background preloader

Documentation en art contemporain, ?dition de dossiers d'artistes ? Documents D'Artistes Bretagne

Documentation en art contemporain, ?dition de dossiers d'artistes ? Documents D'Artistes Bretagne
Documents d'Artistes Bretagne édite en ligne des dossiers réalisés avec des artistes visuels vivant en Bretagne. Les dossiers présentent des biobibliographies, des textes et de nombreux documents visuels et sonores. DDA Bretagne est membre du Réseau documents d'artistes. En Provence-Alpes-Côte d'Azur, en Rhône-Alpes, en Aquitaine et en Bretagne, le Réseau documents d'artistes active une plate-forme documentaire commune pour la communication du travail des artistes en France et à l'international. Le Réseau documents d'artistes est membre du CIPAC, fédération des professionnels de l'art contemporain. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés.

http://ddab.org/fr/

documents d'artistes Modalités de sélection des artistes Le fonds documentaire est constitué aujourd'hui de 200 artistes. Chaque année de nouveaux artistes, retenus par un comité, rejoignent ce catalogue qui offre un point de vue sur la création visuelle en région Paca. Le Delarge l Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains outil de référence pour les professionnels, accessible à tous,actualisé au quotidien vous propose : plus de 31 000 artistes du monde entier : peintres, sculpteurs, auteurs de BD, graveurs, vidéastes, installationnistes, plasticiens...plus de 3 500 photographes, en faisant le dictionnaire le plus complet à ce jour,plus de 1 250 notices sur les mouvements, groupes, techniques, revues, lieux, collections, mécènes, faussaires...Vous pouvez effectuer une recherche à partir du nom d'un artiste, d'un groupe, d'un mécène, d'un mouvement ou d'un lieu... Vous pouvez également rechercher à partir d'une technique (peintre, sculpteur, photographe...). Vous trouverez des informations très complètes et d'une très grande qualité sur les arts plastiques modernes et contemporains : né à Paris, France ; y vit.......

La Belle Revue Dans son essai A Cinematic Atopia (1971), Robert Smithson problématise les paradoxes topiques du dispositif cinéma, notamment l’immobilité du spectateur et sa focalisation perceptive. Un an après Spiral Jetty, il se met à travailler sur un projet de cinéma souterrain ; le dessin Towards the Development of a Cinema Cavern (or the movie goer as spelunker) imagine un écran creusé dans la roche où seraient projetées les captations de son chantier. En correspondance avec les spécificités du lieu, les espaces du Frac Limousin se situant en demi sous-sol dans les entrepôts abandonnés des coopératives ouvrières limougeaudes, Caverne Cinéma prolonge une réflexion amorcée dans Le couloir des miroirs (21 novembre 2008 – 7 mars 2009) sur la collection vidéo du Frac. Exposer un film est un défi dans la mesure où il y a un paradoxe permanent entre les conditions statiques du cinéma et la dynamique de déambulation dans un espace d’exposition. Barbara Sirieix Caverne Cinéma au Frac Limousin, Limoges

collection fmra - textes Cette sélection présente des études sur le livre d’artiste et la pratique artistique de publication en général ainsi que sur des productions spécifiques. Livres Auteurs divers, Ist Artistbook International, Paris 1994, Paris, ABI, 1994. Auteurs divers, 2nd Artistbook International, New York 1995, Paris, ABI, 1995. AUGER Sophie, (directeur de recherche, LEBERT Muriel), Le livre d’artiste pour enfant, ou l’accès à l’art par une œuvre de proximité, mémoire de fin d’études, École Supérieure d’Économie d’Art et de Communication, 2000. Galerie Papillon Paroles martiennes, 2018Impression 3D frittage de poudre35 x 45 x 18 cm Sculpture hystérique, 2017Impression 3D, bleu de méthylène37 x 24 x 18 cm Y40 - Autorépliquant, 2016Résine, frittage de poudre, structure métallique polystyrène220 x 150 cm Psychoarchitecture, 2015Frittage de poudre32 x 34,5 x 14 cm Psychoarchitecture, 2015Frittage de poudre32 x 34,5 x 14 cm Psychoarchitecture, 2015Frittage de poudre32 x 34,5 x 14 cm

Untitled Document Il n’y a pas si longtemps le droit de présentation publique (feu droit de monstration) occupait la Une de ce même journal. Qu’en est-il aujourd’hui ? Il existe quelques avancées qui ne doivent pas nous faire perdre de vue l’objectif : faire appliquer ce droit de manière systématique. Dans les lieux institutionnels où la vente des œuvres est interdite comme dans les galeries ou autres lieux privés, l’artiste plasticiens est, presque toujours, le seul à ne pas être payé lors de présentations de son travail (parfois même, il doit débourser de l’argent pour exposer). Droits des artistes plasticiens Droits de présentation publique Voici des liens présentant les Droits des artistes auteurs et plasticiens qui sont rarement appliqué. Tout artiste présentant une oeuvre plastique au sein d'une collectivité territoriale et d'une institution régionale doit recevoir des Droits de présentation publique. Nous devons revendiquer nos droits lorsque nous exposons nos oeuvres par l'intermédiaire d'une mairie. Ce Droit est estimé à 500€ par semaine en moyenne, ajustable selon le budget culturel de la commune et selon votre présence sur le lieu d'exposition.

Galerie Perrotin La galerie représente une cinquantaine d’artistes et collabore avec une vingtaine d’autres artistes contemporains : artistes établis, estates, mais aussi jeunes artistes de plus de vingt-et-une nationalités différentes. "Je suis ouvert d'esprit, mes artistes offrent une combinaison de profils, de générations, de pays et d’esthétiques très différents. L'ouverture de plusieurs espaces m'a permis de découvrir et d’exposer de jeunes artistes contemporains tout en restant fidèle à mon programme.” Emmanuel Perrotin.. Lire la suite Les visiteurs de la galerie peuvent ainsi découvrir des artistes contemporains variés, dans les six espaces d’exposition de la galerie à Hong Kong, Paris, New York, Séoul, Tokyo ou Shanghai.

Droit de présentation publique : question de la députée Mme Carrey-Conte Fanélie au Ministère de la Culture Texte de la question Mme Fanélie Carrey-Conte attire l’attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur les préoccupations des artistes auteurs plasticiens. En effet, ceux-ci connaissent des difficultés à faire respecter le droit de présentation publique issu de la loi n° 57-298 du 11 mars 1957 (art L. 122-2 du code de la propriété intellectuelle) par les institutions locales et les institutions culturelles, leurs œuvres étant généralement exposées sans contrepartie financière ni contrat. Privés d’une juste rémunération financière de leur travail, de nombreux artistes plasticiens sont contraints de vivre dans la précarité, sous le seuil de pauvreté.

Droit de présentation publique : question du député Paul Molac au Ministère de la Culture Texte de la question M. Paul Molac attire l’attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur la rémunération de la présentation publique des œuvres des artistes plasticiens. Les artistes plasticiens ont en effet des difficultés à faire respecter le droit de présentation publique issu de la loi n° 57-298 du 11 mars 1957 (art L. 122-2 du code de la propriété intellectuelle) par les institutions locales et les institutions culturelles soutenues par l’État. Qu’il s’agisse d’un évènement organisé par une collectivité locale ou une institution culturelle publique ou parapublique, les œuvres sont généralement exposées sans aucune contrepartie financière, ni contrat. Sans une juste rémunération du travail artistique, la majorité des artistes plasticiens sont dès lors amenés à vivre dans la précarité et la création indépendante s’en retrouve fragilisée.

Paris - Île-de-France - vernissage du droit de présentation publique La lutte paye ! Nous vous invitons à vernir et fêter notre première exposition publique rémunérée à la mairie du 20ème (salon d’honneur) le mardi 19 février à 19h Du rarement vu ! L’association pour l’estampe et l’art populaire a en effet été sollicité pour exposer du 18 au 26 février 2008 et les cinq artistes exposant seront payés en droit d’auteur. Ce n’est qu’un début, car si nous continuons à nous battre pour le Droit de Présentation Publique (sachant que la mairie de Paris a voté un budjet pour cela), d’autres lieux appliqueront à leur tour une loi qui ne dit rien d’autre que tout travail mérite salaire. Droit d'exposition des oeuvres d'artistes plasticiens « Presenceweb Le rapporteur sur le droit d’exposition souhaite avoir des données chiffrées sur l’application possible du droit d’exposition dans les associations. Faites pour votre association, une simulation économique avec les barèmes actuels des sociétés d’auteur et communiquez les nous. Le Ministre de la Culture a demandé un rapport sur le droit de présentation ("droit d’exposition" ou encore appelé "droit de monstration") des artistes plasticiens.

L'activité artistique comme source de droit - Débat public Gilles Fromonteil Deux choses. Premièrement, par rapport aux directives des musées et des centres d’art : pas de culpabilité, pas d’antagonisme entre nous. Nous sommes là pour travailler à construire des solutions ensemble. On sait bien que les questions essentielles, ce sont les questions budgétaires.

Related:  Keñvererezh / Partenariat