background preloader

CNRD 2017

Facebook Twitter

Les libérations des camps et le retour des déportés. Pas plus que les Soviétiques, les Alliés occidentaux n’ont programmé la libération des camps.

Les libérations des camps et le retour des déportés

Celle-ci est directement liée à l’avancement des troupes alliées. Pourtant, les gouvernements ont eu des informations sur la situation des déportés en Allemagne, notamment depuis l’entrée des Russes à Auschwitz et la découverte précoce du camp du Struthof, en novembre 1944. Les libérations des camps Le primat des impératifs militaires Les impératifs militaires demeurent prépondérants, d’autant plus que l’Allemagne a montré, lors de la contre-offensive des Ardennes de l’hiver 1944-1945, qu’elle conservait un important potentiel militaire. Un autre peuple victime de l'extermination : les Tsiganes. Un lien vers le site d'un musicien, Cyril Dupuy, descendant de tziganes exterminés à Jacenovac : Bibliographie : - Emmanuel Filhol, La mémoire et l'oubli, L'internement des Tsiganes en France, 1940-1946, L'Harmattan, 2001 - Donald Kenrick et Grattan Puxon, Les Tsiganes sous l'oppression nazie, Centre de Recherches Tsiganes, CRDP Midi-Pyrénées, Toulouse, 1996 Conseil de lecture d'un excellent et magnifique roman : Paola Pigani : N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures, Liana Levi, 2013.

Un autre peuple victime de l'extermination : les Tsiganes

Autour du feu, les hommes du clan ont le regard sombre en ce printemps 1940. Un décret interdit la libre circulation des nomades et les roulottes sont à l’arrêt. En temps de guerre, les Manouches sont considérés comme dangereux. Concours de la Résistance 2017 : négation de l'Homme dans l'univers concentrationnaire nazi - Extraits sonores - Mémoires de résistances. Webdocumentaire “Matricules” : deux survivants témoignent de l'horreur des camps - France 3 Grand Est.

Fabrice Jazbinsek, journaliste web au Républicain Lorrain, a rencontré deux survivants de camps de concentration de la Seconde Guerre Mondiale.

Webdocumentaire “Matricules” : deux survivants témoignent de l'horreur des camps - France 3 Grand Est

Eugène Laurent a été déporté à Buchenwald et Joseph Jazbinsek à Peenemünde et Dora en Allemagne. De ces rencontres, enrichies par d'autres témoignages, est né "Matricules" un webdocumentaire réalisé à titre personnel par le journaliste multimédia. L'antisémitisme. Le capitaine Hosenfeld, un officier allemand cantonné à Varsovie, évoque, dans son journal intime, le sort des juifs et les premières rumeurs d'extermination : « Varsovie, le 23 juin 1942 En lisant les journaux et en écoutant les nouvelles à la radio, on pourrait avoir l'impression que tout va très bien, que la paix est proche, que la guerre a déjà été remportée et que l'avenir du peuple allemand est des plus prometteurs.

L'antisémitisme

Quant à moi je n'arrive simplement pas à y croire. Ne serait-ce que parce que l'injustice ne peut triompher à long terme, et parce que la manière dont les Allemands gouvernent les pays qu'ils ont conquis provoquera tôt ou tard une résistance. Il me suffit de voir ce qu'il en est ici, en Pologne. On ne nous dit certes presque rien, mais nous pouvons tout de même nous former une image assez claire de la situation grâce à toutes les conversations et à tous les commentaires que nous arrivons à entendre. Les ghettos. Le mot "ghetto" provient du nom du quartier juif de Venise, créé en 1516, dans lequel les autorités vénitiennes avaient obligé les Juifs de la ville à vivre.

Les ghettos

Aux XVI et XVIIème siècles, de nombreux dirigeants (qui allaient d'autorités municipales locales jusqu'à l'empereur d'Autriche Charles V) ordonnèrent la création de ghettos pour les Juifs, à Frankfort, Rome, Prague et dans d'autres villes. PENDANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE Pendant la Seconde Guerre mondiale, les ghettos étaient des quartiers isolés du reste du tissu urbain (souvent clôturés) dans lesquels les Allemands concentraient la population juive de la ville, parfois de la région, et l'obligeaient à vivre dans des conditions misérables. Les ghettos isolaient les Juifs en les séparant de la population non juive et des communautés juives voisines. Au moins 1 000 ghettos furent crées dans les seules Pologne et Union soviétique. Fondation pour la Mémoire de la Shoah. "Quatorze récits d'Auschwitz", la force du témoignage. Troisième étape de cette série d'archives consacrée aux retours des camps.

"Quatorze récits d'Auschwitz", la force du témoignage

Quatorze survivants du camp d'Auschwitz livrent le récit de leur déportation. Ces voix, guidées par l’impérieuse nécessité de témoigner, retracent de manière saisissante une histoire aussi singulière que collective. "14 récits d'Auschwitz" Espace pédagogique : Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) Préparer le CNRD au Centre Régional "Résistance & Liberté" Activités pédagogiques autour de la thématique choisie, par le service des publics Activités - ateliers pédagogiques Paroles de résistant Les rencontres avec des témoins se raréfiant, c'est un rendez-vous par le média vidéo avec Gérard Pichot (1921-2010), jeune résistant deux-sévrien, qui est proposé.

Espace pédagogique : Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD)

Les élèves, accompagnés d'un médiateur culturel pendant la projection, découvrent un itinéraire individuel d'engagement clandestin au service du mouvement de Résistance Organisation Civile et Militaire. CDI - LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE JOSEPH DESFONTAINES - Résultats de recherche. Gobineau et la mort de l'humanité. La mort à Buchenwald.

Etude Pourtant... ils resterent des Hommes. Concours National de la Résistance et de la Déportation. IDÉOLOGIE : Définition de IDÉOLOGIE. IDÉOLOGIE, subst. fém.

IDÉOLOGIE : Définition de IDÉOLOGIE

A. −PHILOS. [Fin xviiies.; mot créé par Destutt de Tracy pour remplacer psychologie]Science des idées (au sens général des faits de conscience), de leur nature, de leur rapport avec les signes qui les représentent, et surtout de leur origine (qu'elles tirent de la seule expérience sensible, continuation du sensualisme de Condillac).Condillac, que l'on peut regarder comme le fondateur de l'idéologie (Destutt de Tr., Idéol. 2,1803, p. 10).La science qui nous occupe (...) cette science si détestée des charlatans de toutes les espèces, est la chose du monde la plus enfantine (...). Nous la nommerons idéologie (...) discours sur les idées (Stendhal, Corresp., t. 1, 1805, p. 138).De 1792 à 1800 j'ai rarement entendu citer Locke en Angleterre : son système, disait-on, était vieilli, et il passait pour faible en idéologie (Chateaubr., Litt. angl., t. 2, 1836, p. 240) :

Qu'est-ce être inhumain ? Qu’est-ce qu’être inhumain ?

Qu'est-ce être inhumain ?

Est-ce sortir de l’humanité ? Ce sujet était programmé depuis longtemps... Après les tueries du 7 janvier, il prend malheureusement un relief particulier... André Comte Sponville a sans doute raison de considérer que la morale n’a pas la force suffisante pour faire de nous des êtres habités par la justice ou la compassion, il n’empêche que de tels actes impactent violemment notre sentiment d’humanité et provoquent en réaction une identification très forte aux victimes : «Nous sommes tous Charlie ». HUMAIN : Définition de HUMAIN. 2.

HUMAIN : Définition de HUMAIN

À ces mots, mes yeux se remplirent de larmes; et, couvrant ma tête du pan de mon manteau, je me livrai à de sombres méditations sur les choses humaines. Volney, Ruines, 1791, p. 15. 3. The H.E.A.R.T Holocaust Research Project Table Of Contents. The H.E.A.R.T Holocaust Research Project Table Of Contents. Qu'est-ce que la Shoah ? - Mémorial de la Shoah Mémorial de la Shoah.

Témoignages et vidéos - Mémorial de la Shoah Mémorial de la Shoah. Parcours - La négation de l'Homme dans l'univers concentrationnaire nazi. Parcours - La négation de l'Homme dans l'univers concentrationnaire nazi. Les deux albums d'Auschwitz. Chefs de projet Cyril Roy et Dominique Trimbur Chef de projet web Olivier Martzloff Un webdocumentaire écrit par Olivier Martzloff, Cyril Roy, David Tessier Conception Olivier Martzloff, Cyril Roy, Vianney Sicard, David Tessier Développement Olivier Martzloff, Vianney Sicard Création graphique David Tessier. Mémoires européennes des camps nazis. Témoignages et vidéos - Mémorial de la Shoah Mémorial de la Shoah. Concours National de la Résistance et de la Déportation. Experimente im Konzentrationslager: Blut im Schuh. " Aucun intérêt au point de vue national", Gilbert Michlin.

MICHLIN Gilbert, Aucun intérêt au point de vue national. La grande illusion d’une famille juive en France, récit autobiographique de Gilbert Michlin commenté par Zeev Sternhell, Paris, Albin Michel, 2001, 175 p. Gilbert Michlin est décédé le 14 août 2012. Fiche de lecture et exemples d’usages pédagogiques par Marie-Paule Hervieu, professeure. Les déportés et le travail forcé sous le nazisme : extermination par le travail. Déjà avant la guerre, le Reich manque de forces de travail et doit employer des Fremdarbeiter travailleurs étrangers saisonniers dans les campagnes, des Polonais, des Tchèques, des Italiens, Yougoslaves, Hongrois, Bulgares, Hollandais. Avec la guerre "totale", c’est la fin des travailleurs libres. L’industrie allemande manque de bras.

Des forces de travail étrangères vont remplacer la main d’oeuvre allemande dans le Reich et les territoires occupés. Catégories de travailleurs forcés (Zwangarbeiter) utilisés dans le Grand Reich allemand : 8,4 millions de travailleurs civils étrangers (ausländischer Zivilarbeiter), dont la "Relève", des travailleurs forcés Zwangarbeiter venant de l’Est, des Français du STO [1], Le travail concentrationnaire de Paulette Sarcey à Birkenau et Auschwitz. Le travail de Paulette Sarcey, dans les camps de concentration et d’extermination de Birkenau et d’Auschwitz (1943-1944) Paulette Sliwka (dite Szlifke), auteure du livre Paula- Survivre obstinément est la fille de parents ouvriers polonais, juifs et communistes, immigrés en France.

Née à Paris, en avril 1924, elle est aujourd’hui nonagénaire. Anatomie du camp de la mort : ""L'organisation de la terreur. Les camps de concentration"" Anatomie du camp de la mort Par un sociologue allemand né après guerre, une analyse de «l'Organisation de la terreur», système unique, sans précédent historique.

Wolfgang Sofsky, L'ORGANISATION DE LA TERREUR. LES CAMPS DE CONCENTRATION. Traduit de l'allemand par Olivier Mannoni. Révolte du Sonderkommando d'Auschwitz-Birkenau. Auschwitz-Zeichnungen. Association Française Buchenwald Dora et kommandos. Tragédie du Train de LOOS. CNRD 2017. La négation de l'Homme dans l'univers concentrationnaire nazi. Die Stimme aus der Hölle: Die Geschichte einer Radioansprache aus dem befreiten KZ Bergen-Belsen. Birkenau : la déshumanisation dès l’arrivée.