background preloader

Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves

Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves
Pour que les élèves cherchent à s'améliorer, il faut bien sûr que la motivation soit au rendez-vous. De manière à susciter cette motivation chez les élèves, voici une proposition qui a déjà fait l'objet d'une expérimentation à l'enseignement supérieur. Rolland ViauDépartement de pédagogie, Université de Sherbrooke L'analyse des récentes recherches sur la motivation à apprendre en contexte scolaire, nous fait voir que les quatre facteurs qui influent le plus sur la dynamique motivationnelle des élèves en classe sont les activités d'apprentissage que l'enseignant propose, l'évaluation qu'il impose, les récompenses et les sanctions qu'il utilise, et lui-même, de par surtout sa passion pour sa matière et le respect qu'il porte à ses élèves. Nos travaux sur la motivation dans l'apprentissage du français nous ont amené à porter une attention particulière à l'un de ces facteurs : les activités d'apprentissage proposées aux élèves en classe. Dix conditions pour motiver Être authentique BROPHY, J.

http://correspo.ccdmd.qc.ca/Corr5-3/Viau.html

Related:  ziguemotivationMOOC - UCLMotivationLA MOTIVATION

Favoriser la motivation des élèves : conseils d'expert Rolland Viau, professeur émérite à la faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke (Québec), aborde la question de la motivation des élèves au cours d'une conférence publique menée en France au CRDP de Poitou-Charentes le 14 décembre 2011. L'auteur oriente sa réflexion autour de trois grandes questions : Pourquoi l’enseignant doit-il se préoccuper de la motivation de ses élèves ? Acitivité 7.2 - 12 questions sur l’état de la recherche scientifique sur l’impact des TIC sur la motivation à apprendre Publié pour les étudiants de TECFA avec la permission de R. Viau 12 questions sur l’état de la recherche scientifique sur l’impact des TIC sur la motivation à apprendre

les éléments de base de la théorie de la motivation La présente section se limite exclusivement aux éléments de base de la motivation. Examinons d'abord deux types de motivations: les motivations intrinsèques et les motivations extrinsèques. Les motivations intrinsèques sont celles qui viennent de notre intérieur; on n'a rien à faire pour les créer puisqu'elles sont innées (sauf parfois créer des conditions propices à leur émergence). Quand vous avez faim, vous êtes intrinsèquement motivé à manger.

La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation. Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins. Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Le plus haut niveau étant le besoin de s’épanouir. Voici l’explication de chacun des niveaux.

La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation. Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins. Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Le plus haut niveau étant le besoin de s’épanouir.

29:1:03 - Les futurs enseignants confrontés aux TIC. Les futurs enseignants confrontés aux TIC : changements dans l'attitude, la motivation et les pratiques pédagogiques Résumé La présente étude porte sur les tendances, enjeux et défis liés à l'intégration des TIC dans la formation à la profession enseignante et dans la pratique enseignante. Elle a pour objectif de mieux comprendre le changement opéré chez les futurs enseignants confrontés aux TIC (à partir de l'innovation pédagogique que représente les cours « en ligne »), sur le plan de leur motivation face à l'intégration des TIC en pédagogie universitaire, de leurs attitudes face à ce nouveau mode d'apprentissage, de leurs pratiques pédagogiques en salle de classe. Les premières « expériences » de cours en ligne ont eu lieu à l'automne 1998. Les résultats présentés sont donc basés sur des données recueillies entre septembre 1998 et mai 2000 (quatre sessions).

Activité 7.2 - Motivation et interaction deux moteurs pour l'apprentissage Petit résumé Nous voilà arrivés à la quatrième et dernière partie de nos séquences vidéos consacrées au mariage entre les technologies et les pédagogies. – Dans un souci de cohérence pédagogique, nous avons tout d’abord proposé notre modèle de l’alignement pédagogique qui complète celui proposé par Biggs avec la mise en évidence des ressources et des outils apportés par les TIC. Ces derniers ont à la fois une influence sur le développement des compétences nécessaires requises dans la société de demain (au travers des méthodes mises en place) et ils nécessitent de telles compétences (quelle formation explicite ? quelle validation ?) Théorie de l'intégration organismique : les différents types de motivations (Deci, 1975 ; Ryan & Deci, 2002) - Bloc-notes de Jean Heutte : sérendipité, phronèsis et atharaxie sont les trois mamelles qui nourrissent l'Épicurien de la connaissance ;-) Selon Deci[1] et Ryan, l’apport fondamental de la théorie de l'autodétermination (TAD) est de différencier l’internalisation non comme une dichotomie (eg. Bandura, 1996), mais comme un continuum. Ainsi, la théorie de l’intégration organismique (TIO)[2] (Ryan & Deci, 2002), propose trois catégories de motivation sur un continuum d’autodétermination : la motivation intrinsèque (MI), la motivation extrinsèque (ME) et l’amotivation (AM). Le niveau le plus élevé d’autodétermination se trouverait au niveau de la MI, alors que le niveau le moins élevé serait au niveau de la AM (cf.

Cessons de démotiver les élèves : 18 clés pour favoriser l’apprentissage Le rôle de l’enseignant doit évoluer. Il n’est plus celui qui « oblige » des élèves à effectuer des tâches pour lesquelles ils ne sont pas motivés mais celui qui « accompagne » des sujets en devenir à travers la mini-crise affective et cognitive que constitue tout apprentissage, en sachant que c’est au terme de cette épreuve que se produit la "récompense endogène cérébrale". Sa tâche essentielle revient donc à éviter que les élèves se démotivent pour l’apprentissage, car si cela se produit, ils risquent de chercher ailleurs dans la motivation d’addiction (drogues, alcool, jeux, conduites à risque, violence, …) des sources exogènes alternatives d’excitations et de plaisir.

"Le maître, serviteur public" Philippe Meirieu Le titre de cette conférence, « Le maître, serviteur public », a été donné par les organisateurs de l’École d’été et je l’ai repris bien volontiers. Mais je dois dire que, s’il me séduit, il est assez étranger aux formulations francophones… et c’est, sans doute, regrettable. À propos de la communication et de l’apprentissage de L2 (notamment dans ses formes institutionnelles) 1La recherche sur la communication et l’interaction peut-elle contribuer à la recherche sur l’acquisition des langues secondes ? Dans une approche interactionniste, on ne peut guère s’intéresser qu’aux mécanismes interactionnels qui constituent les conditions de déclenchement des processus acquisitionnels en eux-mêmes, dont les résultats constituent l’interlangue. La recherche porte sur ce qu’on pourrait appeler « l’acquisition potentielle » (cf. De Pietro, Matthey et Py, 1987), à quoi on peut convenir de donner le nom d’« apprentissage ». 2Si on conçoit en effet la recherche sur l’acquisition des langues secondes comme l’étude de l’ensemble des phénomènes qui permettent l’appropriation de cette langue, alors l’investigation psycholinguistique de la compétence et des processus intrapsychiques qui concourent à la mémorisation (c’est-à-dire ce qu’on entend souvent par « acquisition » en un sens restreint) n’est pas seule concernée. 10Comment se manifeste cette bifocalisation ?

Related:  Pedagogie