background preloader

ZOLA : THEORIE ET PRATIQUE DU NATURALISME

ZOLA : THEORIE ET PRATIQUE DU NATURALISME
Ces thèmes seront constamment déclinés par Zola tout au long de ses préfaces et de ses nombreux textes théoriques : « Posséder le mécanisme des phénomènes chez l'homme, montrer les rouages des manifestations intellectuelles et sensuelles telles que la physiologie nous les expliquera, sous les influences de l'hérédité et des circonstances ambiantes, puis montrer l'homme vivant dans le milieu social qu'il a produit lui-même, qu'il modifie tous les jours, et au sein duquel il éprouve à son tour une transformation continue.» Ces lignes du (1880) enferment toute la doctrine naturaliste. « Mais Zola n’est pas un réaliste, madame ! c’est un poète ! » dit Mme de Guermantes, s’inspirant des études critiques qu’elle avait lues dans ces dernières années et les adaptant à son génie personnel. Dans L'Assommoir, même le langage ouvrier, dont Zola avait pourtant constitué, sur le terrain, un véritable lexique, est, à bien des égards, une création littéraire.

http://www.site-magister.com/zola.htm#axzz4BYfd6HnT

Related:  Histoire littérairehindguettarEmile ZolaMouvements littérairesmanu0109

LE SYMBOLISME Nous assistons, en ce moment, m'a-t-il dit, à un spectacle vraiment extraordinaire, unique, dans toute l'histoire de la poésie : chaque poète allant, dans son coin, jouer sur une flûte, bien à lui, les airs qu'il lui plaît ; pour la première fois, depuis le commencement, les poètes ne chantent plus au lutrin. Jusqu'ici, n'est-ce pas, il fallait, pour s'accompagner, les grandes orgues du mètre officiel. Eh bien ! on en a trop joué, et on s'en est lassé. En mourant, le grand Hugo, j'en suis bien sûr, était persuadé qu'il avait enterré toute poésie pour un siècle; et pourtant, Paul Verlaine avait déjà écrit Sagesse; on peut pardonner cette illusion à celui qui a tant accompli de miracles, mais il comptait sans l'éternel instinct, la perpétuelle et inéluctable poussée lyrique.

Le Romantisme, souffrances et exaltation de l'âme solitaire Alphonse de Lamartine, « Le vallon », Méditations poétiques Lecture analytique / 1 h Percevoir la sensibilité exacerbée qui caractérise les écrivains romantiques. • Identifier les registres lyrique et élégiaque. • Comprendre le rôle de la Nature.

La Fortune des Rougon : le premier roman des Rougon-Macquart La saga des Rougon-Macquart s'inspire de la "Comédie humaine" de Balzac. Elle est sous-titrée "Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire". Sur cinq générations, nous suivrons les tribulations d'une famille dont l'ancêtre, Adélaïde Fouque, est atteinte de phtisie, une tare héréditaire qui se transmettra au fil des livres. Emile Zola nous montrera une société en pleine évolution avec l'apparition de l'urbanisme parisien, des grands magasins, des premiers mouvements syndicalistes. Chaque membre de la famille aura un rôle à jouer. Chaque couche de la population sera abordée, de la plus démunie à la plus nantie.

naturalisme Naturalisme Le naturalisme est un mouvement littéraire qui est né dans la seconde moitié du XIXème siècle, qui s’est attaché à décrire la réalité telle qu’elle est et non telle qu’elle devrait être ; on sait que Zola s’est déclaré disciple de Claude Bernard (l’auteur de « l’introduction à la médecine expérimentale), n’hésitant à écrire « le roman expérimental », livre dans lequel il prétend appliquer à la littérature les principes du grand savant. Par sa description qui se voulait objective de la réalité sociale, le naturalisme a contribué à la prise de conscience des inégalités sociales, à la naissance des droits de l’homme, à l’émergence du droit d’expression.

LE PARNASSE En vérité, il y a de quoi rire d'un pied en carré, en entendant disserter messieurs les utilitaires républicains ou saint-simoniens. - Je voudrais bien savoir d'abord ce que veut dire précisément ce grand flandrin de substantif dont ils truffent quotidiennement le vide de leurs colonnes, et qui leur sert de schiboleth et de terme sacramentel. - Utilité : quel est ce mot, et à quoi s'applique-t-il ? Il y a deux sortes d'utilité, et le sens de ce vocable n'est jamais que relatif. Ce qui est utile pour l'un ne l'est pas pour l'autre. LE SURRÉALISME e mot « surréalisme » a été choisi en hommage à Apollinaire. Celui-ci venait en effet de mourir (1918) et avait signé peu auparavant avec Les Mamelles de Tirésias un « drame surréaliste ». Depuis Alcools (1913), sa poésie aspirait par tous ses pores à l'esprit nouveau, comme ces deux poèmes de Calligrammes (1918) le clament expressément : [...] Ô bouches l'homme est à la recherche d'un nouveau langage Auquel le grammairien d'aucune langue n'aura rien à dire Et ces vieilles langues sont tellement près de mourir Que c'est vraiment par habitude et manque d'audace Qu'on les fait encore servir à la poésie [...] (La victoire) [...] Nous voulons nous donner de vastes et d'étranges domaines Où le mystère en fleurs s'offre à qui veut le cueillir Il y a là des feux nouveaux des couleurs jamais vues Mille phantasmes impondérables Auxquels il faut donner de la réalité [...]

le classicisme dans les arts Tendance artistique qui se caractérise par le sens des proportions, le goût des compositions équilibrées et stables, la recherche de l'harmonie des formes, une volonté de pudeur dans l'expression. On considère généralement la France des xviie et xviiie s. comme le foyer le plus représentatif du classicisme européen. Au milieu de ce siècle, tandis que se constitue l'État moderne, la France établit sa suprématie en Europe. Son organisation politique centralisée cherche à atteindre tous les domaines de la vie publique. Une vidéo de la télévision suisse romande sur Emile Zola Samedi 4 décembre 2010 6 04 /12 /Déc /2010 08:21 Une biographie très intéressante, sous forme de vidéo de la TRS, par l'intermédiaire de ce lien: link sur l'écrivain Emile Zola; où l'on découvre, les difficultés que rencontrait un écrivain , pour s'intégrer dans la littérature de son siècle. Le gif n'a rien à voir avec le sujet, mais je le trouve sympa.

Naturalisme (littérature) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Origine et définition Le terme est d'abord utilisé par la critique positiviste des phénomènes littéraires où excellent Charles-Augustin Sainte-Beuve et Hippolyte Taine. Cherchant à découvrir les lois qui régissent la littérature, Taine soutient que la race, le milieu naturel, social et politique et le moment au cours duquel est créée une œuvre littéraire définissent ses traits spécifiques et son évolution[1]. LE ROMANTISME La Révolution a clos un siècle et commencé l'autre. Un ébranlement dans les intelligences prépare un bouleversement dans les faits; c'est le dix-huitième siècle. Après quoi la révolution politique faite cherche son expression, et la révolution littéraire et sociale s'accomplit. C'est le dix-neuvième. Romantisme et socialisme, c'est, on l'a dit avec hostilité, mais avec justesse, le même fait. Souvent la haine, en voulant injurier, constate, et, autant qu'il est en elle, consolide.[...]

LE NOUVEAU ROMAN Dis donc tu as vu cette fille, elle…, puis la voix cessant, les lèvres persistant peut-être encore à remuer sur du silence, puis cessant elles aussi tandis qu’il regardait ce visage de papier, et Blum (il avait enlevé son casque et maintenant son étroite figure de fille semblait plus étroite encore entre les oreilles décollées, pas beaucoup plus grosse qu'un poing, au-dessus du cou de fille sortant du col raide et mouillé du manteau comme hors d'une carapace, souffreteux, triste, féminin, buté) disant : « Quelle fille? », et Georges : « Quelle ... Qu'est-ce que tu as ? », le cheval de Blum encore sellé, même pas attaché, et lui simplement appuyé au mur comme s'il avait eu peur de tomber, avec son mousqueton toujours en bandoulière, sans même avoir le courage de se déséquiper, et Georges disant pour la deuxième fois : « Qu'est-ce que tu as ?

Les grands traits du romantisme Au sens littéraire du terme, le romantisme est une véritable révolution culturelle qui naît en Angleterre et en Allemagne à la fin du xviiie siècle, en réaction contre l'idéal classique et le rationalisme français. Le mouvement est une contestation globale, qui touche tous les domaines de l'art et de la pensée. 1.

Related: