background preloader

Culture de l'information

Facebook Twitter

Terminologie en sciences de l'information - EBSI. L'évaluation de l'information par les jeunes / Gilles Sahut. Epistémologie de l'information. A travers une démarche à la fois épistémologique et historique, il s’agit de familiariser les étudiants avec la complexité de quelques notions-clé des sciences de l’information et de la communication (information, communication, document…), de montrer leurs différentes acceptions, leurs typologies. Il s’agit également d’introduire quelques uns des grands modèles théoriques de l’information et de la communication, selon une partition entre modèles linéaires (Shannon, Lasswell, Jakobson) et non-linéaires (cybernétique, Ecole de Palo Alto). Les parties 5 à 9 visent une introduction aux enjeux, aux notions et aux problématiques des cultures de l'information. Plan : •Prologue •1/ Introduction : complexités •2/ Repères historiques: modèles et théories •3/ Approches de la notion d’information •4/ Du support au savoir *5/ Introduction à la culture de l’information *6/ Culture de l’information : acteurs, étapes.. *7/ Quelques questions vives *8/ Translittératie, cultures de l’information *9/ Conclusion.

L'Agence des Usages : Recherche d'information 3. Après avoir décrit les difficultés spécifiques à la recherche d’information sur internet dans un premier article (cf. article 1) et avoir, dans un second article (cf. article 2), présenté quelques pistes concrètes de pratiques pédagogiques favorisant l’acquisition des compétences nécessaires, nous allons, dans ce troisième et dernier article, nous questionner sur les caractéristiques d’une présentation optimale de l’activité de recherche d’information et sur l’efficacité d’un outil d’aide existant, la « CyberEnquête ». En plus de connaissances préalables nécessaires, une réflexion sur la manière dont les exercices scolaires de recherche d’information doivent être présentés est cruciale pour améliorer les performances des élèves. Il s’agit d’être au clair sur le type de questions que l’on pose aux élèves : est-ce que c’est une question spécifique nécessitant de localiser un fait précis dans le texte (par exemple : « En quelle année a été couronné Clovis ?

L'Agence des Usages : Recherche d'information 2. Après avoir explicité la spécificité de l’activité de recherche d’information sur internet et les difficultés qui en découlent pour les élèves dans un article précédent (cf., article 1), nous allons, ici, présenter des pistes concrètes de pratiques pédagogiques pouvant faciliter l’acquisition, en amont, des compétences nécessaires. En effet, malgré la croyance d’un effet digital native où les jeunes élèves étant nés avec internet devraient maîtriser l’outil, l’activité de recherche en ligne confronte bel et bien les élèves à de nouvelles difficultés. Pour se faire, une revue partielle de la littérature existante des années 1980 à aujourd’hui sera synthétisée afin de pouvoir questionner, au travers d’un angle de vue global, l’utilisation d’internet en milieu scolaire.

L’acquisition de connaissances sur les différents niveaux d’information existants est également une composante essentielle à la réussite d’une tâche de recherche d’information. Julie Ayroles, L'Agence des Usages : Recherche d'information 1. La diffusion massive des nouvelles technologies et l’utilisation quotidienne d’internet, diversifiant les contextes et les sources de lecture, ne peuvent être ignorées par le système éducatif français, notamment en ce qui concerne l’apprentissage des stratégies de lecture. Premièrement, il faut clairement différencier la lecture-compréhension de la lecture fonctionnelle, c’est-à-dire de l’activité de recherche d’information, car elles ne reposent pas entièrement sur les mêmes processus cognitifs.

Deuxièmement, de nombreuses études en psychologie cognitive ont appuyé l’importance de la distinction à faire entre l’activité de recherche d’information sur un support textuel traditionnel et l’activité de recherche d’information sur internet. En effet, de par ses caractéristiques propres, le support numérique tend à complexifier les procédures de recherche. Ainsi, l’acquisition de compétences spécifiques pour y faire face est nécessaire pour les élèves. Conclusion Recommandations Références. Comment bien interroger Google en 2018? Dans notre précédent article intitulé « Google évolue : les documentalistes plus utiles que jamais », nous faisions le constat que Google affiche toujours moins de résultats et ce, quelle que soit la requête, et alors que son index ne cesse pourtant de s’accroître.

Certes, il annonce dans un premier temps des centaines de milliers voire des millions de résultats mais, en se rendant sur la dernière page de résultats, on constate que le nombre de résultats ne dépasse pratiquement jamais les 500. Pour preuve, nous avions réalisé en 2011 une recherche sur les masques respiratoires. A l’époque, une requête sur l’expression masque respiratoire permettait de visualiser plus de 1 000 résultats dans Google.

Aujourd’hui, la même requête n’en génère que 183. Aujourd’hui, peut-on encore bien interroger Google ? Comment peut-on optimiser sa recherche sur le moteur ? Peut-on encore confier sa recherche d’information à Google ? Interroger les moteurs, c’est d’abord s’interroger sur ce que l’on recherche. L’école dans la société du numérique : Mme Gaëlle Sogliuzzo, présidente de l’Association des professeurs documentalistes de l’éducation nationale (APDEN) - Jeudi 8 mars 2018. SEO et Recherche Vocale. La recherche d’information : un avis d’expert. A l’occasion de le venue de Jérôme Dinet, professeur en psychologie du développement à l’université de Lorraine, les étudiants du master 1 documentation l’ont interviewé sur des questions qui les préoccupent dans le cadre de leur formation au métier d’enseignant.

