background preloader

Le webdocumentaire éducatif

Le webdocumentaire éducatif
Related:  Webdocumentairewebdoc / ecriture web

Photo de classe Photo de Classe se base sur la « » d’une classe de CE2 dans le 18ème arrondissement à Paris. Pendant une année scolaire, , la maîtresse, a fait travailler ses élèves sur leurs origines et l’histoire de leur famille. et ont filmé. Photo de Classe débute à la rentrée 2012 à l’école Gustave Rouanet : dans la classe de , la plupart des élèves ont des parents ou grands-parents qui ne sont pas nés en France. Au début, les élèves ne savent pas grand-chose sur leurs ni sur les raisons de la venue de leur famille en France. met en place des ateliers pédagogiques : des séances d’enquête autour des , des albums et des Dans les « débats philo », ils échangent sur le , l’ . », les enfants réalisent que leurs camarades parlent eux aussi une autre langue que le français à la maison. , leur Marianne idéale, leur vision de l’émigration et réalisent l’interface graphique de Photo de Classe. Avec leurs parents, les élèves s’approprient le projet : la moitié des parents acceptent de raconter

Once Upon - Atelier Architecture Transmedia - Nouvelles Ecritures - Story Architect En juillet 2011, Laurent Duret, producteur aux Films d’Ici2, sollicite Once Upon pour réfléchir à une expérience web autour du travail de Claire Simon sur la Gare du Nord. Producteur pionnier des nouvelles narrations, Laurent avait compris l’envie de Claire de multiplier les récits et les supports pour traiter son sujet, et avait suscité son intérêt pour une tentative de narration interactive. Deux ans plus tard, le 2 septembre 2013, Les Films d’ici 2 et Once Upon co-produisent l’expérience garedunord.net, diffusée par France Télévisions. Claire Simon a passé plusieurs mois dans la Gare du Nord pour noter, enregistrer, filmer les histoires de ceux qui traversent la première gare d’Europe. Elle a tiré la matière pour un long métrage « Gare du Nord », sorti en salle le 4 septembre, un documentaire, « Géographie Humaine » diffusé en novembre, et un voyage en ligne : garedunord.net. Once Upon s’est engagé en coproduction avec Les Films d’Ici sur le volet digital. Extrait StoryBoard

Raconte ta ville - réseau Canopé - Qu'est-ce qu'un webdoc ? Le webdocumentaire (ou webdoc) est une narration interactive multimédia dont la diffusion se fait par le Web. À l’origine, les webdocumentaires étaient développés et intégrés par des équipes de production comme les sociétés Upian et Honkytonk en France. L’apparition de nouveaux logiciels spécialisés (Racontr, Klynt) permet aujourd’hui à des utilisateurs n’ayant pas de compétences informatiques particulières de réaliser eux même leur webdocumentaire. Pour en savoir plus : Qu'est ce qu'un webdocumentaire ou webdoc ? What’s up webdoc ? Webdocumentaires ou « documentaires pour le Web »Alexandre Brachet, fondateur de la société Upian, évoque plusieurs formes d’écriture de documentaires expérimentées sur Internet (avril 2012). L’actualité du webdocumentaire éducatifCanopé Ile-de-France propose une veille sur le webdocumentaire éducatif sur l’outil en ligne Scoop.it!. La webdocuthèqueLa webdocuthèque recense des webdocumentaires utilisables dans un cadre scolaire (450 recensés en novembre 2018).

Qu’est-ce qu’un webdoc ? - www.franck-rondot.com - Photographe et videographe Qu'est-ce qu'un webdocumentaire ou webdoc ? Je vais tenter d'éclaircir cette question, car sous ce terme existe en fait un grand nombre de concepts. Pour essayer de définir ce qu'est un webdocumentaire, nous allons nous pencher sur le fond, la forme et la diffusion. Analysons déjà le fond, quel type de sujets peut être traité dans un webdoc ? En fait, nous allons trouver une grande diversité de sujets, du reportage journalistique au montage de séquences corporate, en passant par des projets encyclopédiques, le type de sujets traités n'est pas limité ! Vu que le fond ne nous permet pas d'éclaircir cette question, tournons-nous vers la forme, quels sont les différents types de média constituant un webdoc ? On trouve généralement dans un webdoc de la photo, de la vidéo du son et du texte, mais aussi différents types d'animations. C'est la principale différence entre un documentaire classique et un webdoc ! Les différents types de webdoc Complément web Reportage web Reportage web intégré Le HTML5

Grozny: Nine Cities - le documentaire interactif par Chewbahat Réalisatrice, productrice photos, videos & interviews Olga Kravets Olga est titulaire d'une maîtrise de l'Université des Arts de Londres. Elle a reçu la bourse de la Fondation Magnum Emergency en 2013 et remporta le PDN Photo Annual en 2012. Son travail a été publié dans le monde entier dans des publications comme El Pais, le Financial Times, Helsingin Sanomat, NRC Handelsblad, Rear View Mirror, le Globe and Mail, le New York Times et The Observer. Elle a travaillé sur un certain nombre de documentaires à divers titres, y compris "Pussy Riot: une prière punk" qui fut primé. Maria Morina Maria est photographe et cinéaste russe. Photos & Interviews Oksana Yushko Photographe, elle travaille à la fois des magazines et sur ​​ses propres projets personnels. Curatrice Anna Shpakova Diplômé du département de psychologie de l'Université d'Etat de Moscou. Musique Originale& Sound Design Jose Bautista Producteur Interactif & Directeur Artistique Gerald Holubowicz Powered by Racontr

IDFA 2015 : La réalité virtuelle au centre des attentions du DocLab – Panorama Incontournable rendez-vous automnal dans le monde du documentaire (interactif), l’IDFA s’est tenu à Amsterdam du 16 au 27 novembre. Un festival toujours aussi convaincant, avec son lot de surprises et de découvertes. Parmi les tendances qui se confirment cette année, l’émergence incontournable de la réalité virtuelle. Elisabeth Meur a relevé cinq propositions intéressantes dans ce domaine. Ce dimanche 22 novembre se tenait dans le cadre du Festival International du Film Documentaire d’Amsterdam (IDFA), la conférence annuelle Doclab : Seamless Reality, dédiée à la webcréation et aux productions interactives. Au cœur du DocLab cette année, la réalité virtuelle. The Enemy – Karim Ben Khelifa France / Canada VR « L’ennemi est toujours invisible. L’installation visible à l’IDFA n’est à l’heure actuelle qu’un prototype. En savoir plus : theenemyishere.org/fr/ Life on Hold – Reem Haddad, Dima Gharbazi ShaibaniQatar Webdoc “Qu’est-ce qui vous manque le plus de votre vie d’avant ?”

DECOUVERTE DU WEBDOCUMENTAIRE Aucune remarque pour cette diapositive Ou conflits C’est la façon la plus classique de raconter une histoire Il n’y a qu’une histoire possible dans un ordre prédéfini par l’auteur + Facile à concevoir, documentaire classique avec des pages, des chapitres thématiques Plus facile pour transmettre des émotions à l’utilisateur Très peu interactif, peu impliquant l’interaction ne fait pas partie de l’histoire chaque utilisateur à la même expérience Un des auteurs de Prison Valley dit : « Pour nous, il était primordial de respecter les principes de la narration, avec un début, des rebondissements, une fin, justifie David Dufresne.

Quel outil pour mon webdoc ? – DocTICE Une des principales questions qui anime un enseignant ayant pour projet de réaliser un webdocumentaire avec ses élèves est celle du choix de l’outil. Celui-ci va en effet conditionner le travail préliminaire de réalisation (types de documents acceptés, formats, etc) et le rendu final du webdocumentaire (schéma de narration, interactivité…). Dans les faits, les modalités de réalisation du webdocumentaire avec les élèves (fonctionnalités proposées, niveau d’ambition de la réalisation…) vont souvent découler du choix de l’outil (“On fait avec ce que l’on a”), alors que dans l’idéal, le choix de l’outil devrait être l’aboutissement d’une réflexion approfondie des besoins auxquels il doit répondre en fonction du projet. Dans le cadre des Traam documentation 2016-2017 de l’académie de Besançon, nous avons pu observer deux démarches distinctes : 1- Les critères auxquels doit répondre un outil pour réaliser un webdoc Les principales caractéristiques : Quelques sites à consulter avant de se lancer :

Voyage interactif au cœur de l’info Le webdocumentaire, raccourci webdoc ou webdocu est un nouveau genre journalistique au contenu multimédia, apparu en 2007. Conçu pour le web, il est diffusé en ligne, possède un nom de domaine et une url. Le webdocumentaire exploite les capacités techniques et créatives du web. Œuvre multimédia à part entière (agrégation de contenus multimédias (photos, textes, illustrations vidéo, bande son, animation typographique, diaporama commenté, carte interactive…), il est présenté via une interface liée par le récit d’un auteur. Grâce à l’interactivité, le spectateur organise la narration comme il le désire. Le webdocumentaire n’est pas figé, accompagné de forums, commentaires, votes, pétitions, il suscite commentaires, réactions à chaud, travaux de réflexion. Thanatorama en 2007, Gaza/sderot en 2008 , Voyage au bout du charbon (2008) Prison Valley (2010) sont des productions qui font date. Un format adopté par la PQR Dans un billet intitulé « 2011 année du webdocu en presse régionale ?

Bac + que dalle « Seulement 62% des jeunes diplômés trouvent un emploi un an après la sortie de leurs études » Etude APEC 2015 « 49% des jeunes diplômés depuis moins de trois ans sont en difficulté pour trouver un premier emploi » Baromètre IFOP 2014 Les problématiques auxquelles sont confrontés les jeunes diplômés à la recherche d’un premier emploi stable sont souvent peu connues du grand public. Le nombre de diplômés augmente d’année en année mais ils sont toujours plus touchés par le chômage. Mettre des visages sur cette réalité. Loin de l’ambition de réaliser un panorama exhaustif d’une frange de la société, « Bac plus que dalle » dresse le portrait de cinq jeunes diplômés. A travers ces cinq témoignages sont abordées les questions des inadéquations entre les formations et leurs «promesses» d’insertion vis à vis de la réalité du marché du travail, les «petits boulots», les relations parfois complexes avec les interlocuteurs dédiés mais aussi les répercussions de cette situation sur le quotidien.

Related: