background preloader

S'informer

S'informer
1) Internet, c’est comme le reste, cela s’apprend ! Ce n’est pas parce qu’ils savent faire plein de choses, ils ont absolument besoin de vous pour se poser les bonnes questions face à l’écran et développer des pratiques intéressantes et sûres, basées sur des valeurs familiales partagées. Que vous soyez experts ou pas, le numérique doit faire partie des sujets de discussion et des objets d’éducation dans la mesure où il tient une place centrale dans la vie scolaire, sociale, culturelle… et amoureuse de vous enfants. 2) A la maison, mettez l’ordinateur et la tablette dans une pièce commune plutôt que dans la chambre des enfants au départ. Cela permet d’aider les plus jeunes à acquérir leur autonomie, de pouvoir discuter de leur vie en ligne, d’être là s’il se passe quelque chose d’anormal et d’apprendre et de découvrir avec eux. C’est aussi une façon d’éviter que les écrans ne deviennent facteur d’isolement et ne réduisent la communication dans la famille. 1) Age et Jeux Vidéo

http://www.internetsanscrainte.fr/s-informer/parents-informez-vous

Related:  ParentsMEDIAS : FAKE NEWS / FACT CHECKINGParents et écransCyber-harcèlement et addictions

Maîtriser le Web : Livret conseil pour les collégiens Maîtriser le Web, c’est un livret conseil librement téléchargeable (en PDF, 20 pages) mis à disposition des collégiens de La Loire lors de séances « promouvoir les bons usages d’Internet » au sein des établissements scolaires. L’édition 2016-2017 de ce guide a été confiée à l’association Fréquence Ecoles. Il est complémenté par une plaquette pour les parents : Vos enfants et Internet (en PDF, 4 pages). Ces 2 dossiers entrent dans le cadre du dispositif Cybercollège (conseil départemental de La Loire), depuis 2011, il est conduit une action de sensibilisation aux usages responsables d’Internet, en partenariat avec la direction des services départementaux de l’Éducation nationale de la Loire. Guide pratique : Des situations à solutionner Info ou intox : comment vérifier ? by baccadoc on Genial.ly Vérifier une vidéo,Vérifier une image,Intox, rumeurs, canulars, fake news... Sur Internet, il est souvent difficile de savoir si une information est vraie. Voici quelques outils et techniques qui peuvent vous aider !

Parentalité et éducation aux médias Les conseils donnés sont de ne pas diffuser d’information sur son identité personnelle (adresse, téléphone), créer ou prolonger les messages à caractère diffamatoire (très courant), ne pas diffuser d’image provocante de soi ou des autres, vérifier régulièrement les paramètres de son Facebook, vérifier les traces que l’on laisse sur internet en utilisant les moteurs de recherche – les informations personnelles liées à la vie privée, nom, nom du collège, ses activités de loisirs, sa famille. Cela pose d’autres questions qui participent au débat, chaque enfant peut être victime de harcèlement mais peut également être potentiellement impliqué dans des « jeux de moquerie », de mise à l’écart d’élèves, de provocation envers les enseignants « pas vu, pas pris ». A la demande récurrente des parents, « Comment puis-je contrôler ce qu’écrit mon fils ou ma fille sur Facebook ? Ou comment “ espionner “ mon enfant ? A la question posée systématiquement aux collégiens lors de nos animations :

CNIL.fr - Réagir en cas de harcèlement en ligne Qui sont les cyber-harceleurs ? Un internaute peut être harcelé pour son appartenance à une religion, sa couleur de peau, ses opinions politiques, son comportement, ses choix de vie … Le harceleur peut revêtir l’aspect d’un « troll » (inconnu, anonyme) mais également faire partie de l’entourage de la victime (simple connaissance, ex-conjoint, camarade de classe, collègue, voisin, famille …). A quoi ressemble une situation de cyber-harcèlement ? Ce que tous les parents devraient savoir à propos du temps d’écran : avis d’un expert Initialement publié sur CBC Parents Note de la rédaction : Il existe tellement de renseignements contradictoires au sujet du temps d’écran, et une grande partie de ces renseignements nous font nous sentir coupables, inquiets ou même les deux. Nous avons demandé à Matthew Johnson, directeur de l’éducation de HabiloMédias (le centre canadien d’éducation aux médias et de littératie numérique), de nous donner l’heure juste sur le sujet. Pourquoi faire tout un plat du temps d’écran?

22 sites canulars pour travailler l'esprit critique Sélection de sites canulars permettant un travail avec les élèves dans le cadre de l’EMI. La vie du Dauphin Du vrai et du faux ! A toi de décrypter l’information... Voir : Série « La famille Tout-Écran » - CLEMI En partenariat avec le CLEMI et Réseau Canopé, la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf) a donné vie à la « Famille Tout-Ecran » dans une série télévisée, diffusée sur les antennes de France télévisions depuis le 12 novembre. 15 épisodes, disponibles sur les sites du CLEMI et www.caf.fr ont été réalisés dans lesquels Myriam, Erwan et leurs trois enfants sont confrontés à une situation liée au numérique : fake news, rumeur, harcèlement, jeux vidéo…. Les écrans jouent un rôle central : ce sont eux qui délivrent les conseils sur les pratiques responsables. Cette famille n’est pas parfaite ni idéale, mais elle ressemble à celles que l’on connaît : recomposée mais soudée, connectée mais parfois dépassée, et surtout joyeuse, pleine de vie et désireuse de trouver des réponses aux questions que pose le monde numérique. Les parents, Erwan et Myriam, sont connectés mais encore en cours d’apprivoisement des nouvelles technologies.

Le cyberharcèlement (juniorsenat.fr) Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve souvent au sein de l’école. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui, sous les yeux de ses autres camarades, ne peut se défendre. Lorsqu’un enfant est insulté, menacé, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle donc de harcèlement. Le harcèlement se caractérise par trois éléments : La violence : c’est un Internet : 10 conseils pour accompagner votre enfant  Veillez à ce que votre enfant utilise son équipement dans une pièce commune plutôt que dans sa chambre Cela vous permet de garder un œil sur ce qu’il fait et de favoriser le dialogue. Le soir, il est préférable de ranger la tablette ou le téléphone mobile loin de la chambre pour éviter que votre enfant s’endorme avec. Discutez et échangez avec votre enfant Le dialogue est essentiel pour sensibiliser efficacement votre enfant aux risques liés à un mauvais usage d’Internet et lui faire prendre de bonnes habitudes dès le départ. Incitez-le à partager avec vous ses expériences sur le Net, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Démasquer une intox en 5 étapes - L'Autre JT Les fausses informations et rumeurs sont le nouveau fléau des réseaux sociaux. Heureusement Jean-Marc Manach vous apprend à déjouer les intox et à retrouver la source de ces histoires inventées de toute pièce ! Vous avez un doute sur une information appuyée sur une image ? Voilà les quelques étapes à suivre : 1- Faire un clic droit sur la photo 2- Sélectionner « Copier l’adresse de l’image » 3- Aller sur Google et cliquez sur l’icône de l’appareil photo à droite « recherche par image » 4- Coller le lien de l’image 5- TADA !

Le guide pratique « La famille Tout-Écran » - CLEMI Un dernier passage en revue des fils d’actualité Facebook et Twitter avant de filer vous coucher, un shot de mails avec votre première gorgée de café. Sur le départ, vous paniquez car vous ne retrouvez plus votre chargeur de smartphone, devenu une denrée rare dans votre foyer familial composé de deux enfants pour neuf écrans ! Si vous vous retrouvez dans cette petite description à peine caricaturale, c’est que vous faites partie des 78 % de Français qui se connectent à Internet avant de s’endormir ou des 75 % qui se connectent dès leur réveil. Comment, dès lors, raisonner nos enfants qui, de 1 à 6 ans, passent en moyenne 4 heures 10 minutes par semaine sur le Web, sans parler des 13-19 ans qui dépassent les 14 heures ? L’explosion de nos pratiques numériques a redéfini les défis de la parentalité et bouleversé les dynamiques familiales.

Jeux vidéo : Questions sur la reconnaissance de l’addiction par l’OMS La définition par l’Organisation mondiale de la santé d’un « trouble du jeu vidéo » fait débat : les jeux peuvent-ils vraiment être comparés à de la drogue ? LE MONDE | 27.07.2018 à 09h35 • Mis à jour le 27.07.2018 à 10h09 | Par Céline Mordant La décision de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) d’intégrer le « trouble du jeu vidéo » (gaming disorder) à la liste des addictions dans la future révision de la Classification internationale des maladies n’a pas fini de faire débat entre des psychiatres addictologues soucieux d’améliorer la prise en charge d’adolescents en souffrance et une communauté de joueurs qui se sent encore une fois stigmatisée et incomprise. Quels sont les joueurs concernés ? Selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, 5 % des jeunes Français de 17 ans joueraient entre cinq et dix heures par jour ; un adolescent sur huit aurait un usage « problématique » du jeu vidéo selon une enquête de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies.

Fiche documentaire Cette ressource est une partie de : site internet sans crainte. Editeur : Tralalère (Paris) Format : text/html Ressource créé le : 08/09/2011 Ressource mise à jour le : 08/09/2011 Publics concernés : parent Informations juridiques Conditions d'utilisations : Droits d’auteur et reproduction des contenus Les publications, articles et documents présents sur le site internetsanscrainte.fr ne représentent pas l’opinion de la Communauté européenne, et celle-ci ne peut être tenue responsable pour quelque usage que ce soit des informations présentes sur le site. Exception faite de ceux identifiés dans le site comme libres de droit, les textes et ressources du site, dont ceux de la plate-forme de e-learning sont protégés par le droit d’auteur. Toute copie partielle ou intégrale sur support papier ou sous forme électronique des contenus du site doit faire l'objet d'une déclaration et demande d’autorisation. La demande devra préciser le contenu visé ainsi que la publication ou le site sur lequel ce dernier figurera. Les ressources 'Vinz et Lou' et '2025 ex machina' sont propriétés de Tralalere (© Tralalere 2006 et 2010). A ce titre, toute reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielles ou intégrales des éléments contenus dans ce site, sans l’autorisation écrite préalable de Tralalere, est interdite, sous peine de constituer un délit de contrefaçon de droit d’auteur. Toute reproduction (hors de l’impression prévue sur le site à titre individuel ou scolaire, à des fins non commerciales exclusivement) devra faire l’objet d’une demande à Tralalere (4 rue de Braque 75003 Paris, www.tralalere.com, Tél. 01 49 29 45 24). by atelier_canope_51 Jan 9

Related: