background preloader

Personne n’en parle en France !!!!!!

Personne n’en parle en France !!!!!!
Related:  la soumission "librement" consentie

Tout le monde sait que les édulcorants artificiels ne sont pas bons pour nous, alors pourquoi continue-t-on à en ingérer ? -- Santé et Bien-être Traduction : SOTT « Donne aux plantes (et aux gens) ce qu'elles réclament : des électrolytes ! » Tiré du film Idiocracy Je suppose que je me tire moi-même une balle dans le pied avec le titre de cet article. Au fil des ans, le journalisme médical s'est tellement acharné contre les édulcorants artificiels que je doute que quiconque y prête encore attention. Je sais que quand je vois les mots « édulcorant artificiel » dans le titre d'un article, je me mets à penser « Mon Dieu, encore un article sur les édulcorants artificiels ! Bien, cet article sera un petit peu différent, et pas parce que je vais me référer au sucralose [édulcorant artificiel - NdT] de façon agaçante en utilisant sa dénomination chimique 4-chloro-4-désoxy-α-D-galactose de 1,6-dichloro-1,6-didésoxy-β-D-fructofurannosyle (ça a l'air délicieux, n'est-ce pas ?) Avant tout, dissipons tous les doutes qui pourraient subsister dans l'esprit de certains sur le fait que ce truc est mauvais pour nous. 1. 2. 3. Vrai. 4. Bingo.

L'Europe face à une vague de pauvreté généralisée - Europe / Crise économique La pauvreté augmente en Europe. Près du quart de la population de l'Union européenne était menacée d'exclusion sociale en 2011. Ce sont les derniers chiffres de l'agence européenne de statistiques, Eurostat, datés de ce mois de décembre. Le taux de pauvreté a augmenté d'un point par rapport à 2010 et 120 millions d'Européens sont menacés aujourd'hui. Disparité entre les Etats L'indigence ne touche pas tous les Etats européens de la même manière. « Pour 8 à 9% de la population, il y a un risque de privation matérielle sévère. Quand austérité ryme avec pauvreté Et pour ces pays du sud de l'Europe, la situation devient extrêmement difficile. Fortement touché par la crise de la dette, le Portugal, par exemple, a enchaîné les plans d'austérité : réduction des salaires de la fonction publique, des retraites, augmentation des impôts directs et indirects. Les limites de la flexibilité L'austérité n'est pas le seul facteur de pauvreté. 67% des chômeurs allemands sont pauvres contre 37% en France.

Les plus grands propriétaires terriens du Monde Lorsqu’on évoque la flagrante inégalité de la répartition des richesses dans le Monde, on se réfère toujours à l’accaparement par une minorité, de l’argent en circulation – sous forme de salaires, dividendes, rémunérations multiples et diverses, jetons de présence, … – qui nous l’avons maintes fois répété, procède d’un véritable pillage des entreprises et d’une richesse collectivement créée. Rappelons par exemple qu’en 2012, sur les 53 milliards d’euros de bénéfices réalisés par les entreprises du Cac 40, 40,9 milliards d’euros (soit environ 77%) ont été distribués en dividendes à leurs actionnaires. Une inégalité tout aussi criante est pourtant l’inégalité dans la possession de la terre et des ressources, en particulier de l’eau, qui vont avec . Les mêmes, vous vous en doutez, se sont accaparés les terres, la Terre devrait-on dire: figurez-vous qu’une vingtaine d’entreprises et de grandes familles, royales ou non, se partagent la bagatelle de 3,2 milliards d’hectares.

Scandale : Ils n’ont jamais été préfets, mais ils en touchent la retraite C’est un scandale français, un de ces abus qui alimentent la rancœur des citoyens contre les politiques. Un de ces arrangements entre amis que l’on cache soigneusement au citoyen, mais qui coûte cher au contribuable. Certains de nos hommes politiques et certains hauts fonctionnaires ont été nommés préfets par nos présidents de la République successifs, ils bénéficient d’avantages liés à cette fonction… mais ils n’en ont jamais exercé la moindre fonction. Parmi ces préfets fantômes, figurent deux stars de la politique, les députés et anciens ministres de François Mitterrand, Michel Vauzelle, 66 ans, et Michel Delebarre, 65 ans. Tous deux indiquent, sur le site informatique de l’Assemblée nationale, la même profession : préfet. Quel intérêt de nommer un préfet fantôme ? Retraites dorées D’ici quelques années, lorsqu’ils décideront d’abandonner leurs mandats, ces deux parlementaires pourront cumuler la totalité de leurs retraites de préfet, de parlementaire et d’élu local !

L’autorité publique est aux mains du système financier Voir également : Fiction de démocratie par H.Kempf [Note perso : je suis évidement d'accord avec Mr Kempf, mais baser le changement sur une approche écologique sans changer la racine du problème n'est que repousser le problème plus loin .. ] Vous démontrez avec des exemples innombrables comment le monde glisse vers une sorte de régime autoritaire dont l’intention unique est de maintenir les privilèges d’une caste, l’oligarchie. Cela vous amène à une conclusion socialement et politiquement dramatique : la fin possible de la démocratie. L’oligarchie est la définition d’un régime politique. L’oligarchie est un concept inventé par les grecs aux IVe et Ve siècle av. Vous suggérez que nous sommes dans une phase de post-démocratie dans laquelle, avec l’objectif de se maintenir au pouvoir, l’oligarchie maintient une fiction démocratique. Bien sûr. Les pays européens, et beaucoup plus les États-Unis, ont glissé vers un régime oligarchique où le peuple n’a déjà plus de pouvoir. Effectivement. Oui.

