background preloader

Poésie

Facebook Twitter

Jean Cocteau. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean Cocteau

Jean Cocteau Jean Cocteau en 1923.Bibliothèque nationale de France Œuvres principales Signature Jean Cocteau, né le 5 juillet 1889 à Maisons-Laffitte et mort le 11 octobre 1963 dans sa maison de Milly-la-Forêt, est un poète, graphiste, dessinateur, dramaturge et cinéaste français. Comptant parmi les artistes qui ont marqué le XXe siècle, il a côtoyé la plupart de ceux qui ont animé la vie artistique de son époque. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunes années[modifier | modifier le code] Clément Eugène Jean Maurice Cocteau est né le 5 juillet 1889, dans la maison de son grand-père maternel, place Sully à Maisons-Laffitte[1] dans une famille bourgeoise de Paris. Son père qui vivait de ses rentes se suicide le 5 avril 1898 à Paris, Jean Cocteau portera longtemps cette blessure. Dès l'âge de quinze ans, Cocteau quitte le cocon familial.

Portrait de Jean Cocteau peint entre 1910 et 1912. Guillaume Apollinaire. Guillaume Apollinaire en 1916. signature Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky[1], dit Guillaume Apollinaire, est un poète et écrivain français, critique et théoricien d'art qui serait[Note 1] né sujet polonais de l'Empire russe, le 26 août 1880 à Rome.

Guillaume Apollinaire

Il meurt à Paris le 9 novembre 1918 de la grippe espagnole, mais est déclaré mort pour la France[2] en raison de son engagement durant la guerre. Biographie Jeunesse Guillaume Apollinaire est né à Rome sous le nom de Guglielmo Alberto Wladimiro Alessandro Apollinare de Kostrowitzky, en polonais Wilhelm Albert Włodzimierz Aleksander Apolinary Kostrowicki, herb. La mère d'Apollinaire. Guillaume Apollinaire site officiel: Page d'Accueil. Stéphane Mallarmé. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stéphane Mallarmé

Pour les articles homonymes, voir Mallarmé. Stéphane Mallarmé Mallarmé photographié par Nadar en 1896. Étienne Mallarmé, dit Stéphane Mallarmé, né à Paris le 18 mars 1842 et mort à Valvins (commune de Vulaines-sur-Seine, Seine-et-Marne) le 9 septembre 1898, est un poète français. En 1887, il fait paraître une édition de ses Poésies qui montrent sa recherche stylistique comme dans le « sonnet en X » : Ses purs ongles très haut dédiant leur onyx ou le sonnet en octosyllabes Une dentelle s'abolit (Une dentelle s'abolit // Dans le doute du Jeu suprême //A n'entrouvrir comme un blasphème //Qu'absence éternelle de lit.) Mallarme.net. Arthur Rimbaud. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arthur Rimbaud

Jean Nicolas Arthur Rimbaud est un poète français, né le 20 octobre 1854 à Charleville et mort le 10 novembre 1891 à Marseille. Arthur Rimbaud écrit ses premiers poèmes à quinze ans. Lui, pour qui le poète doit être « voyant » et qui proclame qu'il faut « être absolument moderne », renonce subitement à l’écriture à l'âge de vingt ans. Ses idées marginales, anti-bourgeoises et libertaires le poussent à choisir une vie aventureuse, dont les pérégrinations l’amènent jusqu’au Yémen et en Éthiopie, où il devient négociant, voire explorateur. De cette seconde vie, ses écrits consistent en près de cent quatre-vingts lettres (correspondance familiale et professionnelle) et quelques descriptions géographiques[1]. Bien que brève, la densité de son œuvre poétique fait d'Arthur Rimbaud une des figures premières de la littérature française. Biographie. Index des poèmes et textes d'Arthur Rimbaud : Arthur Rimbaud - Mag4.net.

Henri-Frédéric Amiel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Henri-Frédéric Amiel

Pour les articles homonymes, voir Amiel. Henri-Frédéric Amiel AmielMine de plomb par Joseph Hornung. Œuvres principales Fragments d’un journal intime Signature. Jour à jour, poésies intimes, par H.-Frédéric Amiel. Louis Aragon. Paul Éluard. Paul Éluard vers 1945. signature En 1916, il choisit le nom de Paul Éluard[1], patronyme emprunté à sa grand-mère maternelle[2], Félicie.

Paul Éluard

Il adhère au dadaïsme et devient l'un des piliers du surréalisme en ouvrant la voie à une action artistique politiquement engagée auprès du Parti communiste. Il est connu également sous les pseudonymes de Didier Desroches et de Brun[3]. Biographie[modifier | modifier le code] Gala et la naissance du surréalisme (1917-1930)[modifier | modifier le code] Mobilisé en 1914, il part sur le front comme infirmier militaire avant d’être éloigné des combats en raison d’une bronchite aiguë. Devenu majeur le 14 décembre 1916, il épouse Gala dès le 21 février suivant[9]. Le 11 mai 1918, il écrit à l'un de ses amis : « J'ai assisté à l'arrivée au monde, très simplement, d'une belle petite fille, Cécile, ma fille ».

Paul Verlaine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paul Verlaine

Pour les articles homonymes, voir Verlaine. Paul Verlaine Œuvres principales Après que le père, Nicolas-Auguste Verlaine, a démissionné de l'armée, la famille Verlaine s'installe à Paris en 1851. Paul Verlaine suit des études secondaires en pensionnat et devient bachelier en 1862, il renonce par la suite à des études de droit et entre comme employé à l'Hôtel de ville de Paris en même temps qu'il fréquente cafés et cercles littéraires comme celui des Vilains Bonshommes. Il gagne ensuite sa vie comme professeur à Londres, puis en France à Rethel où il noue une relation équivoque avec un de ses élèves, Lucien Létinois. Figure de poète maudit, Verlaine est alors reconnu comme un maître par les jeunes poètes du temps.

Biographie Maison natale de Paul Verlaine à Metz Début de vie Son père, militaire de carrière, atteint le grade de capitaine avant de démissionner de l'armée en 1851 : la famille Verlaine quitte alors Metz pour Paris[3]. Œuvres Poésie Jazz.