background preloader

MSL/Curiosity News

Facebook Twitter

Curiosity détecte de mystérieuses émanations de méthane sur Mars. Afin d'être publiée, votre note : - Doit se conformer à la législation en vigueur.

Curiosity détecte de mystérieuses émanations de méthane sur Mars

En particulier et de manière non exhaustive sont proscrits : l'incitation à la haine raciale et à la discrimination, l'appel à la violence ; la diffamation, l'injure, l'insulte et la calomnie ; l'incitation au suicide, à l'anorexie, l'incitation à commettre des faits contraires à la loi ; les collages de textes soumis au droit d'auteur ou au copyright ; les sous-entendus racistes, homophobes, sexistes ainsi que les blagues stigmatisantes. - De plus, votre message doit respecter les règles de bienséance : être respectueux des internautes comme des journalistes de 20Minutes, ne pas être hors-sujet et ne pas tomber dans la vulgarité. - D'autre part, les messages publicitaires, postés en plusieurs exemplaires, rédigés en majuscules, contenant des liens vers des sites autres que 20Minutes ou trop longs seront supprimés. Selon Curiosity, le sol de Mars contient un pourcentage élevé d'eau. Curiosity laisse très peu de chances de trouver de la vie sur Mars.

Des analyses de la sonde Curiosity, qui arpente Mars depuis un peu plus d'un an, ont montré que l'atmosphère de la planète contenait très peu de méthane – ce qui réduit considérablement la probabilité que des micro-organismes produisant ce gaz vivent dans le sol.

Curiosity laisse très peu de chances de trouver de la vie sur Mars

Ces dix dernières années, des recherches ont fait état de panaches de méthane dans l'atmosphère martienne. En mars 2003, des scientifiques ont ainsi mesuré un nuage de méthane de 19 000 tonnes près de l'équateur de la planète. Mais ces observations avaient été faites depuis la Terre ou d'orbiteurs tournant autour de Mars. Comme le méthane peut être un signe d'activité biologique, ces annonces avaient nourri des controverses sur l'origine de ce gaz. Or les mesures atmosphériques effectuées par un spectromètre laser à bord du robot américain indiquent une proportion de méthane environ six fois moindre que les estimations précédentes.

Curiosity : quand une lune en éclipse une autre sur Mars. Le 1er août dernier, la plus grosse lune de Mars, Phobos, a éclipsé sa compagne Déimos.

Curiosity : quand une lune en éclipse une autre sur Mars

Un événement filmé par Curiosity. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook. Curiosity observe un lever de lune sur la planète Mars. Le 28 juin dernier, le rover Curiosity a capturé en vidéo le lever de Phobos, l'une des deux petites lunes de la planète Mars.

Curiosity observe un lever de lune sur la planète Mars

Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Depuis près d'un an que Curiosity est arrivé sur Mars, le rover est loin d'avoir chômé. Il a roulé à travers les plaines désertiques martiennes, "senti" l'air de la planète rouge et même percé à jour ses roches, mais il n'avait pas encore décroché la lune ! Mars : Curiosity a trouvé des traces d'un ancien ruisseau. Avez-vous déjà partagé cet article?

Mars : Curiosity a trouvé des traces d'un ancien ruisseau

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Jeudi, la NASA a annoncé que le robot Curiosity arrivé en août dernier sur la planète Mars avait déniché des preuves de l'existence d'un ancien ruisseau dans la région où il roule actuellement. C'est la première fois qu'une telle découverte est faite sur la planète rouge. Curiosity : la planète Mars a bien pu abriter de la vie par le passé. Mardi, la NASA a annoncé que les derniers résultats fournis par le rover Curiosity confirme que la planète Mars a pu abriter de la vie par le passé.

Curiosity : la planète Mars a bien pu abriter de la vie par le passé

Les scientifiques ont identifié plusieurs ingrédients chimiques nécessaires à la vie. Un peu plus de huit mois après l'arrivée de Curiosity sur Mars, le rover aurait-il déjà rempli une partie de sa mission ? L'objectif de celle-ci est de déterminer notamment si la planète rouge a un jour pu abriter de la vie. Photos - Curiosity découvre de nouvelles traces d'eau dans des minéraux. Avez-vous déjà partagé cet article?

Photos - Curiosity découvre de nouvelles traces d'eau dans des minéraux

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Selon de nouveaux résultats présentés par la NASA, le rover Curiosity aurait trouvé sur Mars des preuves de la présence de minéraux hydratés dans des roches, à proximité de là où il a déjà déniché des minéraux argileux dans une roche forée. Selon la NASA, la vie microbienne a pu exister sur Mars. Selon le site de la NASA, l'analyse d'un échantillon de roche collecté sur Mars par le robot Curiosity montre que, dans le passé, la planète a présenté des conditions propices à la vie.

Selon la NASA, la vie microbienne a pu exister sur Mars

"Une question fondamentale à laquelle la mission Curiosity devait répondre était celle de savoir si Mars pourrait avoir été propice à la vie : sur la base de ce que nous savons maintenant, la réponse est affirmative", a déclaré, lors d'une conférence de presse, Michael Meyer, le principal scientifique de la mission Curiosity. Mars Mobile. Two Different Aqueous Environments This set of images compares rocks seen by NASA's Opportunity rover and Curiosity rover at two different parts of Mars.

Mars Mobile

PASADENA, Calif. -- An analysis of a rock sample collected by NASA's Curiosity rover shows ancient Mars could have supported living microbes. Scientists identified sulfur, nitrogen, hydrogen, oxygen, phosphorus and carbon -- some of the key chemical ingredients for life -- in the powder Curiosity drilled out of a sedimentary rock near an ancient stream bed in Gale Crater on the Red Planet last month. Curiosity Rover Finds Shiny 'Doorknob' Rock on Mars. Photos - Curiosity : Snake River, une curieuse ligne de roches capturée sur Mars. L'année 2013 s'annonce riche en découvertes pour Curiosity et celles-ci ont déjà commencé ! Après la "fleur" que le rover a photographié sur Mars , c'est au tour d'une autre formation étrange d'être révélée : "Snake River", en français "rivière serpent". En explorant la zone baptisée Yellowknife Bay, Curiosity a en effet découvert une série de roches sombres alignées les unes derrière les autres, formant une sorte de serpent.

La ligne fait saillie sur le sable et se démarque des autres roches plus claires qui l'entourent, comme le montrent les clichés que le rover en a pris et que les équipes ont attentivement étudiés. Toutefois, pour l'heure, ils ignorent l'origine d'une telle formation. " ", a expliqué John Grotzinger du California Institute of Technology de Pasadena. " ", a t-il ajouté cité dans un communiqué de la NASA. Pour en savoir plus, les équipes comptent donc explorer davantage les alentours et étudier particulièrement les roches qui cernent "Snake river".

Curiosity découvre une étrange "fleur" sur la planète Mars. En bref : Curiosity découvre un objet brillant… et martien. L'image prise par Mahli (Mars Hand Lens Imager), un appareil photo fixé au bout du bras de Curiosity, aux côtés d'autres instruments, et chargé des prises de vue rapprochées.

En bref : Curiosity découvre un objet brillant… et martien

L'image date du 15 octobre et montre la trace, sur environ 4 cm, laissée par le coup de pelle effectué une semaine plus tôt pour un prélèvement. © Nasa/JPL-Caltech/MSSS En bref : Curiosity découvre un objet brillant… et martien - 1 Photo Suivez Curiosity sur Mars, en image C’est l'appareil photo macroscopique Mahli (Mars Hand Lens Imager), placé au bout du bras articulé, qui l’a repéré : un petit caillou très clair au fond du trou creusé par la pelle de Curiosity lors du deuxième prélèvement de sol martien.

Tout le monde ayant en mémoire le morceau de plastique découvert le 8 octobre dernier et qui provenait du rover lui-même, l’équipe a craint la présence d’un nouveau déchet, et donc d’une contamination du sol martien que Curiosity est en train d’analyser. Non, affirme-t-elle maintenant. Sur Mars, Curiosity trouve… un morceau de plastique. Une vue rapprochée réalisée avec la caméra de l'instrument ChemCam (dont l'objectif est un miroir, comme celui d'un télescope). © Nasa/JPL-Caltech/LANL Sur Mars, Curiosity trouve… un morceau de plastique - 2 Photos Surprise lors de l’analyse des images de la Mastcam (celle du mât) prises le 61e jour (martien) de la mission du rover Curiosity.

La pelle vient pour la première fois de prélever un échantillon du sol et le téléobjectif de la Mastcam immortalise ce geste. Mais sur le sol, juste à côté, apparaît quelque chose de brillant, plutôt gris, de forme irrégulière, long de quelques centimètres. L’apparence est celle d’un morceau de plastique. La caméra de l’instrument ChemCam, avec son puissant téléobjectif, a observé l’objet plus en détail mais sa nature n’a pas encore pu être précisée. Rover's Second Scoop Discarded, Third Scoop Commanded. La troublante découverte de Curiosity sur Mars.

Elle s’appelle Jake Matijevic et elle intrigue la Nasa. Elle, c’est la pierre découverte par le robot Curiosity qui explore la planète Mars depuis le mois d’août, et ce qui intrigue les scientifiques, c’est sa composition inattendue. La composition chimique de cette pierre est «inhabituelle», a commenté Edward Stolper de l'Institut de technologie de Californie à Pasadena tout en précisant qu’elle ressemblait fortement à celle d’«un rocher présent dans de nombreuses provinces volcaniques sur Terre».

Cristallisation du magma «Avec une seule roche martienne de ce type, il est difficile de savoir si les mêmes processus sont impliqués, mais c'est une bonne occasion de commencer à réfléchir à son origine», a toutefois indiqué Edward Stolper. Mars/Curiosity: La Nasa parle d'une découverte qui pourrait «rentrer dans les livres d'histoire» Comment créer une attente insoutenable chez tous les passionnés d'espace? Lâcher une petite bombe comme John Grotzinger, l'un des responsables du programme d'exploration martienne de la Nasa.

«Ces données vont être pour les livres d'histoire», confie-il à la radio publique américaine NPR, qui a publié un article mardi matin. On n'en saura pas plus avant «plusieurs semaines». Selon Space.com, les résultats, qui sont en cours de vérification, pourraient être dévoilés lors du rendez-vous de l'American Geophysical Union, qui se tient à San Francisco du 3 au 7 décembre. Pas une trace directe de vie. Curiosity : la Nasa dément officiellement toute découverte historique sur Mars. Mars : Curiosity aurait fait une découverte "stupéfiante" John Grotzinger, principal responsable de la mission de Curiosity a annoncé que le rover avait fait une découverte capable "d'entrer dans les livres d'histoire" sans pour autant révéler laquelle. Les scientifiques veulent vérifier les résultats avant d'en dire plus. Le suspense est à son comble parmi les passionnés d'espace et tout ceux qui suivent l'aventure martienne de Curiosity.

Et si, moins de quatre mois après son arrivée, le rover avait déjà fait la découverte qui allait tout changer ? Le point sur les activités de l’instrument SAM sur Mars / Actualités scientifiques / Actualités / Accueil - IPSL. Débat autour de l'actualité scientifique. Top 5 Things Curiosity Might Have Just Discovered on Mars. Fans of planetary science are abuzz at a teaser announcement from NASA that the Curiosity rover may have discovered something really, really amazing. The discovery stems from information found by Curiosity‘s Sample Analysis at Mars instrument, or SAM. SAM is the onboard chemistry lab, and evidently, it’s found something significant. “This data is gonna be one for the history books,” said John Grotzinger, the chief scientist on the mission, in an interview with NPR. “It’s looking really good.” What could it be? Now, some killjoys like astronomer Phil Plait have said that we shouldn’t get overly excited about this, that there’s no evidence that we’ve discovered the ultimate answer to life, the universe and everything, and besides, everyone already knows it’s 42.

Photos - Curiosity a détecté un composé organique dans le sol martien. Mars : Curiosity va bientôt analyser son premier échantillon de sol. Curiosity : la première roche analysée montre une composition "inhabituelle" Curiosity : l'atmosphère martien a changé depuis la formation de la planète. Curiosity et la sonde MRO repèrent une tempête de poussière sur Mars. Photos - Mars : Curiosity a trouvé des traces d'un ancien ruisseau. Mars Curiosity s'apprête à creuser le sol martien. WASHINGTON (Sipa) — Le robot Mars Curiosity doit creuser le sol martien samedi, armé d'une pelle placée au bout de son bras de 100 kg. Pendant huit heures, d'intenses vibrations secoueront les grains de poussière martienne à travers le système d'analyse chimique du robot pour le nettoyer des résidus graisseux terrestres indésirables. L'engin secouera son bras "à un joli niveau de vibrations qui ferait claquer des dents", a expliqué Daniel Limonadi, chef de la mission échantillonnage.

"Cela fera un peu comme si vous ouvriez le capot de votre voiture avec le moteur qui tourne", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse téléphonique de la NASA, jeudi. Dans la semaine qui vient, le robot va creuser, secouer et rejeter la poussière martienne trois fois. Une opération importante pour les délicats outils scientifiques au coeur de cette mission de 2,5 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros).

Après sa course de 109 m en un mois, Curiosity fait une pause - Sciences. Curiosity effectue ses premiers déplacements sur Mars. Curiosity en rodage sur Mars. Curiosity va faire ses premiers tours de roue sur Mars.