background preloader

Signets

Signets
Related:  La recherche d'information et le travail documentairetpecdijacquesbrel

Isabelle Sivan - Avocate en Propriété Intellectuelle - Edito : Accord-cadre Google/SNE Tout a commencé en 2005, lorsque Google décide, seul, de mettre en ligne des œuvres numérisées d'auteurs français. Aussitôt, les Éditions de la Martinière attaquent le moteur de recherche américain avec, à ses côtés, le SNE (Syndicat National des Editeurs) et la SGDL (Société des Gens de Lettres). Les Editions de La Martinière dénonce la numérisation d'œuvres sans l'accord préalable des titulaires des droits et l'atteinte au droit moral. Google invoque que la plupart des œuvres mises en ligne sont épuisées et que les titulaires des droits peuvent demander le retrait des œuvres mise en ligne. Le 18 décembre 2009, Google est condamné par la justice française. Il fait appel. Courant 2010 et 2011, Google signe des accord avec les Editions de La Martinière et plusieurs éditeurs français pour la mise en ligne des œuvres de leur catalogue et le 1er mars 2012, est promulguée une loi sur les livres indisponibles, De ce que l'on sait et ne sait pas de l'accord-cadre Google avec le SNE : 1. 2.

Page d'accueil de la Bibliothèque numérique mondiale Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales Besoin d'aide dans vos recherches documentaires ? Posez-nous votre question en choisissant votre domaine Lesannuaires : Annuaire web thématique The WWW Virtual Library L’antimatière En 1928, le physicien britannique Paul Dirac établit une équation combinant la théorie quantique et la relativité restreinte pour décrire le comportement d’un électron se déplaçant à une vitesse relativiste. Cette équation, qui valut à Dirac le prix Nobel en 1933 (link is external), posait alors un problème : tout comme l’équation x2 = 4 peut avoir deux solutions (x = 2 ou x = -2), l’équation de Dirac était vérifiée pour deux valeurs : un électron d’énergie positive et un électron d’énergie négative. Or, la physique classique (tout comme le bon sens) voulait que l’énergie d’une particule ait toujours une valeur positive. Dirac en tira la conclusion que, pour chaque particule, il existait une antiparticule correspondante, qui serait tout à fait semblable si elle n’avait une charge opposée. Pourtant, quand de la matière et de l'antimatière entrent en contact, elles s’annihilent mutuellement, disparaissant toutes deux dans une bouffée d'énergie. Pour en savoir plus sur ACE

Google Scholar TermSciences - Terminologie Scientifique Le guide des égarés. – Cultures digitales, culture de l'information, Information literacy, documentation, CDI, , Pédagogie, sciences de l'information et de la communication, Humanisme numérique, Humanités digitales.Olivier Le Deuff 1999-2016 Canal-U Le Catalogue Collectif de France (CCFr) Le Catalogue Collectif de France (CCFr) constitue l'outil de recherches bibliographiques et documentaires le plus riche du domaine français. Le Catalogue collectif de France (CCFr) permet de localiser en France plus de 30 millions de documents imprimés et multimédia par l'interrogation simultanée du Catalogue général de la BnF, du Système universitaire de documentation (SUDOC), de la Base patrimoine ainsi que des catalogues de grandes bibliothèques municipales (Dijon, Limoges, Lyon etc) ainsi que ceux des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris. Il permet également de consulter l'ensemble des catalogues en ligne de manuscrits. Il intègre en effet le Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques françaises, le Répertoire des manuscrits littéraires français du XXe siècle (PALME) et le Catalogue Archives et manuscrits de la BnF (BAM)et Calames, catalogue des établissements de l'enseignement supérieur.

Sci-Hub Naissance[modifier | modifier le code] Le projet Sci-Hub a débuté le 5 septembre 2011[8]. Il a été fondé par Alexandra Elbakyan alors étudiante en neurosciences au Kazakhstan, dans le but de diffuser plus largement le savoir scientifique chez les personnes étant, comme elle, bloquées par les « paywalls »[3],[9]. Durant l'été 2015, les grandes bibliothèques universitaires apprennent que leurs coûteux abonnements à Elsevier et Wiley ont été détournés ou piratés pour ou par un serveur donnant un accès gratuit à des milliers puis des millions d'articles[10]. Les éditeurs les plus touchés ayant porté plainte, le nom de domaine original, Sci-Hub.org, est rapidement désactivé (en novembre 2015, sur décision de justice américaine[11]). Principe d'utilisation[modifier | modifier le code] Utilisateurs[modifier | modifier le code] Selon cette étude, une partie de l'usage le plus intense de Sci-Hub est le fait de campus universitaires américains et européens[13].

Sélection de ressources numériques par les bibliothèques Universitaires. Chaque signet est décrit par une présentation, sa classification Dewey, des mots clés, la langue du site, l’établissement qui l’a sélectionné. by afoucher Nov 12

Related:  DOCUMENTATIONTPEFormation ouverte - autoformationbases de signetslivresqueslinks pages...gabrielgLettres-LanguesSignetsDepartments' PearlTreesRecherche d'informationsSitothèquesMoteurs de rechercherechercheBookmarksRecherches scientifiques sur internetLiens & SignetsOutils