background preloader

Parents

Facebook Twitter

Enseigner est impossible « si les parents n’ont pas fait leur boulot » (L. Ferry) Pour l'ancien ministre de l'Education nationale Luc Ferry, les parents seraient en partie responsables de la baisse du niveau scolaire des élèves depuis plusieurs années. © lalalululala – Fotolia Selon Luc Ferry, le niveau scolaire des élèves a beaucoup chuté entre les années 20 et aujourd’hui.

Enseigner est impossible « si les parents n’ont pas fait leur boulot » (L. Ferry)

Et pour l’ancien ministre de l’Education nationale, invité samedi au colloque « L’école : y croire encore ? » de Cannes Université, le système éducatif n’est pas seul responsable de cette dégradation. « Nos enfants sont mal élevés, c’est le problème de fond ! L’amélioration des liens entre les parents d’élèves et l’école était pourtant une priorité de l’ancien ministre de l’Education nationale Vincent Peillon. En 2015, l’ex-IGEN Georges Fotinos, qui avait mené une étude sur l’état des relations école-parents, relevait néanmoins que « beaucoup s’en remettent totalement à l’école – ils déposent leurs enfants le matin, et ne s’intéressent pas aux études de leur progéniture ». Elsa Doladille.

Co-éducation : annonces de la ministre sur les relations entre les parents et l'École. Journée ““Représentants de parents d'élèves et coéducation” La relation entre l’École et les familles est au coeur de la loi de refondation de l’École de la République.

Co-éducation : annonces de la ministre sur les relations entre les parents et l'École

Chacun est conscient que sans une relation de confiance entre les familles et les équipes pédagogiques et éducatives, il ne peut y avoir de réussite pleine et entière des élèves. Nos élèves, nos enfants ont besoin de savoir que l’École et la sphère familiale dans lesquelles ils évoluent quotidiennement oeuvrent ensemble, chacune dans leur rôle, à leur épanouissement, à leur construction individuelle et citoyenne. De récents rapports, notamment celui de la députée Valérie Corre, ont pointé les fragilités de la relation École-parents, les attentes de part et d’autre mais aussi les expériences riches qui existent sur l’ensemble du territoire.

Ce rapport avait également souligné l’importance de reconnaître le rôle du parent délégué en instituant un "statut du parent délégué". Détail des mesures Constat et propositions 1. 2. 3. 9 - 10 octobre, élections des représentants des parents d'élèves. Les élections des représentants des parents d’élèves aux conseils d’école et aux conseils d’administration et les élections aux conseils des délégués pour la vie lycéenne (CVL) représentent un moment essentiel de la vie des écoles et des établissements.

9 - 10 octobre, élections des représentants des parents d'élèves

C'est pour faire prendre conscience à tous des enjeux de cet engagement qu'a été créée la semaine de la démocratie scolaire qui se déroule, pour l'année 2015-2016, la semaine du 8 octobre. Parents-Profs : “rétablir le dialogue et une relation de confiance” (Georges Fotinos) Georges Fotinos, ex-IGEN, a interrogé des chefs d'établissement du primaire et du secondaire, mais aussi des parents d’élèves.

Parents-Profs : “rétablir le dialogue et une relation de confiance” (Georges Fotinos)

Sa dernière enquête permet de dresser un état des lieux global des relations école-parents. Interview. Georges Fotinos, ancien inspecteur général de l’Education nationale, expert en climat scolaire Comment se portent les liens entre les parents et l’école ? Les réponses des 3 acteurs concernés (directeurs d’école, chefs d’établissement du secondaire, parents d’élèves) permettent de trouver des lignes communes, qui montrent que les liens entre parents et école ne sont pas rompus. Ainsi, la même proportion (55%) de directeurs, de principaux, de proviseurs et de parents considèrent que le climat scolaire est bon… Mais il y a quand même 13% de parents et de chefs d’établissement qui estiment que les relations parents-école sont mauvaises ! Le grand point noir concerne la relation avec les professeurs…

Quel statut pour les parents à l'école ? "La co-éducation que la loi de 2013 a inscrite comme un principe est en train de prendre forme".

Quel statut pour les parents à l'école ?

En présentant le 10 novembre le rapport sur le statut du parent délégué, N Vallaud-Belkacem a annoncé son intention de faire avancer rapidement ce dossier. C'est qu'elle applique ainsi une promesse du candidat Hollande laissée en suspens depuis 2012. Une promesse de F Hollande Rappelons-nous : 17 mars 2012, quelques semaines avant l'élection présidentielle. François Hollande se prête au jeu des questions dans un meeting organisé par la Fcpe. Plus de 3 ans plus tard, la loi d'orientation a beau vanter la co-éducation, rien n'a été fait. Le coût d'un statut Etre bénévole est une qualité précieuse. Le rapport évolue donc le coût de la reconnaissance d'un statut de parent délégué selon 4 scenari différents correspondant à ces différentes positions. Le coût total varie ainsi selon les scenari de 3 à 71 millions d'euros.