background preloader

Hg_lycée

Facebook Twitter

De la seconde à la term... des sites, des docts, des projets en HG

Idée reçue : tous les totalitarismes se valent, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, septembre 2014) A première vue, la France de François Hollande, la Turquie de Recep Tayyip Erdogan, le Venezuela de Nicolás Maduro et l’Union européenne ont peu en commun.

Idée reçue : tous les totalitarismes se valent, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, septembre 2014)

Pourtant, en 2014, ils ont tous les quatre été affublés de l’adjectif « totalitaire » : la France parce que son ministre de l’intérieur a interdit les spectacles de Dieudonné Mbala Mbala, la Turquie en raison du blocage du réseau social Twitter, le Venezuela à cause de la répression de certaines manifestations et l’Union européenne car elle briderait la souveraineté des nations. Le concept de totalitarisme a toujours eu un sens fluctuant. Il apparaît dans l’Italie du début des années 1920 sous la plume d’opposants au Duce, pour qualifier le régime fasciste. Mais Benito Mussolini récupère le mot et le charge d’une connotation positive. A’urba, 2016, Atlas de l’espace métropolitain de Bordeaux, Bordeaux, Mollat, 135 p. 1Les cartes ont un pouvoir fascinant.

A’urba, 2016, Atlas de l’espace métropolitain de Bordeaux, Bordeaux, Mollat, 135 p.

Je me souviens, petit, avoir longuement rêvé devant les cartes des départements du Larousse en 6 volumes de mes parents, hypnotisé par le dessin du territoire, la toile d’araignée terriblement déformée du réseau viaire, ou la zone hachurée qui figurait les plus grandes villes : zone mystérieuse et insondable où, on le devinait, palpitait une vie si complexe qu’elle en décourageait le cartographe. Plus tard, je découvris les atlas, et je ne me lassais pas de les feuilleter : ce même fonds reproduit à l’infini, si rassurant – le monde !

– mais dont le motif changeait à chaque page ; les thèmes, les couleurs, les symboles se succédaient, immense kaléïdoscope dont la mise en cohérence lançait un défi à l’intelligence… 2Un atlas, c’est précisément ce dont il est question ici. L’Atlas de l’espace métropolitain de Bordeaux se présente comme un bel ouvrage, de qualité. 1 Voir Berroir et al., 2013. 8Les auteurs sont pédagogues, pas démagogues. Reconquérir les cours d’eau pour aménager la ville. 1Les projets d’aménagement urbain actuels, « instruments privilégiés de la transformation de l’espace et de l’organisation du développement urbain » (Arab, 2007), sont souvent présentés par leurs maîtres d’ouvrage comme emblématiques de la mise en œuvre de nouveaux référentiels en matière d’urbanisme, en phase avec le paradigme du développement durable.

Reconquérir les cours d’eau pour aménager la ville

Cette vertu supposée des projets d’aménagement urbain contemporains se déclinerait sur deux plans distincts. Sur le plan procédural d'une part, à travers les négociations et interactions qui s’établissent entre les différents acteurs qui portent des projets et contribuent à leur conception (Ascher, 2010). Audacieux, ces proviseurs osent l'innovation et le changement. Le système éducatif français est souvent égratigné pour son immobilisme et son manque d’imagination.

Audacieux, ces proviseurs osent l'innovation et le changement

Heureusement, ici et là, des proviseurs naviguent à contre-courant pour offrir à leur établissement une éducation à la fois innovante et performante. Démonstration ! France télévision est parti à la recherche de ces collèges qui cassent les codes et les habitudes pour mieux répondre aux besoins des élèves. Résultat ? Ce petit reportage très instructif ! Comme quoi, la volonté et l’audace peuvent faire des merveilles, pourvu qu’on les laisse s’exprimer ! Espérons que ce genre d’initiatives fasse des émules partout en France… Ils ont osé : ces proviseurs bouleversent les vieilles habitudes du système éducatif français !

Les sites olympiques se cachent pour mourir. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Violaine Morin Les premières épreuves des JO de Rio commencent le 3 août, et les retards, lenteurs et ratés logistiques qui accompagnent souvent les ouvertures de telles compétitions internationales s’accumulent.

Les sites olympiques se cachent pour mourir

Le village olympique est boudé par certains athlètes à cause de problèmes de plomberie, une rampe du bassin de voile s’est effondrée… Un début pas idéal pour un évènement sportif qui coûte près de 10 milliards d’euros, soit 40 % de plus que le budget prévu. L’organisation des Jeux olympiques est souvent un gouffre financier, quelle que soit d’ailleurs la santé économique du pays hôte. Des infrastructures immenses sont construites alors qu’elles ne resserviront pas, ou très peu. Et la planète se retrouve parsemée de cimetières olympiques, où rouillent une piste de bobsleigh, un stade envahi de mauvaises herbes, une piscine à l’abandon… Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? Pour quoi enseigne-t-on l’Histoire ? 1« L’histoire ne va pas de soi ».

Pour quoi enseigne-t-on l’Histoire ?

Cette formule, de l’historien polono-français Krzysztof Pomian, aussi simple soit-elle, donne la tonalité de ce dossier n° 69 de la Revue internationale d’éducation de Sèvres qui présente, à travers dix études de cas, les modalités et les difficultés rencontrées pour bâtir l’enseignement de l’Histoire. Les Outils Google - L'actualité des outils et services proposés par Google.

Chine

MOOC Francophone, l'annuaire des cours en ligne. EMC. Litt_et sté. TS option. Premières. Video. HG_sites. Pédagogie.

Concours élèves. Prog seconde. Prog HG TES.