background preloader

Nonfiction.fr le portail des livres et des idées

Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
En rendant les honneurs du Panthéon à Joséphine Baker, l'époque ne ferait qu'endosser haut et fort ce qu'elle a de singulier, et de plus dynamique. Elle se distingue de ses devancières par ceci que la femme libre, le colonisé, le coloré des confins, le bi ou l'homosexuel, ont fait irruption à l'avant-scène, avec des formes d'art jusqu'alors dédaignées, la danse, le rythme, le jazz, la chanson. Régis Debray, Le Monde, 16 décembre 2013

http://www.nonfiction.fr/

Related:  Les réseaux sociaux du livrelivreLittérature/sourcesNon fictionPhilosophie 1

Offres professionnelles - Libfly - Bibliothèques Partagez vos lectures, vos coups de cœur Les critiques postées par les bibliothécaires sont visibles et circulent sur tout le réseau Libfly : le site interne www.libfly.com l’application iPhone et les sites des partenaires : médiathèques et librairies Vous retrouverez ces critiques dans l’onglet dédié aux « bibliothécaires » où vous apparaissez en tant que professionnels partenaires. Touchez un public plus large et facilitez l’accès à vos services L’annuaire des bibliothèques et la géolocalisation permettent à l’internaute de trouver en quelques secondes la bibliothèque la plus proche de chez lui. Il peut l’associer à son compte pour ensuite connaitre en temps réel la disponibilité de l’ouvrage consulté sur Libfly.

Secret Défense Georges-Henri Bricet des Vallons est un spécialiste des Sociétés militaires privées (SMP). Il est l'auteur d'un livre "Irak, terre mercenaire" (Favre, 2009). Docteur en sciences politiques, il collabore à l'Institut Choiseul, pour lequel il a co-dirigé le numéro de Sécurité globale sur la privatisation de la guerre. Au lendemain du colloque de la FRS sur ce la privatisation de la sécurité, nous l'avons interrogé sur la polémique déclenchée par Bruno Delamotte, pdg de Risk&Co. L'Alamblog En 1957 les éditions de René Julliard confiait à la pimpante Françoise Mallet-Joris la direction d'ouvrages collectifs destinés à promouvoir la nouvelle. Treize volumes ont paru entre cette date et 1963. Imprimés par l'Union typographique à Villeneuve-Saint-Georges, ces ouvrages à couverture graphique de l'époque, forcément, et très colorées présentent des sommaires où se croisent auteurs en devenir et aînés établis. Avec une prédilection pour les jeunes, avec raison.

La connaissance de notre destinée - A la découverte du but de l'évolution Connaître le sens de l'évolution Où va l'humanité La liberté consiste à choisir entre deux esclavages : l'égoïsme et la conscience. Celui qui choisit la conscience est l'homme libre. Victor Hugo Dans les pages précédentes, nous avons pris appui sur certains progrès humains* pour étayer notre théorie**. Émission - Littérature sans frontières Parce que le livre ouvre sur le monde et que le monde se comprend par le livre, chaque semaine, le magazine littéraire de RFI reçoit un grand écrivain francophone ou étranger. Au sommaire, également, toute l’actualité de la littérature française et internationale : des reportages, des témoignages, des coups de cœur et un partenariat avec le magazine « Books » qui rend compte, chaque mois, des livres et des idées du monde entier. Diffusions : le dimanche à 11h40 (TU) et 17h40 (TU) vers le monde et Paris (sauf Afrique), à13h10 (TU) et 19h40 (TU) vers l'Afrique ; 23h10 (TU) vers Haïti.

Qu'est-ce que la lecture sociale Hier « lecture 2.0 », aujourd’hui « lecture sociale » (et ses variantes : « livre 2.0 », « livre social », etc.) : la « lecture sociale » semble suivre les évolutions sémantiques du « web 2.0 », devenu « web social ». Trop chargées idéologiquement, trop flottantes, ces expressions doivent néanmoins être prises au sérieux. Elles sont en effet au croisement de mondes sociaux (monde des institutions, monde des entreprises, etc.) qui parviennent à se réunir et à se comprendre, malgré les différences qu’ils attachent aux significations de ces expressions. Si le chercheur doit se montrer critique face à leur mobilisation, qui peut être le signe d’une pénétration de discours d’accompagnement, il peut aussi y trouver un ressort méthodologique. C’est ainsi moins à la définition de ces expressions que l’on s’attachera qu’aux discours qui les légitiment, qu’aux lieux où ils s’épanouissent et aux acteurs qui les crédibilisent. La recommandation est à ce titre exemplaire.

15 000 comics à télécharger gratuitement (et légalement) 15 000 comics en téléchargement gratuit (et légal). C'est ce que propose le Musée numérique des comics, "le meilleur site de téléchargement gratuit de comics", rapporte OpenCulture.com. Au programme, 15 000 oeuvres datant de "l'âge d'or" des comics, donc publiés avant 1959. >> Pour télécharger ou consulter en ligne les comics, rendez-vous ici (inscription requise). Et pas de panique. Toutes ces oeuvres sont "libres de droit" aux États-Unis -"sous licence libre" en France-.

La taverne du doge loredan La taverne avait déjà évoqué en termes élogieux le roman La Véranda de Robert Alexis, déjà publié chez JoséCorti, avec quelques réserves sur la deuxième partie toutefois. La dernière création du mystérieux écrivain aborde, elle, une période maintes fois exploitée par la littérature, à savoir la seconde guerre mondiale. Le roman présent est inspiré d'une page sombre mais réelle de l'histoire.Ce qui aurait justement pu constituer un vice dans un autre roman constituera au final une richesse insoupçonnée. "Nous ne savions rien de la mission confiée à un équipage trié sur le volet, mais ce devait être quelque chose de peu ordinaire, qui justifiait que l'on planquât le 823 et sa gueule d'ange, qui rameutait tous les pontes, un amiral, un général, une bonne dizaine d'ingénieurs et de techniciens en blouse blanche." Le premier à prendre la parole est Kassel. Le destin emprunte parfois des voies impénétrables.

Ecole de philosophie d'Epineuil-le-Fleuriel Cours Vous pouvez retrouver sur ce site les archives du cours : enregistrements vidéo du cours (année 2013-2014 : 8 séances, années 2012-2013 : 8 séances, années 2011-2012 : 8 séances puis 2010-2011 : 13 séances + 1 intercours ) Un podcast permet l’accès aux MP3 du cours. Discours sur la vertu. Séance publique annuelle Grand-Papa Ronchon reproche à Petite Poucette de vivre sans cesse dans le virtuel et d’y perdre à tout jamais le sens de la réalité. Il débite aussi, avec monotonie, la litanie selon laquelle, de son temps, « c’était mieux ». Petite Poucette, qui a lu l’histoire sur Wikipédia, ose à peine rétorquer à Grand-Papa Ronchon que l’atroce xxe siècle produisit, en guerres et crimes d’État, plus de cent millions de morts, sous les gouvernements de Lénine, Franco, Mussolini, Hitler, Staline, Mao, Pol Pot, rien que des braves gens. Leurs victimes eussent préféré, suppose-t-elle, mourir virtuellement. Non, ce n’était pas un jeu électronique.

Comprendre ce que la lecture sociale impacte Sur SoBookOnline, depuis plusieurs mois, Marc Jahjah, explore plusieurs questions passionnantes. Celle à laquelle il a le plus contribué (et qui m'a le plus intéressé) est assurément la question de la lecture sociale et du partage d'annotations. A force de billets, il a fini par fourbir une typologie de la lecture sociale bien plus riche que celle esquissée par Bob Stein, il y a un an. La littérature sous caféine Des femmes vengeresses achèvent un macho dans un duel de voitures ( Boulevard de la mort ). Un groupuscule juif scalpe des nazis puis massacre des collabos dans un cinéma parisien ( Inglorious Basterds ). Un Noir libéré de ses chaînes règle son compte à un esclavagiste pervers et fait un carton parmi les petits Blancs qui lui servaient de sbires ( Django unchained ). Dans chacun de ses trois derniers films, Tarantino semble appliquer la même recette : choisir un personnage honni de la morale contemporaine (le macho, le nazi, le raciste) et, profitant du blanc-seing que lui confère la doxa, laisser libre cours à ses appétits de violence. Pas de pitié pour les figures répulsives de l’époque, pas d’hésitation même à les massacrer – du moins, à l’écran.

Pourquoi "Le Labyrinthe" ? (J. D. Morrison) Au naturel la pensée papillonne, digresse, saute du coq à l'âne, revient sur ses pas, piétine, chahute, entrevoit l'avenir et se remémore le passé dans un même magma actuel (actuel, non pas présent), s'emmêle, se retrouve, s'attarde à une anecdote ou un bon mot, paît en estives, s'élance tout à coup comme l'éclair, dans une succession baroque de ralentis et d'accélérés, se plaît à telle (m/n)otion jusqu'à la délectation sans bien savoir au juste pourquoi celle-ci plutôt qu'une autre qu'elle esquive, ce jour-ci plus que de coutume. Sa structure ordinaire : la ramification "fractale", cette forme paradoxale infinie se déployant in concreto à l'intérieur d'un espace fini ; ainsi le pourtour d'une feuille de fougère, la multitude d'alvéoles pulmonaires, la barrière de corail, l'éponge. La pensée s'épanouit en parfums colorés.

Pauvre Poucette Malraux s'est trompé. Le XXIe siècle ne sera pas spirituel, il sera High-Tech. C'est Michel Serres, philosophe, académicien et grand officier de la légion d'honneur qui nous le dit dans un texte au titre délicieux : " Petite Poucette ". Pour fixer le cadre de sa composition, l'auteur annonce d'entrée " qu'avant d’enseigner quoi que ce soit à qui que ce soit, au moins faut-il le connaître ". Je suppose que ce " le " fait référence à " l'apprenant ". Si tel est bien le cas, sans doute aurait-il été bon de préciser aussi qu'avant d'enseigner quoi que ce soit à qui que ce soit, il faut connaitre son sujet, il faut l'étudier, le dépecer et pour cela il faut évidemment au sens premier " se cogner " la littérature existante, qu'elle soit académique, institutionnelle ou scientifique.

Related:  Sites philosophiquesLittérature - poésie 3NOUVEAUTES : LIVRES HISTOIREthink tanks / espaces de réflexionBlogs philosophiquesREVUESSCIENCES SOCIALES ET HUMAINESlittératureLibraryFaut voirrevueciviquePhilosophie éthiqueSites intéressantsFonds