background preloader

Objectif

Facebook Twitter

Le cadre objectif - Coaching PNL et neurosciences. Par Anne-Laure Nouvion, PhD, Docteure en biologie et coach certifiée en PNL Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque l’on se fixe un objectif ?

Le cadre objectif - Coaching PNL et neurosciences

Plus précisément, que se passe-t-il dans le cerveau de nos clients lorsqu’on les accompagne à formuler un objectif ? Cet article propose d’évaluer les fondements a scientifiques et les données neurologiques sur lesquels s’appuie l’un des piliers du coaching PNL: le cadre objectif. Le cadre objectif est en PNL un ensemble de séries de questions permettant d’accompagner nos clients à formuler un «bon» objectif b. Les critères d’un «bon» objectif reposent sur les sept points suivants : » Critère n°1 : L’objectif doit être formulé affirmativement ;» Critère n°2 : L’objectif ne doit dépendre que de soi ;» Critère n°3 : Le contexte de l’objectif doit être précisé (Qui ? # 1- Le réseau neuronal du mode par défaut Ce que la science dit... Le réseau neuronal du mode par défaut a été découvert par hasard ! En d'autres mots # 2- La motivation intrinsèque. L'alignement pour atteindre ses objectifs.

Un groupe, une entreprise, les systèmes en général travaillent plus efficacement lorsque chaque « équipe » qui le compose coopère et travaille vers l’atteinte d’un même objectif.

L'alignement pour atteindre ses objectifs

De même, un individu peut fonctionner de façon plus efficace si chacune de ses composantes coopèrent. Cet alignement peut être obtenu en étant vigilant à différents niveaux. Le modèle des niveaux logiques est un modèle de la PNL créé par Robert Dilts à partir du travail de Gregory Bateson. Ce modèle est un moyen puissant de changement car il le découpe en différentes catégories d’information. Il peut être utilisé pour clarifier ses pensées sur soi-même, son équipe, son projet, sa société…Le mieux est de commencer par soi-même. Les règles pour changer les choses sont différentes à chaque étage de la pyramide. Changer à un niveau inférieur pourra avoir un effet à un niveau supérieur par contre changer à un niveau supérieur aura toujours un effet à un niveau inférieur. Environnement Où travaillez-vous le mieux ? Le SCORE de Robert Dilts au service des troubles du sommeil.

Par Thierry Gallopin, chercheur en Neurophysiologie du sommeil, Maître-praticien en Programmation Neuro-Linguistique (PNL) et Praticien en Hypnose Ericksonienne "L'art est fait pour troubler et la science rassure" disait George Braque.

Le SCORE de Robert Dilts au service des troubles du sommeil

La PNL est un art de la communication dont l'efficacité est de souvent "troubler" les schémas de représentation peu aidant (les représentations appauvries dirait Bandler), avant de les enrichir au bénéfice de ceux qui le souhaitent. Si la PNL interpelle par son efficacité, elle peut en même temps effrayer par son manque de culture scientifique. Donc, quand un article intitulé "La clé pour trouver les causes et les solutions à vos insomnies", est écrit par un spécialiste du sommeil et en plus maitre praticien en PNL, voilà qui n'est pas courant et qui peut rassurer. C'est avec plaisir que je reproduis ici l'article de Mr Galopin puisqu'il nous y encourage à le faire, un article qui intéressera certainement de nombreux praticiens de la PNL 1. 2. 3. 4. 5. L'efficacité du message “ne pas” - PNL. Aller vers est-il plus efficace que s'éloigner de ?

L'efficacité du message “ne pas” - PNL

Les praticiens de la PNL savent que la première étape de la formulation d’un objectif est sa description sous forme positive : focaliser l’attention sur que l’on souhaite obtenir au lieu de ce que l’on souhaite éviter. Maintenant c’est mieux quand les évidences de l’expérience PNL sont confirmées par les « nouvelles découvertes » des chercheurs en psychologie alimentaire de la Cornwell University Les experts viennent en effet de démontrer qu’il est plus efficace de dire à votre enfant ou à un conjoint ce qu'ils peuvent manger que de leur dire ce qu'ils ne peuvent pas manger.

Autrement dit, demander à votre enfant de manger une pomme pour rester en bonne santé fonctionne bien mieux que de leur dire de ne pas manger le cookie qui va les faire grossir. Bon dieu, mais c’est bien sûr !! Cette « nouvelle » découverte montre que les messages sous forme de «ne pas » ne fonctionnent pas pour la plupart d'entre nous. Commentaires.