De l'Obsolescence programmée

Facebook Twitter
EESC: Stop planned obsolescence | neurope.eu The European Economic and Social Committee (EESC) called the EU policy makers to impose a total ban on planned obsolescence. According to the EESC, stopping planned obsolescence will enhance sustainable development in the EU, create more jobs and improve consumer protection. Products of planned obsolescence have a limited service-life. Bulbs that burn out after a certain time, batteries that run out within a set period or clothes that quickly fall out of fashion are just a few examples of such products. EESC: Stop planned obsolescence | neurope.eu

Comment lutter contre l’obsolescence programmée ?

Rafaele Rivais a relayé sur son blog SOS Conso, samedi 20 avril, un article largement repris et débattu au sujet de l'obsolescence programmée, notion selon laquelle la durée de vie des produits serait volontairement programmée pour être écourtée. Mais alors que le sujet est de nouveau au cœur de l'actualité, quels sont les outils à disposition des institutions publiques et des citoyens pour ne pas subir l'obsolescence des produits ? Les différents types d'obsolescence Il est courant de différencier plusieurs types de "désuétude planifiée". Comment lutter contre l’obsolescence programmée ?
Recyclage › 85 % des ordinateurs usagés peuvent être reconditionnés Par Frédéric Bordage - 04/12/2013 Au Pérou, 85 % des ordinateurs arrivant de l’étranger pour être recyclés sont reconditionnés puis réutilisés dans le pays. Les Etats-Unis sont le premier fournisseur d’ordinateurs considérés comme en fin de vie. L’analyse du prix de rachat des équipements étasuniens usagés par les entreprises péruviennes montre que leur recyclage n’est pas rentable dans 88 % des cas. Si le Pérou parvient à un tel taux de reconditionnement, les pays européens peuvent aussi y arriver. On peut donc se demander pourquoi la directive européenne WEEE / DEEE continue à privilégier le recyclage au reconditionnement. Recyclage › 85 % des ordinateurs usagés peuvent être reconditionnés
cyberaction Déprogrammons l’obsolescence programmée ! cyberaction N° 598: Déprogrammons l’obsolescence programmée ! [ 1 212 participations ] cyberaction mise en ligne le jeudi 16 janvier 2014 cyberaction Déprogrammons l’obsolescence programmée !
Dave Hakkens started in januari 2013 on Phonebloks 1. Show we want this phone Completed Sept 2013 We want to gather as much people as possible and the show the world there is a need for a phone worth keeping. On the 29th of October 2013 we spread all your messages at the same time using Thunderclap.

Phonebloks - The Plan

Phonebloks - The Plan
Obsolescence déprogrammée, ces industriels qui s’engagent (3/3) : Philips Obsolescence déprogrammée, ces industriels qui s’engagent (3/3) : Philips Une lampe à incandescence classique Après Dyson et Malongo, place aujourd'hui au dernier volet de la série d'articles sur l'obsolescence programmée. Alors que l'exemple des ampoules et du cartel Phoebus font partie des arguments régulièrement avancés pour dénoncer un système industriel nous poussant à consommer des produits "prêts à jeter" (et des ampoules ne durant pas plus de 1000 heures allumées), Christophe Bresson, Directeur de la communication de Philips Lighting France, a accepté de m'en dire plus sur leur approche du sujet. Quelles sont les différentes activités développées par Philips aujourd'hui ?
par Benoît Chamontin le 21 novembre 2013 - Sur le site on n’arrête pas de parler de l’actualité des nouvelles technologies avec le dernier produit ou le dernier service. Et c’est vrai qu’aujourd’hui, le cycle de renouvellement des produits s’est accéléré parfois en raison des nouveaux besoins que l’on se crée mais aussi parfois en raison de la durée de vie des produits plus courte qu’auparavant. iDiots : un film d'animation avec des robots sur l'obsolescence programmée et la dépendance au mobile

iDiots : un film d'animation avec des robots sur l'obsolescence programmée et la dépendance au mobile

Obsolescence programmée

Obsolescence programmée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La célèbre Ford T, fiable, solide, durable et accessible à l'Américain moyen, a très peu évolué durant ses 19 ans de production (1908 – 1927). Elle n'a finalement pas pu faire face à la concurrence de General Motors qui a établi sa stratégie sur la production régulière de nouveaux modèles démodant les séries précédentes[1]. C'est un des exemples proposés d'obsolescence programmée, par le design et la mode entretenue par la publicité.
"Comment rendre l'obsolescence programmée... obsolète?" Le 23 avril 2013, le Sénat a entamé le débat autour de la proposition de loi du groupe écologiste relative à l'augmentation de la durée de vie des produits et à la lutte contre l'obsolescence programmée . Popularisé par les médias, ce sujet est, pour beaucoup, le symbole d'un certain modèle industriel productiviste, prospérant au détriment des consommateurs et de l'environnement, et le sujet d' un arbitrage apparemment nécessaire entre économie et écologie . Le texte propose notamment de rendre délictuelle l'obsolescence programmée, qu'il définit comme "l'ensemble des techniques par lesquelles un fabricant ou un importateur de biens vise, notamment par la conception d'un produit, à raccourcir délibérément la durée de vie ou d'utilisation potentielle de ce produit afin d'en augmenter le taux de remplacement". "Comment rendre l'obsolescence programmée... obsolète?"
Cliquez sur l'image pour l'agrandir Courrier International a relayé une intéressante infographie mardi 23 juillet: réalisée par le graphiste chilien Marcelo Duhalde, elle montre à quel point la majorité des produits électroniques ont une durée de vie plus courte que certains produits alimentaires. L'idée est bien vue: alors que la part de l'alimentation baisse en permanence dans le budget des français et qu'on se retrouve bien souvent à manger des chips devant un écran plat, elle met clairement en avant le côté trop rapidement périssable de certains achats. Allez, voilà quelques liens pour y remédier : Obsolescence: les flocons d’avoine, plus forts que la playstation Obsolescence: les flocons d’avoine, plus forts que la playstation
On a testé le recyclage des téléphones portables, entre industrie florissante et entreprise écolo RECYCLAGE - Dix huit millions de nouveaux portables sont vendus en France chaque année. Et un nouvel iPhone, le cinquième du nom, qui arrive sur le marché. Conséquence directe de cette frénésie, alors que 97% des Français de plus de 16 ans sont déjà équipés, dans vos tiroirs se trouvent sûrement un, deux, voire trois téléphones portables qui dorment à ne rien faire. Certains, encore en état de marche, attendent une panne du mobile principal pour qu'on daigne leur accorder un quelconque intérêt. Les autres, cassés, ne servent plus à rien, sauf prendre de la place. Cette situation émeut assez peu avant d'être devant le fait accompli: voir quelqu'un, en face de soi, jeter un iPhone cassé à la poubelle.
Réparer le monde Clive Thompson dans Wired estime que nous avons besoin d’un mouvement de réparateurs et pas seulement d’un mouvement de faiseurs (makers). A New York, il s’est rendu à une rencontre du collectif des réparateurs, un groupe de bricoleurs de Brooklyn, qui plusieurs fois par mois, proposent de réparer ce que les gens ont à leur apporter. Les gens défilent avec des ordinateurs, des lampes, des appareils électroménagers et la plupart repartent avec leurs objets réparés.
Des biens de consommation programmés pour ne pas être fonctionnels « ad vitam æternam » ? Les moutons enrages Dans la série « on nous prend pour des cons » revoilà l'obsolescence programmée sur le tapis! On nous demande de faire des économies, de protéger la planète, et on nous oblige à l'hyper-consommation, « en programmant » les objets et appareils d'utilité courante, pour tomber en panne et obligé le remplacement....Si ça c'est de l'écologie, où sont les bien-pensants « présidentiables » qui se battent pour tout, sauf pour ceux qu'ils sont sensés représenter... Voilà un nouveau métier (il y en a qui y ont pensé!) réparateur d'appareils et d'objets obsolètes par volonté politique d'engraisser les fabricants... niksologi.files.wordpress.com.
Prêt à jeter Au commencement était l’ampoule électrique… C’est une histoire presque centenaire. En 1924, les fabricants d’ampoules électriques se sont mis d’accord pour que leurs produits ne durent plus que 1 000 heures au lieu de 2 400. L’effet escompté allait de soi : quand une ampoule est cassée, le consommateur en achète une nouvelle et le fabricant est gagnant.
Prêt à jeter 1-4

Prêt à jeter

Mardi 24 janvier 2012 à 20h35 Un produit usé = un produit vendu ! Dans les années 1920, des industriels américains ont trouvé la formule magique pour soutenir la consommation : l’obsolescence programmée. Fini les bas en nylon qui résistent à tout et les ampoules qui durent cent ans, un bon produit est un produit jetable.
L'obsolescence programmée, j'ai testé pour vous
Livermore's Centennial Light Live Cam
Présentations | Comité économique et social européen
Réparer son matériel High-Tech soi-même, avec Sosav
Conférence obsolescence programmée - Reporterre
Towards more sustainable consumption: industrial product lifetimes and restoring trust through consumer information
Apple Getting Sued for 'Planned Obsolescence' of iPad 3
Ces vieux TGV qui ne veulent pas mourir
Samsungs New Flexible Cell phone Screen!
Bientôt un téléphone en kit ? : Mistra Blog
Matériel › Samsung offre 5 ans de garantie aux TPE et PME
L’obsolescence programmée : la face cachée de la société de consommation
Les Verts s'attaquent à l'obsolescence programmée
Et si la croissance ne revenait pas ?, par Jean Chamel
Adieu à la croissance, de Jean Gadrey : les bonnes feuilles
La prospérité sans la croissance ? inventer une alternative
Preparing for the End of Growth
Niko Paech: Elements of a post-growth economy
Planned obsolescence / Made to Break

obsolescence programmée

Quand l’obsolescence programmée se fait reprogrammer
Une ampoule à économie d'énergie qui dure 20 ans
Économie circulaire
Obsolescence programmée : et si le problème, c'était vous ?