background preloader

Wayne W. Dyer - Les dix secrets du succès et de la paix intérieur - livre audio

Wayne W. Dyer - Les dix secrets du succès et de la paix intérieur - livre audio
Related:  johannefaust

LES 5 BLESSURES D'ÂME ou EXISTENTIELLES (description - masque utilisé -clés de guérison) - VOUS RE-CONNAISSEZ VOUS ? Voici donc ici l'analyse à laquelle chacun de vous pourra s'identifier, découvrir le masque employé pour "éviter" la souffrance mais surtout à la place, pouvoir entrevoir un chemin de guérison avec quelques clés qui vous sont proposées. Chaque individu a des blessures profondes qu'il tente de masquer l'empêchant toutefois d'être lui même. Ces marques se sont inscrites dès la plus tendre enfance pour se perpétuer à l'adolescence et l'âge adulte. La souffrance engendrée par les blessures de l'âme donne lieu à une réaction de défense de la personne qui, malgré sa volonté, reste bloquée dans les mêmes réflexes destructeurs. Voici donc les 5 grands coupables de nos maux à identifier et à combattre pour atteindre la délivrance (Le Masque du fuyant) : La personne qui en souffre se sent rejetée au plus profond de son être et surtout dans son droit d'exister, elle concerne souvent l’enfant non désiré et rejeté par un parent. Ce qui aura pour effet de diminuer sa valeur d'Être Humain. - Se pardonner.

L'empathie, source essentielle de résilience Comment se reconstruire lorsque l’existence a été fracassée par un drame ? L’affection et l’empathie, le soutien de personnes bienveillantes sont une source majeure de résilience. Deuils, maltraitance, abandon... Que ce soit durant l’enfance ou à l’âge adulte, les ressources provenant de l’entourage peuvent faciliter ce processus que l’on appelle la résilience. Diverses études ont montré que le « soutien social » joue un rôle essentiel de « tampon », limitant l’impact de l’événement traumatisant sur la victime. Dans la recherche que j’ai menée il y a quelques années sur la résilience des enfants maltraités, j’ai pu constater que l’attitude d’adultes la plus susceptible de faire émerger cette dynamique de vie était l’empathie et l’affection. Une personne a joué un rôle essentiel pour cette enfant : sa deuxième maîtresse d’école primaire. En cas de deuil… Ce besoin d’être soutenu est particulièrement fort chez ceux qui ont perdu un enfant, ou leur jeune époux ou épouse. • Rester modeste.

Burn out : les douze signes qui doivent vous alerter Rares sont ceux qui ne se sont pas sentis un jour épuisés à la fin de leur journée de travail. Ou stressés le matin, à l'idée d'en affronter une nouvelle. Parfois, les vacances sont attendues avec une telle impatience que l'individu s'interroge : suis-je en train de faire un burn out ? Si ce terme anglais n'a toujours pas rencontré de consensus scientifique, il répond à une liste de symptômes précis, identifiés au gré des centaines d'études menées sur le sujet. A partir de l'une de ces études, réalisée par la psychiatre française Marie-Pierre Guiho-Bailly, et à l'occasion de la diffusion, mardi 16 février sur France 2, d'un documentaire consacré au burn out, francetv info a listé les douze signes qui précèdent l'effondrement physique et psychique propre à un burn out. Pour savoir si vous êtes atteint par ce syndrome des temps modernes, répondez par "OUI" ou par "NON" à chaque phrase. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Si vous répondez "OUI" aux cinq premiers signes

Le bonheur, un idéal qui rend malheureux? FIGAROVOX/ENTRETIEN - Le philosophe allemand Wilhelm Schmid vient de publier un essai intitulé Le Bonheur. Alors que le sujet de philosophie proposé aux élèves de terminale S est «Vivons-nous pour être heureux ?», FigaroVox lui a demandé sa définition du bonheur. Wilhelm Schmid vit à Berlin et enseigne la philosophie à l'université d'Erfurt. Le Bonheur (Éditions Autrement), court opus devenu un succès international, est son premier livre traduit en français. FigaroVox. - Votre livre s'intitule Le Bonheur. Wilhelm Schmid. - Il existe trois types de bonheur. Un deuxième type de bonheur a toutefois une signification encore supérieure pour l'homme moderne: le bonheur du bien-être. Mais seul l'art de vivre philosophique est capable d'éviter à un homme de résumer toute sa vie à un unique bonheur de bien-être. Un indice du bonheur national brut a été créé par l'ONU. Dès le Ier siècle après J. Les gens ont toujours cherché le bonheur, mais pas toujours avec la même intensité.

Bonheur et malheur, unis dans la résilience On parle du bonheur à toutes les sauces, les magazines féminins et masculins en font même leur fond de commerce. Aujourd’hui il faut être heureux ! C’est presque le challenge de chacun. Mais il arrive parfois que le chemin qui mène au bonheur soit semé d’embûches, et ce, très tôt. Dès l’enfance le malheur peut faire de l’ombre au bonheur, cependant, il n’y a pas de fatalité. Un psychiatre de renom, Boris CYRULNIK a proposé une théorie sur la capacité de certains individus, gravement traumatisés, à surmonter leurs souffrances et à survivre en dépit de l’adversité. Le bonheur, un bien de consommation ? Vouloir être heureux c’est finalement un idéal assez récent. Pour être heureux soyons malheureux ? Sous cette question un peu provocatrice, on s’aperçoit vite qu’effectivement, le bonheur n’existe que parce-qu’il forme un couple opposé mais indissociable avec le malheur. Et la résilience ? Boris Cyrulnik est un enfant qui a vécu l’expérience traumatisante de la guerre.

