre : synthèse de Francis Tilman et Dominique GrootaersBy PedagoGeeks - août 31 2011 04:54 Vous trouverez ici une copie d'un article publié sur le ...Progressions pédagogiques en spiraleBy PedagoGeeks - janvier 27 2012 05:57 D’une manière générale, l'objet de la progression est d'établir le ...

Télécharger la carte créée avec Xmind. Apprendre_outils. Le multitâche réduit la matière grise du cerveau. Le multi-tâches : qualité ou calamité. Dans un article publié par The New Atlantis en 2008, Christine Rosen nous alerte sur les dangers du fonctionnement en multi-tâches, qui caractérise de nombreuses personnes « dans le coup ». Qui n’est jamais resté perplexe devant un adolescent qui fait ses devoirs tout en écoutant de la musique, en regardant la télévision et en participant à un chat sur messagerie instantanée, simultanément ? Qui n’a jamais été irrité par un interlocuteur qui, tout en prétendant avoir une conversation sérieuse avec vous, répond à trois coups de fil, envoie cinq courriels et s’éclipse régulièrement pour donner des instructions à ses collaborateurs qui travaillent dans le bureau d’à côté ? L’adolescent et votre interlocuteur sont pris dans ce qu’il est convenu d’appeler « le multi-tâches ». L’autorité à l’école, mode d’emploi.

Le MBTI et la Socionics. Les 16 types de personnalité. Jean-Louis Swiners. Test. Quel est votre style de résolution de problème ? MBTI et Socionics. Jean. Mathématiques en maternelle - Ecole maternelle Flornoy.