background preloader

Centre de dynamiques artistiques - Paris

Centre de dynamiques artistiques - Paris
Situé sur les bords du canal Saint Martin, Point Ephémère offre un espace unique pourl’organisation de vos événements professionnels ou privés. Ancien bâtiment de matériel de construction Point P, bel exemple d’architecture Art Déco, sa réhabilitation s’inscrit dans une tendance résolument atypique et décalée.Le rez de canal divisé en trois espaces (salle de concert, bar-restaurant, espace d’exposition) peut être mis à votre disposition selon vos besoins en totalité ou séparément. Du lundi au dimanche, Point Ephémère peut recevoir jusqu’à 800 participants. Disposant d’un équipement technique son, lumière et vidéo performant, d’un service traiteur intégré et d’un bar. Point Ephémère répond à tous types d’événements tels que les réceptions, colloques, convention, soirées à thèmes, lancement de produits, séminaires, anniversaires….Les soirées organisées à Point Ephémère profitent de l’ambiance conviviale du site.

http://www.pointephemere.org/

Related:  projets art

la Diagonale de l’art - Une apocalypse tranquille à l’âge de la mondialisation - Libération.fr La galerie Anne de Villepoix prolonge jusqu’au 21 mars une exposition consacrée à Omar Ba. Sa peinture nous comble d’une offrande chromatique avant le déluge ! Lors de sa précédente exposition à la galerie Anne de Villepoix, Omar Ba surprenait déjà par sa manière de peindre en puisant une énergie formelle et chromatique de ses fonds invariablement noirs. Même si le peintre commençait à expérimenter sur des motifs végétaux et animaliers un usage plus alerte des couleurs, il semblait encore manifester une forme de retenue à leurs égards. Il exprimait d’ailleurs son désir de ne pas trop en abuser: «Soit on en met trop, soit pas assez…».

Chez Moune le club - Paris - Discothèque JEUDI 11 DE 23H00 à 05H00 LA MOUNANCE #2 DAFALGANG Le Dafalgang pose à nouveau ses bagages Chez Moune pour toute une nuit placée sous le signe de la diversité : House, Techno, Bass Music, RnB, Hip-Hop... Dafalgang cassera les frontières et donnera sa dose à tout le monde ! ... et quand on ne sait toujours pas rechercher le classement les soirées HOLOCENE POUR MEMOIRE, HERVE PIERRE LAMBERT... ~ Éditions du Petit Véhicule Vient de paraître : de Hervé Pierre Lambert Illustrations de Guy Roussille Sommaire - La prose du Transarctique - Holocène pour mémoire

Autograph - Sociologie Du Gout Sociologie Du Gout N. Auray (ENST) Après une introduction visant à rappeler la définition du goût par Kant (jugement désintéressé et sans concept, mais ayant prétention à la validité universelle), l’exposé vise à explorer deux directions. Une brève histoire des lignes, de Tim Ingold Tim Ingold Une brève histoire des lignes Traduit de l'anglais par Sophie Renaut. 256 p. 110 illustrations. ISBN 978 293 060 102 1. 22 euros. Octobre 2011 Où qu'ils aillent et quoi qu'ils fassent, les hommes tracent des lignes : marcher, écrire, dessiner ou tisser sont des activités où les lignes sont omniprésentes, au même titre que l'usage de la voix, des mains ou des pieds. Dans Une brève histoire des lignes, l'anthropologue anglais Tim Ingold pose les fondements de ce que pourrait être une « anthropologie comparée de la ligne » - et, au-delà, une véritable anthropologie du graphisme. Etayé par de nombreux cas de figure (des pistes chantées des Aborigènes australiens aux routes romaines, de la calligraphie chinoise à l'alphabet imprimé, des tissus amérindiens à l'architecture contemporaine), l'ouvrage analyse la production et l'existence des lignes dans l'activité humaine quotidienne.

Double Bind à la Villa Arson à Nice Found in translation Un monochrome noir peint à même le mur sur lequel on peut lire l’inscription à la craie blanche « 1. Language is not transparent » semble accueillir le visiteur. De la facture géométriquement maîtrisée du haut de l’œuvre renvoyant directement aux codes esthétiques de l’art minimal, semblent suinter des coulures all over qu’on attribuerait volontiers à un Pollock. À une supposée transparence du langage verbal, Mel Bochner oppose ici ces références artistiques à lire en filigrane pour revendiquer l’illusion d’une traduction objective de l’art.

Notes et fragments Du 11 au 14 mars à Maubeuge, après Mons où le festival avait débuté, Via offrait une belle série de spectacles qui ouvrent les frontières du théâtre. Et une formidable exposition, Dancing machine, à retrouver au festival Exit à Créteil. Les gens du Nord ont dans le cœur le soleil qu’ils n’ont pas dehors, prétendait une fameuse chanson d’Enrico Macias. A ceci près que quelques rayons pré-printaniers ont réchauffé les derniers jours du festival Via à Maubeuge, force est de confirmer le cliché.

Semer des graines de doute. Introduction. Jean-Claude Guillebaud dans son dernier livre[1] dit au chapitre « La domination : une catégorie mutante » : Nous sommes confrontés à des systèmes. Ils sont proliférants et peu gouvernables. Ils charrient, en les mêlant de manière confuse, promesses et menaces. L’idéologie qui les habite est rarement facile à identifier. Elle est ordinairement invisible.

Related:  eventsRestaurantsTrucs à faireCLUBS / CONCERTS PARISSalles ConcertAutour du Canal St Martindaudrey54Spectacles à PARISBOULOT/STAGEConcerts - FestochesSalles de concert10ème arrondissement