background preloader

Rape culture

Facebook Twitter

Témoigner, Participer. Je connais un violeur. As Clemmie Wonders · Comment nous draguer sans nous les briser? Les violeurs. Parmi les mythes sur le viol, il y a l’idée que les violeurs sont des psychopathes, des malades mentaux.

Les violeurs

Bien pratique, cette idée fait du viol non pas un phénomène de société, mais un ensemble de faits divers isolés. Elle est bien sur démentie par de nombreux éléments concrets, à commencer par le nombre de viols par an en France (environ 75 000 d’après l’Observatoire National de la Délinquance, chiffre probablement sous-estimé puisque de nombreuses femmes ne parlent jamais du viol qu’elles ont subi), mais aussi par leur impunité (90% des femmes ne portent pas plainte, 98% des agresseurs ne seront jamais condamnés; de plus la plupart des viols sont requalifiés en agressions sexuelles). Il est difficile de mettre un chiffre là-dessus mais la majorité des femmes ont déjà subi une agression sexuelle.

Mythes sur les viols. Partie 1: Quels sont ces mythes ? Qui y adhère ? Partie 2 : les conséquences pour la victime Partie 3 : Les mythes sur le viol restreignent la liberté des femmesPartie 4 : Conséquences sur la propension au violPartie 5 : Les mythes sur le viol dans les médias Contrairement à la légende, la plupart des viols ne sont pas commis par un étranger dans une petite ruelle sombre « Evitez de vous habiller comme des salopes si vous ne voulez pas vous faire agresser »

Mythes sur les viols. Partie 1: Quels sont ces mythes ? Qui y adhère ?

Le darwinisme et l'inquiétante normalité du viol. ".

Le darwinisme et l'inquiétante normalité du viol

Son objet est de partir de l'affaire DSK et des réactions à celle-ci pour montrer que ces événements peuvent être expliqués à l'aide du darwinisme et de la sélection sexuelle. quant aux travaux qui entendent appliquer les théories de l'évolution au monde social. RAPE CULTURE. A Steubenville, une jeune fille a été violée.

RAPE CULTURE

Plus exactement, après qu'elle soit en plein coma éthylique, elle a été transportée de lieu en lieu par deux adolescents rigolards, violée et filmée, sous le regard d'autres personnes. Des photos et videos ont été publiées sur les réseaux sociaux dont certaines plaisantant sur ce viol. Certains ont même twitté la scène en direct avec le hashtag #rape. Validation... Ou pas ? - Les gens ne comprendraient pas... J'ai discuté de viol avec des gens.

Validation... Ou pas ? - Les gens ne comprendraient pas...

Enfin, quand je dis que j'ai discuté... C'est faux. J'ai entendu des gens discuter. Des gens que je voudrais considérer comme des amis. J'ai été blessée par cette discussion. Nous avons donc parlé de viol. Là où j'ai été en difficulté pendant la discussion, c'est que je suis cette personne fragile et blessée. Qu’est ce qu’elle faisait dehors à cette heure-là ? Lorsqu'une femme est agressée, force est de constater que les réactions sont toujours du même type : elle l'a cherché.

Qu’est ce qu’elle faisait dehors à cette heure-là ?

Il est particulièrement stupéfiant de lire les réactions à l'agression d'une femme pour constater que nous ne sommes jamais à notre placez, toujours dans l'erreur, dans le mensonge ou dans l'exagération. « il y a très, très longtemps, les femmes dirigeaient le royaume. Les hommes commencèrent à trouver que ce n’était pas une bonne chose, et appelèrent à une réunion pour discuter de ce qu’il y avait lieu de faire. Ils décidèrent de réunir les femmes et de les faire danser nues devant eux. Culture du viol et Lara Croft. Dans un de ses articles sur le dernier opus du jeu video Lara Croft, voici ce qu'écrit Joystick Magazine à propos de la tentative de viol de l'héroïne : "faire subir de tels supplices à l'une des figures les plus emblématiques du jeu video, c'est tout simplement génial.

Culture du viol et Lara Croft

Et si j'osais, je dirais même que c'est excitant". Revenons tout d'abord sur l'idée que "violer Lara Craft est une idée géniale". Si géniale que, depuis la Bible, en passant par Angélique marquise des anges, Orelsan et autres, l'idée perdure et est vue et revue. La littérature, le cinéma, la télévision regorgent de femmes qui sont violées et qui sont vengées ou, plus rarement, se vengent. Violée à 13 ans, cassée quand je porte plainte, sept ans après. Je fais partie de ces femmes qui ont eu le malheur d’être au mauvais endroit, au mauvais moment.

Violée à 13 ans, cassée quand je porte plainte, sept ans après

J’ai été violée. A l’époque, j’avais 13 ans, je n’avais même jamais embrassé un garçon. Passons sur les détails sordides. En rentrant chez moi, j’ai fait comme si de rien n’était. Je me suis assise dans le fauteuil et j’ai regardé la télé. J'ai été violée, à 55 ans, et je n'ai pas crié. Angie Epifano, la femme violée à l’automne dernier dans un dortoir d’Amherst, a raconté qu’elle entendait ses amis s’amuser dans la pièce d’à côté pendant qu’elle subissait son calvaire.

J'ai été violée, à 55 ans, et je n'ai pas crié

J’ai récemment raconté ça à une de mes amies, qui s’est étonnée qu’Angie n’ait pas tapé sur le mur ou appelé au secours. À première vue, cette question peut sembler légitime, jusqu’à ce qu’on se fasse la réflexion qu’elle est bien moins courante lorsqu’il s’agit de femmes battues ou kidnappées, et pratiquement jamais posée en cas de vol ou d’agression. La plupart des gens considèrent que lorsqu’on se fait agresser par exemple, donner calmement au voleur ce qu’il réclame tout en restant aux abois est un signe d’intelligence et de sang-froid, à l’image de l’attitude qu’il nous est conseillé d’adopter lorsqu’on se retrouve face à un chien agressif.

Publicité.