background preloader

Voyage en Orient

Voyage en Orient

http://expositions.bnf.fr/veo/index.htm

Related:  L'ailleurs dans l'artOrientalismeCondition de la femme

Le voyage en Tunisie de Paul Klee - Littérature Le café des nattes d'August Macke au Centre Paul Klee Colette Fellous © Radio France C’est à l’occasion du centenaire du voyage de Paul Klee en Tunisie que le Carnet nomade se propose de fêter cet événement en rappelant l’importance de ce voyage fait en avril 1914, du 8 au 19 avril, quand Paul Klee, parti de Suisse, a découvert la Tunisie avec ses amis August Macke et Louis Moilliet. Voyage décisif dans son oeuvre à venir puisque c’est là qu’il a découvert la couleur et qu’il a eu la révélation de ce qu’il était profondément. Le 16 avril, il note dans son Journal : "La couleur me possède.

"L’Orientalisme" en France : malentendu ou mésentente ? « Un autodafé pour les orientalistes ». Tel était le titre de l’article que le journaliste du «Monde», Jean-Pierre Péroncel-Hugoz, consacrait au livre d’Edward Said, «l’Orientalisme», qui, en 1980, venait d’être traduit aux Éditions du Seuil. La levée de boucliers contre l’ouvrage fut telle qu’il fallut attendre vingt-cinq ans pour une nouvelle édition du livre qui était devenu introuvable. Entre temps Edward Said était mort, et sa notoriété internationale telle qu’il était impossible de continuer à faire comme si cet ouvrage avait cessé d’exister. On peut naïvement s’étonner d’une telle réaction, en face d’un livre dans lequel il est largement question d’écrivains et de savants français, et qui surtout a été écrit en partie dans le sillage intellectuel de Michel Foucault.

Orientalisme - Quand l'Orient envoûtait les Français Plus qu'aucune autre nation européenne, la France a cultivé au cours des siècles une fascination pour l'Orient et la civilisation islamique. Cette fascination a culminé au Siècle des Lumières et à l'époque romantique. Elle s'est alors traduite par des œuvres poétiques, picturales et littéraires de valeur intemporelle, réunies dès 1826 sous le nom d'orientalisme. Accueil de la base de données d'images Ls Archives nationales d’outre-mer mettent à votre disposition la base Ulysse qui permet d’avoir accès aux images numérisées des documents appartenant à l’iconothèque et à la cartothèque du Centre. Commencée en 2002, cette base a pour objectif de rendre progressivement accessibles les photographies isolées ou en albums, les cartes postales, les affiches, les dessins et gravures, les cartes et plans. Cet ensemble, d’une richesse exceptionnelle pour l’histoire des premier et deuxième empires coloniaux français, provient d’archives publiques (secrétariats d’Etat et ministères qui ont géré les colonies du XVIIe siècle jusqu’au milieu du XXe siècle, gouvernements généraux, etc.) et d’archives privées, entrées par voie de don, acquisition, legs ou dation. Une notice descriptive simplifiée et une notice détaillée donnent les éléments d’information nécessaires à la compréhension des documents. Les titres ou légendes des documents proviennent de leurs auteurs ou de l’administration coloniale.

« Le texte postcolonial n’existe pas » 1 Voir par exemple l’édition critique et le commentaire d’Adam et Ève par Adrien Pasquali, accompagné (...) 2 Benedict Anderson, L’Imaginaire national. Réflexions sur l’origine et l’essor du nationalisme, trad (...) 3 Sur le rôle de l’édition dans les littératures nationales, voir Louis Hay, La Littérature des écriv (...) 1Les études littéraires francophones en Suisse et au Québec donnent une place assez importante à la génétique textuelle, comme le montrent les éditions et travaux consacrés à Charles-Ferdinand Ramuz1, ou encore à Gaston Miron ou Hubert Aquin.

Héros : L'univers féminin - Expo Bnf De l'ensorceleuse à la "Dame" Dans la plupart des cas, l’univers féminin se présente comme une menace pour l’accomplissement éclatant de soi : mollesse du nid, sortilèges de la courbe et de l’opulence, tiédeur, enlisement. La femme pourtant attire, semble ensorceler : aussi apparaît-elle souvent sous les traits d’une magicienne (Circé dans l’Odyssée, Armide dans La Jérusalem délivrée du Tasse). Longue serait la liste des amours éphémères auxquelles le héros échappe enfin dans un sursaut de volonté : Ulysse fuyant Circé, puis Calypso ; Énée s’arrachant des bras de Didon pour aller fonder Rome ; l’agent secret échappant aux charmes de la fascinante espionne et réussissant sa mission. Très souvent la femme n’est que le repos du guerrier.

Tristan Tzara, révolté perpétuel au coeur du XXe siècle L'exposition "Tristan Tzara, l'homme approximatif. Poète, écrivain d'art, collectionneur", qui tire son nom d'une oeuvre de l'écrivain d'origine roumaine, se tient du 24 septembre au 17 janvier au Musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg (MAMCS). Cette exposition en propose une lecture chronologique à travers un ensemble de 450 d’œuvres d’artistes amis de Tzara, d’une sélection de pièces d'art extra-occidental (Afrique, Océanie, méso-Amérique) et d’art brut et d’une importante sélection documentaire sur Tristan Tzara.Reportage : I. Michel / P. L’Orient, fantasme de l’altérité radicale - Ép. 1/0 - La fabrique de l'exotisme Cette semaine, et pour la dernière semaine de Cultures Monde de la saison, nous entreprenons un voyage : vers l’Orient, vers l’Amérique, l’Afrique ou enfin vers le « Grand nord ». Mais un voyage critique, nous interrogerons les représentations d’hier et d’aujourd’hui de ces contrées du monde tantôt adulées tantôt méprisées : comment expliquer l’attraction ou la répulsion qu’elles peuvent exercer ? Quel genre de représentations l’aventurier intrépide, le voyageur d’antan ou les médias d’aujourd’hui véhiculent-ils?

L'orientalisme L’orientalisme n’est pas un mouvement pictural proprement dit. C’est plus un sujet, une inspiration, qui regroupe au XIXe siècle des peintres aussi bien de style romantique que néoclassique. Les thèmes représentent le monde arabe, Constantinople, le proche-orient. Les scènes s’attachent à l’exotisme de la vie intime des harems, aux guerriers héroïques, aux villes d’un monde mythique que l’on redécouvre alors. Tout cela interprété et idéalisé à travers la vision occidentale de l’époque.

Le désir des lointains ou les écritures musicales de l'ailleurs 104 Michelle Biget va nulle part, elle procède moins de la modalité à référence folklorique que d'une volonté de brouiller la piste tonale. Quant aux fantômes et aux masques de Turandot, ils préfèrent le polytonal au modal pour déclarer leur étrangeté. L'affirmation la plus radicale des particularismes ethniques se fit au sein de l'opéra russe. Au début du xrx* siècle, les nationalités d'Europe de l'Est commençaient à peine à se constituer un patrimoine musical indépendant. N'ayant pas connu de classicisme, sinon d'importation, elles adoptèrent aisément les aspirations romantiques contemporaines de leur première éclosion.

Related: