background preloader

Www.museefm.org

Www.museefm.org

http://www.museefm.org/

Trois étapes pour devenir Franc-Maçon Pour devenir Franc-maçon la première condition, nécessaire mais non suffisante, est d’en éprouver l’envie. Toute démarche ne peut être entreprise que de la libre et propre volonté du candidat. Il est de coutume d’avoir un parrain qui propose d’entrer en Franc-maçonnerie. Dans la pratique, l’évolution des mœurs et des moyens de communication voit les demandes spontanées auprès de la Grande Loge Nationale Française. Dans ce cas, la Grande Loge Nationale Française confie à l’un de ses membres le soin de rencontrer le candidat et de cerner avec lui ses motivations. Pour entrer dans l’Ordre, il faut, faire expressément acte écrit de candidature, être présenté par un parrain et avoir l'âge de 21 ans.

Grand Orient de France - Liberté - Egalité - Fraternité Actualité et Prises de position Communiqué du 3 avril 2017 - Les dirigeants des 27 au Vatican : une initiative contestable 03/04/2017 Communiqué du Grand Orient de France Les dirigeants des 27 au Vatican : une initiative contestable Le Conseil de l’Ordre du Grand Orient de France dénonce la visite rendue au Pape par les chefs d’Etats et de gouvernements ... [En savoir plus] Divers aspects de la pensée contemporaine.

Comment devient-on franc-maçon En théorie, la demande doit venir de l’intéressé, qui peut envoyer un courrier à l’obédience de son choix, laquelle se charge de l’aiguiller vers la loge la plus proche de son domicile. Les obédiences multiplient, depuis quelques années, les journées portes ouvertes et les conférences données par des philosophes en vue pour attirer de nouveaux publics. Cette démarche s’avère fructueuse, puisque plusieurs milliers de nouvelles adhésions sont enregistrées chaque année. La moyenne d’âge des recrues est un peu inférieure à 40 ans. En pratique, le recrutement s’effectue surtout par cooptation.

Franc-maçonnerie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mot franc-maçonnerie désigne un ensemble de phénomènes historiques et sociaux très divers formant un espace de sociabilité[1] qui recrute ses membres par cooptation[2] et pratique des rites initiatiques faisant référence à un secret maçonnique et à l'art de bâtir. Difficilement traçable historiquement, elle semble apparaître en 1598 en Écosse[3] (Statuts Schaw), puis en Angleterre au XVIIe siècle. Elle se décrit, suivant les époques, les pays et les formes, comme une « association essentiellement philosophique et philanthropique », comme un « système de morale illustré par des symboles » ou comme un « ordre initiatique ». Organisée en obédiences depuis 1717 à Londres, la franc-maçonnerie dite spéculative – c'est-à-dire philosophique – fait référence aux rites des Anciens Devoirs de la maçonnerie dite opérative formée par les corporations de bâtisseurs qui édifièrent, entre autres, les cathédrales[4]. Histoire[modifier | modifier le code]

Franc Maçonnerie Archive pour la Catégorie : Franc Maçonnerie UE : 5 obédiences maçonniques redoutent «un vote de protestation en faveur des partis extrémistes, populistes, europhobes voire racistes, antisémites, homophobes» UE : 5 obédiences maçonniques redoutent «un vote de protestation en faveur des partis extrémistes, populistes, europhobes voire racistes, antisémites, homophobes» L’événement est suffisamment rare pour être souligné. Des obédiences sortent de leur isolement pour signer un communiqué commun sur la question sensible de l’abstention aux élections et la «montée des extrémismes». Le communiqué, qui a été transmis ce 4 avril par la Direction de la Fédération Française du

Ordre maçonnique mixte international « le Droit humain » Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Siège de l'Ordre maçonnique mixte international « le Droit humain », au 5, rue Jules-Breton, Paris 13e L'Ordre maçonnique mixte international « le Droit Humain » est une obédience maçonnique créée à la fin du XIXe siècle. Maçonnerie d'opérative à spéculative "Maçonnerie", "la Fraternité", "la Loge", "le Métier" : Franc-maçonnerie : L’ordre secret et fraternel de la franc-maçonnerie, étendu sur l'Empire Britannique, compte aujourd’hui 5 millions de membres; 3 millions aux Etats-Unis, dont 250,000 maçons noirs de la loge "Prince Hall" (rejetée par beaucoup de loges franc-maçonnes blanches). -Quelques maçons la définissent comme "un beau système de moralité voilée dans l'allégorie et illustré par des symboles"...

Hiram acacia & résurection ACACIA Souvent confondu en symbolique avec le robinier ou le mimosa, il est, en raison de son bois dur et solide, un symbole de la victoire sur la mort. Il est associé, dans la symbolique maçonnique, à la légende d’Hiram Abif (Churam Abi), le bâtisseur du temple de Jérusalem, assassiné par trois de ses compagnons qui voulaient être initiés à ses secrets de constructeur. Hiram ayant refusé d’accéder à leur requête, ils le tuèrent successivement d’un coup de règle, d’un coup d’équerre et d’un coup de maillet qui l’acheva. Ils l’enterrèrent alors à la nuit et plantèrent à cet endroit une branche d’acacia. Franc-maçons d'hier à aujourd'hui La franc-maçonnerie tire ses origines des corporations de maçons du moyen-âge, et s’inspire des traditions, légendes et symboles remontant au temple de Salomon, aux pyramides d’Egypte ou aux bâtisseurs de cathédrales. Dès la renaissance, ces corporations se transforment en sociétés de bienfaisance et d’entraide, et s’ouvrent aux artisans et commerçants. Le siècle des lumières voit la naissance d’une franc-maçonnerie philosophique et ésotérique, dont les loges d’aujourd’hui sont les héritières. La franc-maçonnerie en France Comme dans le reste de l’Europe, la franc-maçonnerie s’implante en France, vers 1725, sous l’impulsion d’aristocrates anglais.

Temple de Jérusalem L'idée de construire un Temple majestueux en l'honneur du dieu des Hébreux et dans lequel reposerait l'Arche d'Alliance fut formulée par le roi David, mais c'est sous le règne de Salomon qu'elle se concrétisa. Un monument somptueux s'éleva sur la plus haute colline de Jérusalem, sans doute au Xe siècle avant notre ère, et demeura en place jusqu'à sa destruction par les Babyloniens au VIe siècle av. J.-C. Il fut remplacé plus tard par un Second Temple, élevé au Ier siècle av.

Related: