background preloader

VIDEO. Voici comment on se battait (vraiment) au Moyen-âge

VIDEO. Voici comment on se battait (vraiment) au Moyen-âge
FAUX. Oubliez Aragorn le dernier héritier du trône du Gondor qui fait valser les membres et les têtes d'un bataillon d'orques caparaçonnés dans le Seigneur des Anneaux. Oubliez les puissants coups d'estoc qui empalent de part en part des ennemis protégés par un plastron de métal. Oubliez enfin ces légendes urbaines selon lesquelles un chevalier désarçonné, écrasé qu'il était par le poids de son armure ne pouvait pas se relever tout seul. Daniel Jaquet, Maître assistant suppléant de l'Unité d'Histoire médiévale à l'Université de Genève en Suisse, pourfend tous ces clichés dans la vidéo ci-dessous, diffusée durant une exposition sur le thème de l'épée au musée National du Moyen Âge à Paris en 2011. "Cette vidéo a été tournée dans le cadre de mon travail de doctorat" a expliqué Daniel Jaquet à Sciences et Avenir. L'armure ne contraint que très peu la mobilité "Au final, l'armure ainsi que les vêtements de maille et de tissu portés dessous pèsent 35 kilos", chiffre le chercheur.

http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/20141008.OBS1483/video-voici-comment-on-se-battait-vraiment-au-moyen-age.html

Related:  T1-1 Byzance et l’Europe carolingienneCulture généraleAutreMoyen Age

Babylone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Babylone occupe une place à part en raison du mythe qu'elle est progressivement devenue après son déclin et son abandon qui a lieu dans les premiers siècles de notre ère. Ce mythe est porté par plusieurs récits bibliques et également par ceux des auteurs gréco-romains qui l'ont décrite et ont ainsi assuré une longue postérité à cette ville, mais souvent sous un jour négatif. Son site, dont l'emplacement n'a jamais été oublié, n'a fait l'objet de fouilles importantes qu'au début du XXe siècle sous la direction de l'archéologue allemand Robert Koldewey, qui a exhumé ses monuments principaux. Depuis, l'importante documentation archéologique et épigraphique mise au jour dans la ville, complétée par des informations provenant d'autres sites antiques ayant eu un rapport avec Babylone, a permis de donner une représentation plus précise de l'ancienne ville, au-delà des mythes. La redécouverte de Babylone[modifier | modifier le code]

Savoir chercher dans Google : Infographie informative Comment chercher dans Google avec efficacité ? La bibliothèque de l’INSA Toulouse (Institut National des Sciences Appliquées) a réalisé une infographie (cf. ci-après) pour apprendre à chercher dans le moteur de recherche Google : Savoir chercher dans Google : Nos astuces. Destiné en priorité aux étudiants, ce mode d’emploi de Google avec les opérateurs de recherche avancée explique comment composer sa requête dans le champ dédié du célèbre moteur de recherche. Ce guide étape par étape est basé sur un exemple concret à base de différents choix.

La ville et les marchands au Moyen-âge. Accueil --> Liste des articles d'histoire --> La ville et les marchands au Moyen-âge. Théorie Le Moyen Âge est l'époque où les villes connaissent un important essor. Au milieu du XIVe siècle, on estime que le cinquième de la population européenne vit en milieu urbain. Plusieurs facteurs expliquent le développement d'une ville : proximité d'une abbaye, d'un monastère, d'un château ou d'une résidence princière, siège d'un évêché, lieu de pèlerinage, présence de voies de communication (route, fleuve, port) favorisant le commerce et les échanges, volonté du seigneur de coloniser de nouvelles terres, d'installer des places fortes ou un comptoir commercial... Aspects de la ville

L'Art de la Guerre au Moyen Âge Faire la guerre au Moyen Âge Stratégie militaire Au Moyen Âge, à l'exception de Crécy, Bouvines ou Azincourt, il n'existe pas vraiment de grandes batailles. La majorité des opérations militaires consistent à éviter la bataille rangée et l'affrontement en rase campagne. La majorité des conflits ne sont que des escarmouches ou des embuscades (cependant meurtrières), des raids et des opérations relativement courtes mais avec des déplacements relativement longs en raison de la progression lente des armées.

whc.unesco English Français Aidez maintenant ! 111 939 membres S'identifier UNESCO » Culture » Centre du patrimoine mondial » La Liste » La Liste du Patrimoine mondial Monuments virtuels et patrimoines numérisés, quelle représentation du temps ? Publicité pour le lancement du projet trans-média de Dassault systèmes sur Paris 3D publiée en 2012. Poursuivant ma réflexion sur le concept d’uchronie, une investigation sur les représentations iconiques du temps apparaît comme une évidence. Loin de nous toutefois l’idée de vouloir interroger la représentation du temps sur la longue durée; il s’agit plus modestement de réfléchir à comment les dispositifs numériques qui re-documentent le patrimoine documentaire ou monumental mettent-ils en scène le temps, ce concept si complexe à définir et à cerner ?

Le dictionnaire des smileys Le dictionnaire des smileys Connaissez vous les smileys? Savez vous qu'il y en a des centaines? Connaissez vous tout leur signification? Pour ceux qui ne les connaissent pas regarder celui-ci :-)Penchez votre tête et vous verrez le premier et le plus célèbre de tout les smileys. Villes et sociétés urbaines en Occident (XI-XIVe siècle) Auteur : BelisaireVisualisations : 34142Modifié : 13/01/2013 à 16h23 Durant le haut Moyen Âge, les villes ont été plongées dans une certaine léthargie. Les cités antiques se rétractaient à l'intérieur de leurs murailles tandis qu'avait lieu un phénomène de ruralisation marqué. Le XIe siècle est celui du réveil des villes : les anciennes cités antiques s'étendent et voient leur population croître tandis qu'apparaissent de nouveaux centres de peuplement. Les villes deviennent aussi d'importants foyers de culture : si la culture s'était réfugiée au haut Moyen Âge dans les monastères, elle gagne les villes à partir du XIe siècle du fait de la création des universités, du maintien des écoles cathédrales, et de l'ascension des élites marchandes. Centre politique, économique et religieux, la ville médiévale, contrairement à ce que l'on pourrait penser, n'échappe pas au pouvoir seigneurial.

Chevaux du Moyen Âge . Destriers Animaux < Animaux domestiques < Cheval < Chevaux du Moyen Age Une légende tenace veut que les destriers des chevaliers du Moyen-Âge aient été d’énormes "chevaux de trait" de près d’1,80 m au garrot, afin d’être capables de porter le chevalier en armure et sa propre barde, qui pouvaient représenter jusqu'à 225 kg. Une chose est certaine, dès les IX et Xe siècles, un élevage sélectif fut entrepris en Europe de l'Ouest pour augmenter la taille et la puissance des chevaux de guerre. Istanbul, de Byzance à Constantinople - Francetv Éducation En fait les choses sérieuses ont commencé au VIIe siècle avant Jésus-Christ. C'est sur ce qui s'appelle aujourd'hui la point du sérail qu'un jour ont débarqué des colons grecs menés par un dénommé Byzas qui fondèrent une ville baptisée du nom de leur chef, Byzance, en 657 avant J.-C.. Au cœur de la cité historique se dressaient les anciens palais de Byzance. Aujourd’hui, il n’en reste rien.

Le port antique de Rome revit grâce au virtuel Des chercheurs ont déblayé virtuellement le plus grand port antique de Méditerranée, aujourd’hui complètement ensablé, et ont remis en mouvement l’eau qui s’y trouvait. Un travail qui a permis de répondre à une question qui taraudait les archéologues depuis longtemps. Le port antique de Rome, le Portus, fut le plus grand port du monde méditerranéen antique. Il y a deux millénaires, son bassin s’étalait à perte de vue sur le delta du Tibre. Mais voilà : au fil des siècles, il a été progressivement comblé et recouvert par les sédiments charriés par la mer et le Tibre.

Related: