background preloader

Réseaux sociaux - crise

Facebook Twitter

Gérer une situation de crise suite à une publication sur les réseaux sociaux : Dossier pratique. Gérer une situation de crise liée à une publication sur les réseaux sociaux, c’est un nouveau dossier librement téléchargeable (19 pages, en pdf) mis en ligne en avril 2015 par Educ&TIC, Programme d’éducation à l’usage responsable d’internet développé dans l’Académie de Bordeaux par le CLEMI – Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information – et la DANE – Délégation académique au numérique éducatif (Rectorat).

Gérer une situation de crise suite à une publication sur les réseaux sociaux : Dossier pratique

Ce vadémécum propose un mode d’emploi pratique pour désamorcer une situation de crise sur les réseaux sociaux (profil Facebook, page publique Facebook, fil Twitter ou chaîne YouTube) pour des contenus problématiques publiés sur ces plateformes. Réseaux sociaux et contenus qui peuvent poser problème : comment agir ? L’objectif de ce petit guide est de désamorcer très vite une situation de crise : Sommaire du guide : Gérer une situation de crise liée à une publication sur les réseaux sociaux Préambule I. 1. II. 1. III. 1. IV. V. VI. Ressources Parents & Elèves. E-réputation: comment gérer une crise sur les médias sociaux. Bonjour, Le billet d’aujourd’hui est consacré à la l’ e-réputation des marques et plus précieusement des crises sur les médias sociaux.

E-réputation: comment gérer une crise sur les médias sociaux

Je m’appuierais sur la gestion de crise du gros bug de l’opérateur téléphonique SFR pour illustrer mon propos. Selon Noel Cambessedes (CEO à l’agence digitale Les Comptoirs), les marques doivent désormais à l’heure d’internet, gérer en temps réel leur e-réputation. Qu’est-ce que l’ e-réputation ? Le cabinet Digimind définit l’ e-réputation ou réputation numérique comme « une représentation [associée à une perception] que les internautes qu’ont les internautes de votre entreprise, de votre marque ou des personnes qui y collaborent sur internet en fonction des flux d’informations qu’ils rencontrent sur le net ».

Selon Noel Cambessedes cela consiste à « analyser et faire la synthèse de la prise de parole des marques par les internautes ». Communication de crise: hors les réseaux sociaux point de salut? Etonnamment la multiplication des crises que nos sociétés affrontent appelle souvent les mêmes propositions et les mêmes réflexes indiquant qu’en dépit de la diversité des situations, le manque de variété des méthodes et des discours pose problème.

Communication de crise: hors les réseaux sociaux point de salut?

Comme le disait James March, un chercheur américain en management, le processus de décision dans les organisations est assez simple : les managers ont toujours des solutions et leur travail consiste à trouver les problèmes quitte à les générer eux-mêmes. La gestion et la communication de crise semblent fonctionner dans cette veine. Les consultants et les experts en tout genre recherchent désespérément des crises pour appliquer des solutions qui depuis près de dix ans n’évoluent guère. Dans ce contexte les réseaux sociaux arrivent à brûle-pourpoint pour redonner à cette discipline un semblant d’intérêt. Il apporte un espoir car sans réseaux sociaux il semblerait qu’il n’y ait plus de crise. Communication de crise & Réseaux sociaux.

Que faire en temps de crise ... sur les réseaux sociaux? Soyez prêt pour votre prochaine crise sur Internet. Cet article a été publié il y a 1 an 3 mois 20 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour.

Soyez prêt pour votre prochaine crise sur Internet

Les informations proposées sont donc peut-être expirées. La gestion de crise a toujours été un moment délicat de la vie d’une entreprise. Depuis l’avènement du web 2.0 d’abord et des réseaux sociaux ensuite, certaines crises ont changé dans leur développement. Chaque internaute peut dorénavant : Créer de l’information (photos, vidéos, articles)Diffuser de l’information (compte Facebook, page Facebook, blog,…)Partager de l’information (Like, RT, +1, scoop.it, pin it, ….)

D’une part, cela représente des opportunités de communication pour les entreprises via le earned media, mais d’autre part, dès qu’une information est à charge contre une entreprise elle peut devenir virale sur Internet et percoler vers les médias traditionnels. Vous connaissez les étapes traditionnelles, attardons nous sur la décomposition des 5 étapes en fuschia :