background preloader

La renaissance

La renaissance
Le courant renaissance couvre une période longue de deux siècles durant lesquels la peinture s’exprime différemment selon la région, l’école picturale ou encore le contexte politico-social. Ce vaste mouvement est généralement divisé en trois périodes : la première renaissance (1400 - 1500), la renaissance classique (1500 - 1520) et le maniérisme (1520 - 1600). Le nouveau style s’impose d’abord en Italie dès le XVe siècle. La découverte de l’Amérique en 1492 dévoile un monde beaucoup plus vaste que ce que l’on croyait et excite la convoitise et l’ambition des monarques des grands Etats européens, devenus titulaires d’un pouvoir de plus en plus centralisé. Le pape n’est plus le chef spirituel auquel on vouait une allégeance aveugle mais devient un concurrent que l’on cherche à s’allier ou au contraire à soumettre. L’humanisme permet également au portrait d’apparaître, genre jusqu’alors prohibé par le pouvoir religieux pour lequel l’individu n’avait pas d’importance en soi.

http://www.histoiredelart.net/courants/la-renaissance-1.html

Related:  FEMINITE POETIQUERenaissance, humanisme et réformes religieuses : les mutations de l'EuropeStoria e riferimenti

La Renaissance Période de renouveau artistique, littéraire et scientifique, la Renaissance débute au XIVe siècle en Italie du Nord. Véritable révolution de la pensée et de tous les champs artistiques, ce mouvement diffuse rapidement ses modèles dans toute l’Europe, où il domine jusqu’à la fin du XVIe siècle. Il transforme radicalement l’art occidental, mais plus profondément, au-delà des modes de représentation, il s’infiltre jusque dans le rapport de l’homme à la nature, au monde, à Dieu, à l’autre.

La Renaissance en Peinture 15 Avr La Renaissance en peinture Introduction Ce courant rompt avec le Gothisme considéré comme l’art du Moyen Âge. Renaissance La Renaissance est une période de l'Histoire de l'Europe. Elle correspond aux XV° et XVIe siècles. Elle s'accompagne d'un renouveau dans la littérature, les arts, les sciences, les échanges culturels et des bouleversements religieux... Elle suit le Moyen Âge et précède l'époque moderne ; mais ce découpage historique est discutable : beaucoup d'historiens ne sont pas d'accord. La Renaissance trouve ses origines en Italie vers le XIVe siècle, puis en Allemagne au XVe siècle et enfin dans toute l'Europe au XVIe siècle. Une date importante est 1453, la découverte des caractères mobiles utilisés dans l'imprimerie par Gutenberg.

Lyon à la la Renaissance : Histoire et patrimoine La prospérité de Lyon ne cesse de croître pour atteindre son apogée à la Renaissance. Aux XVème et XVIème siècles, l'essor et le prestige de la ville sont incomparables. Lyon rentre alors dans une prospérité économique entretenue par l'apparition des foires et des banques qui attirent les commerçants de l'Europe entière. Mais, en plus d'une prospérité économique, la ville s'inscrit dans la véritable mouvance intellectuelle de l'époque par la mise en place de l'imprimerie et la diffusion de l'humanisme. C'est donc la vie entière des lyonnais qui est améliorée et les visites royales contribuent à la renommée de Lyon même si les guerres de religion entament l'image de ville forte que Lyon impose depuis deux siècles.

La Renaissance : les siècles de l'aventure Les enjeux idéologiques L'Europe de la Renaissance est formée d'une mosaïque d'États de différents types (républiques urbaines, royaumes nationaux, seigneuries, principautés laïques ou ecclésiastiques). Mais au-delà de ces différences, il est possible de trouver des tendances idéologiques de fond : Le développement du nationalisme (Espagne, Hollande, Angleterre) qui a souvent un contenu religieux et qui a été favorisé par l'unification des langues et des cultures. Toutefois, tout au long de cette période, les intérêts dynastiques vont demeurer déterminants;La naissance de l'économie capitaliste à partir de l'Italie du Nord avec toutes ses conséquences : l'augmentation générale de la production, la concentration des capitaux, mais aussi les conflits économiques, l'avènement du colonialisme, etc. Naissance de l'État moderne