Du bonheur en situation de malheur ? Lorsqu'une personne est touchée par un malheur, c'est tout son être, toute sa personne, son corps, ses pensées, son environnement qui sont touchés, affaiblis. Quelle est alors la part que l' ‘autre’ peut prendre pour l'aider à sortir du néant dans lequel elle se trouve ? L’auteur, dans son mémoire de Duheps, explore la signification de ce temps de passage ‘entre malheur et vie meilleure’, ce qui est du domaine de la personne et ce qui est collectif. Tout d’abord ce fut un retour sur mon histoire de vie, mon enfance, mes voisins du bidonville d'à côté, dont le souvenir imprégné en moi est celui de personnes vivant des situations de grande pauvreté et violence, et de mères que je voyais souvent pleurer. Le choc pour moi, enfant, de voir des personnes vivre dans de telles conditions et, malgré tout, des liens entre enfants, des liens d’écoliers, des livres ou des devoirs qu’on se prêtait. - l’environnement culturel, l’imaginaire, l’esthétique - les relations humaines - l’extrême pauvreté. B.

Comment trouver notre mission Pour la plupart d’entre nous, nous cherchons quelle est notre mission de vie. Nous souhaitons trouver ce que nous devons faire, comment le faire et quand le faire! Nous suivons des cours, lisons des livres, des articles pour déterminer quelle devrait être la mission de vie que nous devrions réaliser. Pourtant, nous ne trouvons pas notre mission : c’est notre mission qui nous trouve! Tout ce que nous avons à faire, ici et maintenant, est de faire le mieux possible ce que nous sommes en train de faire, peu importe ce que c’est, en y mettant tout notre cœur et notre présence, en aimant ces tâches et ces activités et en restant ouverts aux signes de la Vie. C’est la Vie qui viendra nous faire signe quand le moment sera venu pour nous, de passer à une autre activité, plus en lien avec ce que nous sommes ou ce que nous serons devenus à force d’être au mieux dans nos réalisations actuelles. Il n’y a pas de petites missions, il n’y a que celle qui nous est propre. Diane Gagnon

Les sept habitudes des gens qui réussissent Certains principes de vie nourrissent le succès, selon Stephen R.Covey, ex conseiller du président Clinton, auteur de "Les sept habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu'ils entreprennent" (1). Nicolas Dugay, préparateur mental et directeur associé du cabinet CAA en propose une déclinaison (parmi d'autres) en sept conseils pratiques. Attention, c'est de leur application conjointe et répétée que viendront les résultats bénéfiques. Habitude n°1: proposer une idée neuve par jour Soyez proactif plutôt que d'être seulement réactif à l'environnement. Allez systématiquement au-delà des missions stricto sensu de votre poste en proposant une idée neuve par jour ou par semaine, à vos clients, à votre équipe, à vos pairs... Habitude n°2: penser à rebours Pour réussir, mieux vaut avoir un "plan de vie" à cinq ans, trois ans, six mois sur les plans personnels et professionnels: obtenir tel poste, déménager, etc. Habitude n°3: donner la priorité à la sphère privée

Réfléchissez et devenez riche Accueil » Finances personnelles » Réfléchissez et devenez riche Réfléchissez et devenez riche Bienvenue sur Des Livres Pour Changer de Vie ! Résumée de « Réfléchissez et devenez riche » : Ce livre tente d’expliquer pourquoi certaines personnes ont amassé de grandes fortunes alors que d’autres n’arrivent pas à finir leur fin de mois. Par Napoleon Hill, 1937, 250 pages, titre original: Think and Grow Rich (traduction littérale : Pensez et devenez riche) Note : Cette chronique est une chronique invitée écrite par Nicolas Bazard du blog Objectif 10%. Chronique et résumé de « Réfléchissez et devenez riche » Note : Vous pouvez aussi consulter une version abrégée en format vidéo de cette chronique à la fin de cette article. C’est après la lecture du livre “Réfléchissez et devenez riche” que j’ai réalisé mes premiers investissements immobiliers. J’aime relire ce livre dans les moments de doutes : C’est une véritable source d’inspiration et de motivation ! Chapitre 0 : Introduction 1. Pourquoi ? La foi

Le secret des équipes les plus productives est simple: la gentillesse En 2012, Google a lancé le Projet Aristote, une étude dont le but était d'éclaircir un grand mystère managérial: qu'est-ce qui fait qu'une équipe de travail est efficace? Un article du New York Times Magazine raconte comment des statisticiens, chercheurs, sociologues, psychologues organisationnels et ingénieurs de Google ont analysé des centaines de groupes de travail pour essayer de trouver les ingrédients du succès. Fallait-il que les membres de l'équipe aient des centres d'intérêt similaires? Les chercheurs ne trouvaient aucune corrélation statistique permettant de montrer qu'un de ces facteurs avait plus d'importance qu'un autre. Après avoir étudié plus de cent équipes Google sur plus d'un an, les chercheurs du Projet Aristote en sont arrivés à cette conclusion simple: les meilleures équipes sont celles où les gens sont gentils les uns envers les autres. Comme le résume Quartz de manière un peu sarcastique:

Related: