background preloader

Un business model des clubs de foot ?

Facebook Twitter

Quand les directeurs président - Foot - Chronique. En foot, il en va dans les bureaux comme sur le terrain : il y a des effets de mode pour organiser les choses.

Quand les directeurs président - Foot - Chronique

Sur la pelouse, le 4-5-1 a remplacé le 4-4-2, qu'on nous vendait au début du siècle comme le must de l'équilibre collectif. En coulisses, s'est imposé un échelon intermédiaire entre l'entraîneur et le président, quasiment partout, comme si les deux hommes-clef d'un club étaient condamnés à s'écrouler sous la pression des résultats. Ils ont les noms les plus divers (directeur général, directeur sportif, conseiller du président...). Ils ont des profils plus ou moins exposés. Parfois, ils agissent à deux, comme à Saint-Etienne. Cette mode succède à celle des "super entraîneurs omnipotents", les fameux managers à l'anglaise, Arsène Wenger ou Alex Ferguson. Quand la télé mène au foot - Sports - Le Monde.fr. P. Le Lay futur président ? - Foot - L1 - Rennes. Ben Arfa, les Anglais assurent - Foot - Eco. Grièvement blessé avec Newcastle le 3 octobre, Hatem Ben Arfa bénéficie en Angleterre d'un des systèmes les plus protecteurs en Europe pour les footballeurs en incapacité temporaire.

Ben Arfa, les Anglais assurent - Foot - Eco

Alors que les clubs français sont tenus de payer l'intégralité du salaire d'un joueur blessé pendant trois mois, le "FA Premier League contract" prévoit une prise en charge intégrale minimale de 18 mois (à condition que le joueur ait des chances de rejouer). En France, passé le délai de trois mois, la sécurité Sociale (inexistante en Angleterre) et surtout l'assurance individuelle du joueur prennent le relai. En Allemagne, le salaire d'un joueur blessé n'est payé que pendant six semaines par son club. Six mois en Italie et 18 mois maximum en Espagne. Partager plus pour payer moins Avec la crise, le phénomène s'est accentué. SOS, la petite graine qui monte Baptisée SOS, comme Super Over Seeding (semence super rapide), elle regarnit les pelouses abîmées par l'hiver.

Classement des clubs les plus riches du monde. Deloitte Football Money League, Sports Business Group at Deloitt. Deloitte UK, News release, Real Madrid stays at the top - Deloit. Marché européen du football : l'étude Ineum Consulting - Euromed. Valeur nette vs Sources de revenus des Clubs: Arsenal toujours p. Ineum&Euromed_mars 2009. Manchester United et Real Madrid, rois de la vente de maillot ! La DNCG européenne en route : France Football. Le «fair-play financier» adopté - Foot - UEFA. La mesure - révolutionnaire - était réclamée depuis longtemps par les clubs français : l'UEFA a adopté mardi à l'unanimité le principe du "fair-play financier", qui réservera l'accès des compétitions européennes aux clubs présentant des budgets équilibrés.

Le «fair-play financier» adopté - Foot - UEFA

Ce principe doit être mis en oeuvre lors des trois prochaines années, et des sanctions pourraient intervenir dès la saison 2013-2014 envers les clubs ne respectant pas la règle de base : ne pas dépenser plus d'argent qu'ils n'en génèrent. Les éventuelles sanctions (de l'amende à la suspension de compétition européenne) seront prises par un panel indépendant, dirigé par Jean-Luc Dehaene, ancien Premier ministre belge. Buy Out. LBO, risqué mais efficace. Le LBO est à la finance ce qu'une transplantation coeur-poumons est à la chirurgie, à savoir une opération délicate où les facteurs d'échecs sont multiples mais où l'intérêt est grand.

LBO, risqué mais efficace

Why leveraged takeovers are bad for football. It’s a sorry day for football when those who want to consider the game’s future feel like they need to go to Business School to understand what the hell is going on.

Why leveraged takeovers are bad for football

But Liverpool fans seem to have been blindsided by the deleterious consequences of their club being the subject of a leveraged takeover, that is, one financed by borrowed funds, despite the fact there was a similar example not sixty miles away in Manchester not long ago. Debate: Should leveraged takeovers of football clubs be allowed? Joe McLean Partner of accountancy and advisory firm Grant Thornton The world is full of entrepreneurs, merchant bankers, venture capitalists and throughout the developing world people are borrowing money to build businesses.

Debate: Should leveraged takeovers of football clubs be allowed?

Football is simply mirroring what is happening outside of football. To that extent these kinds of takeovers are legitimate. But as ever it's about the quality of the transaction and how it is managed. Will Dubai International Capital save Liverpool? Liverpool fans, in their protest against American owners Tom Hicks and George Gillett yesterday, signalled an SOS to Dubai International Capital (the investment arm of Dubai Holdings) to come in and rescue them by purchasing the club.

Will Dubai International Capital save Liverpool?

DIC were originally in the running to buy Liverpool last year, but eventually lost out in the bidding to the Americans. A poll last week showed 85% of Liverpool fans wanted DIC to come in as owners. The essential problem with the Americans’ takeover was that, like that of the Glazers at Manchester United, it was funded by hundreds of millions of borrowed pounds and not by the capital of the new owners. Les fonds adorent aller au stade. Le football français redoutait l'arrivée des mafias russes à la recherche de machines à blanchir l'argent sale.

Les fonds adorent aller au stade

Il s'inquiétait de la mainmise de milliardaires chinois sur les clubs pour organiser des paris truqués. Mais, finalement, les nouveaux prédateurs du foot français ne sont guère sulfureux : ce sont de grands fonds d'investissement. Le consortium qui rachète le Paris-Saint-Germain à Canal + en compte deux : l'américain Colony Capital, à travers son représentant en Europe, Sébastien Bazin, et le fonds français Butler Capital Partners.

C'est une première dans le foot tricolore. On disait le football trop aléatoire, réservé à des investisseurs passionnés, prêts à éponger chaque année les dettes abyssales de leur club. Cahiers, Numéro 43 - Crise, la fin des années fric ? Vieilli en fût de chêne, affiné dans des caves millénaires, enfanté sans péridurale, le numéro 43 des Cahiers du football est forcément un bon cru.

Cahiers, Numéro 43 - Crise, la fin des années fric ?

On se gardera pourtant de tout triomphalisme, ayant ainsi laissé mariner nos lecteurs et abonnés: ce numéro est livré avec toutes nos excuses et nos demandes d'indulgence, notamment pour notre défaut de communication. À notre décharge: nous avons vraiment cru pouvoir le sortir beaucoup plus tôt. Une accumulation de pépins et, surtout, toutes les difficultés inhérentes à la production d'un journal et d'un site indépendants avec très peu de moyens nous en ont empêché.

Les Cahiers en papier sortent des kiosques, mais rentrent chez vous: ce numéro sera exclusivement distribué par correspondance, aux abonnés (qui le recevront à partir de mardi), et aux acheteurs via le site. La crise c'est maintenant -Les Cahiers du Foot. L'année a commencé avec une averse de mauvaises nouvelles pour une Premier League dont la dette devient abyssale et pour un football français de nouveau dans le rouge..

La crise c'est maintenant -Les Cahiers du Foot

Pour avoir des nouvelles de la crise en ce moment, il faut regarder de l'autre côté de la Manche, là où la prospérité apparente est finalement la plus menacée. Le signal d'alarme sur l'endettement des clubs résonne depuis plus d'un an, mais une nouvelle était venue relativiser de façon spectaculaire: avec un contrat de droits de télévision portant le record à 1,3 milliards d'euros annuels, l'avance économique du football anglais ne semblait plus vraiment menacée. Et pourtant, au cœur d'un mercato d'hiver plat comme un lac gelé, les mauvaises nouvelles se sont accumulées. Manchester au-dessus d'un gouffreOn dira que la situation du bon dernier de la Premier League, qui a dépensé sans rime ni raison, n'est pas étonnante en soi. Le football peut-il pâtir de la crise? - Sport - E24.fr. Football : les clubs les plus riches ne connaissent pas la crise.

La Ligue 1 connaît la crise - Foot - Eco. Sport Business : La crise touche aussile football. L'étude annuelle d'Ineum et Euromed confirme que la puissance financière d'un club détermine ses résultats sur le terrain. Elle prévoit une stabilisation du chiffre d'affaires des championnats en Europe. Sports : Le football européen s'engage à réduire ses coût. Menacés par un endettement record, les clubs européens souscrivent au «Fair-Play financier» prôné par Michel Platini. Alors que la lucrative Ligue des champions - qui génère plus de 1 milliard d'euros par saison dont 75 % sont redistribués aux clubs participants - reprend ses droits ce soir, le panorama du football européen est assombri par des résultats financiers aussi catastrophiques qu'inquiétants. Un rapport publié récemment par l'UEFA dresse en effet un état des lieux désastreux. Basée sur les bilans financiers de la saison 2007-08, l'étude met ainsi en lumière l'endettement endémique des clubs continentaux.

La dette globale des 732 clubs européens disposant d'une licence UEFA s'élève à 6,3 milliards d'euros. L1 - bilan mercato / tour d'horizon : Des économies presque partout - Ligue 1 - Transferts foot avec Mercato 365 : actualités, scoops et rumeurs en direct. La chute de "Pompey" pourrait plonger le football anglais dans l. Portsmouth on brink of insolvency with £22m needed to finish sea. Portsmouth will need £26m to stay afloat if they are relegated this season.

Photograph: Tom Jenkins. Pompey demise would falsify table. Man of the Match ~ John Anthony PFC Westwood. Affaire Carnus-Bosquet - Les Cahiers du Foot. Il fut un temps où les transferts, quasiment impensables, faisaient scandale. En mai 1971, l’ASSE est proche d’empocher son cinquième titre d’affilée, mais la presse annonce le départ de deux éléments majeurs... Ce match contre Bordeaux n’aurait dû être qu’une étape vers un cinquième titre.

Au pire, une occasion manquée. Il marqua, plus que la défaite, la perte du titre et la fin du premier âge d’or stéphanois. Le Barça recrute le Lyonnais Kaïs, 7 ans. Les Cahiers du Football. Les vedettes ont déçu dans une Coupe du monde qui a consacré les véritables équipes, tandis que de nombreuses sélections apparaissaient ingérables sous la pression des ego... Voici venu le moment de tirer la quintessence de soixante-quatre matches, de dresser les bilans, de désigner les gagnants et les perdants ou le onze des meilleurs joueurs, voire d'établir le "niveau" de cette Coupe du monde. D'autres fils se laisseront tirer pour tisser des tendances, comme celles que sont censées donner les phases finales en matière de philosophie de jeu ou d'orientations tactiques... Ainsi, un consensus se dégage d'ores et déjà sur l'échec global des "stars" du football international, emportées dans les déconvenues de leurs sélections.

Les étoiles s'étiolentPar star, on entend les têtes de gondole des équipementiers, les vedettes qui émargent souvent à la catégorie people et évoluent dans les clubs les plus prestigieux. Le PSG, premier club français aux mains de fonds d'investissemen. Cette fois, c? Est fait. En rachetant la totalité du club pour 41 millions d? Euros, le ticket Colony Capital ? Butler Capital Partners et Morgan Stanley vient officiellement de mettre fin à " l? Ère Canal " du Paris-Saint-Germain. Chose courante à l? Colony, Butler et Morgan Stanley vont se répartir équitablement 60% des parts. Les fonds d? OL GROUPE : OL, Ligue 1 economic leader.

OL, Ligue 1 economic leader The 2007-08 annual report published by the financial regulatory body of the French football league (Direction Nationale du Contrôle de Gestion) on 12 March has confirmed the economic performance of Olympique Lyonnais and its determining impact on the cumulative economic results of Ligue 1. For the 2007-08 season OL, who prepare their consolidated financial statements in accordance with IFRS, as adopted by the European Union, accounted for a major share of the total Ligue 1 financial statements and remains the principal economic driver in the development of French football.

OL Groupe perd beaucoup - Foot - Eco. L'Olympique lyonnais ne se porte pas au mieux cette saison. Et pas seulement sur le terrain. OL Groupe, dont dépend le club, a annoncé mardi avoir essuyé une lourde perte en 2009/2010 après cinq années bénéficiaires consécutives, liée à la dégringolade des produits de cessions de joueurs. Sur l'exercice clos au 30 juin 2010, le groupe voit son résultat net plonger à -35,6 millions d'euros, contre un bénéfice de 5,3 millions l'année précédente, pendant que le chiffre d'affaires recule de 16,6% à 160 millions d'euros, selon un communiqué.

Lyon: Gourcuff "vend" 50 % des maillots de l'OL - Football. Benzema soldé par l'OL ? : France Football. Unnamed. Forum thématique (FR0010428771) Pour écrire un nouveau sujet, cliquez sur © 2002-2014 BOURSICA.COM, tous droits réservés. Par la consultation de ce site, vous acceptez nos conditions (voir ici). Bourse, info, conseils et forums. Lyon-Bordeaux : de la stabilité économique à la réussite sportiv. Olympique lyonnais. Mensuel de foot et d'eau fraîche. Si l'OL doit connaître une "crise", elle sera forcément économique. Avec des résultats financiers qui se dégradent, le recrutement de cet été fait figure de coup de poker risqué...

Au lendemain d'une 11e journée placée quelque part entre le quart et le tiers du championnat, l'Olympique lyonnais semble avoir bien négocié un tournant majeur de son histoire récente, après la perte d'un titre si longtemps conservé, et évité de basculer sur un cycle bien moins vertueux que celui qui a alimenté une supériorité économique et sportive durable... Recrutement lourd, bénéfices légersBien placé dans la course au titre malgré quelques revers, le club a aussi confirmé sa maîtrise des joutes européennes avec un parcours sans faute dans sa poule de Ligue des champions.

La partie est-elle jouée pour autant? Pas vraiment, car il faudra du temps avant de pouvoir évaluer le réel retour sportif et financier sur investissement (lire "240 millions, ça vaut combien? ") Madrid, son club, son architecture - Foot - Expert. Le Real Madrid mise sur des revenus records pour la saison 2008/ What Did the Real Madrid Leave behind for Asia? Transferts: Ronaldo au Real Madrid: jackpot! Ronaldo peut se frotter les mains. Cristiano Ronaldo vend 15 maillots à la minute - Sport - E24.fr. Le Real Madrid a commencé à rentabiliser le transfert astronomique de Cristiano Ronaldo, dont le maillot s'est vendu à la cadence de 15 exemplaires à la minute à la boutique du club lundi soir après sa présentation au stade Santiago-Bernabeu devant 75.000 spectateurs.

En deux heures, la boutique du Real du stade a vendu 2.000 maillots floqués du N.9 de l'attaquant vedette portugais, à 85 euros pièce, soit environ 15 par minute pour une recette globale de 170.000 euros, ont rapporté ce mercredi les journaux sportifs AS et Marca. Dans la cohue, 300 maillots de. Ronaldo, nouvel astre au Real. Zidane : « Il faut du temps » - Foot - C1 - Real Madrid - L'EQUI. MU - Les Cahiers du Foot. Pourquoi MU a fini par lâcher Ronaldo. Glazer stakes all on sky high man utd targets. How an American won over English fans.

Manchester United bientôt aux mains de ses plus riches supporteu.