background preloader

Business Model

Facebook Twitter

Livre blanc - Business Road Trip. Dossier : Comment passer de l'idée au MVP. Entre conseils, retours d’expérience et outils, voici un condensé d’articles pour notre dossier spécial « De l’idée au MVP« . Attention, ne brûlez pas les étapes ! Une idée ne vaut rien, et tant que vous ne l’avez pas validée auprès de votre marché, cela est dangereux d’investir des sommes trop conséquentes. Dans ce dossier, nous allons vous donner quelques astuces et techniques pour tester votre marché, tester votre idée avant d’investir plus fortement dans votre projet. #1 Avoir l’idée #50 idées pour lancer sa startup !

Envie de vous lancer et créer votre startup ? Lire l'article 5 éléments déclencheur d’une idée de business ! Chez 1001startups nous aimons connaître la naissance des idées des startups que nous interviewons. Copier une idée : Génie de l’adaptation ou simple plagieur ? Au-delà de la question de l’éthique et de l’image de la startup, dont beaucoup d’entre nous n’ont cure, la question de la faisabilité et de la pérennité d’un tel modèle se pose. . #2 Parler de votre idée. Tester son idée de startup avec un MVP. Le MVP (Minimum Viable Product) est le produit minimum qui satisfait les attentes de votre cible.

En 2011, cette notion a été popularisée par Éric Ries dans son ouvrage “The Lean Startup”. Le MVP se caractérise par sa simplicité et un nombre restreint de fonctionnalités. Comme le produit créé est minimaliste, vous êtes en mesure d’en proposer de nouvelles versions rapidement. C’est donc un moyen très intéressant pour valider une idée et ne pas perdre de temps à développer un produit qui ne trouvera jamais son marché ! Le concept du MVP Le principe du MVP est de développer son produit très rapidement (un produit “minimum”) pour le proposer à ses cibles. Si elles se montrent réceptives et prêtes à payer pour l’utiliser, il ne vous reste plus qu’à vous baser sur ce MVP pour améliorer votre offre. Au contraire, si le MVP ne correspond pas à ses attentes, vous avez encore du temps et de l’argent pour développer un nouveau MVP.

Les avantages du MVP Quelques astuces pour trouver un MVP. 7 façons de tester son idée de startup avec un Minimum Viable Product / MVP. A mes yeux, la plus grande cause d’échec des startups est très simple (si l’on parle chiffres uniquement) : c’est le fait DE NE PAS SE LANCER. C’est fou le nombre de personnes qui ne donnent pas une chance à leurs idées, qui s’autocensurent… Et c’est en réalité bien dommage.

Chaque fois qu’un entrepreneur en puissance (on parle de wantrepreneur) tue de lui-même une idée, c’est un peu de l’écosystème de startups qui y perd. Il y a à cela plein de raisons, mais je pense que la principale est le fait de croire que cela va être trop compliqué de faire les premiers pas. Le gap a l’air trop important aux yeux du wantrepreneur entre sa situation actuelle (étudiant, salarié, retraité) et le statut d’entrepreneur. Pourtant, il existe une bonne façon, même en étant déjà en poste (lisez d’ailleurs aussi cet article), de tester son idée : il s’agit de commencer à se lancer dans la création. Poser une landing page et un formulaire d’inscription. Et vous, vous avez testé comment ? 10 raisons de ne pas créer son entreprise ! Ah-la-la ! Qu’est-ce qu’ils sont fatigants ces entrepreneurs, à croire que la création d’entreprise c’est la panacée ! Ce ne sont au fond qu’une petite bande de fanatiques un peu rock’n’roll qui croient en leur paroisse, et pensent mieux jouer que les autres… Alors qu’en réalité, la majorité a bien raison de ne surtout pas se lancer dans l’aventure !

Si par malheur autour de vous des gens souhaitaient lancer leur projet, voilà un petit argumentaire à leur dérouler. Franchement, faites-le, c’est pour leur bien : Finie la rigolade : il va falloir prendre toutes les décisions ! C’est vrai ça, comment peut-on préférer un job où rien n’est balisé, où l’on part de la feuille blanche ?

Allez, aidez-moi à sauver tous les « wantrepreneurs » de nos entourages respectifs : donnez-nous, en commentaires, vos bonnes raisons pour qu’ils ne créent surtout pas ! Pourquoi le business plan est mort! Anne Busquet est présidente d’AMB Advisors, directrice générale à Golden Seeds LLC. Professeur adjoint à Columbia Business School, elle est aussi directrice du French-American Entrepreneurship Award.' Aussi longtemps que je me souvienne, un business plan rédigé était absolument nécessaire pour démarrer un business. C’est ce que nous avons toujours enseigné à la business school de Columbia. Puis, Steve Blank et Bob Dorf ont écrit Le Manuel du Créateur de Startup en 2012.

Ce livre a révolutionné l’enseignement de l’entrepreneuriat dans les universités américaines, et a rendu le business plan traditionnel obsolète. De nos jours, les investisseurs sont davantage intéressés par une démonstration (d’un produit, d’un prototype etc.) plutôt qu’un long récit. Le “pitch deck” est maintenant le format favori pour présenter un projet à un investisseur. Le pitch deck a de nombreux avantages : Le story-telling. Quel que soit le format, le processus de réflexion pour créer une start-up reste inchangé. 11 modèles économiques sur internet. Analyse PESTEL : outils d'analyse stratégique de l'entreprise.

Intervient à deux niveaux : national par l’intermédiaire des décisions prises par le gouvernement en place (politique fiscale, subventions, etc) et international avec les décisions prises par le consensus de plusieurs nations (politique monétaire, PAC, etc). Comprend toutes les variables et tous les facteurs qui jouent sur le pouvoir d’achat et les dépenses de consommation de vos clients et fournisseurs. Il est important de s’intéresser aux différentes caractéristiques de la population (taille, répartition par âge, structure familiale, composition religieuse, etc) comme aux modes et aux tendances qui peuvent influencer la vente des services ou produits. Correspond aux forces qui créent de nouvelles technologies, de nouveaux produits ou qui influencent directement ou indirectement la capacité des entreprises à innover. Définit l’ensemble des ressources naturelles qui influencent l’activité de votre entreprise.

Le choix du business model adapté à votre business. 10 business models that rocked 2010 - by @nickdemey (boardofinnovat... 5 Min pour aller au-delà du business model canvas. Depuis 2006 j’utilise régulièrement différents outils de modélisation des activités économiques des entreprises avec qui je travaille. La plupart des personnes sérieusement impliquées dans la stratégie des entreprises évitent jusqu’au dernier moment de se lancer dans des business plans.

Surtout avec de jeunes entreprises, où les projections à 5 ans sont toutes plus floues et absurdes les unes que les autres. Travailler sur le business model permet en revanche de proposer une vision synthétique du projet d’entreprise, facilement déclinable en scénarios à 3, 6 et 18 mois. Reste à trouver une méthode de modélisation du business model. Je pense qu’une grande partie des lecteurs de ce blog connaissent maintenant le travail du collectif mené par Alexander Osterwalder qui, il y a quelques années, a fait une synthèse claire d’une demi-douzaine d’outils différents et qui en a gardé l’essentiel.

Pas mal du tout, mais un peu confus. À l’agence nous présentons plutôt le modèle de cette façon :