background preloader

Litterature & Poésie

Facebook Twitter

Lecture Audio

Faust, le chef d'oeuvre de Goethe. Les Rêveries du promeneur solitaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Rêveries du promeneur solitaire

Les Rêveries du promeneur solitaire est un ouvrage inachevé de Jean-Jacques Rousseau rédigé entre 1776 et 1778, en France, à Paris puis chez René-Louis de Girardin au château d'Ermenonville. Historique[modifier | modifier le code] Sa rédaction s’est établie tout au long des deux dernières années de sa vie, jusqu’à son refuge au château d'Ermenonville : la nature solitaire et paranoïaque de l’auteur malgré une notoriété croissante, l’a contraint à cet exil après l’accueil de ses Dialogues, et peut-être également la mort de Louis François de Bourbon (dit le Prince de Conti) durant l’été 1776. Présentation générale du texte[modifier | modifier le code] Les Rêveries du promeneur solitaire tiennent à la fois de l’autobiographie et de la réflexion philosophique : elles constituent un ensemble d’une centaine de pages, l’auteur employant très généralement la première personne du singulier et apportant par digressions quelques détails sur sa vie.

L'oeuvre poétique de René Char. Utopia. Est le premier à forger le mot « utopie », du grec ou-topos, « nulle part », et eu-topos, « lieu de bonheur ». « Il y a dans la république utopienne bien des choses que je souhaiterais voir dans nos cités.

Utopia

Je le souhaite plutôt que je l’espère ». Ainsi se termine le livre de Thomas More. L’espoir est une conviction, le souhait n’est qu’un vœu pieux. La première partie du livre, Thomas More remet en cause la société anglaise, et à chacun des maux, il oppose son idéal de justice sociale et l’ordre moral dans son île d’Utopie. Adieu ! - Alfred de MUSSET. Bio_Driss_Chraibi.pdf. SUPERVIELLE, Jules - La Mort des étoiles. Leo Ferre - Freres Humains (Villon) Et mes fesses, tu les aimes mes fesses ? Un coup de coeur.

Et mes fesses, tu les aimes mes fesses ?

Walt Whitman. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Walt Whitman

Walt Whitman Œuvres principales. Walt Whitman ~ O Captain My Captain - poem. O Captain! My Captain! Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

O Captain! My Captain!

O Captain! My Captain! Est un poème de Walt Whitman. Il fut composé en hommage au président des États-Unis Abraham Lincoln, assassiné le 14 avril 1865. Le poème parut la même année dans un appendice à la dernière version de Leaves of Grass. Texte original et sa traduction française[modifier | modifier le code] LAMARTINE, Alphonse de - Le Lac (version piano). Gérard de Nerval - Le temps - Lectures de poèmes. NDIAYE, Alassane – Sensations. MUSSET, Alfred de - Souvenir. APOLLINAIRE, Guillaume - Le pont Mirabeau.

Blaise Cendrars

Pierre Bourdieu (1930-2002) Né à Denguin, petit village du Béarn, d’origine modeste, Pierre Bourdieu entre à l’École normale supérieure en 1951, et devient agrégé de philosophie en 1954.

Pierre Bourdieu (1930-2002)

Appelé en Algérie pour son service militaire, il y occupe ensuite un poste d’assistant à la faculté d’Alger où il rencontre régulièrement Jacques Derrida (1958-1960), avant de rentrer en France où il devient assistant de Raymond Aron à la Sorbonne, puis secrétaire général du Centre de sociologie européenne (1962). Nommé en 1964 directeur d’études à l’École pratique des hautes études (EHESS), en 1968, il crée le Centre de sociologie de l’éducation et de la culture. Jean Marais le bateau ivre Arthur Rimbaud. Lambert Wilson "le Lac" Lamartine. Paul VALERY"dialogue de l'arbre"par Léa Ciari(voix,musique,peinture)poesia.Provins Jazz Poetry. Rêveries d'un promeneur solitaire (J J Rousseau) 1ere et 2ème reverie. VALÉRY, Paul - La Dormeuse.

Paul Verlaine

Charles Baudelaire. Littérature. Les chemins de la connaissance. Jean de la Fontaine. Paul Eluard. Victor Hugo. Ressources poésies. Poésie audio. Arthur Rimbaud. Marceline Desbordes-Valmore. Philosophie. 030. Encyclopédies. Gudbaz. Ronsard: Quand vous serez bien vieille... Sonnet pour Hélène. MAUPASSANT, Guy (de) – Solitude. Donneuse de voix : Victoria | Durée : 14min | Genre : Nouvelles « Depuis quelque temps j’endure cet abominable supplice d’avoir compris, d’avoir découvert l’affreuse solitude où je vis, et je sais que rien ne peut la faire cesser, rien, entends-tu !

MAUPASSANT, Guy (de) – Solitude

Quoi que nous tentions, quoi que nous fassions, quels que soient l’élan de nos coeurs, l’appel de nos lèvres et l’étreinte de nos bras, nous sommes toujours seuls. […] » Référence musicale Frédéric Chopin, Nocturne No.20, interprété par Andrys. > Consulter la version texte de ce livre audio. J'ai tant rêvé de toi - Robert Desnos. Trois poèmes de René Char. Coeur. La main ne sait pas qu’elle a faim (Henri Meschonnic) Publié par arbrealettres le 9 décembre 2013 La main ne sait pas qu’elle a faim la peau ne voit pas la nuit venir mais le temps me donne sur le coeur j’ai fait le tour d’attendre les yeux rapprochent les lèvres le rire de te voir fait perdre la tête au jour de te revoir nous tenons dans peu de place.

coeur

La parole poétique.