Pétrarque « Le lundi 20 juillet de l’an 1304, au lever de l’aurore, dans un faubourg d’Arezzo appelé l’Orto, je naquis, en exil, de parents honnêtes, Florentins de naissance et d’une fortune qui touchait à la pauvreté. » C’est en ces termes que l’illustre auteur du Canzoniere parle de lui-même en son épître ad Posteros, à la Postérité. Son père Petracco, notaire de Florence, du parti des Blancs comme Dante et comme lui chassé de sa patrie, avait pris part avec le grand poëte à une tentative nocturne pour rentrer de force dans Florence. Au retour de cette expédition il trouva que sa femme Eletta lui avait donné dans cette même triste nuit un fils, qu’il appela Francesco, et qui plus tard, ajustant son nom à une forme latine, se fit connaître aux Italiens et dans toute l’Europe sous le nom de Petrarca. Pétrarque vit Laure, pour la première fois, dans l’église de Sainte-Claire d’Avignon, le 6 avril 1327.

Humanisme et Renaissance Introduction Le XVe et le XVIe siècle est une période de transition entre le Moyen Âge et les Temps Modernes. Cette période, appelée Renaissance est caractérisée par une série de changements politiques, économiques, sociaux et intellectuels. A cette époque apparaît également le mouvement humaniste : une philosophie qui place l'être humain et les valeurs humaines au centre de la pensée. Les cinq ordres d'architecture - ANTIOCHUS ... Le Blog Les cinq ordres d'architecture Giacomo Barozzi est né à Vignola, en Italie, dans le duché de Modène le 1er octobre 1507 et mort à Rome le 7 juillet 1573. On le connaît sous son nom francisé de Jacques Vignole. Cet architecte italien, dont on a fêté le 500e anniversaire de la naissance en 2007, est représentatif de la Renaissance. Il est l’auteur de la reconstruction de monuments antiques, de divers édifices religieux et civils, tels la basilique Sainte-Marie-des-Anges à Assise ou la villa du pape Jules III à Rome.

Christine de Pisan, femme de lettres (1365-1431) – Femmes savantes, femmes de science Oubliée durant plusieurs siècles, l’œuvre de Christine de Pisan a refait surface dans les années 1980 grâce à l’essor des études féministes. En effet, cette philosophe et poétesse de la fin du Moyen-âge est aujourd’hui considérée comme l’une des premières féministes de l’histoire : alors que 98 % des femmes de son époque étaient analphabètes, elle est devenue la première Française à vivre de sa plume. Elle n’a d’ailleurs jamais hésité à s’en servir pour se porter à la défense de son sexe. Regard sur la vie de cette femme unique, indépendante, savante et courageuse. Une Italienne à la cour du roi de France Un « soft power » de 300 ans EN 2017, la parution de la Storia mondiale dell' Italia sur le modèle de l'Histoire mondiale de la France n'a pas entraîné les débats et polémiques qui ont agité l'Hexagone quelques mois plus tôt. C'est que les Italiens ont pris l'habitude de penser leur passé à une tout autre échelle que celle de l'État-nation. Comment faire autrement ? COMME L'ÉCRIT FERNAND BRAUDEL en introduction de son Modèle italien (1989 en France), notre guide dans ce numéro, « il y aura eu, au cours des siècles, trois grandeurs évidentes, irrécusables de l'Italie : au temps lointain de Rome ; du début du XIIe siècle au milieu du XIVe, la première, la "vraie" Renaissance [...] ; enfin la seconde Renaissance, au sens courant et élargi du mot, qui s'est épanouie du milieu du XVe siècle jusqu'au début du XVIIe siècle. Mais peut-être n'y a-t-il eu là, du XIIe au XVIe siècle, qu'un seul et même mouvement ». C'EST CETTE PÉRIODE BÉNIE de l'histoire de l'Italie que nous voulons interroger ici.

L'entrelacs baroque, une culture de l'entrelacs Partout dans le baroque l’entrelacs est présent, dans les formes et les esprits, De la peinture à la musique en passant par la ferronnerie, la sculpture, … De l’Allemagne à l’Espagne, de l’Italie à l’Amérique Latine Avec une faible présence dans la France aux monarques absolus, et ceci n’est probablement pas fortuit. Les Lais de Marie de France Élodie Gaden (mars 2006) Les Lais ont été écrits par Marie de France entre 1160 et 1180. Le texte est écrit en anglo-normand, un dialecte de la Normandie, parlé aussi en Grande Bretagne (car en 1066, Guillaume le Conquérant - parti à la conquête de l'Angle - est victorieux à la bataille de Hastings.) On a peu de renseignements à propos de Marie de France.

Related: