Revues on line Philosophie

Facebook Twitter
Revue Trans-Paraître La Revue « Trans-Paraître » est la revue en ligne des Editions de la Transparence. Elle publie deux numéros thématiques par an. Le premier numéro est consacré à l’Intuition. Revue Trans-Paraître
Mag philo
Klêsis Revue Philosophique
Lectures • Jean-Louis Poirier : Enseigner la philosophie. L'exemple italien (Paris, éd. de la revue Conférence, 2011) Compte rendu de Francis Foreaux • Elie During : édition critique de Durée et simultanéité (Paris, PUF Quadrige, 2009). Compte rendu d'Alain Panéro Lectures philosophiques Lectures philosophiques
Lumière 101 : Maxence Caron Littérature française et connaissance de Dieu → Thèmes : littérature Maxence Caron commente le monumental et remarquable ouvrage d’Alain et Arlette Michel sur les rapports entre la littérature et l’absolu, ouvrage qui retrace l’histoire littéraire française de 1800 à 2000 à travers l’exploration exhaustive, inspirée, claire et précise de tous les auteurs, célèbres ou grands oubliés, inclus en cette période. → Alain et Arlette Michel, La littérature française et la connaissance de Dieu (1800-2000) Lumière 101 : Maxence Caron
Est considéré comme philosophe quiconque fait oeuvre de philosophie (dans ses écrits) sans être obligatoirement philosophe professionnel. Je prends donc "philosophe" au sens... français du terme, en l'étendant aux intellectuels, moralistes, théologiens, théoriciens, érudits et autres savants qui comptent pour l'histoire de la philosophie. La notoriété n'étant pas davantage un critère suffisant, il suffit d'avoir publié au moins un livre de philosophie ou de portée philosophique pour être recensé dans ce tableau (dont la frange contemporaine demeure nécessairement incomplète). Tableau des philosophes français Tableau des philosophes français
Nouvelles philosophiques
philosophie : textes en ligne, articles, publications, conférence
Strass de la philosophie
Textes philosophiques complets
Des auteurs de sciences humaines et de philosophie à lire mais aussi à voir et à entendre pour comprendre le monde contemporain
Le Labyrinthe Le Labyrinthe (J. D. Morrison) Au naturel la pensée papillonne, digresse, saute du coq à l'âne, revient sur ses pas, piétine, chahute, entrevoit l'avenir et se remémore le passé dans un même magma actuel (actuel, non pas présent), s'emmêle, se retrouve, s'attarde à une anecdote ou un bon mot, paît en estives, s'élance tout à coup comme l'éclair, dans une succession baroque de ralentis et d'accélérés, se plaît à telle (m/n)otion jusqu'à la délectation sans bien savoir au juste pourquoi celle-ci plutôt qu'une autre qu'elle esquive, ce jour-ci plus que de coutume. Sa structure ordinaire : la ramification "fractale", cette forme paradoxale infinie se déployant in concreto à l'intérieur d'un espace fini ; ainsi le pourtour d'une feuille de fougère, la multitude d'alvéoles pulmonaires, la barrière de corail, l'éponge. La pensée s'épanouit en parfums colorés.