background preloader

Assassin's creed unity

Facebook Twitter

Dans ce lycée, la Révolution française est enseignée grâce à Assassin's Creed - LCI. Numérique et enseignement - Jouer sérieux ou jouer tout court en classe ? Quels problèmes cela pose-t-il pour l’enseignant ? Le cas d’Assassin’s Creed Unity. L’introduction en classe de jeux étiquetés grand public et qui n’ont pas été initialement conçus à des fins pédagogiques – ce que l’on nomme « jeux sérieux » - pose des problèmes nouveaux.

numérique et enseignement - Jouer sérieux ou jouer tout court en classe ? Quels problèmes cela pose-t-il pour l’enseignant ? Le cas d’Assassin’s Creed Unity

Cette courte analyse prend comme point de départ la polémique autour de l’utilisation, en histoire, du jeu de la société Ubisoft Assassin’s Creed Unity. Un discours historique qui n’est pas neutre. On a fait jouer un historien à « Assassin’s Creed Unity » - 21 novembre 2014. Guillaume Mazeau, 39 ans, n’est pas un « gamer ».

On a fait jouer un historien à « Assassin’s Creed Unity » - 21 novembre 2014

Historien spécialisé dans la Révolution française, chercheur à la Sorbonne, les jeux vidéo, il suit ça « de loin ». Il regarde parfois ses filles jouer, mais pas à la maison – il n’y a pas de console, seulement un ordinateur. Guillaume Mazeau, à Rue89, novembre 2014 - Benoît Le Corre/Rue89 Devant notre PlayStation 4, il s’y prend à deux reprises avant de trouver le sens de la manette. Il trouve le bouton X et lance la partie d’« Assassin’s Creed Unity ». Controverse sur Assassin's creed 5.

Remue-méninge : l’usage du jeu vidéo pour enseigner l’histoire. Les élèves conçoivent les utilités de l’histoire de quatre façons.

Remue-méninge : l’usage du jeu vidéo pour enseigner l’histoire

Elle est (1) un passe-temps, (2) une formation menant à certains emplois comme celui de conservateur dans un musée, d’historien ou d’enseignant, (3) un répertoire de leçons tirées du passé ou (4) l’explication de l’évolution des sociétés humaines jusqu’à aujourd’hui (Barton, 2008). Pour les élèves, elle n’est qu’explicative ou utilitaire, mais n’est pas associée à une posture, à une méthode ou à un mode d’interprétation. Pourtant, les historiens, eux-mêmes s’entendent généralement pour dire que l’histoire est davantage qu’un récit de faits compilés (Bloch, 1949; Marrou, 1954). C’est pourquoi Browning (2009), dans un souci d’engager ses élèves dans une démarche proprement historique, a mis en place un jeu de rôle qu’il détaille dans un article intitulé Of water balloons and history : using wargames as actives learning tools to teach the historical process. De la recherche en didactique de l’histoire sur Assassin’s Creed. Entrevue d’Alexandre Joly-Lavoie sur Assassin’s Creed et l’enseignement de l’histoire.

De la recherche en didactique de l’histoire sur Assassin’s Creed

Dans le cadre du congrès des sciences humaines tenu à Ottawa, Alexandre Joly-Lavoie pose la question suivante : est-il possible d’enseigner l’histoire grâce aux jeux vidéos? Quelques points essentiels qui ressortent de cette entrevue : Controverse, Assassin’s Creed et Révolution française [Activité] Il y a un an, je proposais une activité autour de la controverse qu’a provoquée Assassin’s Creed 5 en France.

Controverse, Assassin’s Creed et Révolution française [Activité]

En effet, choqué par une bande-annonce portant sur le cinquième opus de la série Assassin’s Creed, Alexis Corbière et Jean-Luc Mélenchon ont critiqué dans les médias le célèbre jeu en le taxant d’être contrerévolutionnaire. Les médias ont amplement couvert cette dénonciation qui a rapidement pris des allures de débat. Pour en saisir la teneur, je vous invite à consulter le dossier d’actualité que j’ai constitué sur la question. Le jeu vidéo pour enseigner l’histoire : synthèse d’une approche théorique et pratique. Ce texte a d’abord été publié dans la revue TRACES de la Société des professeurs d’histoire du Québec (SPHQ).En voici la référence complète : Joly-Lavoie, A. & Yelle F. (2016).

Le jeu vidéo pour enseigner l’histoire : synthèse d’une approche théorique et pratique. TRACES, 54 (3), 19-24. Notez par ailleurs que Sid Meier’s a récemment annoncé une version éducative de la célèbre série Civilization. Pour plus d’information : Peut-on enseigner l'histoire avec Assassin's Creed Unity ? "Il ne s'agit pas de légitimer le jeu mais de développer le sens critique et de sensibiliser les élèves à une consommation éclairée".

Peut-on enseigner l'histoire avec Assassin's Creed Unity ?

Professeur d'histoire-géographie au collège REP Léonard de Vinci de Belfort, Julien Yenny a mis la barre très haut en s'appuyant sur un jeu qui sent le souffre pour enseigner la Révolution française en 4ème. "En 4ème enseigner la Révolution française pose un vrai défi chaque année", nous a dit Julien Yenni. Il faut enseigner une suite importante d'événements très complexes en un temps très limité. [Activité] Enseigner l’histoire avec Assassin’s Creed. [NDLR] : Un plus récent billet sur cette activité est disponible ici : Controverse, Assassin’s Creed et Révolution française [Activité] Dans ce bref article, je vous propose une activité entourant la récente controverse ayant eu lieu en France sur l’interprétation historique que présentait le plus récent opus de la série Assassin’s Creed Unity.

[Activité] Enseigner l’histoire avec Assassin’s Creed

La série Assassin’s Creed est une série d’Ubisoft (une compagnie française principalement établie à Montréal) qui s’est vendue à des millions d’exemplaires à travers le monde. Controverse, Assassin’s Creed et Révolution française [Activité] Bastille eleIEURve. Bastille corrigeI. [Activité] Enseigner l’histoire avec Assassin’s Creed. Assassin's Creed Unity - Trailer E3 2014. Paris en 1789 et Assassin's creed Unity d'Ubisoft. JVH en classe : Assassin's Creed en 5ème.

Histoire-Géographie-Lyon - Violences révolutionnaires et Assassin's creed Unity : chronique d'un jeu vidéo en cours d'histoire. En novembre 2014, à la sortie d’Assassin’s creed Unity, 5e opus majeur de la sage d’Ubisoft, la polémique enfle sur la lecture de l’histoire de la Révolution Française.

Histoire-Géographie-Lyon - Violences révolutionnaires et Assassin's creed Unity : chronique d'un jeu vidéo en cours d'histoire

Des hommes politiques notamment de Gauche critiquent l’image reconstruite de l’univers révolutionnaire et de ses acteurs comme celle d’un Robespierre vu comme un conspirationniste sanguinaire. Les historiens Jean-Clément Martin et Laurent Turcot associés à la réalisation du jeu sont interviewés et ont publié chez Vendémiaire un livre en avril 2015, Au cœur de la Révolution : les leçons d’histoire d’un jeu vidéo.