background preloader

Activité 5.1 - Des méthodes actives pour l'e-Learning

Activité 5.1 - Des méthodes actives pour l'e-Learning
Cela fait pas mal de temps que j’en ai fait mon crédo (voir mes deux premiers livres édités chez De Boeck) ! La conférence que je vous propose ici a été donnée à Lyon, à l’Ecole Centrale de Lyon, le 9 décembre 2010. Son thème était celui des « Méthodes Actives », l’apprentissage par problèmes (la PBL – Problem Based Learning), l’apprentissage par projets … tout cela dans un bain de TIC, mon public étant essentiellement des utilisateurs de Claroline. Quelques étapes : Related:  MOOC - UCLPeda active - Démarches participatives et collaboratives

Activité 5.1 - Un regard sur les tendances autour de l’apprentissage et du numérique Lorsque l’on parle de MOOC avec les ingénieurs pédagogiques, les spécialistes du e-learning et autres passionnés d’innovation pédagogique et/ou numérique, nombreux sont ceux qui regrettent que le phénomène MOOC semble faire de l’ombre à d’autres options également intéressantes. À ce titre, l’édition de rapports plus synthétiques, comme « Innovating pedagogy 2013 » de l’Open University est particulièrement intéressante. Ce rapport a de plus l’avantage d’être annuel et donc de permettre de faire un suivi des tendances principales. Ce rapport reconnaît ainsi l’impact fort des MOOC cette année (et de l’avoir sous estimé l’année dernière, ce qui confirme le sérieux et l’honnêteté intellectuelle des auteurs). Certaines me semblent actuellement portées par l’innovation des MOOC, comme les badges pour accréditer l’apprentissage, et les learning analytics (c’est à dire l’analyse des données d’apprentissage), bien que ces innovations puissent impacter d’autres formes pédagogiques. J'aime :

La pédagogie active Passer d’enseignant « transmetteur » à enseignant « accompagnateur » Réal Petitclerc, enseignant au Cégep Limoilou L’avènement des programmes par compétences démontre la volonté du ministère de l’Éducation de différencier les programmes menant à un diplôme professionnel d’un DEC ou d’un Bac. Ces trois niveaux, dont les limites étaient mal définies devenaient plus facilement différenciables. Depuis le début du siècle, les différents programmes en techniques administratives ont été renouvelés. À partir de ce point, le traditionnel cours magistral ne devrait plus dominer les activités d’apprentissages, bien au contraire, il devient une méthode secondaire en appui à des activités où l’élève est en action. Souvent, je déambule volontairement dans les corridors de mon cégep et je me plais à contempler la physionomie et les agissements des élèves assis en plein cours. Lors d’un exposé théorique, un élève peut conserver son attention pendant 10 minutes. Chaque humain est un être unique. ...

Organiser des classes virtuelles dans les formations e-Learning La formation à distance s’est longtemps limitée à proposer des supports et des interfaces qui « anonymise » les apprenants. Cet éloignement tant géographique que physique des communautés apprenantes et celles des pédagogues est largement compensé par des dispositifs qui introduisent des espaces de communication et des processus d’apprentissages collaboratifs que ce soit sous la forme de FAQ, de forums ou de messageries. Le web 2.0 et le développement du Cloud, ont fait évoluer les formations à distance traditionnelles et ont favorisé les interactivités apprenants-animateurs/enseignant mais aussi entre pairs. De nombreuses solutions Saas (Software as a service) proposent aujourd’hui une organisation de modules de formation en temps réel et interactifs sous la forme de classes virtuelles portées sur de nombreux LMS (Learning Management System). Réintroduire une présence physique N’est-ce pas un retour aux sources ? Mais comment réintroduire de la présence humaine à distance ? Références

Activité 5.1 - Usages des cartes mentales dans l'enseignement De nombreux usages du mindmapping en éducation sont relayés via les divers services de réseautage numériques et autres plateformes en ligne (blogs professionnels, outils de curation comme Scoop.it, sites associatifs). Ces différentes expérimentations font régulièrement l'objet de synthèses sur le web permettant de signaler et de regrouper les divers témoignages et réflexions. Usages dans le secondaire Savoirs CDI, site proposant des ressources professionnelles à destination des enseignants documentalistes, publie en ligne un imposant dossier (coordonné par le CRDP de Toulouse) « [visant] à faire un état des usages potentiels de ces cartes en s'appuyant sur de nombreux exemples et à s'interroger sur les apports de celles-ci » et à mener également « une réflexion sur les modalités pédagogiques de mise en oeuvre ». Ci-dessous, vous trouverez le sommaire général de ce dossier : Les cartes heuristiques dans le supérieur Sources CRDP de Toulouse. « Cartes mentales et documentation ». Thot Cursus.

La pairagogie (peeragogy) fruit prometteur du monde du « co » Le « monde du co » se déploie petit à petit. Il n’y a pas un jour où la mise en commun, le partage (ex : co-voiturage), le collectif, la coopération, le collaboratif voire la coopétition [1], ne trouve de nouveaux chemins et de nouveaux terrains d’expression. Les logiciels qui rapprochent les couples, l’offre et la demande de biens et de service, les acteurs distants, les idées, ou bien les projets, accélèrent encore les perspectives collaboratives. Le monde du « co » progresse aussi en matière de formation professionnelle. La co-conception (ou co-design) ;Les communautés d’apprentissage ;Le co-développement professionnel ;Les collecticiels (logiciels collaboratifs). La co-conception ou co-design est une approche qui vise à concevoir de façon concertée et collaborative de nouvelles solutions organisationnelles, des produits innovants, des politiques publiques en phase avec les besoins. C’est une méthode, mais aussi, une façon de penser et de comprendre les projets. Les collecticiels

Prioriser les besoins de soutien des apprenants à distance pour déterminer ceux qui doivent faire l'objet de réponses tutorales Le tutorat à distance est souvent abordé de manière non pragmatique : soit il est ignoré, soit il n’est traité que de manière théorique, à la recherche d’un système idéal. Si les contempteurs de l’accompagnement des apprenants à distance ont vu leur influence diminuer tout au long des quinze dernières années, il n’en reste pas moins, que dans de trop nombreux dispositifs le soutien à l’apprentissage ne renvoie qu’à la capacité présupposée des apprenants à exercer leur autonomie. A contrario, la recherche sur le tutorat aboutit fréquemment à des modélisations préconisant une organisation globale des services tutoraux et des tâches des tuteurs qui se révèlent parfois lourdes à mettre en place et pas toujours en adéquation avec la réalité contextuelle. Il est alors nécessaire d’emprunter une voie médiane qui, sans ignorer les apports conceptuels, favorise une démarche pragmatique de dimensionnement des réponses tutorales à apporter aux apprenants d’un dispositif donné. L'étude de criticité

Activité 5.1 - Diffusion de nos travaux Cette page rassemble nos écrits (scientifiques ou non) ainsi que nos participations à des conférences, ateliers et autres évènements. Publications scientifiques (92 références) Conférences sans actes publiés et participation à des tables rondes (81 références) Les 6 compétences du formateur-facilitateur à l'ère numérique L’omniprésence des données dans des objets connectés, des ordinateurs (tablettes, téléphones), des environnements de travail, l’accès à des bases de connaissances, à des réseaux humains experts, le sentiment (vrai ou faux), que chacun peut trouver des réponses seul en ligne sur une variété de sujets recompose la médiation au savoir qui était traditionnellement dévolue aux formateurs. Ceux-ci changent de rôle et deviennent experts en pairagogie ou, dit plus simplement, se transforment en facilitateurs. Six compétences sont mobilisées : Compétence 1 : Design et créativité Puisque tout semble ouvert sur internet, il s’agit d’apprendre à guider les groupes ou les communautés en ligne sur des objets portant de la valeur ajoutée, retenant l’attention et stimulant la motivation. Clarification d’une question de travail;Cartographie des notions et concepts;Situation historique et géographique des idées;Mobilisation de techniques de créativité;Réalisation d’un prototype. Compétence 2 : Facilitation

L’algorithme : une notion info-documentaire à didactiser ? Introduction Au cours d’un autre article1, nous avons présenté sous la forme d’une synthèse le contenu du dernier ouvrage de Dominique Cardon, sociologue spécialiste du numérique et d’Internet, publié en octobre 2015 et consacré aux algorithmes2. Cette lecture a amené le professeur documentaliste que nous sommes à s’interroger quant à la pertinence de considérer l’algorithme comme une notion info-documentaire et donc, par extension, de la didactiser. 1. Considérer l’algorithme comme une notion info-documentaire peut sembler, de prime abord, un peu étrange. Pour prendre la mesure de la place accordée à l’algorithme dans les programmes du collège, nous avons procédé à une simple et rapide recherche par occurrences dans le document du CSP. La place accordée à cette notion dans les programmes de mathématiques et de technologie est tout à fait légitime puisque les algorithmes sont en grande partie mathématiques (dédiés à la résolution de problèmes) et liés à la programmation informatique.

Activité 5.1 - Les Mémos de l'IPM | agenda | répertoires | bibliothèques | offres d'emploi | plan d'accès | urgence | | mon bureau | s'identifier | Louvain Learning Lab > UCL > L'Université > Organisation de l'UCL > Services généraux > Administration de l'enseignement et de la formation (ADEF) > Intranet > Les services de l'ADEF et entités associées > Louvain Learning Lab > Les Mémos du Louvain learning Lab | éditeur responsable : LLL | secrétariat : Brigitte Kerpelt | | règlements |

Related: