background preloader

Migrants réfugiés exilés

Facebook Twitter

Esclave et torturé en Libye, Mamadou, réfugié soudanais, se reconstruit doucement dans la vallée de la Roya. Mémoires des esclavages. APPEL A SOUTIEN FINANCIER POUR ROYA CITOYENNE · Résistances en Roya. Calais : la belle histoire que le gouvernement voulait raconter. Images maîtrisées de la démolition, départs habituels retardés, opération vendue comme « humanitaire » : la fin de la « jungle » a été soigneusement mise en scène.

Calais : la belle histoire que le gouvernement voulait raconter

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Maryline Baumard La « com’» était presque parfaite… Dès la préparation du démantèlement de la « jungle » de Calais, la Place Beauvau et la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, ont travaillé le dispositif d’évacuation du bidonville pour qu’il raconte la belle histoire d’une France terre des droits de l’homme et de l’asile. Tout a été pensé pour convaincre le public qu’il s’agissait d’une opération humanitaire. Pensé au cœur de l’été, ce plan devait réconcilier le gouvernement avec une frange importante de son électorat. Il devait faire oublier que durant les quatre premières années du quinquennat de François Hollande, les migrants en transit à Calais n’ont pas été hébergés, mais régulièrement chassés de leurs campements.

Humanitaire ou pas, un camp est un camp. : 11 questions avant l’ouverture du camp de Paris. À la veille de l’ouverture à Paris d’un « camp humanitaire », conçu selon les normes internationales, pour accueillir les réfugiés ou « primo-arrivants », on s’interroge sur le sens et la portée d’une telle initiative.

Humanitaire ou pas, un camp est un camp. : 11 questions avant l’ouverture du camp de Paris

Présenté comme une « alternative aux campements indignes », permettant une « mise à l’abri avant orientation », le projet parisien peut être lu comme une manifestation d’hospitalité, une démarche de solidarité. Au moins comme un pis aller en matière d’accueil. Reste qu’on se demande pourquoi ajouter un dispositif dérogatoire à l’empilement des multiples dispositifs imaginés pour l’hébergement (des pauvres, des SDF, des demandeurs d’asile, des travailleurs migrants...), tous saturés faute d’une réelle volonté politique d’offrir des espaces de vie dignes à chacun ?

En Italie, un système d’accueil inadapté aux traumatismes psychologiques des migrants. « Parmi les 387 personnes interrogées par MSF durant ses activités de soutien psychologique, 60 % présentaient des problèmes en matière de santé mentale, et 87 % des 199 personnes suivies pendant leur processus de demande d’asile ont indiqué que le système d’accueil avait aggravé leur problème, explique Silvia Mancini, experte en santé publique et auteure du rapport.

En Italie, un système d’accueil inadapté aux traumatismes psychologiques des migrants

Le système de demandes d’asile en Italie est débordé et le processus s’éternise. Résultat : des hommes, des femmes et des enfants se retrouvent coincés dans des centres d’accueil d’urgence pendant dans de longues périodes. Cette incertitude peut provoquer une immense anxiété et d’autres conditions de stress chez les migrants. » Le rapport intitulé Neglected Wounds (en anglais) s’appuie sur des données collectées entre juillet 2015 et février 2016 dans plusieurs centres d’accueil d’urgence à Rome, Trapani et Milan. MSF est présente en Italie depuis 2002.

Comment 150 000 personnes ont été secourues en Méditerranée. Une Somalienne enceinte est secourue en mer en août 2015.

Comment 150 000 personnes ont été secourues en Méditerranée

Elle reçoit de l’aide pour monter à bord d’un bateau de MSF Rome, 8 janvier 2016 (IRIN) - « S’il-vous-plaît, Monsieur, s’il-vous-plaît ! La situation est très grave. MSF à Grande-Synthe : « Nous ne construirons pas un camp où les migrants seront enfermés » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Maryline Baumard Mercredi 6 janvier, la préfecture du Nord devrait annoncer si elle autorise ou non la construction d’un camp humanitaire à Grande-Synthe, dans la périphérie de Dunkerque.

MSF à Grande-Synthe : « Nous ne construirons pas un camp où les migrants seront enfermés »

Le but de ce projet porté par la municipalité et par Médecins sans frontières (MSF) : mettre au sec et au chaud les près de 3 000 migrants qui vivent dans un camp de fortune, sous des tentes de nylon. Responsable des programmes d’urgence à MSF France, Laurent Sury s’impatiente face au temps que prennent les décisions préfectorales et précise les conditions dans lesquelles son association travaille. «Le mot tragédie en vient à perdre toute signification» «Vous avez des enfants ?»

«Le mot tragédie en vient à perdre toute signification»

Interrogeait brutalement lundi l’éditorial du site grec la Boîte de Pandore, interpellant les internautes avant de poursuivre : «Si oui, pas la peine de vous expliquer ce que signifie un enfant noyé dans une mer Egée glacée. Et même plus, ce que signifient dix, vingt, cent enfants noyés ! Mais même si vous n’avez pas d’enfants, impossible de ne pas être bouleversé par tous ces reportages macabres», s’indignait le journaliste dans cette tribune intitulée «La honte». Les «reportages macabres» qu’il évoque sont ceux qui s’imposent, chaque soir ou presque, sur les télés grecques. Des milliers de réfugiés continuent d’accoster chaque jour sur les îles de la mer Egée qui font face à la Turquie. Les « mineurs isolés », des réfugiés vulnérables et traumatisés. Leur prise en charge est encadrée par des règles que les Vingt-Huit ont de plus en plus de mal à mettre en œuvre.

Les « mineurs isolés », des réfugiés vulnérables et traumatisés

Hossein, Tadjik du nord-est de l’Afghanistan, a gagné la France à l’âge de 16 ans dans une solitude absolue, sans un parent ni même un ami. Il venait de perdre son frère de 14 ans, noyé entre la Grèce et la Turquie. Leur père, invalide, avait organisé et financé leur périple. Retour en arrière. En Afghanistan, Hossein travaillait depuis l’enfance pour nourrir ses six petits frères et sœurs. Diplômés, désireux d’entreprendre, indépendants : ce qu’on ne dit pas des migrants. Diplômés, désireux d’entreprendre, indépendants : ce qu’on ne dit pas des migrants.

« L’UE oblige les migrants à des traversées dangereuses pour obtenir un droit qu’elle leur reconnaît » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Charlotte Bozonnet L’ONG Médecins sans frontières (MSF) est présente dans les eaux de la Méditerranée depuis le mois de mai pour mener des opérations de sauvetage.

« L’UE oblige les migrants à des traversées dangereuses pour obtenir un droit qu’elle leur reconnaît »

L’un de ses navires, le Dignity-I, était présent lors du naufrage qui a fait plus de 200 disparus (près de 400 personnes ont été secourues) mercredi 5 août au large de la Libye. Responsable des opérations de secours en Méditerranée pour MSF, Paula Farias revient sur ce drame, sur la situation en Méditerranée et sur la décision de l’organisation d’affréter des bateaux pour venir en aide aux migrants. Les naufrages se poursuivent : mercredi 12 août, des migrants secourus la veille sur un canot à moitié submergé au large de la Libye ont fait état d’une soixantaine de disparus, à leur arrivée sur l’île italienne de Lampedusa.

Une semaine après le dramatique naufrage survenu au large des côtés libyennes, sait-on précisément combien de personnes sont mortes ? Une occupation. Si les exilés syriens ont souvent une conscience collective de leurs droits en tant que réfugiés, et ont organisé à Calais et ailleurs en Europe plusieurs mouvement revendictifs (voir ici), entre Syriens et en refusant le cas échéant le soutien des autres, ils ne sont pas les seuls à s'organiser pour mener une action publique.

Une occupation

Le 21 mai 2014, le préfet du Pas-de-Calais annonce l'évacuation prochaine de trois campements d'exilés à proximité du centre-ville, sous prétexte de galle et d'insalubrité. Les associations, qui en étaient restées aux promesses de Manuel Valls, en visite à Calais en décembre 2013, d'engager des diagnostics sur la situation des différents campements et d'expérimenter la création de "maisons des migrants", et avaient participé à des réunions de concertation avec les services de l'État, sont prises de court. Le samedi suivant, une réunion a lieu entre des membres des associations et des habitants des trois campements.

L'adaptation psychologique des enfants réfugiés. Parmi les réfugiés qui devraient être accueillis par la France, huit à dix mille sont des enfants et adolescents.

L'adaptation psychologique des enfants réfugiés

Ils ont traversé des épreuves qu'aucun enfant ne devrait avoir à vivre. Pro_page. Migrants. Migrants à Paris : dix jours, quatre évacuations et un statu quo. Pour les migrants africains réfugiés à Paris ou en transit, le même schéma se répète inlassablement depuis le début du mois de juin : livrés à eux-mêmes dans les rues du 18e arrondissement de Paris, ils sont évacués, puis errent jusqu’à trouver un nouveau campement, d’où ils sont délogés, encore.

Un cycle infernal que militants associatifs et élus désespèrent d’enrayer et qui a commencé le 2 juin, lorsque les forces de l’ordre ont évacué le campement de La Chapelle, à Paris. Environ 380 migrants – pour la plupart soudanais, érythréens, somaliens et égyptiens – y étaient installés sous le métro aérien. Les migrants de Calais marchent contre l'oubli. "We are not criminals", "Combien vont mourir à cette frontière? " Migrants de Calais: il est l'heure de rappeler quelques faits  Vous me trouverez peut-être naïf, mais je persiste à croire que lorsqu'il y a débat, il vaut mieux avoir des faits à portée de main. Voici donc quelques faits que vous estimerez peut-être utile d'avoir à disposition la prochaine fois que vous penserez à cette "nuée" (le mot est de David Cameron, pas de moi) de migrants qui traversent la Méditerranée à partir de l'Afrique du nord.

Et pourquoi pas les garder sous la main (les faits, pas les migrants) sur votre smartphone, ou les imprimer pour les glisser dans votre poche. 1. Pourquoi veulent-ils tous aller au Royaume-Uni ? Fatou Diome. « Je suis là pour gâcher le sommeil des puissants. C’était le 24 avril, dans la semaine où 1 700 migrants étaient morts noyés en Méditerranée. L’écrivaine franco-sénégalaise au franc-parler, déjà connue pour ses romans et pour sa liberté de ton, participait à l’émission titrée « Après le drame de Lampedusa, peut-on accueillir toute la misère du monde ?».

Elle y dénonçait une Union européenne schizophrène et une Union africaine silencieuse. Depuis, elle poursuit son plaidoyer pour le droit à tous de circuler librement et pour la fin des rapports de domination dans le monde. En attendant un nouveau roman annoncé pour janvier 2016. Rencontre avec une femme de parole. HD. Dans la «nouvelle jungle» de Calais, la vie s'organise. Près de mille migrants sont déjà présents sur le site de cette ancienne décharge. En images : la nouvelle jungle de Calais. Exilés en Méditerranée. Exilés dans les Balkans. Audioblogs. Calais : «La vie d’un réfugié ressemble à un ouragan» À Calais : "On se croirait dans un bidonville de Calcutta" - Edition du 09 juillet 2015 (n° 3645) Publications - Petit guide pour lutter contre les préjugés sur les migrants. «La distinction entre réfugiés et migrants est appliquée de manière injuste»

La mission européenne Navfor Med, pour Naval Force in Mediterranea, a été lancée lundi. Elle vise à lutter contre les réseaux de passeurs au départ des côtes libyennes. Anthropologue à la London School of Economics, spécialiste des migrations et des frontières, Ruben Andersson revient sur la situation migratoire en Méditerranée. Migrants : et si ouvrir les frontières générait de la richesse ? Onze jours après leur première expulsion, les migrants s’installent près du jardin d’Eole. Une centaine de migrants bloqués à la frontière franco-italienne.

La police italienne a dispersé samedi en fin d'après-midi 200 migrants, venus pour la plupart d’Afrique, et empêchés depuis deux jours par les autorités françaises d’entrer en France par la frontière italienne près de Vintimille. De l'Erythrée à la France, trois migrants racontent leur parcours du combattant. Relogés dans le XIIIe, les migrants renouent avec la dignité. A Paris, une évacuation des migrants sans police et avec un logement. Migrants : nuit de trêve dans un centre pour SDF à Nanterre. Ce vendredi midi, la vaste cour du centre d’hébergement et d’assistance aux personnes sans abri (Chapsa), à Nanterre, est quasiment vide. A Vintimille, des migrants abandonnés à la nuit.

Migrants : des hébergements et des renvois. Méditerranée : traverser, coûte que coûte. Le désert nigérien, l'autre tombeau des migrants africains. Migrants à Paris : dix jours, quatre évacuations et un statu quo. Fanta, 3 ans et demi, détenue seule pendant 5 jours. Yassin et Imran, enfants-migrants sur les mers d'Asie. Migrants de La Chapelle: soir de confusion autour d'une caserne.