C’est le second épisode d’une série d’entretiens qu’ils réalisent auprès d’enseignants chercheurs et d’experts pour leur blog Jérôme Dinet a mené des recherches sur les pratiques de recherche d’information des élèves. Il s’intéresse actuellement plus précisément à la perception des risques et au sentiment d’insécurité, notamment pour les plus fragiles, jeunes enfants ou personnes âgées. 1. L’environnement numérique et le web reconditionnent la recherche d’information sur de nombreux aspects : recherche collaborative, processus attentionnels mobilisés, niveaux d’expertise (tant dans le domaine de recherche que pour les outils), rôle de l’affect, etc. 2. 3. 4. 5. 6. Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ? Les communs sont des activités qui permettent à une communauté de s’organiser selon une gouvernance qui lui permet de gérer, générer et préserver des ressources Mais plus encore, les communs sont un cadre de pensées et une philosophie de vie qui englobe la société toute entière.

Les communautés autour des communs nous invitent à la gouvernance pour reprendre le pouvoir d’agir sur notre patrimoine, nos connaissances et même sur nos propres individualités. Ainsi, en observant les communs de la connaissance, il semble que les compétences pour participer activement à l’enrichissement des ressources ne sont pas innées. Elles doivent être acquises. Voilà pourquoi nous y intéresser à l’École et au sein des CDI. Les communs ont cette capacité de relier deux tendances sociétales : mondialisation et uniformisation de la pensée, et personnalisation de nos actions guidées par une technique et une technologie qui prend en compte nos émotions de façon de plus en plus fine. Comment ? 2013.02.18 Recherche doc info2. Quand la donnée perturbe le rapport des professionnels à la connaissance : les évolutions de la culture de l’information | Data-cultures.

Partagée ou experte, la culture de l’information s’est cristallisée autour des discours sur la société de l’information et la lutte contre la fracture ou la fragmentation numérique. Cependant, depuis quelques années, on voit surgir un pôle qui semble absorber toutes les pratiques et tous les discours, celui du numérique. Qu’il s’agisse d’information pour comprendre le monde, pour apprendre ou pour travailler, elle passe nécessairement désormais par l’usage de technologies numériques, tant au niveau des techniques, que des contenus ou des dispositifs dédiés. Un glissement s’est ainsi opéré, jusqu’à ce que l’on puisse aujourd’hui s’interroger sur le statut de l’information, qui paraît avoir disparu dans le tout “numérique”. Ce glissement n’est pas anodin et il imprègne profondément les sciences de l’information et de la communication.

Il relève en partie d’une forme de technocentrisme dont on peut regretter, avec Dominique Wolton, les biais idéologiques et les conséquences politiques. La translittératie, un facteur de réagencement de l'organisation scolaire ? Journée d’étude GRCDI-ESPE Caen et Rouen : “L’EMI en questions : enjeux, prescriptions, contenus, apprentissages” | Le carnet du GRCDI.

Le vendredi 18 mars 2016, à l’ESPE de Caen, aura lieu la deuxième journée d’étude, co-organisée par le GRCDI (Groupe de Recherche sur les Cultures et la Didactique de l’Information), l’ESPE de Caen et l’ESPE de Rouen : “L’EMI en questions : enjeux, prescriptions, contenus, apprentissages”. Depuis son inscription dans la Loi de Refondation de l’École de 2013, son arrivée comme domaine d’enseignement et sa possible inscription dans les EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) à la rentrée 2016, l’EMI (Éducation aux Médias et à l’Information) fait l’objet de nombreux débats dans le champ éducatif. Ce qui semble d’abord une volonté institutionnelle relayée par des acteurs, enseignants et associations, s’inscrit aussi dans un mouvement plus large de réflexion sur les compétences nécessaires aux jeunes, dans un monde en « régime numérique ».

Une première conférence explorera ainsi cette fabrication des savoirs scolaires en s’appuyant sur des cas précis. Programme de la journée. Notions informationnelles et programmes scolaires du collège | Le carnet du GRCDI. Le GRCDI publie un travail de recherche, mené par quatre de ses membres (Gildas Dimier, Elisabeth Schneider, Alexandre Serres et Angèle Stalder) avec le soutien de tout le groupe, sur la présence des notions informationnelles dans les programmes du collège.

Ce rapport, intitulé « Notions informationnelles et programmes scolaires : une présence renforcée au collège, mais pour quelle visée didactique ? », est divisé en deux parties, que l’on trouvera sur HAL, dans la nouvelle collection « Séminaire GRCDI » : – « Partie 1 : Présence des notions informationnelles dans les nouveaux programmes du collège », disponible sur : – « Partie 2 : Comparaison des programmes du collège 2008 et 2015 », disponible sur : Il nous paraît important, pour mieux comprendre cette étude, de fournir quelques repères sur son élaboration.

Bonne lecture ! Vu, lu, su et consolidation du nouvel ordre documentaire – Introduction à l'architecture de l'information. Mon cheminement personnel arrive à la fin d’une étape, bornée par mon départ en retraite. Pour marquer ce moment et tirer ma révérence, j’ai pensé vous faire deux cadeaux. Le livre Le livre Vu, lu, su. architectes de l’information face à l’oligopole du web est paru il y a un peu plus de cinq années et, en accord avec son éditeur que je remercie, je le rends accessible en ligne. Accès au livre ePub, Pdf. Table des matières du livre Introduction. 1. 2. Petite histoire du mot Petite histoire de la notion Les trois dimensions 3. Renouveau Le document au XXIe siècle D’une modernité à l’autre 4. Les trois modèles de valorisation du document Articulation des modèles L’économie du document 5.

Les paradoxes du néodocument L’élaboration d’un modèle commercial Conclusion. La postface j’ai pensé aussi que, cinq ans passés, il serait opportun d’y ajouter une postface. Pdf ePub Sommaire de la postface. QU’EST-CE QUE LES BIENS COMMUNS ?