Propaganda, d’Edward Bernays, ou comment manipuler l’opinion en démocratie le 15 décembre 2007 - 01h28, par MICHEL Oui, les medias mentent ! Nous le savons tous et eux le savent mieux que nous ! N’allons pas croire que cela est un hasard, c’est une stratégie : l’oligarchie pour maintenir sa suprématie et donc sa richesse a besoin d’une arme efficace contre la démocratie, cette arme est la désinformation des citoyens ou en des termes plus directs, le bourrage de crânes. Dénoncer cette stratégie malveillante est indispensable, cela est sûr, mais est-ce suffisant ? le 10 décembre 2007 - 11h17, par la sylvie de chatebier Son chauffeur travaillait jour et nuit, s’endormant sur la table de fatigue... le 4 décembre 2007 - 21h53, par verlene Formidable emission de propagande anti propagande... :-) Pour ceux qui veulent lire un peu Bernays, allez donc trainer par là-bas (si j’y suis) le 4 décembre 2007 - 13h59, par notod Excellente émission qui gagnerait à être écoutée par ceux qui sont partisans du "si c’était vrai cela se saurait !"

Hollande, les 4 vérités Les communicants élyséens choisissent ce qu'ils veulent montrer, mais Internet est taquin, et on a pu découvrir récemment une situation assez désobligeante pour François Hollande lors de son récent passage au Parlement Européen. C'était le 5 février 2013 et Nigel Farage, en 2 petites minutes à dit ses 4 vérités à François Hollande, lequel a encaissé sans mot dire, tête baissée, et pourtant Farage n'y est pas allé avec le dos de la cuillère. lien Nigel Farage mérite le détour : Il est le co-président du groupe « Europe libertés démocratie », et un eurosceptique déterminé au sein de son parti, l'UKIP, s'opposant à l'adoption d'une constitution européenne, déplorant l'absence de référendums pour la plus grande partie des pays européens. Avec Nigel Farage, tout le monde passe à la moulinette : de Catherine Ashton, à Herman van Rompuy en passant par Mariano Rajoy et d'autres. Il est bon orateur, percutant, et il dit tout cru ce qu'il pense, démontrant, arguments à l'appui, et ça peut faire mal.

Sciences Po ou l'avant-garde néolibérale Tout entière consacrée à célébrer le dynamisme de Sciences Po sous la direction de Richard Descoings, la presse n’a jamais relevé l’ironie d’une restauration de l’ancienne Ecole libre des sciences politiques. Ainsi en va-t-il des entreprises de réaction qui, au profit d’une amnésie collective, se déguisent sous le manteau du progrès. L’affaire Sciences Po aura non seulement dévoilé les gaspillages, les privilèges et le fonctionnement discrétionnaire d’une institution d’enseignement supérieur jouant un rôle majeur dans la sélection des élites, mais aussi démasqué un projet ambitieux de transformation de l’enseignement supérieur français. Les révélations de la Cour des comptes prennent en effet une autre dimension si on relie les faits incriminés à la vision néolibérale de l’éducation qui caractérisait le [projet du triumvirat Descoings-Pébereau-Casanova (Lire « L’Ecole libre des sciences politiques », Le Monde diplomatique, 25 octobre 2012).

Espagne: incroyable gâchis, et le pire est à venir à cause de la corruption des élites Pourquoi le témoignage de Danielle Mitterrand est-il si important? Parce qu'on a la preuve (supplémentaire), par quelqu'un du Système, que les politiciens ne sont que des marionnettes. D'une manière générale, on illusionne les peuples sur un pouvoir qu'il n'a pas. Aujourd'hui, personne ne contredira ce qui devient une évidence : les choses ne vont pas très bien ! En tout cas, en quelques trimestres, les gouvernements des économies européennes chancelantes sont remplacés les uns après les autres. Bilan de la situation espagnole La quatrième économie européenne souffre d'un chômage important : officiellement, il touche 21% de la population active (soit environ 5 millions de chômeurs, plus de 45% des jeunes de la péninsule n'ont pas de travail). Les Espagnols s'attendent à des coupes budgétaires notamment dans l'éducation et les retraites.

Le Glass-Steagall Act hante l'Assemblée nationale Occulté par le débat passionné du « mariage pour tous », le projet de loi de « régulation et de séparation des activités bancaires » a été débattu la semaine dernière dans le vide de l’Assemblée nationale. Ce projet a été voté hier en première lecture par les partis et leurs tactiques. Rangs clairsemés à l’Assemblée nationale au moment de discuter de la scission stricte des banques (séance du mercredi 13 février 2013). Clairement, ce qui pourrait être la mise à l’écart de la prédation financière de notre économie, est une réforme ne réformant rien. La filialisation des activités jugées « non utiles à l’économie », proposée par le projet de loi du ministre de l’Economie Pierre Moscovici, ne sépare rien. Le Glass-Steagall Act, c’est aujourd’hui l’éléphant au milieu du salon : l’urgente mesure à prendre. À l’introduction de son projet de loi, le 12 février, au lendemain de ses déclarations dans Le Monde (voir encadré), Moscovici trouva de nouveaux mensonges à proférer : Ah !

Accardo, Alain - De Notre Servitude Involontaire De notre servitude involontaire p é à q   ï   à    éé. S’   p p    ’êé -,  ê p  p p   q, b   p, ,       , q’    p q é :   éé pè     bé, ’  Lè    b   p.E  ’ p ’   p   p q   -à ê q   p  p  ééb,  p éé à   yè éq  q p  è  ,  pé ’é,  é  é, ’é   éé ép    pè,  p      pé   q à  b p    . eets uses e qu

Related: