background preloader

Culture de l'information

Facebook Twitter

Démarche de recherche d'information

QU’EST-CE QUE LES BIENS COMMUNS ? Calendrier de l’avent du domaine public : qui s’élèvera dans le domaine public en 2019. Pour la septième fois, depuis 2013, le collectif SavoirsCom1 propose au mois de décembre un Calendrier de l’Avent du Domaine Public. Après Apollinaire et Zweig en 2013, Camille Claudel, Soutine et Rachmaninov en 2014, Munch et Giraudoux en 2015, Ravel en 2016, H G Wells en 2017, Al Capone en 2018, qui en 2019 ? Toujours le même principe : un.e écrivain.e, un poète.sse, un.e peintre, un.e architecte, un.e cinéaste, un homme ou une femme de science, un.e musicien.ne… dévoilé.e.s chaque jour du mois de décembre sur le site aventdudomainepublic.org.

Les fiches sont rédigées par les membres du collectif et, par des contributeurs.trices extérieur.e.s. 31 créateurs.trices à (re)découvrir chaque jour comme des gourmandises qui se cachent derrière des petites cases ; 31 auteur-es retenus au terme d’un travail de fourmis pour décortiquer les droits d’auteur. Cette liste n’est pas limitative et les auteurs entrant dans le domaine public sont beaucoup plus nombreux. Qu’est-ce que le domaine public ? Les fake news - rts.ch - Information et désinformation. Pratiques informationnelles. Les politiques d'education à l'information. Wikipédia:Citez vos sources. Ici on ne parle que des principes de fond. Pour apprendre à rédiger et présenter les références et les annotations voir les pages suivantes : Aide:Présentez vos sources et Aide:Note.

Citez vos sources est une recommandation de simple bon sens pour assurer l'enrichissement de l'encyclopédie Wikipédia de manière vérifiable et pour offrir au lecteur une connaissance fiable et objective. En effet, le rédacteur encyclopédique qu'est le wikipédien n'est pas un inventeur ou un chercheur qui découvrirait des nouvelles connaissances, mais seulement le rapporteur de connaissances déjà existantes et documentées. La source elle-même, qui fait partie de l'article, doit avoir un intérêt encyclopédique. Ajouter des sources[1] sans s'inquiéter de leur valeur serait nuisible à la qualité de l'article, toutes n'étant pas objectives ni très fiables.

Tampon « refneeded » (en français « refnec »), c'est-à-dire référence nécessaire. Quelques videos sur les sources Pourquoi citer vos sources ? Sources primaires. Google : la syntaxe d'interrogation avancée complète. Le saviez-vous ? Google propose une syntaxe d'interrogation avancée assez complète (quoi qu'elle connaisse parfois quelques hoquets assez importants) qui vous permettra, dans de nombreux cas, de mener à bien vos recherche beaucoup plus rapidement, mais aussi en SEO, par exemple pour obtenir une liste d'URL en HTTPS ou pour mesurer le niveau de concurrence d'une requête, etc.

Nous avons essayé de regrouper, dans le tableau ci-dessous, les différentes possibilités proposées par le moteur de recherche. D'autres syntaxes circulent sur le Web, mais en général, elles ne fonctionnent pas. Attention également : certaines directives ne fonctionnent plus lorsqu'elles sont combinées les unes avec les autres. Bref, il faut tester, comme d'habtude. Rien n'est jamais simple avec ces opérateurs qui ne fournissent d'ailleurs quasiment jamais des résultats exhaustifs. Mais ils facilitent cependant grandement certaines de nos tâches quotidiennes. La syntaxe d'interrogation avancée de Google - Vidéo SEO. La syntaxe d'interrogation avancée de Google est très riche et permet d'effectuer des recherches très fines lorsqu'on la maîtrise bien.

AUtant de temps gagné pour avancer dans votre travail au quotidien et trouver quelques "perles" parfois bien cachées dans le magma du Web ! Voici donc, dans cette vidéo, quelques éléments de syntaxe pour parler "Google première langue" et quelques exemples pour mieux chercher... et surtout trouver !... Bonne vidéo ! Voici également quelques articles complémentaires (listés par ordre chronologique) pour approfondir le sujet : - La syntaxe site: sur Google, pas très exacte ? C'est pas faux... (6 octobre 2010). - Fiche descriptive du moteur Google (2010). - L'opérateur "+" ne fonctionne plus sur Google, remplacé par les guillemets (24 octobre 2011). - Infographie : Syntaxe de recherche Google (19 janvier 2012). - Google : bug sur la syntaxe "site:" (24 mai 2013). - La recherche sur les synonymes ne fonctionne plus sur Google (24 juin 2013).

VIDÉO | Littératies informationnelles et numériques au Québec, état des lieux – ComSanté. Session |Littératies informationnelles et numériques au Québec, état des lieux Une session composée de trois conférences fait l’état des lieux des littératies informationnelles et numériques au Québec. Les trois conférencier.ère.s font le point sur la diffusion des littératies informationnelles parmi les Québécois.e.s, identifient les stratégies pédagogiques permettant leur meilleure intégration et lient les littératies informationnelles aux littératies plus larges rendues nécessaires par un monde numérisé. La notion de littératie fournit un cadre stimulant pour aborder les enjeux de circulation de contenus diversifiés. Dépassant la seule question de l’accès à ces derniers, elle envisage les conditions de leur appropriation bénéfique pour les individus concernés et les enjeux éducatifs qui en découlent.

Conférence 1Maitrise des compétences informationnelles : politiques éducatives et modèles prescriptifs Conférencière : Martine Mottet, Université Laval Vidéo et diapositives à venir. Le patchwork des cultures de l'information - Profs Docs A(c.) Caen. Impact sur l’environnement d’un Internet quotidien : des chiffres aux gestes. Les jeunes, l'information et la recherche d'information - Profs Docs A(c.) Caen. Mercredi 30 novembre et jeudi 1er décembre 2016, Anne Cordier, Maîtresse de Conférences en SIC à l’ESPE de Rouen, était à Caen pour donner deux conférences : « Définir et enseigner la recherche d’information : modèles et méthodes en questions », conférence donnée mercredi, lors de la Journée d’étude « Faire chercher des informations aux élèves : quelles pratiques enseignantes ?

» à l’Espe « Les jeunes et l’information : toute une histoire » conférence donnée le lendemain lors de la journée académique des professeurs documentalistes qui portait sur « L’information dans la vie des jeunes et la place des profs docs » Cet article reprend en partie ce qui a été dit lors de ces deux conférences. Panorama des relations que les jeunes ont avec l’information Les raisons de l’activité informationnelle des adolescents (à l’école, lors de leurs loisirs...) S’informer pour le plaisir est la notion la plus mise en avant par les jeunes, plaisir de se promener, flânerie informationnelle. Sketchnote.

De l'EMI à la translittératie : sortir de notre littératie ? La translittératie est une notion, un concept, une démarche d’apprentissage non encore stabilisée, sur laquelle la recherche française réfléchit et publie depuis plus de cinq ans. D’un point de vue étymologique, la translittératie est le « passage d’un système d’écriture à un autre » (Delamotte, Liquète, Frau-Meigs, 2014) mais est traversée par plusieurs courants. Nouvelle approche de l’information intégrable aux projets d’Education aux Médias et à l’Information, la translittératie serait-elle à l’origine d’une mutation future de notre métier de professeur documentaliste ? Approche et contexte de la translittératie Qu’est-ce que la translittératie ? Le concept est né aux États-Unis en 2005 suite à l’intégration du numérique dans la vie courante et notamment la lecture en ligne, puis est arrivé en Europe par l’Angleterre et Sue Thomas.

La définition de la translittératie conventionnellement utilisée est celle de Sue Thomas : En résumé : Translittératie et contexte d’usage Non. Il s’agit de : Répertoire de ressources sur les compétences informationnelles | PDCI. Terminologie en sciences de l'information - EBSI. L'évaluation de l'information par les jeunes / Gilles Sahut. Epistémologie de l'information. A travers une démarche à la fois épistémologique et historique, il s’agit de familiariser les étudiants avec la complexité de quelques notions-clé des sciences de l’information et de la communication (information, communication, document…), de montrer leurs différentes acceptions, leurs typologies.

Il s’agit également d’introduire quelques uns des grands modèles théoriques de l’information et de la communication, selon une partition entre modèles linéaires (Shannon, Lasswell, Jakobson) et non-linéaires (cybernétique, Ecole de Palo Alto). Les parties 5 à 9 visent une introduction aux enjeux, aux notions et aux problématiques des cultures de l'information. Plan : •Prologue •1/ Introduction : complexités •2/ Repères historiques: modèles et théories •3/ Approches de la notion d’information •4/ Du support au savoir *5/ Introduction à la culture de l’information *6/ Culture de l’information : acteurs, étapes.. *7/ Quelques questions vives *8/ Translittératie, cultures de l’information *9/ Conclusion.

L'Agence des Usages : Recherche d'information 3. Après avoir décrit les difficultés spécifiques à la recherche d’information sur internet dans un premier article (cf. article 1) et avoir, dans un second article (cf. article 2), présenté quelques pistes concrètes de pratiques pédagogiques favorisant l’acquisition des compétences nécessaires, nous allons, dans ce troisième et dernier article, nous questionner sur les caractéristiques d’une présentation optimale de l’activité de recherche d’information et sur l’efficacité d’un outil d’aide existant, la « CyberEnquête ». En plus de connaissances préalables nécessaires, une réflexion sur la manière dont les exercices scolaires de recherche d’information doivent être présentés est cruciale pour améliorer les performances des élèves.

Il s’agit d’être au clair sur le type de questions que l’on pose aux élèves : est-ce que c’est une question spécifique nécessitant de localiser un fait précis dans le texte (par exemple : « En quelle année a été couronné Clovis ? L'Agence des Usages : Recherche d'information 2. Après avoir explicité la spécificité de l’activité de recherche d’information sur internet et les difficultés qui en découlent pour les élèves dans un article précédent (cf., article 1), nous allons, ici, présenter des pistes concrètes de pratiques pédagogiques pouvant faciliter l’acquisition, en amont, des compétences nécessaires.

En effet, malgré la croyance d’un effet digital native où les jeunes élèves étant nés avec internet devraient maîtriser l’outil, l’activité de recherche en ligne confronte bel et bien les élèves à de nouvelles difficultés. Pour se faire, une revue partielle de la littérature existante des années 1980 à aujourd’hui sera synthétisée afin de pouvoir questionner, au travers d’un angle de vue global, l’utilisation d’internet en milieu scolaire. L’acquisition de connaissances sur les différents niveaux d’information existants est également une composante essentielle à la réussite d’une tâche de recherche d’information. Julie Ayroles, L'Agence des Usages : Recherche d'information 1. La diffusion massive des nouvelles technologies et l’utilisation quotidienne d’internet, diversifiant les contextes et les sources de lecture, ne peuvent être ignorées par le système éducatif français, notamment en ce qui concerne l’apprentissage des stratégies de lecture.

Premièrement, il faut clairement différencier la lecture-compréhension de la lecture fonctionnelle, c’est-à-dire de l’activité de recherche d’information, car elles ne reposent pas entièrement sur les mêmes processus cognitifs. Deuxièmement, de nombreuses études en psychologie cognitive ont appuyé l’importance de la distinction à faire entre l’activité de recherche d’information sur un support textuel traditionnel et l’activité de recherche d’information sur internet.

En effet, de par ses caractéristiques propres, le support numérique tend à complexifier les procédures de recherche. Ainsi, l’acquisition de compétences spécifiques pour y faire face est nécessaire pour les élèves. Conclusion Recommandations Références. Comment bien interroger Google en 2018? Dans notre précédent article intitulé « Google évolue : les documentalistes plus utiles que jamais », nous faisions le constat que Google affiche toujours moins de résultats et ce, quelle que soit la requête, et alors que son index ne cesse pourtant de s’accroître. Certes, il annonce dans un premier temps des centaines de milliers voire des millions de résultats mais, en se rendant sur la dernière page de résultats, on constate que le nombre de résultats ne dépasse pratiquement jamais les 500. Pour preuve, nous avions réalisé en 2011 une recherche sur les masques respiratoires.

A l’époque, une requête sur l’expression masque respiratoire permettait de visualiser plus de 1 000 résultats dans Google. Aujourd’hui, la même requête n’en génère que 183. Aujourd’hui, peut-on encore bien interroger Google ? Comment peut-on optimiser sa recherche sur le moteur ? Peut-on encore confier sa recherche d’information à Google ? Interroger les moteurs, c’est d’abord s’interroger sur ce que l’on recherche. L’école dans la société du numérique : Mme Gaëlle Sogliuzzo, présidente de l’Association des professeurs documentalistes de l’éducation nationale (APDEN) - Jeudi 8 mars 2018.

Vidéos.Assemblée nationale Catégories de vidéos Commissions / Jeudi 8 mars 2018 Retour au portail vidéo L’école dans la société du numérique : Mme Gaëlle Sogliuzzo, présidente de l’Association des professeurs documentalistes de l’éducation nationale (APDEN) Contact Aide Info site Le site de l'Assemblée nationale Téléchargement Fermer Adresse mail de notification : Valider Quelle vidéo voulez-vous télécharger ? La retransmission en direct est terminée Accédez à la vidéo à la demande Valider Panier Panier vide Panier mis à jour La vidéo a été ajoutée au panier Quelle action souhaitez-vous effectuer ? SEO et Recherche Vocale. La recherche d’information : un avis d’expert. A l’occasion de le venue de Jérôme Dinet, professeur en psychologie du développement à l’université de Lorraine, les étudiants du master 1 documentation l’ont interviewé sur des questions qui les préoccupent dans le cadre de leur formation au métier d’enseignant.

C’est le second épisode d’une série d’entretiens qu’ils réalisent auprès d’enseignants chercheurs et d’experts pour leur blog Jérôme Dinet a mené des recherches sur les pratiques de recherche d’information des élèves. Il s’intéresse actuellement plus précisément à la perception des risques et au sentiment d’insécurité, notamment pour les plus fragiles, jeunes enfants ou personnes âgées. 1.

L’environnement numérique et le web reconditionnent la recherche d’information sur de nombreux aspects : recherche collaborative, processus attentionnels mobilisés, niveaux d’expertise (tant dans le domaine de recherche que pour les outils), rôle de l’affect, etc. 2. 3. 4. 5. 6. Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?

Les communs sont des activités qui permettent à une communauté de s’organiser selon une gouvernance qui lui permet de gérer, générer et préserver des ressources Mais plus encore, les communs sont un cadre de pensées et une philosophie de vie qui englobe la société toute entière. Les communautés autour des communs nous invitent à la gouvernance pour reprendre le pouvoir d’agir sur notre patrimoine, nos connaissances et même sur nos propres individualités.

Ainsi, en observant les communs de la connaissance, il semble que les compétences pour participer activement à l’enrichissement des ressources ne sont pas innées. Elles doivent être acquises. Voilà pourquoi nous y intéresser à l’École et au sein des CDI. Les communs ont cette capacité de relier deux tendances sociétales : mondialisation et uniformisation de la pensée, et personnalisation de nos actions guidées par une technique et une technologie qui prend en compte nos émotions de façon de plus en plus fine. Comment ? 2013.02.18 Recherche doc info2. Quand la donnée perturbe le rapport des professionnels à la connaissance : les évolutions de la culture de l’information | Data-cultures. La translittératie, un facteur de réagencement de l'organisation scolaire ? Journée d’étude GRCDI-ESPE Caen et Rouen : “L’EMI en questions : enjeux, prescriptions, contenus, apprentissages” | Le carnet du GRCDI.

Notions informationnelles et programmes scolaires du collège | Le carnet du GRCDI. Vu, lu, su et consolidation du nouvel ordre documentaire – Introduction à l'architecture de l'information. QU’EST-CE QUE LES BIENS COMMUNS ?